AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | .

 L'ÉCURIE : WANE et LILY-ANNE.


 :: ARCHIVES :: Cause I'm not thinking straight :: saison deux :: Premier événement
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

avatar
i'm a sexy pnj
http://nightmareiscoming.tumblr.com/
♡ à miami depuis le : 20/02/2015
♡ nombre de post : 598
♡ feat : me.
♡ activité : Vous observer et vous détruire !
Sujet: L'ÉCURIE : WANE et LILY-ANNE.   |  Lun 12 Oct - 20:29



La dernière soirée de l'été



Depuis plusieurs jours, la pluie n'a pas cessé de s’abattre sur Miami allant même jusqu’à provoquer une inondation au sud de la ville. Le vent quant à lui souffle assez fort et les orages continuent de gronder en laissant les températures s’affaiblir.

Quant à moi, j'ai décidé de me faire entendre par mes invités. En effet, les écrans présents dans la salle de bal et dans les autres pièces du châteaux se sont allumés. « Ici Nightmare, l’organisatrice de cette fabuleuse soirée.  J’ai quelque chose à vous montrer, regardez… »

Tout à coup, les écrans affichent une vidéo. On peut facilement reconnaître la plage de Miami et la tête de Jason Dwight lorsque la caméra fait un gros plan. Nous pouvons également apercevoir une multitude de monde un peu partout. Tiens, on dirait bien que Madison et Alexie parlent entre  elles alors que Nate, en uniforme de police, reluque ses dernières…  Mais que voyons-nous là ? Le corps de Lory Paxton s’échouer sur la plage ! Quelle horrible vision ! Son corps inerte et complètement bleu affiche des traces de luttes. Son cou ne cache pas l’étranglement qu’il a subit, on peut nettement le voir et ses vêtements arrachés confirment bien l’impression d’abus.
La monstruosité de cette scène est choquante mais le pire reste à venir lorsqu’un écran noir apparaît et que de la fumé envahit la salle de bal avant de propager du sang artificiel sur tout le monde.

La vidéo reprend et  le corps de Lory apparaît de nouveau.  «  Ne cherchez pas à découvrir mon identité sinon le même sort vous sera réservé.  Lory en a … » En effet, le message vocal de Nightmare fut interrompu par un bulletin météo inattendu qui passe sur toutes les chaînes : « Bulletin météo d’urgence, alerte rouge.  En plus des rafales de vents qui viennent de se manifester dans l’ensemble de l’état, un cyclone nommé Véronica approche à toute allure en direction de Miami. D’après nos scientifiques, il semblerait que ce cyclone soit d’une puissance remarquable. Prenez donc vos dispositions et appliquez les mesures de sécurités. Pour rappel, le sud de Miami subit actuellement une inondation. Essayez de vous rapatrier vers le nord ! Des gymnases ont été ouverts. Femmes et enfants en priorité. »

La vidéo s’arrête, l’écran devient noir et toutes les lumières s’éteignent. En effet, les rafales de vents ont causé de nombreux dommages et les lignes électriques sont actuellement HS. Par conséquent, la ville subit une panne de courant générale.

Outre ces désagréments, j'ai fermé l’accès au domaine (château et alentours) mais je ne pouvais pas savoir ce qui allait se passer! Je crois bien que même si je l'avais su, je l'aurai quand même fait. Plus personne ne peut donc accéder au domaine et plus personne ne peut en sortir. (Les plus aventureux le pourront surement). Je n'ouvrirai pas. Ils resteront là, ma soirée doit continuer!

Quelques heures plus tard, après le passage du cyclone et l’explosion provoqué au centre de la ville à cause de ce dernier.

Mes yeux s'ouvrent doucement, mon corps a été propulsé dans le labyrinthe. Mes gants noirs ne recouvrent plus mes mains. Je me sens mal, patraque. De nombreuses branches sont dans mes cheveux et mon visage a été éraflé. J'ai cette sensation de picotement qui me tire le visage, c'est horrible.
Peu à peu, mes doigts se dirige vers ce qui me démange et c'est une grosse épine qui se dégage de ma joue par la suite. Heureusement, je n'ai rien. Quelle soirée!


hors rp:
 

 


Revenir en haut Aller en bas

avatar
CIUDAD JUÁREZ
♡ à miami depuis le : 02/05/2015
♡ nombre de post : 2852
♡ feat : Jamie Dornan
♡ activité : • CEO de Taylor Entreprise. • Avocat aidant les femmes victimes d'agression. • Papa dans son temps perdu
Sujet: Re: L'ÉCURIE : WANE et LILY-ANNE.   |  Mar 13 Oct - 0:42
Wane et Lilly-Anne se baladait dans la propriété autour du château, celui-ci avait envie d'expliquer à sa meilleure amie plusieurs détails qu'il semblait juste qu'elle sache à propros de lui, car au retour de cette petite balade au château, Wane sait très bien où il va finir... Derrière les barreaux surement. Enfin bon, le vent commençait à se lever mais c'était rien de dangereux jusqu'au moment où... une immense tempête c'était déclarée, pluie, orage, vent... Wane avait pris la main de Lily pour aller se réfugier dans un endroit au sec et sur, du moins c'est ce qu'il pensait. Une fois à l'intérieur, les deux amis étaient blottis l'un contre l'autre, il faisait assez froid et Wane essayait de donner un peu de sa chaleur humaine à la jeune femme qui l'accompagnait. Mais pourquoi personne ne les avait prévenu? C'était quand même bizarre cette histoire? On les laisse partir comme ça dans la nature comme si il faisait beau? Ils n'auraient pas du quitter sa chambre, du moins c'est ce qu'il se disait dans son esprit. Mais l'atmosphère de la chambre de Wane n'était pas du tout bon pour continuer de parler la bas. Après tout il n'était pas la pour coucher avec Lily Anne mais pour discuter et un bol d'air frais faisait toujours du bien. Bon la prochaine fois promis il reste sage. Il vit alors une sorte d'écran contre l'un des mur de l'écurie où se trouvait plusieurs chevaux au calme, la voix trafiquée de Nightmare se fit entendre et les vidéos des événements de la soirée à la plage firent leur apparition, on voit alors le corps de Lory, Wane se mit à sourire intérieurement, il aime ça voir le corps d'une femme comme ça sans vie, étrangler avec les marques au corps apparentes.. Bon lui il n'en fait pas autant faut que ça reste un travail propre, mais même ça l'excitait au plus au point. Bon pas sexuellement parlant non plus, même si violer cette Lory avant sa mort aurait été parfait. En tout cas ce crime aurait tellement pu être le sien! Mais il n'affiche pas au monde entier non plus ses crimes, il fait ça dans le calme et le corps de ses victimes sont eux découvert plus tard... Au moment où Nightmare recommença à parler, une alerte météo assez grave fit son apparition à la télévision. Un cyclone approchait Miami et était très dangereux... Seul le côté nord de la ville allait être tranquille ou pas, mais bon c'était la bas où se trouvait son appartement, son bureau, sa vie en règle général... Mais au moment où il cherchait à joindre le château plus rien plus de réseau... " Lily... Dit moi ma belle, t'as encore du réseau par hasard car là.. On est mal!" Il soupirait, bon il regarda autour de lui, la paille!! C'était chaud de la paille! C'était ça l'idée, il se lève du bout de bois sur lequel ils étaient assis et alla dans un tas de paille, la chaleur de leur deux corps allaient se répandre à l'intérieur et ils seront bien. Du moins il espère.

