les scénarios attendus
Ryder (négociable) est agent de la CIA, plutôt haut placé, et son histoire personnelle est au choix, bien que tu puisses trouver des pistes et des idées dans le scénario. Il est l'agent traitant d'Anteynara, une tueuse professionnelle qu'il a recrutée il y a quelques mois. Ils entretiennent une relation pro, qui risque sens cesse de dépasser cette limite-là, sont très différents mais ont pourtant des choses en commun. Il est responsable des faits et actes de la jeune femme, qui pendant des années a été habituée à agir seule. C'est un duo qui promet son lot de rebondissements !
Ryder • 25/30 ans • Employé de la CIA • Tyler Posey, Pierre Niney, négociable • lien
Il est né à New York, il a été élevé par sa mère seulement. À l'adolescence, on pouvait dire que Blake était un passionné de hockey. Puis, un jour, il a vu Aloysia patiner, libre comme l'air, il a été impressionné et il a voulu essayer le patinage artistique. Il a apprécié, même que la jolie blonde lui a demandé d'être son partenaire, il a accepté. Il a développé une attirance pour le patinage artistique et son but est devenu de faire des compétitions. Pour aider financièrement sa mère, il a fait des boulots pour être payé au noir. On peut dire qu'il en a bavé, mais on peut aussi dire que c'est un grand travailleur. Il a beaucoup voyagé pour ce sport qui l'intéressait d'abord. Il a fait la rencontre d'Aloysia où rapidement ils devinrent partenaires de patin. Une longue histoire se développèrent tous les deux jusqu'au jour où un accident survint, Aloysia ne pouvait plus patiner, alors il s'est tourné vers une autre partenaire de patin: Emily. Malheureusement, ils ne gagnèrent rient tous les deux c'est pourquoi il revint 2 ans après vers Aloysia pour retenter les compétitions. Mais toute bonne chose a une fin, après les compétitions, il a décidé de se tourner vers son autre sport favori: le hockey. C'était d'abord un loisir, mais il fut rempli de joie lorsqu'il apprit qu'une équipe voulait bien de lui.
Blake Harmon • 27 ans • Hockeyeur • Bob Morley • lien
Sami et April se sont rencontrés lors d'un voyage en Turquie, ils ont dû travailler ensemble quelques temps puisque Sami est (journaliste?). Pendant ce temps il a aidé April d'une grande moise et pour le compenser il lui a demandé un mariage blanc afin d'avoir accès aux grand pays d'Amérique. April n'a pas eu le choix que d’accepter. Malgré tout, ils passent leurs temps à se chamailler, jamais d'accord sur une même chose, mais très protecteurs l'un vers l'autre. De vrais caractères de cochons mais qui s'aiment en quelques sorte au fond même si personne n'osera jamis l'avouer. Tout cela promet donc pleins des hauts et des bas bien drôles.
Sami Moreno • 29 ans • Journaliste • Dave Franco • lien
Cassandra Keating est née dans la ville de New York, elle a grandi dans des beaux quartiers contrairement à Jake, elle est l'unique fille d'un sergent de police et d'une femme médecin connue à l’hôpital de New York, elle a donc grandi dans un milieu aisé contrairement aux enfants pourris gâtés qui profitent de l'argent de leurs parents. Cassandra n'est pas ce genre de personne, bien sûr ses parents sont riches mais elle ne profite pas de leur argent au contraire elle a toujours voulu gagner son argent elle-même. Cassandra se voyait un grand avenir dans le milieu médical elle voulait devenir médecin comme sa mère mais lors d'une soirée entre amies dans l'un des bars branchés de New York Cassandra est témoin d'une agression que l'une de ses amies d'enfance subit, elle aida la jeune femme à se débarrasser de son agresseur et c'est à ce moment-là que Cassandra changea radicalement d'orientation professionnelle elle ne voulait plus être médecin comme sa mère mais flic comme son père parce que pour elle, elle voulait aider les gens qui en avaient le plus besoin elle voulait faire régner l’ordre dans les rues de New York. Elle en parle donc à ses parents pour son père c'était une fierté pour lui que sa fille suive ses pas dans la police en revanche sa mère qui était déçue que sa fille ne veuille plus être médecin réagit mal à la décision de sa fille sur son choix de carrière, la peur avait pris le dessus déjà qu'elle avait peur de perdre son mari un jour ou l'autre à cause de son métier de flic sa peur sera doublée lorsque sa fille sera devenue flic à son tour. Cassandra était bien décidée à devenir flic et poursuivit des études pour devenir flic c'est là qu'elle rencontre Jake qui faisait aussi ses études de flic les deux jeunes gens deviennent très vite amis durant leurs études, après ses études terminées Cassandra est promue dans un commissariat non pas de New York mais de Los Angeles elle part donc après ses études là-bas au grand dam de ses parents qui pensaient voir leur fille vivre à New York. Trois ans se sont écoulés depuis qu'elle s’est installée à Los Angeles Cassandra adore son métier de flic mais elle n'était pas tout à fait heureuse là-bas sa famille lui manquait trop elle ne les voyait pas assez pour elle, elle décide donc de revenir dans la ville de sa naissance et demande d'être transférée au commissariat de New York. De retour à New York elle se sent à nouveau heureuse parce que c'est ici qu’est sa place et lorsqu'elle joint la brigade de police de New York elle travaille avec son père mais elle retrouve aussi Jake avec qui elle avait fait des études. Les deux jeunes gens retrouvent donc leur amitié mais ils commencent aussi une histoire derrière le dos du père de la jeune femme qui avait mis sa fille en garde contre Jake qu'il ne trouvait pas sérieux dans les relations et ne voulait pas que sa fille souffre à cause de lui mais Cassandra n'écoute pas son père et continue son histoire avec Jake. Ça fait un an que Cassandra et Jake sont ensemble c'est la première vraie relation de Jake qui lui n'est pas du genre relations sérieuses il est vraiment accroché à cette fille, les deux jeunes gens sont appelés pour intervention dans un immeuble où des tirs de coup de feu sont échangés entre des tueurs et des policiers déjà sur place qui avaient besoin de renfort, ils vont donc tous les deux aider leurs collègues mais aussi le père de la jeune femme qui était sur les lieux, arrivé sur les lieux Jake rentra dans l'immeuble suivi du père de Cassandra mais l'intervention ne se déroule pas comme prévu une bombe explose dans l’immeuble où se trouve Jake et le père de Cassandra les deux policiers se retrouvent donc coincé dans l'immeuble qui commence à s'effondrer petit à petit Cassandra commence donc à avoir peur de perdre les deux hommes de sa vie mais Malheureusement elle perdit son père qui n'avait pas survécu à cette bombe qui a explosé. Après l'enterrement de son père Cassandra décide de rompre avec Jake ne supportant pas qu'il lui arrive quelque chose et qu'elle le perde lui aussi elle préfère mettre un terme à cette relation et décide de quitter la ville en retournant à Los Angeles Jake ne la retient pas et la laisse partir. Aujourd'hui quatre ans se sont écoulés depuis le décès de son père Cassandra est retournée vivre à New York auprès de sa mère mais aussi elle avait envie de revoir Jake mais elle apprend que Jake ne vit plus à New York et qu'il a déménagé à Miami elle décide donc de partir là-bas pour retrouver le jeune homme et lui avouer qu'elle ne l'a jamais oublié et qu'elle avait fait une erreur en le laissant y a quatre ans ....Plus d'un an sont passés depuis que la jeune femme est venue s'installer dans la ville de Miami, il s'en est passé des choses entre la jeune femme et Jake qui n'ont pas été toujours roses entre les deux, y a eu des hauts et des bas, faut dire que Jake ne rend pas la tâche facile à la jeune femme pour le reconquérir, le jeune homme n'est pas le genre à se dévoiler lorsqu'il s'agit de sentiments.Ça fait quatre mois que Jake a appris qu'il avait une tumeur au cerveau et la maladie du jeune homme pourrait davantage rapprocher les jeunes gens au plaisir de la jeune femme.
Cassandra Keating • 29 ans • Inspecteur de police • Minka Kelly • lien



