AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | .

 Je ne te détesterais jamais [Ethan & Lily]


 :: ARCHIVES :: Cause I'm not thinking straight :: saison trois :: sujets et autres
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

avatar
NEW YORK CITY
♡ à miami depuis le : 08/05/2015
♡ nombre de post : 2369
♡ double compte : L.Collins
♡ feat : Lindsey Morgan
♡ anniversaire : 01/01/1991
♡ activité : en recherche d'emploi
Sujet: Re: Je ne te détesterais jamais [Ethan & Lily]  |  Jeu 11 Aoû - 14:04
C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux...
Je ne te détesterais jamais.
Ethan attendait de moi des choses que je ne pouvais lui donner. Il voulait plus que de l’amitié, mais je n’étais pas prête pour cela. Je ne pouvais plus ignorer mes sentiments à son égard alors je les lui dévoilai mais en lui faisant comprendre que quoi qu’il fasse, cela ne changerait rien. Je devais remettre de l’ordre dans ma vie et dans mon cœur avant toutes choses. Il me dit alors être prêt à tout pour moi, pour ne pas me perdre de nouveau. Je profitais de ces paroles pour lui demander de cesser de se droguer. Je ne pouvais le regarder se détruire en sachant que c’était de ma faute. Sur ma demande, il sortit de sa poche un sachet de poudre blanche de l’intérieur de sa veste. Combien avait-il de dogue sur lui ? Je fronçais les sourcils et croisais les bras sur ma poitrine alors que mon ami jetait l’intégralité du sachet dans le lavabo. Il fit couler l’eau afin que celle-ci fasse disparaitre toutes traces de cocaïne.

« Je ne veux pas que tu le fasses pour moi mais avant tout pour toi … »

Ethan s’approcha de moi et passa une de ces mains dans mes cheveux. Son regard tendre se posa sur moi pendant quelques instants. Cela me déstabilisa et ce qui s’en suivit, d’autant plus. Ses lèvres se posèrent sur les miennes et de petits papillons vinrent prendre place dans mon ventre. Pendant un instant je ne réagis pas, me laissant aller à ce baiser si doux et si unique, mais lorsque je repris mes esprits je me mis fin à cela.

« Arrête ! Je viens de te dire que je ne voulais pas ! » M’emportai-je. « Un baiser n’y changera rien, je ne veux pas, je ne peux pas te donner ce que tu désires. »

Au fond de moi, je savais que ce n’était qu’une demi-vérité ce que je disais là. Je ressentais une telle attirance pour cet homme, que je devais me battre contre mes pulsions pour ne pas me laisser aller dans ses bras et de ne pas l’emmener dans ma chambre à coucher immédiatement. Je savais très bien qu’Ethan ne lâcherait pas l’affaire aussi facilement même si je le repoussais encore et encore. Il était têtu et prêt à tout pour avoir ce qu’il voulait : une qualité que j’avais toujours admiré, mais beaucoup moins lorsqu’elle se retournait contre moi.

« Ne crois pas que parce que tu as jeté ta merde dans mon lavabo je vais me jeter dans tes bras. Ce n’est pas pour moi que tu dois arrêter de te droguer mais pour toi. »


Je n'avais pas envie de me sentir redevable de quoi ce soit par rapport à lui. Je tournais le dos à Ethan et quittai la salle de bain. Je ne devais pas craquer face à lui. J’étais bien plus forte que ça. Je saisis mon portable qui se trouvait sur la table du salon et regarda l’heure. Il était passé 4h du matin. Dans moins de cinq heures je devais être en route pour le cabinet médical. J’étais épuisée par Ethan et j’étais clairement en manque de sommeil. La journée risquerait d’être longue et difficile demain. Lorsque je l’entendis arriver dans la pièce, je ne me retournai pas pour lui faire face. Je pris une couverture dans un placard et la jetai sur le canapé.

« Je vais aller me coucher. Couche-toi, demain je te ramènerais chez toi en allant au boulot… »
Je m’arrêtai sur mes mots repensant à son logement. « Tu dors toujours à l’hôtel ? » lui demandai-je alors en me tournant vers lui.

made by pandora.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Sujet: Re: Je ne te détesterais jamais [Ethan & Lily]  |  Mar 16 Aoû - 14:24
Je ne te détesterais jamais
Feat ma Lily
Je ne savais plus quoi faire pour l'avoir rien qu'à moi. Je savais pertinemment qu'en sachant que je me droguais et que même si je tentais d’arrêter elle n'allais pas tomber dans mes bras comme ça. Ces trucs là, c'était que dans les contes de fée enfin presque, les princes ne tombaient que "rarement" dans la drogue. Je l'avais embrasser, je sentais bien qu'elle appréciait ce baiser et qu'elle s'était laissé aller à celui-ci. Puis elle l’interrompit,

« Arrête ! Je viens de te dire que je ne voulais pas ! »  « Un baiser n’y changera rien, je ne veux pas, je ne peux pas te donner ce que tu désires. »

Si elle le pouvait. Au fond d'elle j'étais sur qu'elle désirait autant que moi qu'on se remette ensemble. Elle m'aimait toujours c'était évident.