La tempête faisait rage et Wane sentait la jeune femme dans ses bras trembler. Généralement il n'aime pas le contact humain, surtout avec une femme brune, dans sa tranche d'âge, c'est pas bon pour lui. C'est vrai dans ces cas là, soit la jeune femme se fait violer ou alors il l'égorge... Il ne lui fait pas un câlin pour la réchauffer ou même la rassurer. Il y a peu de chance que le cyclone passe exactement à cette endroit précis, c'était rare, donc il fallait espère qu'il passe plus loin et qu'il n'est seulement que la queue de cette grosse tempête... Des éclairs de plus en plus proche se firent entendre, ainsi que des tremblements, la foudre qui devait tombé pas ci loin que ça après tout. Les minutes deviennent de plus en plus longue, aucunes lumières, le portable de Wane perdait de plus en plus de batterie à cause de la recherche du réseau, il le mit alors en mode avion et en économie d'énergie, on sait jamais il pourra servir. Un éclair tomba juste à côté de l'écurie sur un arbre non loin de plus une immense explosion se fit entendre et éclaira un peu le ciel et d'un coup le cheval se mit à avoir peur et à taper avec ses sabots dans une des poutres... Avec le vent et le poids de la pluie qui tombe, le toit s'effondre sur eux... Wane eu à peine le temps de prendre Lily un peu plus dans ses bras pour la tenir contre lui, essayer de la sauver.. " Je suis la..." Un trou noir arriva et plus aucuns signes de connaissance étaient présent dans cet écurie, le cheval lui avait échapper à cette chute...

Quelques longues heures plus tard, Wane se mit à bouger la main, seulement, il n'arrivait à bouger plus, il ouvrit les yeux, il faisait toujours nuit, la pluie étaient toujours aussi forte sur eux. Il regarda autour de lui, il sentait toujours la présence de Lily dans ses bras. Wane ne pouvait pas bouger une immense poutre était sur eux, ainsi que des bouts du toit, de la paille était collé sur leur visage, dans leur cheveux. Il tourna sa tête difficilement vers la jeune femme. " Merde, putain... Lily... Lily.. tu m'étends?" Il regarda la jeune femme et avec sa main libre qu'il avait dégager il lui toucha le visage, le poul, elle respirait encore. " Lily, si tu m'entends... Fais moi un signe.." Tout ce qu'il voulait la c'est qu'elle se réveille.. Wane veut sortir de se cauchemar.. S'il vous plait! Il n'arrivait même pas à avoir accès à son téléphone dans sa poche, il s'allongea de nouveau en cherchant une solution pour sortir d'ici sans faire de mal à Lily en soulevant la poutre mais avant il voulait juste savoir si elle allait bien. C'était tout.


Dernière édition par Wane P. Taylor le Dim 25 Oct - 17:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
NEW YORK CITY
En ligne
♡ à miami depuis le : 08/05/2015
♡ nombre de post : 2307
♡ double compte : L.Collins
♡ feat : Lindsey Morgan
♡ anniversaire : 01/01/1991
♡ activité : en recherche d'emploi
Sujet: Re: L'ÉCURIE : WANE et LILY-ANNE.   |  Mar 13 Oct - 11:17

Écurie
Wane & Lily-Anne

Wane et moi avions décidés de déserter le château pour prendre l’air dans la cours extérieur. Cela me faisait du bien de passer un peu de temps avec mon ami surtout sachant que Derek ne se trouvait qu’à quelques pas. Le cœur lourd, je ne savais comment réagir concernant la grossesse de Tia. Celui dont j’étais amoureuse n’avait pas l’air de prendre la chose très au sérieux. Je ne pouvais, techniquement, lui reprocher quoi ce soit. Tout deux étaient adultes et je savais très bien que si la jeune femme n’avait pas été consentante, Derek n’aurait rien fait, il aurait juste dû refuser de faire quoi ce soit par respect envers April et Violette.

Dehors le vent commença à se lever et la pluie se mit à tomber. La météo n’avait pourtant pas annoncée de mauvais temps pour la soirée. Nous courûmes, main dans la main, vers un petit bâtiment nous mettre à l’abri aussi vite que possible. Lorsque nous rentrâmes à l’intérieur je fus surprise de voir que nous nous trouvions dans une écurie. De beaux cheveux se tenaient dans des box et n’avaient pas l’air très rassurés par la tempête qui se faisait entendre de plus en plus. Un écran s’alluma dans un coin. Dans les bras de Wane, qui tentait de me réchauffer alors que des frissons parcouraient mon corps, je posai mon regard sur la télé. Une vidéo angoissante apparut montrant le corps de la personne qui avait été retrouvée morte lors de la fête du début de l’été. Soudain, l’écran s’arrêta pour laisser place à un bulletin météo nous prévenant de l’arrivée imminente d’une tempête apparut. Je regardai mon portable qui se trouvait dans mon sac à main.