 




Partagez | .

 Ne dévoilons pas notre amour - Feat Violette/Thompson/Derek

 :: ARCHIVES :: Cause I'm not thinking straight :: saison deux :: Sujets et autres
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Invité
☾ Invité


Sujet: Re: Ne dévoilons pas notre amour - Feat Violette/Thompson/Derek  |  Mer 3 Fév - 10:14
Si seulement sa fille avait pu l’accepter…. Si seulement elle n’avait pas fait tout ce drame : il sentait confusément que cela risquait de bouleverser la donne entre eux et il n’aimait pas ça. Alors, quitte à pouvoir en profiter encore un peu, juste un tout petit peu, il proposa une journée en amoureux à Derek. Rien qu’eux deux, loin de tout et surtout loin des ennuis et des intolérants. Il ne savait pas pourquoi Violette avait réagi aussi mal et il ne voulait pas le savoir : s’il insistait trop là-dessus non seulement il ferait du mal à Derek mais en plus ce dernier risquait de commencer à réfléchir et… Il ne voulait surtout pas qu’il lui demande de s’éloigner le temps de calmer la colère de sa fille. Tout mais pas ça.

Assis sur les genoux du milliardaire, mangeant bouchée par bouchée, il eut un sourire amusé quand le brun lui remonta sagement son peignoir qui avait glissé sur ses épaules, sans qu’il s’en rende compte. Touché et très amusé par le geste, il pencha légèrement la tête de côté en murmurant :

« Monsieur Watts deviendrait-il sage ? »


Il n’aurait jamais cru que le brun rate une occasion de s’amuser un peu avec lui et il espérait que cela ne serait pas à mettre sur le compte de sa récente dispute avec sa fille… Même si les propos du milliardaire le rassurèrent un peu sur l’emploi du temps de leur journée, il garda ce petit doute en lui. Après tout, il ne serait pas le premier qui, devant le refus de sa progéniture, prendrait ses distances avec son amant. Pas le premier ni le dernier.

Chassant cette idée maussade, il se concentra sur Derek en souriant et hocha la tête à ses propositions : se rendre dans un centre commercial serait sympathique mais on risquait effectivement de les y surprendre, alors il opta pour ce qui s’imposait.

