AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | .

 GOODBYE MY FIRST LOVE, AGAIN. II Geane et Hayden.


 :: ARCHIVES :: Cause I'm not thinking straight :: saison deux :: Sujets et autres

Invité
Invité
Sujet: GOODBYE MY FIRST LOVE, AGAIN. II Geane et Hayden.  |  Sam 9 Jan - 22:25

Hayden D. Fitzduncan et Geane K. McCallister

GOODBYE MY FIRST LOVE AGAIN.

Suite à notre discussion il y a un mois, où Geane était prête à me laisser partir, voyant que ça nous détruisait tout les deux, c’était probablement la meilleure chose à faire, c’est à dire de divorcer. On s’était marié pour que je puisse protéger Geane de Sebastian suite à son accouchement à New-York, et qu’elle puisse se concentrer sur elle-même, ce n’était probablement pas la meilleure solution de se marier, mais en même temps, c’était le seul moyen pour cacher Riley. Il y a une semaine, j’avais reçu les papiers de divorce de mon avocat que j’avais engagé, et Geane devait avoir reçu la même chose que moi, mais nous étions convoqué au bureau pour partager les biens et remettre les papiers. Ça me faisait tout drôle, c’était comme si je l’a quittais encore une fois. Mon petit frère avait fait son grand retour à Miami, ça me travaillait un peu, puisque je ne m’attendais pas spécialement à ça, néanmoins j’étais très heureux de l’avoir ici, et qu’il ai prit sa vie en main contre notre père, même si cela n’était pas facile.

Sans plus tarder, j’arrivais un peu en retard dans la salle de conférence, dû à une opération qui avait un peu trop tarder à l’hôpital. La secrétaire m’avait indiqué où se trouvait mon avocat et ma future ex-femme, je me précipitais aussitôt en ouvrant la porte où je découvrais Geane aux côtés de son avocat, ainsi que mon avocat qui m’attendait. « Désolé, j’ai eu une opération, mais je suis là ! » Dis-je en souriant, puis je regardais Geane qui me souriait, j’étais en paix avec cette décision, c’était la bonne chose à faire, et qu’on puisse refaire nos vies encore une fois, je m’installais à côté de mon avocat, tout juste en face de Geane. « C’est drôle, c’est comme si on se quittait encore. » Dis-je en riant, avant d'attraper un stylo dans ma poche, et de le poser sur la table en chêne. Mon avocat glissa sur la table les papiers des biens. « Voici vos biens monsieur Fitzduncan, vous pouvez en discuter et on note avec mon collègue. » Dit-il, tandis que je regardais la liste, je possédais tant de choses ? Eh bien. Nous avons été tout de même marié pendant presque 5 mois. Après avoir examiner la feuille, je levais ma tête pour regarder Geane. « Tu as besoin de quelque que je puisse te donner ? » Demandais-je sérieusement.


Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
♡ à miami depuis le : 23/04/2015
♡ nombre de post : 5574
♡ double compte : Glenn Harper
♡ feat : Leighton Meester
♡ anniversaire : 14/05/1992
♡ activité : s'occupe de l'administration au garage de son meilleur ami.
Sujet: Re: GOODBYE MY FIRST LOVE, AGAIN. II Geane et Hayden.  |  Sam 9 Jan - 22:59

Hayden D. Fitzduncan et Geane K. McCallister

GOODBYE MY FIRST LOVE AGAIN.

