les scénarios attendus
Ryder (négociable) est agent de la CIA, plutôt haut placé, et son histoire personnelle est au choix, bien que tu puisses trouver des pistes et des idées dans le scénario. Il est l'agent traitant d'Anteynara, une tueuse professionnelle qu'il a recrutée il y a quelques mois. Ils entretiennent une relation pro, qui risque sens cesse de dépasser cette limite-là, sont très différents mais ont pourtant des choses en commun. Il est responsable des faits et actes de la jeune femme, qui pendant des années a été habituée à agir seule. C'est un duo qui promet son lot de rebondissements !
Ryder • 25/30 ans • Employé de la CIA • Tyler Posey, Pierre Niney, négociable • lien
Il est né à New York, il a été élevé par sa mère seulement. À l'adolescence, on pouvait dire que Blake était un passionné de hockey. Puis, un jour, il a vu Aloysia patiner, libre comme l'air, il a été impressionné et il a voulu essayer le patinage artistique. Il a apprécié, même que la jolie blonde lui a demandé d'être son partenaire, il a accepté. Il a développé une attirance pour le patinage artistique et son but est devenu de faire des compétitions. Pour aider financièrement sa mère, il a fait des boulots pour être payé au noir. On peut dire qu'il en a bavé, mais on peut aussi dire que c'est un grand travailleur. Il a beaucoup voyagé pour ce sport qui l'intéressait d'abord. Il a fait la rencontre d'Aloysia où rapidement ils devinrent partenaires de patin. Une longue histoire se développèrent tous les deux jusqu'au jour où un accident survint, Aloysia ne pouvait plus patiner, alors il s'est tourné vers une autre partenaire de patin: Emily. Malheureusement, ils ne gagnèrent rient tous les deux c'est pourquoi il revint 2 ans après vers Aloysia pour retenter les compétitions. Mais toute bonne chose a une fin, après les compétitions, il a décidé de se tourner vers son autre sport favori: le hockey. C'était d'abord un loisir, mais il fut rempli de joie lorsqu'il apprit qu'une équipe voulait bien de lui.
Blake Harmon • 27 ans • Hockeyeur • Bob Morley • lien
Alex est une femme simple mais distinguée. Le genre de fille qui ébloui le monde sans même le savoir. Je pensais pouvoir prétendre la charmer au premier regard, et contre toute attente, c'est moi qui me suis retrouvé piégé. Nous avons vécu plusieurs mois ensemble, avec de bons moments ancrés dans ma mémoire. Mais j'ai rencontré quelques soucis professionnels. A défaut de pouvoir t'en parler, je m'en suis pris à toi, je t'ai repoussé, et je suis parvenu à te faire fuir, sans chercher à te retenir. Et voilà après quelques années que je me retrouve de nouveau à Miami. Tu n'es jamais vraiment parti de mon esprit. Mais comment fais-je pouvoir passer outre en apprenant que tu t'es marié, et que tu coules des jours heureux depuis notre séparation? Les sentiments sont toujours là, mais seront t-ils suffisant?
Alex Hamilton • 30 ans • Pédiatre • Emmy Rossum • lien
Cassandra Keating est née dans la ville de New York, elle a grandi dans des beaux quartiers contrairement à Jake, elle est l'unique fille d'un sergent de police et d'une femme médecin connue à l’hôpital de New York, elle a donc grandi dans un milieu aisé contrairement aux enfants pourris gâtés qui profitent de l'argent de leurs parents. Cassandra n'est pas ce genre de personne, bien sûr ses parents sont riches mais elle ne profite pas de leur argent au contraire elle a toujours voulu gagner son argent elle-même. Cassandra se voyait un grand avenir dans le milieu médical elle voulait devenir médecin comme sa mère mais lors d'une soirée entre amies dans l'un des bars branchés de New York Cassandra est témoin d'une agression que l'une de ses amies d'enfance subit, elle aida la jeune femme à se débarrasser de son agresseur et c'est à ce moment-là que Cassandra changea radicalement d'orientation professionnelle elle ne voulait plus être médecin comme sa mère mais flic comme son père parce que pour elle, elle voulait aider les gens qui en avaient le plus besoin elle voulait faire régner l’ordre dans les rues de New York. Elle en parle donc à ses parents pour son père c'était une fierté pour lui que sa fille suive ses pas dans la police en revanche sa mère qui était déçue que sa fille ne veuille plus être médecin réagit mal à la décision de sa fille sur son choix de carrière, la peur avait pris le dessus déjà qu'elle avait peur de perdre son mari un jour ou l'autre à cause de son métier de flic sa peur sera doublée lorsque sa fille sera devenue flic à son tour. Cassandra était bien décidée à devenir flic et poursuivit des études pour devenir flic c'est là qu'elle rencontre Jake qui faisait aussi ses études de flic les deux jeunes gens deviennent très vite amis durant leurs études, après ses études terminées Cassandra est promue dans un commissariat non pas de New York mais de Los Angeles elle part donc après ses études là-bas au grand dam de ses parents qui pensaient voir leur fille vivre à New York. Trois ans se sont écoulés depuis qu'elle s’est installée à Los Angeles Cassandra adore son métier de flic mais elle n'était pas tout à fait heureuse là-bas sa famille lui manquait trop elle ne les voyait pas assez pour elle, elle décide donc de revenir dans la ville de sa naissance et demande d'être transférée au commissariat de New York. De retour à New York elle se sent à nouveau heureuse parce que c'est ici qu’est sa place et lorsqu'elle joint la brigade de police de New York elle travaille avec son père mais elle retrouve aussi Jake avec qui elle avait fait des études. Les deux jeunes gens retrouvent donc leur amitié mais ils commencent aussi une histoire derrière le dos du père de la jeune femme qui avait mis sa fille en garde contre Jake qu'il ne trouvait pas sérieux dans les relations et ne voulait pas que sa fille souffre à cause de lui mais Cassandra n'écoute pas son père et continue son histoire avec Jake. Ça fait un an que Cassandra et Jake sont ensemble c'est la première vraie relation de Jake qui lui n'est pas du genre relations sérieuses il est vraiment accroché à cette fille, les deux jeunes gens sont appelés pour intervention dans un immeuble où des tirs de coup de feu sont échangés entre des tueurs et des policiers déjà sur place qui avaient besoin de renfort, ils vont donc tous les deux aider leurs collègues mais aussi le père de la jeune femme qui était sur les lieux, arrivé sur les lieux Jake rentra dans l'immeuble suivi du père de Cassandra mais l'intervention ne se déroule pas comme prévu une bombe explose dans l’immeuble où se trouve Jake et le père de Cassandra les deux policiers se retrouvent donc coincé dans l'immeuble qui commence à s'effondrer petit à petit Cassandra commence donc à avoir peur de perdre les deux hommes de sa vie mais Malheureusement elle perdit son père qui n'avait pas survécu à cette bombe qui a explosé. Après l'enterrement de son père Cassandra décide de rompre avec Jake ne supportant pas qu'il lui arrive quelque chose et qu'elle le perde lui aussi elle préfère mettre un terme à cette relation et décide de quitter la ville en retournant à Los Angeles Jake ne la retient pas et la laisse partir. Aujourd'hui quatre ans se sont écoulés depuis le décès de son père Cassandra est retournée vivre à New York auprès de sa mère mais aussi elle avait envie de revoir Jake mais elle apprend que Jake ne vit plus à New York et qu'il a déménagé à Miami elle décide donc de partir là-bas pour retrouver le jeune homme et lui avouer qu'elle ne l'a jamais oublié et qu'elle avait fait une erreur en le laissant y a quatre ans ....Plus d'un an sont passés depuis que la jeune femme est venue s'installer dans la ville de Miami, il s'en est passé des choses entre la jeune femme et Jake qui n'ont pas été toujours roses entre les deux, y a eu des hauts et des bas, faut dire que Jake ne rend pas la tâche facile à la jeune femme pour le reconquérir, le jeune homme n'est pas le genre à se dévoiler lorsqu'il s'agit de sentiments.Ça fait quatre mois que Jake a appris qu'il avait une tumeur au cerveau et la maladie du jeune homme pourrait davantage rapprocher les jeunes gens au plaisir de la jeune femme.
Cassandra Keating • 29 ans • Inspecteur de police • Minka Kelly • lien