« Je ne veux pas te créer d’ennuis alors on va partir se promener d’accord ? Une randonnée en amoureux, avec un énorme panier pique-nique rempli de cochonneries rien que pour nous. On oublie tout aujourd’hui, on ne se concentre que sur le plaisir d’être ensemble. »


Il se releva alors, quittant à regret les genoux de Derek, pour venir attraper au sol le téléphone qui s’y était écrasé après les humeurs de la demoiselle : se faisant il se pencha et offrit une vue coquine sur ses fesses moulées par le tissu fin du peignoir, avant de se relever pour le lui tendre.

« Fais vite, je file prendre une douche ! »


Et il s’esquiva ensuite pour grimper à l’étage, pressé de quitter cette maison pour ne plus y revenir. Jetant le peignoir sur le lit de la chambre, ce fut donc totalement nu et sans pudeur qu'il se rendit dans la salle de bain et alluma l'eau chaude.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
☾ Invité


Sujet: Re: Ne dévoilons pas notre amour - Feat Violette/Thompson/Derek  |  Sam 6 Fév - 21:32
Derek tendit le bras pour prendre son téléphone qui lui était remis. Il sourit à son homme, évasif l'air toujours un peu perdu et triste. Le mot douche lui fit malgré tout complètement relever la tête. Cela lui donnait quelques idées de tendresse et d'affection, surtout que sa douche au multi-jet était parfaite pour les petits jeux coquins. On oublia sa mélancolie sur le moment avant de lui caresser la fesse qui avait été bien trop a découverte quand elle s'était penché pour reprendre l'appareil. En fait, Derek se sentait mieux depuis qu'il avait vu cette belle courbe se dessiner devant lui.

''- J'appelle mon homme de main et je regarde si j'ai des messages urgent-urgent et je te rejoins.''

Un risque à prendre, mais Derek ne pouvait pas prendre congé toute la journée sans avoir jeter un regard à ces actifs, mais il ne perdait pas son regard pétillant, alors il n'avait pas trop envie de s'y attarder. Il ne ferait que regarder le nécessaire sans plus. Laissant Thompson quitter la pièce, Derek ramassa l'assiette avant d'aller dans le petit salon où il alluma la tablette s'y trouvant. De là, il vérifia les dits courriels, envoya un sms à sa fille Violette pour tenter de calmer le jeu avec elle. Dernier détail, il contacta Georges.

''- Bonjour, George, je souhaiterais que vous appelliez les secrétaires pour leur dire que je ne serais pas disponibles de la journée. Veillez à ce qu'elle déplace tous mes rendez-vous et conférences. Sauf celle de la compagnie Boss, faites en sorte que Sébastien, me remplace. Oui, il est au courant du dossier et demande a Nathalie de lui envoyer les derniers documents.''

Derek aurait pu les transférer lui-même, mais justement, il ne voulait que faire le nécessaire, sans plus, surtout que le bruit de la douche se faisait entendre jusqu'à ses oreilles.

''- Merci, non pas de chauffeur, ça ira. Et appeler seulement si c'est urgent au numéro habituelle. Quoi? Une femme... non... oui... j'avoue c'est encore avec lui. Bon cessez de faire votre curieux et faites les appels.''

L'homme d'affaire raccrocha avant de regarder son téléphone, aucun nouveau sms. Sa fille ne lui avait pas répondu sur le coup. Un léger soupire et Derek monta à l'étage. On jeta son appareil sur le lit avant de retirer les vêtements qu'il avait dû mettre à la vite à cause de cette visite surprise et voilà qu'enfin, il pu rejoindre son homme dans la douche. Celle-ci était immense, d'un style italien avec plusieurs banquettes. Sauf que le plus merveilleux était les multis-jets de cette dernière. Une vingtaine au total et la plupart tous ajustable.

''- Me revoilà, mon cœur, j'espère que je ne t'ai pas trop manquer. Pour ma part, j'ai cru mourir.''


L'homme dans la quarantaine se glissa dans la douche, lentement avant de venir se glisser dans le dos de son homme, lui embrassant la nuque.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
☾ Invité


Sujet: Re: Ne dévoilons pas notre amour - Feat Violette/Thompson/Derek  |  Sam 6 Fév - 22:48
Il était monté prendre une douche : il ne comptait pas se presser, pas ce matin. D’une part, il connaissait Derek par cœur et savait que son petit numéro de charme dans la cuisine ne l’avait pas laissé indifférent. D’autre part, il devinait que ce dernier aurait besoin de temps… Et de câlins avant toute chose : il fallait qu’il encaisse en douceur ce qui venait de se passer avec sa fille, et la pilule mettrait du temps à passer, alors Thompson comptait l’y aider à sa manière.

En attendant, il comptait bien profiter de sa douche : il trouva un monstre dans la salle de bain et éclata de rire en la voyant. Décidément, Derek s’offrait tous les luxes possibles et inimaginables, mais celle-ci valait vraiment le coup d’œil.
On aurait mis une dizaines d’individus en même temps dedans, et Thompson y entra avec émerveillement, curieux de tout. Il sursauta quand le premier jet démarra et éclata de rire quand tous les autres s’allumèrent, le massant tout autant qu’ils le trempaient.