Voilà maintenant un mois qu’Hayden et moi étions officieusement divorcé. J’avais déménagé le lendemain même où j’avais décidé de mettre un terme à cette fausse histoire. Bizarrement ça m’avait tout de même toute retournée. Nous avions vécu comme un vrai couple bien que nous n’en soyons pas vraiment un, et me retrouver seule du jour au lendemain n’avait en rien changé mon état psychologique. Bien que je ne lui parlais pas beaucoup vis-à-vis de cet événement, il restait une présence et ça me réconfortait malgré tout. Là j’étais seule, seule avec moi-même, c’est pourquoi j’avais décidé de récupérer mon fils. Je ne connaissais rien aux enfants, et lorsque Madison m’a laissé seule avec lui, j’ai dû tout apprendre toute seule sans l’aide de personne et je dois bien avouer qu’un petit bébé comme lui occupait plutôt bien mes journées.  
J’avais reçu les papiers du divorce plusieurs semaines après notre rupture et nous avions rendez-vous avec le juge quelques jours plus tard pour aller signer tout cela en présence de notre avocat. Pour ma part, je m’étais contenté d’un avocat simpliste, je savais que tout ce passerait bien pour la simple et bonne raison que nous étions resté en bon terme et que je n’avais absolument rien à lui réclamé.
Le jour j fut vite arrivé. J’avais laissé mon fils à ma cousine le temps du rendez-vous et j’étais arrivé cinq petites minutes avant l’heure prévu. Nous avions pris place dans une salle assez grande en attendant qu’Hayden arrive. La ponctualité n’était pas son fort et je savais que ça n’allait certainement pas plaire au juge. Il commençait d’ailleurs à s’impatienter quand le jeune homme fit irruption dans la salle comme une fleur. Désolé, j’ai eu une opération, mais je suis là ! Déclara-t-il a l’égard du professionnel. Il posa son regard sur moi et je lui fis un beau sourire en guise de bonjour. C’est drôle, c’est comme si on se quittait encore. Lança le jeune homme en riant tout en s’installant tranquillement. Je ne trouvais pas ça forcément drôle mais j’étais bien contente de voir que l’un de nous deux s’amusait de cette situation. Voici vos biens monsieur Fitzduncan, vous pouvez en discuter et on note avec mon collègue. Déclara son avocat en lui tendant une feuille que je ne pris pas la peine de regarder. Après quelques secondes de silence, mon ami reprit la parole. Tu as besoin de quelque que je puisse te donner ? Me questionna-t-il sérieusement. Non, je n’ai besoin de rien. Je fis un petit sourire alors que mon avocat tirait doucement sur mon bras pour me murmurer quelques mots. Mademoiselle McCallister, vous avez le droit à 50% des biens appartenant à votre mari. Me rappela-t-il. S’il n’avait pas été là, ça aurait été la même chose. Je sais merci. Où puis-je signer ? Demandai-je à l’égard du juge qui attendait patiemment notre décision.

Code by Fremione.



Dernière édition par Geane K. McCallister le Dim 10 Jan - 10:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Sujet: Re: GOODBYE MY FIRST LOVE, AGAIN. II Geane et Hayden.  |  Sam 9 Jan - 23:28

Hayden D. Fitzduncan et Geane K. McCallister

GOODBYE MY FIRST LOVE AGAIN.

Ça me faisait tout drôle, il y a des années auparavant j’avais vécu une histoire avec cette femme, elle avait laissé tout de même une grosse empreinte sur ma vie, j’étais un peu nostalgique sur notre passé, même si aujourd’hui on s’aimait plus comme on le voulait, on s’aimait encore un peu. Je me demandais bien une chose, si je n’étais jamais parti en Irak, es-ce-qu’on serait restés ensemble ? On se serait marié ? Geane était ma personne, l’une des personnes les plus importantes à mes yeux, je donnerais même ma vie pour elle pour l’a protégé. Cependant, je lui demandais si elle avait besoin de quoi que soit, j’étais prêt à le lui donner sans hésitation. « Non, je n’ai besoin de rien. » Dit-elle simplement avant de m’adresser un petit sourire, ce qui me fait un petit sourire également, mais je n’allais pas l’a laissé sans rien. Il y avait bien quelque chose que je pouvais faire, qu’au moins notre mariage lui soit bénéfique. Son avocat lui tirait doucement la manche pour l’interpeler tandis que moi, je m’approchais de mon avocat afin de lui murmurer : « Je peux tout de même lui donner quelque chose ? » Demandais-je à ce dernier, où il se contentait de hocher la tête. Je me replaçais sur mon siège en attrapant mon stylo, où je regardais Geane, ça me faisait tout drôle encore, je ne réalisais pas encore, je portais même encore mon alliance. « Attend, ne signe pas encore. » Lâchais-je en regardant le juge qui attendait. J’écrivais plusieurs choses sur le papier très rapidement, l’avantage quand on est médecin on écrit n’importe comment et efficacement, puis je lâchais le stylo, je tendais la feuille à mon avocat qui réajustait ses lunettes de vues pour pouvoir lire. « Alors, monsieur Fitzduncan vous cède un million de dollars, qui ira pour votre fils Riley, qui pourront être retiré uniquement pour les besoins des études de ce dernier. Quant à vous madame Fitzduncan, mon client vous cède les biens d’un appartement à Miami où Monsieur Fitzduncan s’engage à payer jusqu’à sa mort. » Dit-il en reposant la feuille, et retire ses lunettes, en regardant Geane. « Maintenant vous pouvez signer Madame Fitzduncan. » Dit son avocat, tandis que j’attrapais le dossier de divorce où je devais signer, puis je levais mon regard vers Geane. « Tu sais que je t'aimerais toujours même si on divorce? » Dis-je en souriant, avant de me concentrer sur la feuille afin de signer officiellement et de me séparer de ma femme.