 

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | .

 all we did was care for each other - MACK & LEO


 :: ARCHIVES :: Cause I'm not thinking straight :: saison deux :: Sujets et autres
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Invité
Invité
Sujet: all we did was care for each other - MACK & LEO   |  Lun 11 Jan - 3:36

All we did was care for each other - mackenzie & leo  
 


Beep beep. Mon alarme sonna. Je devais étudier. Mais qu'est-ce que je racontais? On était samedi matin. Les cours avait à peine reprit que je voulais déjà avoir la tête dans les bouquins 24h sur 24. Je pense que c'était parce que ça me faisait un bien fou. Ici, j'étais loin de tout ce que j'avais connu et de me plonger dans ce que j'aimais vraiment, ce qui me passionnait, c'était ce qui m'apaisait le plus. Pourtant, je devais me faire une petite vie sociale. Je devais m'entourer un peu. C'était ce que les docteurs me disait. Plus facile à dire qu'à faire. La plupart du temps, je faisais fuir les gens. J'étais un peu trop compliqué comme personne pour qu'ils prennent vraiment la peine de mon comprendre et de me connaître. On pouvait aussi résumé ça par syndrome d'Asperger. Je pensais beaucoup, mais en démontrait peu et c'était ce qui faisait peur aux gens je pense. Le fait de ne pas constamment savoir comment je me sentais ou ce à quoi je pensais. De nos jours, tout le monde parlait d'eux-mêmes comme s'ils étaient un livre ouvert ou à la télé entrain de tourner une télé-réalité. Pour me comprendre, il fallait prendre son temps. Beaucoup de temps.