« Non je n’ai pas de réseau non plus, ca doit être dû à la tempête. »

Wane se leva pour s’approcher du tas de paille. Le tonnerre grondait à l’extérieur, de plus en plus fort ainsi que de plus en plus près. Les chevaux commençaient à s’exciter et cela ne me rassurait pas vraiment. Je n’avais pas très envie de me faire écraser sous un coup de sabot. La suite arriva très rapidement. Un éclair tomba près de notre abri. Un des chevaux donna un coup de sabot violent pour essayer de fuir. La pluie qui tombait fortement sur le toit et le vent qui s’engouffrait entre les espaces ouverts du toit faisaient énormément de bruit. Mon ami se précipita sur moi afin de m’attirer à lui et avant que je ne puisse réaliser quoi ce soit je sentis quelque chose me tomber dessus puis … plus rien.

"Lily, si tu m'entends... Fais-moi un signe…"

J’ouvris les yeux alors que la voix de mon ami résonnait dans ma tête. Sa voix était paniquée et les mots qu’il prononçait ne me rassuraient pas plus. Faiblement j’ouvris les yeux. Je sentais des gouttes de pluies glisser sur mon visage. Mon regard se posa sur le visage anxieux de l’homme à mes côtés qui était à allongé sur le sol.

« Qu’est-ce … Qu’est-ce qui s’est passé ? »

J’essayai de me souvenir de détails. J’étais allongée par terre. Lorsque je voulus me redresser, je remarquai qu’une poutre du toit était en travers de mon corps. Soudain je ressentis une douleur au niveau de mon abdomen. Je passai ma main et vis une blessure superficielle d’où du sang s’écoulait quelque peu. Rien de grave. Le seul souvenir qui me revenait en tête c’était Wane se précipitant vers moi avant que je sois, sans doute, écraser par la poutre en bois. Je parcourais du regard l’écurie et vis que les chevaux se trouvaient toujours dans leurs box et étaient toujours aussi nerveux.

« Je vais bien et toi ? » demandais-je à l’homme.

A première vu je ne le voyais pas blessé et cela me rassurait, je n’avais pas plus envie que ca de jouer les urgentistes. Je ressentis une douleur sur mon crane, sans doute du au choc lorsque je tombai à terre. Wane et moi nous mîmes d’accord pour soulever la poutre qui nous bloquait. Celle-ci était lourde. Une fois nous tentâmes mais en vain. Je grimaçai de douleur, ma blessure me faisant mal. Par fierté je ne dis rien. Deuxième fois je laissai échapper un petit gémissement de douleur. J’y avais plus de force et donc ma blessure avait beaucoup plus sollicitée. Je soupirai et je sentis des émotions m’envahir, colère et tristesse principalement.

acidbrain


Dernière édition par Lily-Anne Cooper le Mer 21 Oct - 23:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
CIUDAD JUÁREZ
♡ à miami depuis le : 02/05/2015
♡ nombre de post : 2852
♡ feat : Jamie Dornan
♡ activité : • CEO de Taylor Entreprise. • Avocat aidant les femmes victimes d'agression. • Papa dans son temps perdu
Sujet: Re: L'ÉCURIE : WANE et LILY-ANNE.   |  Lun 19 Oct - 18:00
Cette sortie avait mal tournée et avait réellement pris court assez rapidement suite à plusieurs éclairs de plus en plus proches, du vent qui devait encore plus intense qu'il ne l'était. Pourquoi il fallait que ça tombe maintenant? Le destin ne voulait-il pas qu'il lui dise qui il était vraiment? Après tout, c'était peut-être pas le bon moment... Il manquait surement quelques choses. Wane soupirait mais lorsqu'il vit que la tempête devenait de plus en plus grosse et surtout réel suite au message météorologique diffuser sur ces écrans dans cette grange. D'ailleurs parlant de ça pourquoi Nightmare avait mis ses écrans ici? C'était quoi son délire... Cette personne était vraiment dérangée dans sa tête, ça se soignait. D'ailleurs il pense que Nightmare a été la première personne ici a chercher qui il était vraiment en faisant cet article sur lui et sur ses deux visages, il sourit intérieur, c'est vrai que ce moment était assez drôle mais il n'avait même pas chercher à la contredire après tout, il voyait bien que les gens ne prenaient jamais au sérieux ce que Nightmare disait. Il aurait peut-être du, surtout ses dernières victimes..

Puis d'un coup plus rien, un gros noir... Wane s'était réveillé quelques heures plus tard, avec un peu de sang dégoulinant de sa tête, surement suite à la tombé du toit de la grange sur eux à cause du cheval qui avait peur de cet éclair proche d'eux. Il était perdu, il ne sait plus vraiment où il se trouvait mais tout ce qu'il voulait c'était que Lily se réveille à son tour qu'elle soit en forme et non plus de ce monde. Ils avaient tous les deux une énorme poudre sur leur jambes et ils ne pouvaient pas bouger, Wane essayait de la soulever pour bouger légèrement mais il n'arrive pas directement. Il continuait d'appeler Lily-Anne qui était à côté de lui, elle était toujours dans ses bras quasiment! Il ne l'avait pas lâcher, un exploit pour lui, il avait sauver surement une femme... Elle se mit à bouger et à ouvrir les yeux il soupira elle était parmi eux! Tant mieux. " D'après ce que je m'en souviens une énorme tornade.. Et après, il ne sait pas, on s'est retrouver là allongé et bloqué... Mon dieu t'es vivante! T'as mis du temps à me répondre en plus!" Il avait eu peur c'est clair. Wane regardait les mains de Lily-Anne quand elle les mis sur elle, et il vit du sang elle était blessée en plus, lui il s'en moque mais pas elle.. Elle allait bien, il hocha la tête à sa question. " Ouais t'inquiète. Moi je m'en fous mais la je m'inquiète pour toi.. Je vais essayer de nous sortir d'ici et surtout d'aller chercher à manger!" Il sourit, il ne sait pas exactement comment il va enlever cette poudre mais il peut le faire. Les deux jeunes amis commencèrent à pousser pour virer la poudre mais rien y fait et il entendit d'un coup les gémissements de Lily. Il l'a regarda alors avec un regard noir pour qu'elle l'écoute. " Arrête de forcer!" Wane regarda autour de lui et pris un autre bout de poudre et la mit sous lui, il l'a poussa et l'autre poudre se lève un peu plus. Il fallait que ses heures de musculation servent à quelques choses non? Maintenant il pouvait se mettre accroupi, il poussa un peu plus la poudre et pris la main de Lily. " Vite.. Viens! Je vais lâcher..." Il forçait beaucoup sur ses bras pour l'a tenir, il avait pas beaucoup de force, surtout que sa tête lui faisait mal mais il ne le montre pas.