Il attrapa un gel douche et commença à l’ouvrir, humant l’odeur délicieuse qui s’en échappait. Il adorait cet endroit… Songeur, il se dit qu’il aurait peut-être dû faire plus d’efforts ce matin, essayer d’amadouer la jeune fille au lieu de se montrer aussi sarcastique… Mais c’était plus fort que lui : elle lui avait déjà arraché Derek une fois et il ne comptait pas se laisser faire sans réagir cette fois-ci. Il en voulait à la jeune fille d’avoir ce pouvoir sur son père, lui qui n’avait jamais entretenu aucun lien aussi proche avec ses propres enfants…

Tout à ses rêveries, il ne remarqua la présence de Derek que quand ce dernier l’enlaça soudain par la taille et déposa un baiser sur sa nuque. Il rit doucement et se laissa aller contre lui, soulevant juste la bouteille de gel douche qu’il n’avait pas encore touché pour la lui montrer :

« J’ai cru que tu ne viendrais plus. Tiens, tu veux bien me savonner ? »


Il resta lové entre ses bras, se repaissant de sa chaleur et de ses muscles solides : avec lui, il se sentait capable de déplacer des montagnes et de tout surpasser. Ensemble ils étaient plus forts, incontestablement et… Et Thompson se sentait heureux pour la première fois depuis longtemps.
Peut-être finalement que leur séparation durant cette année n’avait pas été qu’un mal : ils en avaient profité pour comprendre à quel point l’autre était devenu important. A quel point ils avaient besoin l’un de l’autre… Même Thompson finissait par le comprendre.

Alors souriant toujours, il ajouta :

« Ta douche est tellement belle qu’elle me donne envie de faire des folies… »

Revenir en haut Aller en bas

Invité
☾ Invité


Sujet: Re: Ne dévoilons pas notre amour - Feat Violette/Thompson/Derek  |  Sam 6 Fév - 23:12
Derek trouvait agréable cette partie de la maison. Récemment rénové la salle de bain faisait partie d'un de ces plus grands caprices personnels. Certes grandes, comme sa chambre, mais comme plusieurs le disait, sa maison était à la grandeur de l'homme qui l'habitait. Pour Derek, la pièce d'eau était un incontournable, souvent tendu, il avait besoin de pouvoir s'y détendre après un retour de vacance ou une dure journée de travail. La douche était magnifique, un bain à remous et ne parlons même pas des produits pour le corps. Plusieurs savons en tout genre, autant pour les deux plus douces, que pour les grosses saletés, ou encore savon pour le rasage. À vrai dire, bien des gens pouvaient se demander si celle salle de bain était celle d'un célibataire ou appartenait à une grande lady. Le milliardaire prenait soin de lui, c'était indéniable.

L'homme rejoignit son amant, commençant par l'entrelacer et l'embrasser. Après tout, trop longtemps sans lui était une torture en soit. Derek aimait sa présence, à un tel point qu'il serait difficile de préciser tout ce qu'il pourrait abandonné pour cet amour. « J’ai cru que tu ne viendrais plus. Tiens, tu veux bien me savonner ? » Parce qu'il lui laissait le choix à lui tendre la bouteille et lui faire le plus magnifique des sourires? Étant conquis, l'homme aura un doux sourire, il allait le faire, mais d'abord, il viendra ajuster les hauteurs des jets. « Ta douche est tellement belle qu’elle me donne envie de faire des folies… »

''- Seulement parce que le lieu est magnifique? Au moins, tu assumes que tu ne couches pas avec moi seulement pour ma beauté.''

Derek lui grimaça avant d'ajuster le dernier jet. Après tout, lui mesurait presque 2m de haut, donc la plupart du temps, il était pour sa hauteur, mais quand il partageait l'endroit les jets en hauteurs étaient abaissé légèrement et on ajusta seulement la puissance de ceux derrière Derek pour que ce dernier soit bien mouillé.

''- Par contre, je ne suis pas certain pour le choix de ton jet. Tu mérites quelque chose de plus exotique et surtout plus naturel que ce truc commercial.''


Thompson méritait ce qui se faisait de mieux, Derek attrapa plutôt une savonnette donc la forme pouvait paraître étrange et informe mais s'était que ce dernier était fait à la main par des gens d'une petit village chinois.

''- Il est fait à base d'une huile naturelle, et l'odeur peut rappeler le bambou j'espère que tu vas apprécier, jeune pousse.''

On poussa son amour sous le jet, avant de mouillé le savon, le frottant sur un gant de toilette, préalable attrapé puis Derek savonna son beau chéri, donc le corps pouvait se nourrit des essences des plantes, mais aussi être baigner par une bonne odeur.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
☾ Invité


Sujet: Re: Ne dévoilons pas notre amour - Feat Violette/Thompson/Derek  |  Dim 7 Fév - 0:47
Il haussa un sourcil en entendant Derek se moquer gentiment de lui : même si l’intention n’était pas méchante, il fut piqué de voir que son amant continuait de ramener entre eux le fait qu’il ait pu un jour coucher pour de l’argent. Il maugréa sans prononcer de mot distinctement, légèrement vexé : c’était une partie de sa vie dont il n’était pas fier et même s’il n’avait pas encore dit à Derek qu’il l’aimait – et ne le dirait probablement jamais – il ne voulait pas que le brun pense qu’il n’était avec lui que pour son argent.