C'est dans la solitude que je me leva de mon lit. Mon frère était déjà parti bosser, ou peut être qu'il n'était pas rentrer va savoir. Je dormais depuis un bout de temps quand même. Pour bien me réveiller, je décida de marcher jusqu'au starbucks au coin de la rue. J'avais besoin d'un café. Je m'habilla vite fait, mit une veste et sorti dehors. L'air frais faisait du bien. Même si on était en janvier, le soleil plombait déjà sur la ville. C'était plaisant. Je ne mit pas bien de temps à me rendre jusqu'à ma destination. Une fois entré dans le café, j'alla directement à la caisse. Il y avait quelques personnes, mais ils ne semblaient pas décidés. « Un grande latté s'il vous plait. » marmonnai-je à la caissière. Elle semblait froissé par mon manque de sourire. C'était le matin quand même. Je récupéra ensuite mon café et dès que je tourna l'oeil, je vis un garçon qui m'était bien familier. Léo. Ce garçon c'était.. C'était difficile à expliquer. Je pense que je l'appréciais beaucoup. Sauf que là, il volait. Il avait sa main dans le sac de la fille, bien subtilement quand même. C'était son truc faire ça. Et ça, ça me plaisait moins. J'attendis devant lui, l'air neutre, jusqu'à ce qu'il me voit. « Qu'est-ce que tu fous? » lui demandai-je sans émotions alors qu'il croisa mon regard en terminant sa petite transaction. Il semblait surprit de me voir là. Pas tant surpris de mon ton, je pense qu'il avait l'habitude avec moi. Je n'avais pas grand tact. Ouaip, pour aider à mes capacités sociables.



©Pando
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Sujet: Re: all we did was care for each other - MACK & LEO   |  Lun 11 Jan - 11:51

All we did was care for each other - mackenzie & leo  
 


Beep beep. Une journée magnifique pour moi, le samedi. Pleins de gens dehors, insouciants et naïfs. Je savais que je ferais de bonnes affaires. C'était mon job, après tout. J'étais payé pour voler, manipuler, dissuader. C'était ce que je savais le mieux faire alors, j'avais trouvé mon baba. Je m'habillais histoire d'attirer les regards mais pas trop, de sortir de la foule disons. Du parfum et allons-y pour une belle journée. J'avais fais le starbuck le plus proche. Un sourire et je me faisais offrir mon café et je piquais un muffin. Un autre et on me filait un peu d'argent. Je piquais quelques montres discrètement. J'étais vraiment doué à ça, quoique mon entourage le plus proche le voit d'un mauvais oeil. Je fais ça depuis toujours, personne ne m'empêchera de le faire. Surtout qu'en dehors de ça, je ne sais vraiment rien faire. Je papotais avec une nana plutôt mignonne depuis plusieurs minutes et je lui piquais son porte feuille chanel petit à petit, sans qu'elle s'en aperçoive. J'étais sur le point de l'avoir en entier quand j'entendis une voix. « Excuse-moi » dis-je à la jeune femme en mettant le portefeuille dans ma poche, ma main toujours dedans. « Bah je viens prendre un café comme tout le monde » dis-je en me retournant vers Mackenzie. Je l'aurais reconnue entre mille. Elle et moi c'était vraiment spécial et je savais qu'elle détestait mes façons de faire. Elle savait évidemment qu'elle n'en serait jamais victime. Je l'éloignais. « oh ça va tu le veux le portefeuille chanel? » dis-je pour la titiller. Je savais qu'elle s'énerverait, mais ça me faisait rire personnellement. Son air détaché était irrésistible, faut dire. « arrête avec ce sourire tu vas me faire craquer » dis-je avec ironie alors qu'elle avait un visage complètement fermé. « Allez Kenzie détends toi! Tu veux qu'on aille faire quoi? Regarder les canards au parc? » proposais-je en lui prenant le bras. « A force de rester toujours dans tes bouquins tu perds de ta couleur ma belle » dis-je sur le chemin en souriant. J'étais comme ça, je la taquinais sans cesse et elle, elle râlait. C'était électrique entre nous et j'appréciais cela. C'est vrai, quand on nous évite ça attire forcément.