Une fois Lily tirer loin de cette poudre il l'a fit tomber, il se mit à genoux devant Lily et regarda sa blessure, elle tremblait un peu, il enlève sa veste et la mit sur elle. " Tiens... Elle est assez chaude, je reviens je vais chercher enfin essayer de trouver de la paille et des planches sèches pour faire un feu." Il fallait bien qu'il se réchauffe, il se mit à chercher dans la grange de la paille sèche, c'était assez compliqué mais sous une mezzanine qui était restée en place il en vit ainsi que des planches. Il les ramène et fit un espace vide autour pour pas que le feu se propage à la grange. Il sort un briquet de sa poche de veste, fumer à ses avantages non? Et lance le feu. " Voila.." Il prit ensuite un chiffon qui était plus loin dans les enclos des chevaux et le noue autour des blessures sur les jambes de Lily pour que le sang arrête de couler. " Bouge pas.. Je reviens je vais voir si il y a des habitations dans le quartier... " Wane avait du mal à marcher il boitait mais il tenait bon tout de même... Il avait aussi mit du tissus autour de sa jambe gauche où une assez grande plaie était présente. Mais il s'en fous il va aller voir ce qui se trouve à l'extérieur. Il avait la lampe de son iPhone pour s'aider seulement ça va être drôle pour s'y retrouver...


Dernière édition par Wane P. Taylor le Dim 25 Oct - 17:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
NEW YORK CITY
En ligne
♡ à miami depuis le : 08/05/2015
♡ nombre de post : 2307
♡ double compte : L.Collins
♡ feat : Lindsey Morgan
♡ anniversaire : 01/01/1991
♡ activité : en recherche d'emploi
Sujet: Re: L'ÉCURIE : WANE et LILY-ANNE.   |  Dim 25 Oct - 15:48

Écurie
Wane & Lily-Anne

Wane et moi nous étions retrouvés coincés sous une poutre du toit qui s’était effondrée alors que la tempête faisait rage à l’extérieur. Alors que nous essayions de nous dégager de dessous, une douleur me pris et je vis que j’avais été blessée. Je me fis réprimander par Wane lorsque je me lâchai un petit cri de douleur. Wane essayai à nouveau de nous dégager de cette lourde poutre. Il arriva à la soulever et lorsqu’il me dit de bouger, je m’exécutai sans hésiter, prenant la main tendue par mon ami. Je me rassis sur le sol un peu plus loin, à bout de force.

« Merci. »

J’apposai une main sur ma blessure afin de stopper le sang qui s’écoulait un peu. Je fus parcouru d’un frisson lorsque le vent s’engouffra brutalement dans l’écurie. Wane le vit sans doute car il s’approcha de moi et me tendis sa veste. Je voulus protester mais je compris au ton qu’il prenait que je n’avais pas à contester sa décision de me donner sa veste. Il me dit qu’il allait chercher de quoi faire un feu. C’est vrai qu’un peu de chaleur dans ce taudis ne ferait pas de mal. Je regardai mon portable. Toujours pas de foutu réseau. Il revint avec de quoi faire un feu qu’il brula. Tout de suite une petite chaleur se propagea dans sur mon visage qui me fit frissonner à nouveau.

« Qu’est-ce qu’on fait ? On va pas rester là toute la nuit à attendre que la tempête se calme … » demandais-je à mon soigneur qui me bandait la jambe pour arrêter le sang de qui coulait de ma blessure. « Et tu sais je suis médecin, je pouvais le faire. » Poursuivis-je avec un sourire.

"Bouge pas… Je reviens je vais voir si il y a des habitations dans le quartier... "

Wane se leva de devant moi et avec la lumière de portable quitta l’écurie. Je n’étais pas très rassurée de devoir rester toute seule ici avec des chevaux, eux-mêmes pas très rassurés. D’ailleurs ceux-ci continuai de taper du sabot et je pouvais sentir leur nervosité. Je regardai l’heure afin de chronométrer le temps de Wane, on ne savait jamais s’il lui arrivait quelque chose. Moi qui avait pensé que je passerais une bonne soirée à me changer les idées, et bien c’était à moitié réussis. Bonne non, mais au moins j’avais arrêté de pensé à Derek et la grossesse de Tia.

J’attendis une minute, puis trois, puis huit. Mon ami ne revenant toujours pas je me leva, sa veste sur ses épaules. Ma jambe commença à être engourdie à force de la garder raide. Il fallait que je trouve une trousse de secours car même si ma blessure n’était pas grave, je ne voulais pas avoir une septicémie dû à une quelconque infection. Je me mis sur le pas de la porte de l’écurie et cria dans le noir :

« Wane ! Wane tu es où ? »

Le vent soufflai toujours autant, la pluie tombait toujours aussi fort. Je commençai à m’inquiéter qu’il ne sois arrivé quelque chose à mon ami. Je me pinçai les lèvres en m’appuyant sur la porte. J’activai la lumière de mon portable et m’avançai dans l’obscurité de la nuit.