« Tu es idiot… »
murmura-t-il sans attendre de réponse, son humeur légèrement rabaissée.

Il le laissa tripoter les jets pour que ceux-ci soient ajustés pour lui, et haussa un sourcil quand Derek contesta le choix de son gel douche. Surpris, il le regarda lui sortir un étrange savon et le lui décrire comme la septième merveille du monde issu du commerce équitable, un peu dubitatif.

« On verra bien mais… »

Il n’eut pas le temps de finir qu’il était poussé sous le jet d’eau et se retrouva intégralement mouillé pendant que Derek, outils en mains pour un toilettage en règle, se mit à le savonner avec une tendresse dans chacun de ses gestes qui toucha le cœur de Thompson malgré lui.
Comment rester insensible devant cet homme-là ? Comment réussir à garder sa rancœur et sa colère quand il se montrait aux petits soins ?

Ravi d’être chouchouté pour une fois, il colla son dos au torse de son amant et leva les bras pour venir passer ses mains sur ses épaules, le retenant ainsi contre lui alors que son bassin se frottait au sien. Il sourit, se relaxant déjà après la petite scène éprouvante du matin, et appuya sa tête contre ses épaules solides.

« Jeune pousse ? Vu mon âge, j’ai bien peur que non… Par contre, l’odeur est divine… Et…. J’adore quand tu prends soin de moi comme ça. »


Il eut un sourire attendri, à la limite du coquin et de la simple complicité.

« En fait, j’adore ces instants avec toi ? Ils me sont précieux, tu n’as pas idée à quel point. »

Revenir en haut Aller en bas

Invité
☾ Invité


Sujet: Re: Ne dévoilons pas notre amour - Feat Violette/Thompson/Derek  |  Dim 7 Fév - 1:27
Le plus étonnant avec le physique de Derek s'était sa faculté à être doux. Avec sa montagne musculaire, on aurait pu présager qu'il avait des mouvements rudes, ne savait pas faire dans la douceur. Sauf que tout cela n'était que pure spéculation. Les gestes du brun était lent. C'est avec tendresse que le gant de toilette parcourait le torse de Thompson, ses bras, sa taille pour revenir vers le torse. « Jeune pousse ? Vu mon âge, j’ai bien peur que non… Par contre, l’odeur est divine… Et…. J’adore quand tu prends soin de moi comme ça. » Oh, mais comme pousse, il était plus jeune que lui, plus petit d'ailleurs quand on pouvait déposer la tête sur son épaule. Pour lui, Thompson était une jolie pousse qui avait encore à s'éclore. On devait lui donner les minéraux nécessaires pour y arriver. Soit de l'amour, de l'affection et si possible de l'écoute, mais si à ce sujet, même Derek avait beaucoup à apprendre. Espérons que sa recette saura faire épanouir son homme dans leur relation. Et ce malgré les piques et l'humour parfois chargé de Derek Watts.
Une main se glissa autour de la taille pour l’enlacer bien fortement, de manière des plus possessives et Derek déposa son menton sur l'épaule pour doucement se lover contre le dos. « En fait, j’adore ces instants avec toi! Ils me sont précieux, tu n’as pas idée à quel point. » La joue du barbu se promena contre celle qui venait de réchauffer son cœur. Oh, il en avait une certaine idée, ou des espérances. Voir même un espoirs de voir que leur relation sera beaucoup plus durable qu'une simple année.

'' Oh, mais pourquoi devais-je seulement me contenter de ce genre de moment léger? Il me semble que nous pouvons vivre encore bien davantage.''

Coquin, il fit aller le gant sur la chair du cou, laquelle on rinça avant d'y parsemer de long baiser piquant. Oui, Derek était dû pour une séance chez le barbier, ou alors, c'était que dès le matin sa barbe était plutôt piquante car il n'avait pas mis son huile habituel pour en adoucir les poils rebelles qui venaient pour le moment à s'attaquer à la peau de son amant.

''- Dis-moi, merveilleux et mystérieux jeune homme, aurais-je le choix de la voiture aujourd'hui ou bien me verrai-je punit pour ce désagrément matinale?''

Derek avait pourtant promis à Thompson qu'il ne serait pas déranger s'il venait ici, bien sans le vouloir l'homme n'avait pu tenir sa promesse et avait dû faire face à un ouragan qui avait sûrement déranger leur moment intime. Donc, on se préparait à devoir endurer une punition, quelque chose de plus au moins agréable. Après tout, ce genre de petit détail ne devait pas en rester là sinon Derek allait rabaisser sa garde et ne plus faire attention a Thompson.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
☾ Invité