©Pando
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Sujet: Re: all we did was care for each other - MACK & LEO   |  Mar 12 Jan - 3:28

All we did was care for each other - mackenzie & leo  
 


Bien sûr qu'il me reconnut. Il me connaissait un peu trop bien ce Léo. La jeune femme qu'il était entrain de voler nous regarda avec un gros point d'interrogation dans le visage. Je détourna mon regard d'elle, je n'aimais pas ça, mais je n'allais quand même pas le dénoncer. Et puis, il avait assez user de son charme, elle ne se doutait de rien. Il m'éloigna tout de même de la scène en riant. Ce cher Léo, il ne semblait pas prendre ça très au sérieux ce qu'il faisait. Je pense que c'était un peu pourquoi je l'appréciais. Il était.. Spécial. Différent. Je me sentais bien avec lui. Pas besoin de me compliquer la tête, de m'expliquer ni même de trop parler. Il savait comment agir avec moi et même s'il me taquinait souvent, au final il me comprenait. « Non merci. » lui dis-je en réponse à sa question concernant le porte feuille. Je roula des yeux. J'en voulais pas de son porte feuille, il pouvait bien le revendre. « De quoi tu parles avec mon sourire? » lui demandai-je en ne comprenant pas trop son ironie. J'imagine que j'avais toujours des progrès à faire avec mon psy concernant les émotions des autres. Surtout Léo, elles changeaient souvent quand même. La plupart du temps, j'arrivais tout de même à suivre. « Les canards? Non mais j'suis pas une mamie non plus. » lui dis-je en le regardant dans les yeux. « T'es con, tu m'énerves. » lui dis-je en le poussant un peu. Il m'énervait, mais pas trop parce que je voulais encore de sa compagnie.

Quelqu'un près de moi échappa son assiette par terre et elle se cassa. Je ferma mes yeux quelques secondes. Le bruit me rendait folle. J'entendais que ça et je n'arrivais plus à me concentrer, comme si une bulle se formait autour de ma personne. C'était insupportable, je n'entendais même plus si Léo me parlait. « Il y a trop de bruit. » lui dis-je. Je pris sa main et Léo m'amena à l'extérieur. « Merci. » répondis-je simplement. Je regarda autour, l'air faisait du bien. On entendait presque les vagues parce que l'océan était tout près. « Ne me demande pas ce que je veux faire, tu n'aimes jamais ce que je propose. » lui dis-je après un court silence. Je voulais répondre à sa question de tout à l'heure, après qu'il ait parlé des canards. J'y avais pensé et au final, je ne choisissais jamais. Il trouvait mes centres d'intérêts bizarre. J'aimais croire que j'appréciais simplement les choses simples. Genre parler de la bio chimie, regarder des documentaires scientifiques, trouver des coquillages différents sur la plage. Le soir j'aimais bien observer les étoiles aussi. Je rêvais de voir une étoile filante. Je faisais un tas d'autre chose aussi, mais ça c'était spécialement quand j'étais seule. Habituellement, je tentais de m'ajuster aux activités des autres. C'était un conseil d'Hayden, mon docteur. Ça marchait plutôt bien!  



©Pando
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Sujet: Re: all we did was care for each other - MACK & LEO   |  Mer 13 Jan - 15:24

All we did was care for each other - mackenzie & leo  
 


J'aimais tellement la taquiner. En même temps, Mackenzie n'est vraiment pas une nana comme une autre. Elle n'aime pas faire des choses banales comme tout le monde. C'est peut-être pour ça que je me suis attaché à elle. Elle me fait sortir de là, il y a trop de bruits selon elle. Encore une de ses idées folles, mais je me laisse faire. Maintenant que je suis tombé sur elle, je voulais passer un peu de temps avec elle. Elle me poussait légèrement à mes idées nulles et je ris. Elle me disait de choisir parce que je n'aimais pas ce qu'elle aimait faire. « mais bien spur que si je t'embête c'est tout » dis-je alors. Puis je fis les yeux de chats. « tu boudes pas, hein? » dis-je alors en liant mes mains devant moi. Je souris. « Allons sur la plage, il n'y a presque personne. Même qu'on va pouvoir prendre ces coquillages que tu aimes tant.. et si tu finis sèche tu auras gagné ton temps avec moi.. parce que je crois que ça va être impossible.. » soufflais-je avec un air défieur en marchant vers la digue et descendant sur la plage. Je retirais mes chaussures et mon tee shirt que je laissais au bord des cailloux. Je courais vers les bancs de coquillages que je regardais pour elle. « J'en ramasserais trois, pas plus. » dis-je en souriant. Je la regardais faire alors d'un coup. « Alors, t'en trouves? » demandais-je en m'approchant. C'était la fin de l'après-midi, il ne faisait pas trop chaud et il n'y avait presque personne sur cette plage. Je la regardais elle, et l'eau, elle et l'eau. Je ris. « Tu sais à quoi je pense et tu sais que je t'attraperaaais. dis-je, trop tenté. Je l'attrapais dans mes bras pour aller la mettre à l'eau. Je ris. J'arrivais au bord de l'eau. « prête??? » demandais-je « UUUNE DEEEUX » hurlais-je et je faisais mine de la jeter mais je la laissais retomber sur ses pieds où elle avait d'eau qu'en dessous du genoux. « tu as eu peur hein.. » dis-je avant de rire. Un jour, elle finirait par me détester. j'avais beau l'embêter à mort, jamais elle ne se passait de moi. En même temps, j'aurais du mal aussi elle est adorable. Un mec qui passait derrière et qui la mattait à mort passait derrière. Mais c'était genre un regard sale, pervers quoi. « regarde ailleurs » lui sifflais-je et il tourna la tête. Rire avec ça ou regarder une belle fille, je veux bien. Mais là c'était de l'irrespect total et je ne pouvais le supporter.