« Wane ! »
Criais-je à nouveau alors que le vent couvrait sans doute mes cris.

Je me retournai et remarquai que plus j’avançais, plus la lumière de l’écurie faiblissait. Je continua tout de même mon chemin en essayant de garder du mieux que je pouvais une trajectoire droite pour retrouver mon chemin par la suite. Soudain je vis une faible lumière à quelques pas devant moi. Je me précipitais, enfin c’était beaucoup dire avec la douleur lancinant qui se propageai dans ma jambe, vers la lumière. Je vis une silhouette masculine se dessiner.

« Il faut rentrer, on va attraper la mort », criais-je à la silhouette.

Alors que je m’approchai je remarquai que ce n’était que sculpture avec une petite loupiotte à LED. J’étais trempée jusqu’aux os et seule. Je me retournais pour rebrousser chemin mais je me rendis compte que je ne savais absolument plus vers quelle direction aller. Par instinct je fis demi-tour et avança dans la nuit …

acidbrain

Revenir en haut Aller en bas

avatar
CIUDAD JUÁREZ
♡ à miami depuis le : 02/05/2015
♡ nombre de post : 2852
♡ feat : Jamie Dornan
♡ activité : • CEO de Taylor Entreprise. • Avocat aidant les femmes victimes d'agression. • Papa dans son temps perdu
Sujet: Re: L'ÉCURIE : WANE et LILY-ANNE.   |  Dim 25 Oct - 19:18
Après avoir aider Lily a s'en sortir et lui avait protéger sa jambe, il avait décider de réfléchir un bon moment pour les sortir d'ici, mais avec cette tempête à l'extérieur ça s'annonce assez compliqué. Les routes sont surement toutes fermées avec les arbres couchés, et autre câbles électriques. Après tout si ils n'ont pas de réseau c'était pour une raison non? C'était la merde et même pas prévu en plus de ça! Ca devait être une superbe soirée et ça s'est fini blessé dans un endroit loin de tout, sans lumière, sans réseau et sans savoir comment vont les autres. Bon si ils sont arrivés jusqu'ici c'est qu'il y a un moyen de savoir où ils sont après tout ils ne sont pas plus con que la moyen non? Si? Bon Wane avait perdu un peu de possibilité de réfléchir avec ses blessures et surtout le choc qu'il avait eu. Du moins maintenant qu'il savait que Lily-Anne allait bien c'était bon pour lui, il n'avait plus si peur que ça! Tant mieux! Bref, il l'a regarda et leva les yeux au ciel. "Je sais mais voila je veux quand même t'aider! Car avec ta blessure tu vas pas beaucoup bouger où ça va empirer mais ça tu le sais puisque t'es médecin. Désolé d'être seulement qu'un pauvre avocat qui sert à rien dans cette situation!" Il soupire et regarde autour de lui en se levant et en prenant son portable dans sa main avec la lumière. "Je pense qu'on est bloqué ici jusqu'à temps que ça se calme dehors oui.. C'est pour ça que je vais aller voir ce qu'il se passe réellement et je reviens dans pas longtemps promis!" Il lui fit un baiser sur la tête pour lui inspire confiance puis partit alors rapidement.

Wane avait pour habitude de marcher doucement, et de faire comme si il n'était pas. Il regarda autour de lui, faisant des marques au sol ou même des sortes de chemin pour qu'il puisse revenir au point A facilement, il vit des arbres parterres, suspendu entre deux câbles électriques, des toits, des briques, juste la nature qui avait pris sa place on dirait. Il chercha le chemin qu'il avait suivit pour venir jusque dans cette grange, il partit sur la droite, et vit non loin une petite maison dans les bouts, il sourit et mit sa capuche, heureusement qu'il lui restait son sweet, puisqu'il avait donner sa veste à Lily Anne. Problème il n'avait pas son cache nez sur lui, il mit alors le col de son pull sur son nez, et on pouvait alors plus qu'apercevoir ses yeux. Wane avait toujours pris pour habitude de se cacher comme ça quand il rentre chez des gens. Il ramassa parterre un bout de verre d'une vitre qui s'était cassé et entra par celle-ci, le bout de verre à la main. On sait jamais si quelqu'un essaye de l'arrêter sur son chemin. Il marcha doucement avec un regard assez sombre, et alla vers la cuisine, avec un peu de chance, il y avait encore du courant dans cette maison, il vit non loin dans la réserve une sorte de groupe électrogène, il comprend mieux. Il pris quelques affaires dans le frigo, et ensuite du pain qui était dans la panière à pain justement. Il mit tout dans ses poches et se dirigea vers la fenêtre d'où il venait, mais quelqu'un arriva et le poussa contre un mur en criant "au voleur, au voleur", Wane le poussa d'un grand coup en prenant le bout de verre et coupa le propriétaire de la maison qui tomba au sol, il pris un accent purement américain, différent du sien et dit "T'as gueule connard! Il y a personne pour t'entendre!". Il avait toujours eu le sang froid mais il ne voulait pas le tuer. Ca non! Il se mit à courir vers la grange en se rappelant du passage et entendit alors une voix, il fronça les sourcils, et vit une petite lumière qui se dirige vers lui. Il garda son bout de verre et avança près à bondir sur cette personne si c'était le propriétaire par exemple. Wane le tuerai! Puis personne va savoir que c'est lui, il n'a jamais été la après tout. C'est pas un coin où il traine! Problème il a laissé ses empreintes car il n'a pas ses gants sur lui. Avec le flash de son téléphone il vit une femme, il sourit, un petit meurtre ici? Ohhh carrément bonne idée.. Il chassa ses pensées et Wane vit d'un coup le visage de Lily-Anne apeurer.. Wane soupira et baissa son col et enleva sa capuche et jetant le bout de verre au sol, et lui prend la main mais assez violemment. " Putain de merde je t'ai dis quoi Lily!! De ne pas bouger de la grange! Qu'est ce que tu fous dehors!" Il soupira et l'a raccompagne à la grange. "Heureusement que j'ai marqué mon chemin pour y retourner et surtout au chaud!"