Sujet: Re: Ne dévoilons pas notre amour - Feat Violette/Thompson/Derek  |  Dim 7 Fév - 1:45
La main de Derek était d’une douceur incroyable sur son corps, s’attardant à le nettoyer un peu partout sans jamais forcer ou avoir le moindre mouvement brusque. Son amant avait toujours été très doux avec lui et Thompson devait au moins lui reconnaître cela : derrière ses airs de gaillard baraqué, il renfermait un cœur en or et une sensibilité à fleur de peau qui touchait bien souvent Thompson lui-même. Il se sentait autant en sécurité dans ses bras qu’il avait besoin de veiller sur Derek, et c’était assez troublant : la dépendance entre eux devenait de plus en plus fusionnelle, et de plus en plus totale. Thompson en venait à espérer que plus jamais il ne s’éloigne de lui, et pas uniquement pour des questions financières : même si Derek s’assurait de lui laisser une petite fortune pour pallier à tous ses besoins jusqu’à la fin de ses jours, Thompson savait qu’il ne voudrait pas d’une vie sans lui. Sans sa chaleur ou sa tendresse. Sans ses incroyables déclarations qui fusaient quand il ne le fallait pas, ou ses mots tendres qui le surprenaient souvent. Derek était une pépite que peu de monde avait découvert, et Thompson se targuait d’être le seul à la posséder pour l’instant. Enfin… Presque le seul.

Chassant cette pensée dérangeante, il pencha la tête légèrement sur le côté quand le milliardaire entreprit de passer le gant dans son cou, se délectant de ces gestes délicats et de cette intimité entre eux. Bon sang comme il adorait son toucher et son contact. Même si sa barbe le piquait légèrement et laissait sa peau rougie derrière chaque caresse, il se sentait à sa place et heureux. Oui, infiniment heureux comme jamais il ne l’avait été.

« Puni ? » murmura-t-il, légèrement extatique et à des lieux de ce que Derek lui demandait.

Puis il réalisa pleinement ce que Derek lui disait et un soupir lui échappa malgré l’insistance de ses mains douces sur sa peau.

« Suis-je un tel tyran que tu aies peur d’être puni au moindre petit incident ? »


A contrecœur il s’arracha aux bras de Derek pour pouvoir faire demi-tour et le regarder en face : il glissa ses bras autour de sa taille et le regarda franchement, un petit sourire tendre venant se dessiner sur ses lèvres.

« Je sais que j’ai un horrible caractère mais de temps en temps, accorde-moi le bénéfice du doute, d’accord ? Je ne vais rien dire car cela ne dépendait absolument pas de toi en l’occurrence. Et puis… J’imagine que j’aurai dû la rencontrer un jour ou l’autre. Maintenant c’est fait et nous savons à quoi nous attendre, ce n’est pas plus mal. Alors s’il te plaît… Pour une fois, décompresse Derek. »

Et quand il fut sûr que son amant avait compris, il se pencha et murmura à son oreille, taquin :

« Même s’il est vrai que je rêve de te dévorer tout cru, je ne sortirai pas les crocs cette fois-ci. »


Revenir en haut Aller en bas

Invité
☾ Invité


Sujet: Re: Ne dévoilons pas notre amour - Feat Violette/Thompson/Derek  |  Dim 7 Fév - 2:18
Les souvenirs de Derek était parfois chargé de contradiction diverses. Autant qu'il avait connu Thompson doux et gentil, qu'il le voyait comme un bourreau. Certes, à l'époque Derek était un alcoolique et avait un sex-appeal important. Combien de fois était-il venu au chevet de Thompson complètement saoul après avoir vu plusieurs soubrettes. Son amant avait parfois dû faire preuve d'une main ferme pour calmer les ardeurs d'un homme bouillonnant et en chaleur. Leur amour dès les premiers jours avaient eut leur bon comme leur mauvais côté. La boisson n'aidait pas, ni le fait d'être sevrer de cette dernière. La colère, la haine et la violence avait parfois été présente chez Derek, mais Thompson avait tenu bon. Sachant que lors des moments lucides du milliardaire, ce dernier était justement comme maintenant. Soit, qu'il était lui-même. Sauf que parfois, Derek se rappelait des ''mauvais'' traitements et de quelques privations qu'on lui avait ordonné pour se calmer. Après tout, même a 40 ans il suffisait parfois de le traiter comme un enfant, le privée de ces jouets pour qu'il se calme et fasse la moue. C'est donc en pensant que Thompson était fâché contre lui. « Puni ? » D'un léger mouvement de la tête, oui on pensait le mérité. Il avait mentit, mis son amant dans une position des plus délicates. « Suis-je un tel tyran que tu aies peur d’être puni au moindre petit incident ? » Comment le nier, il en avait la crainte, cette petite peur au ventre qui le dévorait de l'intérieur à chaque instant.

''- Pas seulement à cause de toi... désolé... je pensais juste que tu étais mécontent de ma manière d'avoir agit.''