Puis, la porte s’ouvre, sans que je m’y attende, je le reconnais entre mille. Je lâchais le stylo, tellement que j’étais sous le choc, que faisait-il ici ? Comment es-ce possible ?! Le juge se levait l’air fâché. « Ceci est une séance privée, nous effectuons un divorce! » Lâchait-il énervé, quant à l’homme, il défait son veston d’un coup de main, et pose ses deux mains au bout de la table, comme si c’était lui qui dominait la pièce. « Je sais bien, mais je m’oppose à ce divorce. » Dit-il, comme si c’était la chose la plus naturellement au monde, je me levais d’un bond de mon siège surpris. « Étant duc, ce jeune homme ici n’a pas le droit de divorcer sans l’accord de ses parents, c’est à dire moi. » Dit-il, je regardais Geane, en effet, j’avais oublié ce petit détail, mais je pensais que ça passerait inaperçu. « Père! En quel droit vous rentrez ici et vous permettez de contrôler ma vie ?! » Demandais-je en haussant le ton, la dernière chose que je voulais, c’était lui ici. Il portait son regard vers Geane qui ne semblait pas tout comprendre ce qui se passait, il s’approchait d’elle en lui tendant la main en guise de présentation. « Alors, bienvenue dans la famille Duchesse Fitzduncan, mon fils aurait oublié de faire les présentations ? » Dit-il avant de me regarder.

Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
♡ à miami depuis le : 23/04/2015
♡ nombre de post : 5574
♡ double compte : Glenn Harper
♡ feat : Leighton Meester
♡ anniversaire : 14/05/1992
♡ activité : s'occupe de l'administration au garage de son meilleur ami.
Sujet: Re: GOODBYE MY FIRST LOVE, AGAIN. II Geane et Hayden.  |  Dim 10 Jan - 14:40

Hayden D. Fitzduncan et Geane K. McCallister

GOODBYE MY FIRST LOVE AGAIN.

Nous avions pris place tous les deux à une table en compagnie de nos avocats et du juge. On essayait de se mettre d’accord concernant les biens que je voulais récupérer. Personnellement, je ne voulais rien du tout, seulement que l’on retrouve notre liberté légale. Tout deux savions que ce n’était finalement pas une bonne idée, qu’on se détruisait plus qu’autre chose et qu’il fallait que ça cesse. Et c’était la seule et unique raison de ma venue ici. Je ne voulais rien, absolument rien. C’était tout à fait clair de mon côté. Le temps que mon avocat me parle quelques secondes et Hayden notait une ou deux choses sur sa feuille. Je fronçai les sourcils en le regardant faire, ce n’était pas sa signature ça. Il la tendit par la suite à son avocat qui déclara à voix haute. Alors, monsieur Fitzduncan vous cède un million de dollars, qui ira pour votre fils Riley, qui pourront être retiré uniquement pour les besoins des études de ce dernier. Quant à vous madame Fitzduncan, mon client vous cède les biens d’un appartement à Miami où Monsieur Fitzduncan s’engage à payer jusqu’à sa mort. J’avais fais les gros yeux, mais il jouait à quoi au juste ? Maintenant vous pouvez signer Madame Fitzduncan. Reprit mon avocat. Je suis madame McCallister et non, je ne signerai pas, je ne veux pas de son argent ! Objectai-je avant de regarder mon ami. Tu sais que je t'aimerais toujours même si on divorce? Déclara-t-il en souriant. Mais oui moi aussi mais je veux que tu retires ça du contrat. J’ai un appartement amplement suffisant et je me débrouillerai pour Riley. Quand bien même je ne puisse pas répondre à  ses besoins, il a un père. Je sais qu’il ne dirait pas non si je lui demandais un peu d’aide. Je voyais les regards perdus de nos avocats, ce que je pouvais comprendre. Nous allions divorcer et on se déclarait notre flamme tout en parlant d’enfant. C’était plutôt compliqué. Je repris place au fond de mon siège, les mains croisées bien décidée à ne pas signé quand un homme d’un certain âge fit son apparition dans la salle. Il était vêtu d’un costard gris avec une jolie cravate de couleur et semblait fort charismatique. Le juge s’énerva un peu contre ce dernier car il n’avait rien à faire là et j’étais plutôt bien d’accord avec lui. Je sais bien, mais je m’oppose à ce divorce. Mes yeux s’étaient écarquillés, mais c’était quoi ce délire ? Je n’avais rien dis, je ne comprenais absolument rien. Étant duc, ce jeune homme ici n’a pas le droit de divorcer sans l’accord de ses parents, c’est à dire moi. Oh putain de merde ! Avais-je pensé, comme si je n’étais pas assez dans la merde. Le paternel de mon ami s’était alors approché de moi en me tendant la main que je lui pris malgré tout. Alors, bienvenue dans la famille Duchesse Fitzduncan, mon fils aurait oublié de faire les présentations ? J’avais relâché sa main avant de prendre enfin la parole. Je suis madame McCallister et je compte bien mettre fin à ce mariage avec ou sans votre consentement. Je ne veux rien de votre fils. Aucun bien, pas le moindre dollars. Je veux juste partir. Lâchai-je en me redressant légèrement alors que celui-ci affichait un sourire mesquin. Vous pensez vraiment que ça marche comme ça mademoiselle ? Me demanda-t-il avant d’échapper un rire type Cruella.  J’avais regardé désespéramment le juge qui semblait plutôt tétanisé par le sujet et qui ne voulait plus rien dire. Monsieur le Juge… Suppliai-je presque. Je.. Je suis désolée, mais c’est une loi à laquelle on ne peut dérogée. S’il n’y a pas d’accord parental, nous ne pouvons rien faire. Quoi ?! Mais vous voulez quoi à la fin ? M’énervais-je en me tournant une nouvelle fois vers l’homme en question.

Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Sujet: Re: GOODBYE MY FIRST LOVE, AGAIN. II Geane et Hayden.  |  Dim 10 Jan - 16:53

Hayden D. Fitzduncan et Geane K. McCallister

GOODBYE MY FIRST LOVE AGAIN.

Geane déclara qu’elle n’avait besoin de rien, ce qui me fait sourire en un coin, je suis persuadé que si un jour elle a besoin de quelque chose, elle saura quoi faire. « Je suis madame McCallister et non, je ne signerai pas, je ne veux pas de son argent ! » Objectait-elle, ou j’attrapais le stylo et je barrais d’un revers ce que j’avais écris, au moins j’aurais essayé, quoi qu’il en soit, je serais toujours là pour elle. « Allons-y. » Lâchais-je avant de prendre la feuille officielle pour signer, juste avant, je lui déclare que je l’aimerais toujours quoiqu’il arrive, elle était ma personne après tout. « Mais oui moi aussi mais je veux que tu retires ça du contrat. J’ai un appartement amplement suiffant et je me débrouillerais pour Riley. Quand bien même je ne puisse pas répondre à ses besoin, il a un père. Je sais qu’il ne dirait pas non si je lui demandais un peu d’aide. » Déclare t-elle, je fixais droit dans les yeux de Geane, même si la situation ne me plaisait pas, que Sebastian soit encore présent dans la vie de Geane, surtout dans la vie de Riley, Dieu seul sait ce qu’il fera à cet enfant. « C’est fait. » Lâchais-je simplement, je dois laisser partir Geane, tout comme elle aussi elle le doit, on se détruisait dans ce mariage, on avait plus aucune liberté de faire quoi que soit, on devait briser cette chaine qui nous retenait mutuellement depuis le début, c’était la bonne chose à faire. Soudainement, la porte s’ouvre, j’étais prêt à tomber de la chaise quand je reconnu cet homme qui était mon père, qui apparemment s’opposait à mon divorce, déclarant qu’il a tout les droits de s’y opposé, je me levais de la chaise choqué, et énervé. Il s’approcha de Geane pour faire les présentations, où celle-ci semblait lui faire face en lui déclarant qu’elle comptait mettre fin à ce mariage avec ou sans le consentement de mon paternel, qu’elle voulait partir, je soupirais longuement en me pinçant l’arrête du nez, j’étais très agacé. « Vous pensez vraiment que ça marche comme ça mademoiselle ? » Demandait-il à la jeune femme, avant de lâcher un rire sardonique, je me déplaçais pour faire face à lui, ou si jamais l’envie de le cogner me prenait soudainement. Geane se tournait vers le juge, tandis que moi aussi, et je priais qu’il ai la bonté de nous séparé. « Je.. Je suis désolée, mais c’est une loi à laquelle on ne peut déroge. S’il n’y a pas d’accord parental, nous ne pouvons rien faire. » Dit-elle, tandis que Geane s’énervait à son tour. « Quoi ?! Mais vous voulez quoi à la fin ? » Demandait-elle vers mon père. Encore une fois de plus, j’étais pris dans le piège, amenant Geane avec moi dans le filet. « Ça suffit père! Laisse-la partir! Elle essaie de refaire sa vie, et moi aussi. » Déclare-je, tandis qu’il se tourne vers moi, en haussant les sourcils, avant d’afficher un grand sourire, quand il sourit de la sorte, ça n’annonce rien de bon. Il avait déjà assez fait comme ça, il n’avait pas besoin d’en rajouter une couche. « Un mariage ne se jette pas comme ça! » Dit-il avant de se tourner vers ma femme, je regardais mon avocat qui ne semblait rien faire aussi, on était dans un beau merdier complet avec Geane, c’est clair, je levais ma tête vers le juge avant d’attraper le veston de mon père dans mes poings. « Je ne suis pas ton fils, c’est clair ? » Dis-je en crachant entre mes dents, avant de le pousser derrière moi et de me mettre à côté de Geane, tandis qu’il essayait d’arranger sa veste, comme si c’était rien du tout. « Je veux un petit-fils. Qu’on assure l’héritage Fitzduncan. Et à ce moment-là, je vous laisserais partir. » Déclare t-il, je fronçais les sourcils, quoi ?! Jamais de la vie ! Il faut dire que ça eu l'effet d'une bombe ce qu'il venait de dire, je me tournais vers Geane, en attendant ce qu'elle allait dire.

Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
♡ à miami depuis le : 23/04/2015
♡ nombre de post : 5574
♡ double compte : Glenn Harper
♡ feat : Leighton Meester
♡ anniversaire : 14/05/1992
♡ activité : s'occupe de l'administration au garage de son meilleur ami.
Sujet: Re: GOODBYE MY FIRST LOVE, AGAIN. II Geane et Hayden.  |  Ven 22 Jan - 20:48

Hayden D. Fitzduncan et Geane K. McCallister

GOODBYE MY FIRST LOVE AGAIN.

J’étais à deux doigts de signer ce foutu contrat quand le père d’Hayden débarqua dans le bureau du juge. Il refusait que l’on divorce et son rire sardonique me faisait grincer des dents. Ce mec était complètement secoué, il avait plutôt intérêt à consulté s’il ne voulait pas finir névrosé. Je m’étais alors emporté en lui demandant ce qu’il voulait de moi et donc pourquoi il ne voulait pas que son fils et moi divorcions. Ça suffit père! Laisse-la partir! Elle essaie de refaire sa vie, et moi aussi. Je m’étais retournée vers le brun qui foudroyait son père du regard. J’allais péter un câble, littéralement. Un mariage ne se jette pas comme ça! Objecta le vieux grincheux. On ne s’aime pas, on ne s’aime plus, je ne vois pas ce qui a de compliquer à comprendre bordel ! M’énervais-je en lui crachant mon venin dessus. Je veux un petit-fils. Qu’on assure l’héritage Fitzduncan. Et à ce moment-là, je vous laisserais partir. Mes yeux s’étaient écarquillés, et je cru même m’en étouffé. J’avais regardé le juge qui avait levé les mains en secouant tête négativement voulant me signifier qu’il ne pouvait rien y faire. Mais c’est quoi ça ?! On est plus au 18e siècle papi, faut se réveiller là ! M’énervai-je. Non pi de toute manière, il n’aurait pas de bon gêne. Je su de manière excessive et je pu des pieds, Hayden à les cheveux gras et a des poils incroyablement épais donc.. Imaginez le mélange des deux. C’est une mauvaise idée. Expliquai-je sûre de moi et plus tranquillement.  Evidemment, ce n’était pas vraiment le cas, mais j’essayais aussi bien que je le pouvais de le dissuader de ce genre de chose. J’entendis le jeune homme lâcher un rire derrière moi et à vrai dire, même le juge avait masqué son rire par un toussotement. Dehors Fitzduncan ! S’énerva le père en fixant son fils. Il s’y reprit à deux fois avant que ce dernier ne quitte la salle. Euh. Je crois que la sortie est par là.. Répondis-je en pointant également la porte au père. Ce dernier s’énerva plus durement lorsque son fils quitta la salle. Les avocats et le juges suivirent le jeune homme, plutôt choqués. Je m’étais donc retrouvé avec ce dernier, prêt à péter un plomb. Je sais que vous avez déjà un fils ! Lança-t-il en appuyant sur mon thorax alors que j’avais repris place dans mon fauteuil. Mon sourire de pétasse s’était retiré pour reprendre mon air glacial, il n’avait pas intérêt à le toucher. Si j’apprends que vous ne faîtes rien pour me donner un petit fils digne de ce nom, je ferai en sorte que l’enfant que vous avez déjà devienne mon héritier, avec ou sans votre consentement. Déclara-t-il en reprenant mes mots. JE VOUS JURE QUE SI VOUS TOUCHEZ A UN CHEVEUX DE MON FILS, JE VOUS FAIS LA PEAU ! M’énervai-je en me relevant. C’était à son tour de m’afficher son petit sourire narquois. Si vous en touchez ne serait-ce qu’un mot à quelqu’un, je m’en chargerai encore plus vite. Je l’avais dévisagé avant de lui cracher dessus et de quitter la salle en claquant la porte derrière moi. Hayden m’attendait dehors et avait essayé de me rattraper en vain. Lâche-moi Hayden ! M’énervai-je contre lui cette fois, il m'était impossible de faire de différence, lorsque j’étais sur les nerfs, je m’en prenais à tout le monde. J’avais finis par faire volte-face pour le regarder. Comment est-ce que ton père a été mit au courant ?! Non j’veux même pas le savoir, ça ne peut-être que toi ! M’écriai-je en me retournant. Je te déteste ! Peut-être ne le savait-il pas mais j’étais dans une sacrée merde à cet instant.

Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Sujet: Re: GOODBYE MY FIRST LOVE, AGAIN. II Geane et Hayden.  |  Lun 1 Fév - 11:18

Hayden D. Fitzduncan et Geane K. McCallister

GOODBYE MY FIRST LOVE AGAIN.

Voir mon père débarquer dans la salle d’audience c’était la dernière ce dont j’avais besoin, imaginer ma réaction, c’était un mélange de haine et de colère, de très mauvais goût, si le juge n’avait pas été là, je lui donner un coup de poing en plein visage, ça l’aurait calmé direct de vouloir tout contrôler dans ma vie. Je n’étais plus le même Hayden qu’il y a quelques mois, le mariage, mavait fait murir, je m’étais découvert un peu plus. Il était hors de question qu’il essaie de prendre possession à chacune de mes décisions. Je lui priais de la laisser partir, mais visiblement, on était pas du même avis, je crois bien que c’est la première fois que Geane rencontre mon père, et j’aurai aimé qu’elle ai jamais à le faire. Je me mordillais la lèvre pour me retenir de faire quoi que soit. Mon père objectait qu’un mariage ne se jetait pas de la sorte! Mais qu’est-ce-que ça pouvait bien lui faire! « On ne s’aime pas, on ne s’aime plus, je ne vois pas ce qui a de si compliquer à comprendre bordel ! » S’énervait-elle, j’avais rarement vu Geane énervé, ce qui me fait aussi de gros yeux, elle avait toujours été gentille. Je soupirais, je me pinçais l’arrête du nez, puis j’entend mon père qui veut que j’assure l’héritage Fitzduncan, c’est une blague?! « Tu plaisantes?! Jamais de la vie! » Haussais-je le son en le regardant, tandis qu’il me regardait rapidement avant de se tourner vers ma femme, qui visiblement deviendra mon ex-femme plus tard. Geane jetait un coup d’oeil vers le juge qui haussait les épaules, et secouait les mains négativement. Ma vie est une blague, voilà ce qu’est. « Mais c’est quoi ça ?! On est plus au 18e siècle papi, faut se réveiller là ! » Commençait-elle à perdre patience. « Non pi de toute manière, il n’aurait pas de bon gêne. Je su de manière excessive et je pu des pieds, Hayden à les cheveux gras et a des poils incroyablement épais donc… Imaginez le mélange des deux. C’est une mauvaise idée. » Lâchait-elle, je fronçais mes sourcils en l’écoutant avant de pouffer de rires c’était bien drôle, mais qu’est-ce-qu’elle racontait, mon père en a rien à faire de tout ça, gêne ou pas, il obtient toujours ce qu’il veut. Puis il se tournait vers moi, sans doute parce que je lui avais manqué du respect. « Dehors Fitzduncan ! » Hurlait-il en me regardant, je soupirais, puis je sorti de la salle agacé, quelle situation bien merdique je me trouvais là!