Une fois de retour à la grange, il fit asseoir Lily-Anne sur un tas de paille, loin des cheveux, et prêt du feu pour qu'elle se réchauffe de nouveau, Wane s'assoit prêt d'elle après avoir enlever sa capuche, il sortit ce qu'il avait volé dans la petite maison. "Tiens.. Mange!" C'était une obligation, elle devait reprendre des forces! Il pris un bout de pain aussi et regarda Lily. "Ecoute, on peut pas encore partir, j'ai regardé la route d'où on est venu, elle est juste pas du tout praticable surtout de nuits! Dès qu'il fera jour on pourra bouger d'ici mais pour l'instant impossible ok? Puis je suis la pour défendre au cas où... Après tout je suis doué pour tuer des gens..." Il haussa les épaules, Lily ne savait pas encore pour lui et son côté psychopathe, mais il pense qu'elle a du le voir quand elle l'a vu en capuche, avec son pull sur son nez pour cacher sa barbe et autre critères de son visage et au vue de son regard noir ainsi que du bout de verre qu'il avait dans la main droite près à s'en servir...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
NEW YORK CITY
En ligne
♡ à miami depuis le : 08/05/2015
♡ nombre de post : 2307
♡ double compte : L.Collins
♡ feat : Lindsey Morgan
♡ anniversaire : 01/01/1991
♡ activité : en recherche d'emploi
Sujet: Re: L'ÉCURIE : WANE et LILY-ANNE.   |  Lun 26 Oct - 18:08

Écurie
Wane & Lily-Anne

Perdue dans le noir j’essayais vainement de retrouver mon chemin jusqu’à l’écurie. Je ne savais plus par où j’étais arrivé et de quel côté repartir. A l’aide de ma lampe sur mon téléphone j’éclairais mes pieds afin de ne pas trébucher. Je ne voulais pas me blesser plus que je ne l’étais déjà. Soudain j’entendis du bruit. Ne voulant pas passer encore une fois pour une débile je ne criais pas dans l’obscurité. J’aperçu une ombre dans la nuit qui s’avançai droit devant moi. Une lumière guidait cette ombre. La silhouette qui se dessinait m’apparut comme un homme caché sous une capuche comme s’il tentait de ne pas révéler son visage. J’ouvris ma bouche effrayée en voyant un bout de verre dans ses mains, je reculai d’un pas alors qu’une voix familière vint à mes oreilles.

" Putain de merde je t'ai dis quoi Lily!! De ne pas bouger de la grange! Qu'est ce que tu fous dehors!"

« Wane ! Tu m’as fichu les jetons, ca va pas ! » Criais-je à son intention.

Mon cœur s’était emballé dans ma poitrine. Mon ami avait saisi ma main violemment et me dirigeai droit devant en direction de l’écurie. Je ne comprenais pas son accès de colère. Nous rentrâmes à l’abri et j’éteignis la lumière de mon portable pour économiser de la batterie. Le jeune homme me réprimanda encore une fois en me disant qu’heureusement il avait marqué le chemin pour rentrer.

« Je m’inquiétais, je suis désolée de te tenir un minimum à toi ! »

Je levai les yeux au ciel et m’assis sur le sol de la grange, devant le feu pour tenter de sécher mes habits totalement trempés. J’enlevais la veste de Wane l’étendis sur le sol afin de la faire sécher puis allongeai mes jambes devant le feu. Ma petite robe était mouillée mais au moins j’avais peu de tissus à faire sécher, un mal pour un bien disons … Wane me tendis à manger et m’ordonna de me nourrir. Son ton était sans appel alors je croquais dans ce qu’il m donnai immédiatement. Je n’avais rien mangé de la soirée et je remarquai seulement que j’avais vraiment très faim !

" Écoute, on peut pas encore partir, j'ai regardé la route d'où on est venu, elle est juste pas du tout praticable surtout de nuits ! Dès qu'il fera jour on pourra bouger d'ici mais pour l'instant impossible ok ? Puis je suis la pour défendre au cas où... Après tout je suis doué pour tuer des gens..."

Je fusillai mon ami du regard qui se trouvait de l’autre côté du feu. Je le regardai le visage songeur. Je ne savais pas à quoi il pensait mais il avait l’air un peu préoccupé. Je lui fis signe de venir s’assoir à mes côtés. Je posai ma tête contre son épaule fatiguée par cette soirée mouvementée.

« Personne ne tuera personne tant que je suis dans cette pièce, mais je veux bien que tu veilles sur les chevaux de temps à autres, ils sont assez stressés et j’ai pas envie de me faire écraser. »

L’orage gronda à nouveau. Je sursautai surprise avant de sourire à mon ami et de finir ma nourriture que j’avais en main. Je ne me souvenais même pas comment nous avions fait pour nous retrouver dans un tel endroit. Je me rappelais m’être éclipsé de la grande salle sous le regard de Derek, en compagnie de Wane. Nous étions montés dans sa chambre et puis nous étions sortis dehors, mais pour quelle raison ?