©Pando
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Sujet: Re: all we did was care for each other - MACK & LEO   |  Jeu 14 Jan - 5:01

All we did was care for each other - mackenzie & leo  
 


Au moins, Leo était assez compréhensif. Quand il y avait trop de bruit et que je voulais sortir, comme maintenant, il ne disait pas un mot et il suivait. J'appréciais ça de sa part. Je n'aimais pas me faire poser des questions ou me faire trouver bizarre. Par contre, je pense qu'il aimait un peu trop me taquiner. Il profitait du fait que je ne comprenais pas toujours ce qu'il voulait dire et ça le faisait rire. Et ben, s'il s'amusait en ma présence, tant mieux. Finalement, mon ami m'assura qu'il aimait bien mes activités en fait. « Je ne boude jamais, Léo. » lui rappelai-je. Même qu'il me proposa d'aller à la chasse aux coquillages. J'étais vraiment emballée, même si ça ne paraissait pas sur mon visage. J'adorais faire ça, j'en avais plein dans ma chambre. « Vraiment? » lui demandai-je. Pour répondre à ma question, il se dirigea sur la plage, prêt pour la cueillette. Mon frère allait paniquer si j'en ramenais d'autre, mais j'aimais trop ça. C'était beau et apaisant. Je suivis donc Léo et me dirigea vers un petit coin où je savais qu'il y en avait. Je me mis à chercher très attentivement. Je tombais vite dans ma bulle, comme si plus rien n'existait. « J'en trouve plein! Regarde, il est beau lui. Je le garde. J'adore venir ici, c'est tellement apaisant. » dis-je en fermant les yeux un instant.

Lorsque je les rouvris, je le vis avec son petit air sournois. Il me regardait l'eau et moi, à répétition. « Non, Léo.. » je termina ma phrase et il m'attrapa. Je ne sais pas pourquoi, mais ça me donna envie de rire. Ça ne m'arrivait pas très souvent, mais je riais sans pouvoir m'arrêter. Ça faisait du bien, j'avais l'impression d'être normale. De ressentir quelque chose de vrai. Finalement, il me déposa au sol, sans vraiment m'avoir lancé. J'appréciais le fait d'être encore au sec. Je le regarda avec un petit sourire en coin. « Merci, tu me fais du bien. » lui dis-je. Ça ne m'arrivait pas souvent tout ça, mais avec Léo ça arrivait parfois, à de petites occasions. Jamais il ne me traitait différemment. Il était toujours là pour moi, mes questions futiles sur la vie et surtout, pour me faire voir autre chose que ma maladie.

Je ne sais pas trop ce qui se passa, mais il siffla quelque chose à un mec qui passait derrière moi. Je ne comprenais rien. C'était rare qu'on me regardait je trouve. Comme si c'était écrit sur mon front comment j'étais. Mais j'aimais le fait que Léo me défende constamment, peu importe contre qui. Je regarda mon beau coquillage dans mes mains, il était spécial. Je m'approcha de mon ami et lui tendit. « Tu sais quoi? Je te l'offre. Il est spécial, comme toi. » lui dis-je en lui mettant dans les mains.


©Pando
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Sujet: Re: all we did was care for each other - MACK & LEO   |  Sam 16 Jan - 10:59