Pendant que Thompson se retourna pour lui faire face, les yeux bruns se détournèrent, fuyant le regard. Peut-être aurait-il mieux fait de se taire plutôt que d'attirer l'attention sur ses erreurs. Derek aimait tellement bien faire, avait peur d'être mal juger ou qu'on lui en veuille de ne pas avoir été à la hauteur. Thompson méritait tellement ce qu'il y avait de mieux sur cette terre et on se permettait de fauter. Ce n'était pas bien, on aurait dû faire plus attention et s'assurer que sa fille n'allait pas lui réserver cette visite surprise. « Je sais que j’ai un horrible caractère mais de temps en temps, accorde-moi le bénéfice du doute, d’accord ? Je ne vais rien dire car cela ne dépendait absolument pas de toi en l’occurrence. Et puis… J’imagine que j’aurai dû la rencontrer un jour ou l’autre. Maintenant c’est fait et nous savons à quoi nous attendre, ce n’est pas plus mal. Alors s’il te plaît… Pour une fois, décompresse Derek. » Petit mouvement de la lèvre, décompresser? C'était facile à dire, mais pour Derek, il se devait de réussir, toujours a 110%. Donner le meilleur d'une situation et il y avait cruellement manquer. Mis son homme dans une position qui n'avait rien d'enviable pour personne. Surtout quand le tout avait gâché le petit déjeuner romantique. Et ça, même Derek s'en voulait. Se détestait de ne pas avoir combler son homme comme il le méritait. « Même s’il est vrai que je rêve de te dévorer tout cru, je ne sortirai pas les crocs cette fois-ci. » Un sous-entendu plutôt bien tendancieux fut glisser au creux d'une oreille, qui se trouva fort bien à l'écoute.

Une main puissante se posa sur le torse du provocateur, on le poussa en direction du mur. Le creux des reins placés sur un jet d'eau, qu'on s'amusa à en augmenter l'eau. Question de lui mettre un peu de pression a ce niveau du corps.

''- Il est bien au vue qu'il serait présomptueux de ta part de croire que tu serais celui qui dévorera quand tu es présentement ma petite proie.''

La main sur le torse se détendit, on retira la force de cette dernière pour retrouver la douceur qui caressa le torse, fit découvrir quelques caresses vers le bas pour venir vers la taille. Laquelle, on viendra s'y accrocher de nouveau avec une puissance virile.

''- N'est-ce pas? Tu veux plutôt être celui qui se fait dévorer. Avoue-le.''

Un mouvement du coude, et leur corps se rencontrèrent l'un contre l'autre pendant que Derek se jeta sur les lèvres pour les embrasser avec une telle fougue que la langue envahit la bouche dans l'espoir d'y faire naître quelques gémissements d'envie.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
☾ Invité


Sujet: Re: Ne dévoilons pas notre amour - Feat Violette/Thompson/Derek  |  Dim 7 Fév - 12:14
Fut un temps, sa détermination et sa force de caractère avaient suffit à les maintenir à flot : à empêcher Derek de sombrer dans l’alcool, de divaguer et dériver sur une pente extrêmement dangereuse, et lui à trouver la force de rester à ses côtés. C’était une chose de ne pas avoir d’argent pour s’offrir une nuit d’hôtel et donc de rester aux côtés d’un milliardaire généreux, c’en était une autre de devoir pour cela s’accrocher de toutes ses forces à chaque fois qu’il rentrait ivre et perdu, et partait dans des délires malsains. A cette époque, Thompson s’était contenté de s’accrocher et de faire preuve d’une fermeté parfois cruelle pour maintenir Derek sur le bon chemin : il se rendait compte maintenant qu’il était déjà tombé amoureux de cet homme à ce moment-là, parce qu’il n’aurait jamais enduré tout cela sinon. En temps normal, il se serait sauvé et cela aurait été évident, même pour Derek… Sauf qu’il était resté.
Et qu’il était revenu après un an, même si Derek lui avait dit ne plus vouloir le revoir. Il était revenu et Derek lui avait de nouveau ouvert les bras. Il allait mieux maintenant, il ne buvait plus comme avant et Thompson savait qu’il pouvait doucement relâcher la pression parce que leurs terribles moments étaient loin derrière eux.

Mais Derek, lui, ne semblait jamais vouloir relâcher la pression justement : à bout de nerf à longueur de temps, il gardait un contrôle sur tout et n’admettait pas l’échec. Surtout le sien. A tel point qu’il admettait le fait d’être ‘puni’ comme logique, alors que l’arrivée de Violette n’avait jamais dépendu de lui.
Bon sang… Ils avaient encore tellement de chemin à faire ensemble, tellement de progressions à envisager pour qu’enfin, Derek soit un homme libre et heureux. Mais ce combat-là, Thompson comptait bien le mener jusqu’au bout, encore une fois.
Il leva sa main et la passa en un geste tendre sur la joue de son amant :

« Tu n’as pas mal agi, non. Pas toi Derek. Jamais. »


Et il le pensait : de toute façon, que ce soit ce matin, un autre jour ou une autre semaine, Violette aurait explosé de la même manière. Thompson ne voulait surtout pas que le père prenne les erreurs de sa fille comme siennes : pour grandir, elle devait apprendre la valeur des choses et le prix à payer quand on blessait les autres.

Cela dit, une douche, de l’eau chaude et leurs deux corps nus, c’était un appel évident à une sensualité à laquelle Thompson ne résista pas, et il rit doucement quand Derek prit la mouche et le plaqua contre le mur carrelé, augmentant soudain l’intensité du jet d’eau qui venait se lover au creux de ses reins. Les sensations dans son bas-ventre explosèrent et Thompson arqua le dos instinctivement, un sourire amusé sur les lèvres.
Il leva ses yeux sur le visage de Derek et passa sa langue sur ses lèvres en un geste qui ne laissait aucun doute.