« Tu sais que je t’ai pris pour un psychopathe un court instant tout à l’heure ? Ca va pas de te cacher comme ca et armé en plus ! Tu avais peur qu’un ours te saute dessus ou quoi ? »

acidbrain

Revenir en haut Aller en bas

avatar
CIUDAD JUÁREZ
♡ à miami depuis le : 02/05/2015
♡ nombre de post : 2852
♡ feat : Jamie Dornan
♡ activité : • CEO de Taylor Entreprise. • Avocat aidant les femmes victimes d'agression. • Papa dans son temps perdu
Sujet: Re: L'ÉCURIE : WANE et LILY-ANNE.   |  Dim 8 Nov - 19:12
Wane était très sombre, il était dans son élément si ce mec venait pour le retrouver il allait le tuer c'était sur. Il devait se défendre, c'est pas pour du pain et quelques petites baviolles qu'il allait se laisser faire tout de même. C'était rien, on va pas crier au vol non plus. Mais vous savez dans ce monde dans lequel on vit plusieurs choses sont différentes. Les gens parlent de raquettes dès qu'on leur prend un seul et malheureux cents. La crise mes amis. Mais regardez aujourd'hui ce paysage, on dirait qu'il y avait eu une attaque, une guerre, les arbres arrachés, on ne voyait plus grand chose, avec le vent de la poussière vole, mais grâce à la pluie dll retombe sur le sol, sur eux, partout. C'était pas non plus génial. Enfin on s'en fous, il fallait trouver à manger, Wane ne savait pas ce qu'il s'était passé dans la ville, aux alentours mais ici il le voyait. Certes il faisait nuit, la lumière de son iPhone aidait cependant. Et lorsqu'il vit une deuxième lumière non loin, il avait penser rapidement à cette homme mais il s'était trompé. C'était Lily. Il lui avait fortement déconseiller de sortir de cette grange, dans cette tempête, sous cette pluie battante mais elle ne l'a pas écouter. Elle était maintenant trempé, apeurer et elle avait vu Wane sous son vrai visage. Le visage de tueur. Que va t-elle penser de lui? "Ok j'accepte tes excuses, je ne voulais pas te faire peur mais je vais t'avais déconseiller de sortir et de rester à l'intérieur pour m'attendre! J'aime pas quand on m'écoute pas!" Il soupire, il était quand même assez dominant dans ses propos mais il a toujours été comme ça. Il aimait avoir le pouvoir, il aime être au dessus de tout le monde, avoir raison et surtout être écouter.

Enfin bon le retour à la grange se fit dans un silence de cathédrale, c'était dingue, aucuns des deux jeunes gens ne parlent. Comme si il avait mit fin à la conversation. Ils allaient maintenant manger un peu ça leur fera le plus grand bien surtout à Lily. Wane s'en moque d'être trempé c'était pas le problème, il peut tenir comme ça puis avec le feu il n'y aura pas de problème, il va sécher, rapidement ou pas... Au pire il enlèvera sa chemise et le tour sera jouer. Une fois dans la grange elle enlève sa veste et la posa pour l'a sécher. Wane lui donna ce qu'il avait pris chez l'habitant et enleva aussi sa chemise pour l'a faire sécher sur le reste du toit qui était près du feu. Il n'avait pas vraiment froid ici, et tant mieux il verra plus tard. Wane partit dans ses pensées mais au même moment il entendit la voix de Lily, il sursauta et l'a regarde. Elle l'a pris pour un psychopathe, il rigola. Comme lui dire qu'il en était un? Que c'était un fou. Elle prendrait peur de savoir qu'il tue que les brunes, Lily l'était. "Ah oui? C'est assez compliqué comme chose... On va dire que tu m'as vu réellement. Mon vrai côté. Et ensuite l'homme a qui j'ai volé tout ça m'a vu chez lui et on s'est battu donc voila. Je l'ai coupé puis je suis partit en courant. " Il l'a regarde. Il ne sait pas comment son ami va réagir. Il s'allonge alors sur la paille et ferma les yeux en prenant une grande respiration. "Comment te dire.. Que si je t'avoue qui je suis tu vas partir en courant?" L'amitié qu'il avait avec Lily était pour lui la plus importante. Elle avait été la pour lui depuis qu'il était arrivé à Miami et elle était devenu une tentation, sa meilleure amie. Elle sera la seule à savoir qu'il est un psychopathe. Wane ne sait pas si il était prêt à assumer son côté fou à Lily pour l'instant mais il devait le faire. Il devait se lancer après tout.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
NEW YORK CITY
En ligne
♡ à miami depuis le : 08/05/2015
♡ nombre de post : 2307
♡ double compte : L.Collins
♡ feat : Lindsey Morgan
♡ anniversaire : 01/01/1991
♡ activité : en recherche d'emploi
Sujet: Re: L'ÉCURIE : WANE et LILY-ANNE.   |  Dim 8 Nov - 19:35

Écurie
Wane & Lily-Anne

De nouveau à l’abri, ou presque, dans la grange, je m’étais installé auprès du feu pour faire sécher la robe que j’avais sur le dos. Elle était trempée et me donnait des frissons quelques fois. La veste que Wane m’avait tendue était étalée sur le sol afin de sécher rapidement. Mon ami était venu se positionner à mes côtés. Alors que je mangeais ce qu’il avait récupérer dans une maison voisine, je blaguais quelque peu en lui demandant s’il avait eu peur de se faire manger par un ours. Je n’avais pas compris pourquoi il avait un morceau de verre dans la main. En plus de cela, il aurait pu me blesser dans ce noir. Je ne comprenais vraiment pas. Les gens qui se trouvaient sur le domaine n’étaient certainement pas dangereux au point de s’armer. Avait-il peur de quelqu’un en particulier ?

Wane me répondit que je l’avait vu réellement. Que voulait-il dire par là ? Il me confia aussi s’être armé pour se battre contre le propriétaire à qui il avait volé ces victuailles. Je tournai ma tête subitement vers mon ami interloquée et surprise.

« Wane ! Mais qu’est-ce qu’il t’a pris ? Et puis je ne comprends ce que tu veux dire, te voir réellement. Je te connais, tu es mon ami. On a toujours été sincères l’un envers l’autre non ? »

Mon ami s’allongea sur la paille à mes côtés. Mon cœur fit un léger bon dans ma poitrine alors qu’il e disait que s’il m’avouait une chose, j’allais surement prendre mes pieds à mon cou et m’enfuir loin de lui. Je me m’allongeai à ses côtés le ventre sur la paille. Mon visage à hauteur du sien, je plongeai mes yeux ceux de mon ami. Il avait toujours eu de très beaux yeux dans lesquels j’aurais pu m’enfoncer pendant un long moment.