Au bout de deux minutes, j’attendais avec les mains planqués dans mon pantalon, avant de voir que Geane sortait comme une furie, qu’est-ce-que mon père pouvait bien lui avoir dit pour qu’elle se mette dans cet état. « Geane! Attends-moi! » Je tentais de la rattraper, je voulais savoir ce qu’il avait bien pu lui imposer. « Lâche-moi Hayden ! » Crachait-elle contre moi, je n’étais pas son ennemi, je voulais aussi divorcer tout comme elle. Elle se tournait vers moi, tel qu’une furie qui sort ses griffes. « Comment est-ce-que ton père a été mit au courant ?! Non j’veux même pas le savoir, ça ne peut être que toi ! » S’écriait-elle en se retournant, j’écarquillais mes yeux, la bonne question que je me posais également, parce que ce n’était pas moi qui lui avait dit. « Je te déteste ! » Dit-elle, tandis que je fronçais les sourcils, ok, ça allait bien trop loin, je ne suis pas la personne auquel il faut s’en prendre. Je pris une grande inspiration, je ne voulais pas m’en prendre à Geane. « ARRÊTE! D’accord?! Arrête! Je ne suis pas le connard dans cette pièce Geane! Je souhaite également divorcer! Je refuse ce qu’il propose pour donner son autorisation! Je ne suis pas prêt à être père! » Parlais-je d’un ton sérieux en haussant légèrement le ton, mais on devait clarifier la situation. « Je ne lui ai rien dit du tout! Il n’y a que Madison, tes parents, ton copain, et Alexie qui savent vraiment pourquoi on s’est marié! À moins que ça soit mon frère.. J’EN SAIS RIEN! Mais ce n’est pas moi! » Objectais-je, en gesticulant de tous les côtés, j’étais très en colère. « Qu’est-ce-qu’il t’a proposé? Dis-le moi! Il t’a dit quoi ce crétin?! » Demandais-je de façon sérieux. J’espérais qu’elle puisse me le dire, ça allait beaucoup trop loin, à chaque décisions il s’opposait, et je voulais en finir avec ça. Au bout de dix minutes on entendit la porte se tourner, c’était les avocats qui partaient, ainsi que le juge, mon père sortait en dernier tout souriant. J’attendais que les avocats et le juge quittent le couloir, sans plus attendre, j’attrapais la chemise de mon père pour le plaquer contre le mur, j’étais très en colère, voire même de la fumée sortait par les oreilles. « Écoute, j’ai renoncé à mes droits de duc depuis ce jour où je suis parti de la maison! JE NE SUIS PLUS TON FILS! » Lâchais-je en lui crachant limite presque dessus en lui prononçant les paroles avant de lui mettre un coup de pogne où il se retrouvait à terre, j’attrapais le bras de Geane afin qu’on puisse partir d’ici. « Vient, on s’en va. » Lâchais-je en me retournant pour le voir à terre, et de me concentrer sur le chemin de la sortie.

Code by Fremione.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
♡ à miami depuis le : 23/04/2015
♡ nombre de post : 5574
♡ double compte : Glenn Harper
♡ feat : Leighton Meester
♡ anniversaire : 14/05/1992
♡ activité : s'occupe de l'administration au garage de son meilleur ami.
Sujet: Re: GOODBYE MY FIRST LOVE, AGAIN. II Geane et Hayden.  |  Lun 1 Fév - 18:13

Hayden D. Fitzduncan et Geane K. McCallister

GOODBYE MY FIRST LOVE AGAIN.

Je m’étais retrouvée seule à seul avec le père Fitzduncan et je dois avouer que je faisais nettement moins maligne. Et encore moins, lorsqu’il m’annonça savoir pour Riley. Peut-être lui avait-on dit, ou peut-être avait-il fait son enquête de son côté mais en tout cas il savait. Il me menaçait désormais de me prendre mon fils si je ne faisais pas en sorte de lui faire un héritier à lui. Il se foutait pas mal qu’il n’y ait pas les liens du sang, il voulait simplement pouvoir compter sur quelqu’un et l’élever comme son propre enfant. Je m’étais alors énervé et je lui avais craché dessus. Il aurait très bien pu me rattraper pour m’en coller une mais au lieu de cela il s’amusa de la situation et me laissa partir. J’avais peur, terriblement peur. Je ne voulais pas d’un autre enfant et je ne voulais pas non plus que cet ogre fasse kidnapper mon fils. J’étais sortie en claquant la porte et en ignorant Hayden. C’était sa faute, obligatoirement. ARRÊTE! D’accord?! Arrête! Je ne suis pas le connard dans cette pièce Geane! Je souhaite également divorcer! Je refuse ce qu’il propose pour donner son autorisation! Je ne suis pas prêt à être père! Lança le jeune homme après m’avoir rattrapé. Je ne lui ai rien dit du tout! Il n’y a que Madison, tes parents, ton copain, et Alexie qui savent vraiment pourquoi on s’est marié! À moins que ça soit mon frère.. J’EN SAIS RIEN! Mais ce n’est pas moi! Décidément, il n’arrangeait en rien son cas. Ah bah c’est clair que si t’avertie toute la ville, il allait finir par le savoir hein ! J’avais porté mes mains à mon front tout en fermant les yeux pour me calmer. Mon copain, qui ne l’est pas soi dit en passant, n’est au courant de rien. Il croit dur comme fer que c’est parce que je t’aime que je me suis mariée avec toi. J’avais soupiré tout en reculant de quelques pas. Qu’est-ce-qu’il t’a proposé? Dis-le-moi! Il t’a dit quoi ce crétin?! Me demanda-t-il très sérieusement. J’avais roulé des yeux avant de reprendre mon chemin. T’occupe ! Je l’avais dis assez fort pour qu’il m’entende juste avant que la porte ne s’ouvre laissant alors son père sortir du cabinet. J’entendis le jeune homme crier après lui, et lorsque je me retournai pour jeter un œil à la scène, je vis le père de ce dernier s’écrouler au sol. Mon mari arriva alors à ma hauteur et m’attrapa par le bras pour m’embarquer avec lui. Vient, on s’en va. Je m’étais alors stoppé net pour dégagé mon bras brusquement de son emprise. Lâches-moi. Je m'en vais. Je ne veux plus te voir, ni te parler ou quoi que ce soit d’autre ok ? Je vais chercher Riley et je vais rentrer chez moi. J’avais soupiré lourdement avant de prendre le chemin opposé à celui du jeune homme pour appeler un taxi et rentrer à mon appartement.

Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Sujet: Re: GOODBYE MY FIRST LOVE, AGAIN. II Geane et Hayden.  |  Jeu 11 Fév - 16:06

Hayden D. Fitzduncan et Geane K. McCallister

GOODBYE MY FIRST LOVE AGAIN.

Les choses ne se passaient pas du tout comme on l’avait prévu, mon père avait interrompu notre divorce et non seulement interrompu, il s’est opposé grâce à son putain titre, ça me mettait hors de moi, parce qu’il avait toujours le contrôle sur ma vie. Je n'en pouvais clairement plus. J’aurai beau d’essayé de le confronter, il trouvera toujours un moyen de me mettre une claque en pleine gueule pour me rappeler qu’il est mon père. Nous étions maintenant en dehors de la salle avec Geane, à se gueuler dessus visiblement. « Ah bah c’est clair que si t’avertie toute la ville, il allait finir par le savoir hein ! » Dit-elle, je prend une grande inspiration, parce que ce n’est pas sa faute, et ni de la mienne, celle-ci porte sa main sur son front pour se calmer également, on sait tous les deux que se disputer de la sorte n’apportera pas grand chose. « Mon copain, qui ne l’est pas soit dit en passant, n’est au courant de rien. Il croit dur comme fer que c’est parce que je t’aime que je me suis mariée avec toi. » Déclarait-elle en soupirant avant de reculer de quelques pas, je me pinçais la lèvre à l’aide de mes dents, avant de fermer les yeux pendant un instant, ça n’arrangeait en rien. « Je ne sais pas qui l’a fait! Mais j’ai rien dit, ça fait un long moment que je ne suis plus en contact avec lui. » Lâchais-je, en effet, la dernière fois qu’on s’est vu, c’était avec Madison, lors de l’opération pour ma mère où mon ex s’est occupée d’elle. Depuis je n’avais plus chercher à avoir de contact avec lui, ça faisait déjà bientôt un an. Puis, je demandais à Geane qu’est-ce-qu’il lui a fait pour qu’elle puisse se mettre hors d’elle! Je voulais le savoir, où celle-ci ne se contente de rouler les yeux, avant de reprendre son chemin. « T’occupe ! » Lâchait-elle en hurlant, puis, la porte s’ouvrait, mon père sortait suivit de nos avocats et du juge, je m’étais encore plus énervé en croisant son regard au point de le plaquer contre le mur. Ce dernier s’écroula au sol, puis, je me retournais pour attraper le bras de Geane en déclarant qu’on s’en allait, on ne devait surtout pas passer une seconde de plus ici. Mais celle-ci ripostait pour se dégager de mon emprise, ce qui surprend. « Lâches-moi. Je m’en vais. Je ne veux plus te voir, ni te parler ou quoi que ce soit d’autre ok ? Je vais chercher Riley et je vais rentrer chez moi. » Déclarait-elle, avant de soupirer lourdement, je me contentais de rien dire, elle avait toutes les raisons de me détester. Je lui ruinais sa vie à cause de ma famille et je ne pourrais jamais la blâmer pour ça. Je la laissais donc partir en restant planter sur place en l’a regardant partir une fois de plus, avant de me retourner pour voir mon père se relève, où je soupirais à mon tour avant d’entamer la marche pour partir aussi.

- scene close -
Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Sujet: Re: GOODBYE MY FIRST LOVE, AGAIN. II Geane et Hayden.  |  
Revenir en haut Aller en bas
 

GOODBYE MY FIRST LOVE, AGAIN. II Geane et Hayden.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ARCHIVES :: Cause I'm not thinking straight :: saison deux :: Sujets et autres-