All we did was care for each other - mackenzie & leo  
 


Alors que j'envoyais ce mec boulet qui la regardait de travers, je la regardais. Elle baissa les yeux vers ses coquillages et m'en tendit un, pour me dire qu'il était spécial comme moi. Je fronçais les sourcils, prenant le coquillage dans les mains. Oui, Mackenzie était vraiment quelqu'un de spécial. Je ne savais pas vraiment comment réagir. Je n'ai pas l'habitude des preuves d'affections. Des relations humaines tout court d'ailleurs, je n'en avais pas l'habitude. Je regardais donc ce coquillage en cherchant quoi dire. Je levais les yeux vers elle, lâchant un petit sourire. « merci.. je ne sais pas quoi dire je.. j'ai pas.. enfin merci. » dis-je alors me disant que simplement elle comprendrait. Je prenais un coquillage que j'avais pris sur la plage, je me mettais à genoux par terre et je le posais. « je vais faire un château de sable moi. Imaginons que ce coquillage qui brille là c'est toi, parce que tu étincelles au soleil et tu étincelles tout court d'ailleurs, et bah il te faut un château fort pour te protéger car pleins de gens t'envient et te veulent tellement tu es exceptionnelle! Alors vite il faut faire des donjons, un beau château pour la princesse, des fosses, un pont, des gardes, enfin un garde, moi. Je les défonce tous. » dis-je prenant le coquillage qu'elle m'avait donné pour le mettre devant la fosse et le pont. C'était ma façon à moi de lui faire une preuve d'affection, je n'étais pas vraiment fort à ça. Je jouais à son jeu du coup. Mais c'est vrai que de l'entendre rire comme tout à l'heure, ça me tenait à coeur. Je tenais beaucoup à elle et à la protéger, parce qu'elle était spéciale. Je me dépêchais à faire les tours comme si le coquillage qui la représentait était vraiment en danger. Puis je m'allongeais dans le sable. « ouf la princesse est sauvée. » dis-je en riant. Je la tirais avec moi, sur le sable. On entendait le bruit de la mer dans le sol. « et si on revenait ici en pleine nuit? je suis sûre que 1) mon château sera toujours là et protégera toujours la princesse et 2) il n'y aura pas de nuages et il y aura tout pleins d'étoiles.. Puis faudra prendre un maillot de bain parce que je ne viens pas sans faire un bain de minuit.. » dis-je alors me relevant et prenant sa main pour l'aider à se relever. « qu'est-ce que tu en dis? On va se prendre un petit casse croute quelque part, ou alors on se rejoins juste ce soir même endroit? » lui proposais-je lui lançant un grand sourire.


©Pando
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Sujet: Re: all we did was care for each other - MACK & LEO   |  Mar 19 Jan - 21:43

All we did was care for each other - mackenzie & leo  
 

J'hocha la tête quand Léo me remercia. Ça lui prit du temps, il en avait pas trop l'habitude je pense. Je savais qu'il avait un peu de mal avec les autres, comme moi. C'était pour ça qu'on se comprenait si bien. Être avec lui, c'était comme être avec quelqu'un que j'avais côtoyé toute ma vie. C'était simple. Il aurait pu simplement sourire, sans rien dire que j'aurais compris qu'il appréciait mon geste. J'espérais que je lui faisais un peu de bien aussi quand même. Que notre relation n'était pas ce qu'elle était que parce que moi j'avais besoin de lui. Je ne pensais pas. D'ailleurs, ile se mit à faire tout un scénario avec un coquillage et un chateau de sable. Je le regardais faire, le sourire aux lèvres. On avait chacun notre façon de dire qu'on tenait à l'autre j'imagine. Il me faisait rire, encore. C'était une journée à marquer dans le calendrier dit donc. « Tu dis n'importe quoi. » lui dis-je en le regardant. J'étais loin d'être une princesse. Je m'agenouilla et le regarda faire ses tours, puis terminer le chateau. « Il est parfait ton chateau. » lui dis-je finalement. Il me tira et je me laissa un peu tomber sur lui sur le sable. « On reviendra oui, mais ton chateau ne sera plus là. La marée va l'emporter, c'est sûr. » lui dis-je très sérieusement. « Mais les étoiles, elles vont être là.» dis-je en souriant. J'adorais ça les étoiles. Je n'étais pas trop certaine du bain de minuit, mais on allait bien voir. C'était son truc ça. Il en faisait un pour moi, j'allais donc en faire un pour lui. J'hocha la tête pour lui montrer que j'étais d'accord. Il m'aida à me relever et j'essuya un peu le sable sur mes jambes. Léo proposa un casse croûte ou bien de simplement se retrouver ici plus tard. Je regarda mon téléphone et vit plusieurs messages de mon frère. « Je devrais rentrer, mon frère se pose des questions. » lui mentionnai-je en montrant mon téléphone. Je n'avais pas cru bon de lui dire où j'étais. « Mais on se retrouve plus tard. » lui dis-je en lui déposant un baiser sur la joue. Même si j'avais un peu de mal avec mes relations sociales, je restais assez tactile comme personne. Souvent, ça étonnait mon entourage. Je pense que Léo s'était habitué. Je le quitta donc pour l'après-midi et retourna chez moi.

L'après-midi passa plutôt rapidement. Mon frère me posa milles et une question sur avec qui j'étais et ce que j'avais fait. Il était surprotecteur concernant les gens que je fréquentais. Il n'aimait pas beaucoup Léo, mais il préférait que je sois avec lui plutôt que Bellamy je pense. C'était surtout pour ça que j'évitais de lui parler de ce que je faisais. Alors, après avoir étudier et regarder un documentaire sur les constellations et l'univers, je m'endormis pendant une heure, jusqu'à ce que j'entende mon téléphone vibrer. C'était un message de Léo. J'alla mettre mon maillot sous mes vêtements, pour mon plus grand bonheur - ou pas - et me dirigea à nouveau vers la plage à pieds. Il faisait noir, donc forcément c'était un peu plus frais et surtout, beaucoup moins achalandé. Heureusement que j'habitais près parce que je détestais marcher seule le soir. Je retrouva vite mon ami à fixer les vagues. J'alla simplement me joindre à lui. « T'as vu, il a disparu notre château. » commentai-je. Parce que oui, maintenant c'était le nôtre.