« Ta proie ? Ah oui, tu crois ? Parce que tu penses que je vais me laisser faire… ? »


Il n’eut guère le temps d’y répondre que déjà, les lèvres de son amant capturaient les siennes en un baiser exigeant, auquel il répondit avec la même fougue. Il gémit contre lui, se régalant de cette proximité et de cette intensité folle qui régnait toujours entre eux dès qu’ils étaient dans la même pièce. Il ne s’en lassait pas, il ne s’en lasserait jamais…
Alors il avança légèrement les hanches, venant se coller à celle de Derek dans un appel sans ambiguïté possible, et ses mains s’égarèrent sur son torse puissant où ruisselait l’eau de la douche. Et quand Derek relâcha ses lèvres, sa main droite bondit pour venir attraper son menton, qu’il captura entre ses doigts de manière ferme pour le forcer à plonger son regard dans le sien.

« J’adore ta façon d’agir. Peu importe si je rouspète ou grommelle : je t’adore, tout simplement. Oublie tout le reste : il n’y a que nous deux qui compte, d’accord ? »


Et il lui captura à nouveau les lèvres en un baiser possessif et exclusif… A l’image de l’amour de Thompson.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
☾ Invité


Sujet: Re: Ne dévoilons pas notre amour - Feat Violette/Thompson/Derek  |  Dim 7 Fév - 15:32
Nous allions avoir le plaisir de ne pas recevoir de petites corrections. On ne peut pas dire que cette nouvelle fut déplaisante, surtout quand nous avions de merveilleuse idée pour la journée. Faire quelque chose de grandiose, de doux et d'affectueux, sans avoir la moindre contrainte. Outre celle que Derek allait devoir lui-même se mettre. Ce qui était soit bonne ou mauvaise. Le connaissant, il risquait de faire des choses qui allaient passer tout sauf inaperçu. Jusqu'où une balade pourrait les emmener? Ou serait la limite à l'imagination de monsieur Watts? Après tout, il serait presque capable de leur faire voyager sur toute la largeur du monde pour une petite balade. D'ailleurs, l'idée n'était pas désagréable. Voir même que peu à peu, on revoyait l'idée où aller durant la journée pour ne revenir que durant la nuit. Derek commençait à calculer le temps de route en avion, puis le temps de se rendre à l'endroit escompter.

Il fut des plus difficiles de poursuive dans ces délires en ayant un aussi beau corps coller contre le sien. Le plus gros problème venait ensuite que leurs bouches se délivraient leur amour respectives. Force était de constater que leurs sentiments étaient plus que présent car les deux âmes ne se lâchaient plus. Les corps se caressaient, se frottaient tout en laissant échapper de longs soupires de bien être. Derek goûta chaque seconde, n'en délaissait pas la moindre quand chaque instant passer auprès de cet homme valait la peine d'être vécu. On caressa son corps merveilleux, le poussant contre le mur, l'emprisonnant contre ce dernier. Oui, Thompson était sa proie ce matin, celle qu'on venait de capturer pour la dévorer. En voici la preuve, les ongles manucurés d'une des mains du lion des affaires se promenèrent sur le ventre, procurant et déchaînant sûrement nombre de frisson. Le tout poursuivit son chemin sur la courbe du pubis. Endroit auquel on s'arrêta pour faire languir en échangea de plus belle, un long baisé d'amour. La proie se devait d'être capturer en douceur, on devait la détendre, la faire languir un peu. Un passage en force l'aurait faite attaquer, et nous aurions certainement perdu la bataille. Thompson était une bête qu'on capturait avec force et caractère. On devait montrer notre force et notre assurance à chaque instant, sans faillit.

Derek s'arrêta, venant à plonger un regard intense et remplit de cette affection qui se voyait parfaitement dans le fond de ses yeux bruns vibrant de désir. Il était temps de refaire de notre homme notre amoureux. On se pencha vers l'avant, ou plutôt vers le bas. Si difficile d'être si grand qu'il dû se pencher, mais se faisant notre virilité se frotta à celle de notre homme. Comme pour un salut coquin.

''- Retournez-vous très cher, je dois vous laver nettoyer le dos, peut-être vais-je un peu dérailler vers vos fesses, elles me semblent toute deux si appétissante qu'elles ont réveillés en moi une tension, qui risque fort de nous mener à quelques folies matinales.''

Le corps de Thompson se devait d'être nettoyer, on le lui avait demandé, et savonner le dos et les fesses faisaient parties des endroits à faire. Qui hélas, risquait de nous donner comme préciser quelques fortes envies coquines. Derek souhaitait avoir une relation où il allait pouvoir mener, mais ceci il en demandait la permission, car maintenant leur couple était beaucoup plus échangiste qu'à l'époque, mais depuis leur retour, Derek ne l'avait pas encore fait.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Sujet: Re: Ne dévoilons pas notre amour - Feat Violette/Thompson/Derek  |  
Revenir en haut Aller en bas
 

Ne dévoilons pas notre amour - Feat Violette/Thompson/Derek

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ARCHIVES :: Cause I'm not thinking straight :: saison deux :: Sujets et autres-