« Je ne comprends rien du tout à ce que tu racontes. T’es mon ami pourquoi je partirais en courant ? Tu t’es peut-être battu avec ce type, mais quoi ? T’es pas non plus le mec le plus violent que je connaisse. »

Je me tournai sur le dos en grimaçant car la blessure à ma jambe me faisait mal. Je tournai mon visage de façon à toujours pouvoir regarder Wane qui semblait soucieux. Je repensais à Jules qui m’avait violenté en pleine rue alors que nous avions un différent au sujet d’Hayden … Jules était un mec violent, un psychopathe, un menteur et un mec dépourvu d’âme et de cœur ! Mais Wane il était vraiment le contraire de tout ca !
acidbrain

Revenir en haut Aller en bas

avatar
CIUDAD JUÁREZ
♡ à miami depuis le : 02/05/2015
♡ nombre de post : 2852
♡ feat : Jamie Dornan
♡ activité : • CEO de Taylor Entreprise. • Avocat aidant les femmes victimes d'agression. • Papa dans son temps perdu
Sujet: Re: L'ÉCURIE : WANE et LILY-ANNE.   |  Dim 8 Nov - 20:14
Après ce retour dans la grange, Wane était dans ses pensées, son regard était perdu dans les flemmes du feu qu'il avait fait pour réchauffer Lily et lui. Les cheveux étaient toujours sur le côté à bouger, à faire du bruit, le claquement du fer se faisait entendre. Mais au moins les minutes tournent, et dans quelques heures il fera jour. Wane regarde son téléphone avant de le remettre dans sa poche. Il était seulement 2h du matin.. Le jour allait arrivé dans plus de 5h... Bon.. C'est pas gagner, comment tuer le temps? Dormir? Avec le bordel autour? Wane n'a plus confiance en cette grange si elle tombe encore, non il veut être la pour protéger Lily, il allait veiller sur elle. Même si après ce qu'il va lui annoncer, elle risque de partir en courant. C'était même sur hélas. Il ne voulait pas l'a perdre, mais lui annoncer devait être le seul moyen d'avoir l'esprit libre en l'a voyant. Puis bon, après tout, il va surement partir en prison dans quelques jours à son retour à la vie normal. Si la crim de Miami retrouve bien les indices et après avoir lu toutes ses dépositions. Pourtant il avait réussit à mentir pour y échapper mais justement il ne s'attend pas à des miracles... Il soupira et garda son regard perdu dans les flemmes. "Je suis peut-être ton ami Lily mais tu ne me connais pas entièrement.. Tu penses que je suis le Wane que tu vois, que tu côtoie depuis que je suis arrivé ici à Miami mais en faite, je suis pas ce Wane là. Même que des fois je me cherche réellement. J'ai deux personnalité je me demande laquelle est ma vrai personnalité." Il leva les yeux au ciel, c'est vrai qu'il se cherche, il avait quand même un coeur même si il ne le montre pas souvent. Regardez rien qu'aujourd'hui il a sauvé Lily, il lui a apporter à manger, l'a réchauffer... Il n'est pas celui qu'on croit, enfin si d'un autre côté il est un vrai psychopathe à tuer les brunes, à leur faire du mal pour se donner du plaisir.

Une fois allonger, torse nu, il croisa ses doigts entre eux sur son ventre et respira doucement fermant les yeux. Il remettait ses esprits en place, il entendit une présence à ses côté, il vit Lily sur le ventre près de lui à le regarder dans les yeux. Il ne quittait alors plus son regard. Elle a toujours été sa tentation au fond, c'était une sorte de jeu entre eux, le chat et la souris... Wane posa son regard sur les lèvres de cette jeune brune puis vers ses yeux. Pourquoi il y avait-il soudain une tension? Il se passe quoi? Il se mit à rire en l'écoutant. "Si tu savais..." Il posa sa tête sur son bras toujours allonger sur le sol. "Lily... Ecoute moi... Je suis un vrai psychopathe. Depuis que je suis jeune, je viole, je tue les brunes. Par rapport à son enfance, une pute, ma tante, une brune m'a enlever de ma petite soeur Liséa, elle l'a adopté et j'ai fini à l'orphelinat.. Tout à débuter... Ma folie, cette obsession contre les brunes. J'ai tué plus de 20 brunes, j'en ai agresser plus de 50... J'ai un dossier pour chaque brune que je croise, généralement toutes des fonctionnaires... Je les suis, je sais où elle habite, j'arrive chez eux la nuit, je les viole, je les étrangle, je leur fais prendre un bain une fois morte et je les met sur leur lit... J'ai pas de coeur Lily.. J'en ai jamais eu, une ou deux fois peut-être mais j'ai fais que souffrir dans le fond." Voila il avait tout dit... Son coeur c'était ouvert deux fois, une fois pour une certaines Autumn, une fille qu'il ne va jamais revoir elle avait 16 ans et lui 23 ans, et une deuxième fois c'était Alysse... Mais ça il ne veut plus y penser.

Et au moment avant qu'elle parle, il l'a regarde se mettre sur le dos près de lui, il se tourna sur le côté, pour l'a regarder dans les yeux, elle semblait perdue, le regard dans le vide mais toujours dans le sien, essayant de le comprendre. Il s'approcha d'elle, et déposa ses lèvres contre les siennes, passa son bras autour d'elle pour l'a rapprocher de lui, et l'a prendre sur lui. Ce baiser était un baiser tendre, pour lui montrer qu'il tient à elle plus que tout au monde, il n'a jamais eu de meilleures amies dans sa vie, elle était la seule et elle était brune. Il ne l'a jamais toucher, il n'a jamais eu envie de l'a tuer, jamais. "Désolé... Me tape pas pour ça... Je sais qu'il y a ce mec la qui te regardais de haut en bas à la soirée de Nightmare. C'était comme... Un baiser d'amitié... Même si je l'avoue ça fait des mois que j'attendais ça.." Il se mit à rigoler, surement pour détendre l'atmosphère suite à son annonce.
Revenir en haut Aller en bas
 

L'ÉCURIE : WANE et LILY-ANNE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ARCHIVES :: Cause I'm not thinking straight :: saison deux :: Premier événement-