©Pando
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Sujet: Re: all we did was care for each other - MACK & LEO   |  Mer 20 Jan - 11:01

All we did was care for each other - mackenzie & leo  
 


Mackenzie préférait qu'on se retrouve le soir pour faire ce que je lui proposais. J'hochais la tête, déposant un baiser sur sa joue avant qu'on ne se sépare chacun de notre côté. Je n'étais pas du tout étonné de sa décision, d'ailleurs je m'en doutais, c'est pour ça que je lui avais proposé cette solution là. Elle n'aimait trop trop, enfin elle n'était pas trop relation social et je le savais fort bien. Du coup, on allait vaquer à nos occupations chacun de notre côté. Alors qu'elle devait étudier quelque chose de passionnant, moi j'allais faire mon p'tit bazar à droit à gauche, allant marchander une voiture de ouf pour rien, la revendre et me faire pleins de fric - encore une fois. J'allais encore faire une ou deux affaires avant de rentrer manger, me laver un coup, me changer pour un pull quand même. On est à Miami mais il fait un peu plus froid le soir - pas de quoi m'empêcher de faire un bain de minuit bien sûr. Je mettais donc de quoi me baigner en dessous et j'envoyais un texto à Mackenzie. Nous nous retrouvions sur la plage, alors que je regardais au loin. Je lui souris la voyant arriver. Elle me fit remarquer que notre château avait disparu. Je lui fis un petit sourire. C'était mignon. Je m'allongeais alors dans le sable. « Il suffit de s'allonger et de penser que chaque grain de sable a pu faire parti de notre château » soufflais-je alors, tournant la tête vers elle, en souriant. « Et là tu peux te dire que la forteresse de la princesse c'est devenu toute la plage puisque les grains peuvent être partout sur la plage dorénavant. » dis-je alors souriant à Mackenzie. Je fis un long silence. Le bruit des vagues dans le sol était super agréable dans cette nuit douce de Miami. Je me mettais à regarder les étoiles qui brillaient très fort dans le ciel. « C'est le meilleur moment de la journée, tu trouves pas? Y'a personne, j'ai l'impression d'avoir le contrôle, que je peux faire n'importe quoi, que tout me tends les bras. Tu ressens pas ça, toi? » lui soufflais-je alors. J'aimais bien parler sérieusement avec Mackenzie. Enfin sérieusement, c'était fantasque là certes. Mais j'aimais bien. Je regardais les étoiles. « Vas-y, tu peux me dire tout ce que tu as appris sur les étoiles, je sens que ça te brûle les lèvres. » soufflais-je avant de rire légèrement.


©Pando
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Sujet: Re: all we did was care for each other - MACK & LEO   |  Mer 20 Jan - 21:04

All we did was care for each other - mackenzie & leo  
 


J'étudiais la biochimie. C'était quelque chose d'assez complexe et c'est pour ça que je passais ma vie dans mes bouquins, mais ça m'intéressait réellement. C'était pour ça que je voulais en faire mon métier. La plupart des gens ne comprenaient pas pourquoi j'y passais tout mon temps, Léo si. Il n'avait pas bronché lorsque je lui avais fait part que je voulais partir. Même si j'appréciais mon temps seule, j'étais vraiment contente de retrouver Léo le soir même. Je l'avais rejoins sur la plage, là où on était y'a pas si longtemps. Il semblait heureux de me voir aussi, je pense. Il s'allongea sur le sol et je fis de même après un petit moment. Il tourna la tête et me regarda. « Alors j'imagine que je serai toujours protégé sur cette plage? » lui demandai-je en faisant allusion à ce qu'il venait de dire. C'était légèrement irréaliste, je ne pense pas que j'allais être protégé de quoi que ce soit, mais j'imagine que tant que j'étais avec mon ami, j'allais l'être.

Un silence s'installa, mais pas du genre gênant. On était juste confortable je crois. Je me tourna sur le côté pour faire face à Léo. « Je ne sais pas. J'ai jamais l'impression que je peux faire n'importe quoi. Ou jamais l'impression que j'ai le contrôle sur quoi que ce soit. T'as de la chance. » lui dis-je en haussant les épaules. Je savais qu'il comprenait ce que je voulais dire. Puis, il me demanda de lui parler des étoiles un peu. Je savais qu'il se fichait des étoiles, mais il aimait m'entendre parler de ce qui me passionnait. J'en avais besoin et il le savait. Je me remis sur le dos et pointa une étoile particulièrement brillante. « Ça, c'est la constellation Cassiopée. Et juste à côté, un peu plus bas, c'est Persée. Elles brillent vraiment beaucoup. On reconnait la première parce que c'est comme un W. Et puis, elle contient 5 des étoiles les plus brillantes des constellations. » lui dis-je en souriant. C'était des infos de bases, mais toujours cool à savoir j'imagine. Je frissonna un peu, il faisait plus froid que ce que je pensais. Je me releva pour m'asseoir sur les genoux, je sentais que Léo allait bientôt proposer son bain de minuit, je décida donc de le prendre un peu de cours. Je retira mon t-shirt et le regarda. Il me regardait en retour, un peu surpris. « Ben quoi, c'est ce que tu avais prévu, non? » lui dis-je avec un petit sourire en coin. Je me leva et attrapa sa main pour le relever également, je n'étais pas d'une grande aide quand même. Je retira mon short et lui pris les deux mains en reculant vers l'eau pour qu'il me suive. Je ne nageais pas très bien, disons que je restais plus souvent qu'autrement les deux pieds sur la terre ferme, mais je pouvais bien aller jusqu'aux genoux. « Il fait vraaaaiment froid. » mentionnai-je en mettant mes deux pieds dans l'eau.


©Pando
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Sujet: Re: all we did was care for each other - MACK & LEO   |  Ven 22 Jan - 18:35

All we did was care for each other - mackenzie & leo  
 


Je lui faisais une belle image par rapport aux grains de sable sur la plage et elle me demandait si ça signifiait qu'elle était protégée pour toujours sur cette plage. Je fis oui de la tête en ajoutant « C'est ça, tu as tout compris. » Je me mis à rire, c'était un peu fantasque comme idée. Nous nous allongions dans le sable et elle se tourna vers moi après ma réflexion. Je la regardais. « Tu devrais pourtant, regarde toi. Tu pourrais tout faire. » lui dis-je en souriant. Je comprenais ce qu'elle voulait dire, évidemment. Mais en quelque sorte j'avais envie qu'elle croit en elle car personnellement je croyais énormément en elle. Je lui donnais le feu vert pour me parler des étoiles. Je savais qu'elle aimait ça et qu'elle avait beaucoup à dire sur la chose. Elle n'attendait pas de me donner le nom de deux constellations, celles qui brillent le plus apparemment. Je souriais. Elle avait vraiment l'air à fond dans ces trucs là. Moi j'avoue que c'est un domaine qui bon.. c'était bon à savoir, beau à voir mais je n'étudierais pas la question des heures. Mais je l'écoutais attentivement, histoire de le retenir quand même car c'était intéressant. « Cassipée en W... persée.. Je retiens madame! » dis-je pour l'embêter en tournant ma tête vers elle avant de revenir regarder les étoiles. Mais ça ne durait pas longtemps car elle se levait et automatiquement, je la regardais. Elle retirait son tee shirt. « Ah t'es comme ça toi? » dis-je un regard malicieux en riant. Je me levais et retirais le mien pour l'accompagner. De toute façon, je n'avais pas le choix puis qu'elle me prenait par les mains, reculant vers l'eau pour que je la suive. Je souris. Je la suivais, évidemment, me laissant faire. Une fois ses pieds dans l'eau, elle dit qu'il faisait froid. Je la regardais, levant un sourcil comme pour dire tu rigoles j'espère. Puis je la reculais sur le sable et allait mettre la veste que j'avais pris en plus sur elle. « Ne va pas attraper froid alors. Moi par contre, j'y vais » dis-je en souriant en allant sauter dans l'eau sans réfléchir. J'en sortais la tête, passant la main dans mes cheveux « Youhou! C'est vrai que c'est pas chaud chaud » dis-je de loin en riant. Je faisais quelques mètres en nageant. Je faisais la planche pour regarder les étoiles là, dans l'eau puis je revenais prenant ma serviette. « oh la la ces filles qui ont froid.. » dis-je la regardant, souriant. « On est à Miami faut pas avoir peur de profiter de la nuit comme du jour.. » lui dis-je alors la regardant, souriant. « Tu veux qu'on aille commander un truc? Un petit cocktail sur une terrasse dansante? Je sais que c'est pas ton truc mais tu vas voir c'est cool. » dis-je mentionnant la terrasse d'où de la musique sortait plus loin sur la digue. Je sais qu'elle n'est pas habituée à faire des choses que "tout le monde fait", mais je savais que ça lui plairait. « Danser pour se réchauffer avec un bon cocktails de fruit sous les étoiles avec des rires y'a rien de mieux, enfin à part le bain de minuit.. » dis-je me rhabillant après m'être séché, roulant des yeux avant de rire.


©Pando
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Sujet: Re: all we did was care for each other - MACK & LEO   |  
Revenir en haut Aller en bas
 

all we did was care for each other - MACK & LEO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ARCHIVES :: Cause I'm not thinking straight :: saison deux :: Sujets et autres-