-J'te laisserai le temps qu'il faut !

« Ne crois pas que parce que tu as jeté ta merde dans mon lavabo je vais me jeter dans tes bras. Ce n’est pas pour moi que tu dois arrêter de te droguer mais pour toi. »


-Je sais ! répondis je légèrement honteux.

Puis sans plus rien dire elle me tournait le dos et partis de la salle de bain. Je poussais un soupir, cette situation me déplaisait. Je la rejoignis dans le salon. Elle jetait une couverture sur le canapé,

« Je vais aller me coucher. Couche-toi, demain je te ramènerais chez toi en allant au boulot… » Elle s’arrêtait un moment et reprit. « Tu dors toujours à l’hôtel ? »

-Oui pour être honnête j'ai pas vraiment chercher  d'appart

J'espérais qu'elle me propose de m'installer chez elle pendant un temps. Si elle le faisait ça serai une aubaine pour moi, l'occasion de me rapprocher d'elle et de peut être créer une futur relation. J'allais mettre toutes les chances de mon coté.

-Il va falloir que je trouve un emploi avant, je n'ai presque plus d'économie l’hôtel coute cher au final puis pour avoir un appart faut un boulot...C'est un coup a finir dans la rue ! lançais je en plaisantant.

Je dépliais la couverture en espérant qu'elle me propose de séjourner chez elle pendant quelques temps. Après ce que je venais de lui dire elle allait surement me le proposer mais je doutais tout de même. Mon cœur ne cessait de battre la chamade lorsque j'étais avec elle. Une impression étrange qu'il allait bondir de ma poitrine pour courir partout ou étais ce la drogue qui faisait cette effet ? Je m’asseyais quelques minutes, ma tête tournait légèrement. Je ne voulais pas claquer entre les doigts de Lily. J'inspirais par le nez et expirais calmement par la bouche pour retrouver mes esprits.

-Tout va bien, ne t'en fais pas! mentis je. Je ne voulais pas la déranger plus que ça. J'avais pas mal abuser ce soir avec elle mais aussi avec la drogue.

Cette conversation fut assez brève puisque Lily voulait aller se coucher elle avait besoin de sommeil et ça se voyait. Je l'encourageais donc à aller se reposer,

-Tu devrais aller te coucher et te reposer, je m'excuse encore de t'avoir fais vivre ça lançais je également mort de fatigue et pas vraiment dans mon assiette.

Elle tournait les talon pour aller dans sa chambre pendant ce temps, mon cœur continuait de battre la chamade, ma tête était lourde et me faisait souffrir, ma respiration se faisait plus forte et je transpirais toujours autant. Je décidais d'aller me rafraichir histoire de pouvoir dormir correctement. Seulement sur le chemin de la salle de bain quelque chose de presque inattendu se passa, mes jambes décidèrent de ne plus me soutenir comme si elle était en mousse et trop faible pour porterr mon poids. Je m'écroulais de tout mon long en me tapant au passage la tête quelque part où je ne savais pas. J'étais au sol, je ne sentais plus aucun de mes membres. Je voyais flou et mes paupières se faisaient de plus en plus lourdes.

-lily chuchotais je faiblement. Je ne savais pas si elle était là mais j'avais eu besoin de prononcer son nom peut être pour la dernière fois.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
NEW YORK CITY
♡ à miami depuis le : 08/05/2015
♡ nombre de post : 2369
♡ double compte : L.Collins
♡ feat : Lindsey Morgan
♡ anniversaire : 01/01/1991
♡ activité : en recherche d'emploi
Sujet: Re: Je ne te détesterais jamais [Ethan & Lily]  |  Mar 16 Aoû - 15:29
C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux...
Je ne te détesterais jamais.
Fatiguée de me battre contre les sentiments d’Ethan et les sentiments que j’avais pour Ethan, j’optais pour la fuite. J’avais besoin de sommeil avant d’aller travailler et je n’avais pas l’intention de faire nuit blanche. Je n’avais plus vingt-ans. Je posais une couverture sur le canapé du salon afin qu’il y dorme alors que je lui demandais s’il dormait toujours à l’hôtel. Il m’avait parlé de chercher un logement mais je ne savais pas s’il l’avait fait. Je ne savais même pas s’il avait eu un job. Ethan me confia qu’il n’avait pas vraiment cherché et qu’en plus, pour avoir un appartement il devrait commencer par se trouver un travail. Il était donc venu sans rien, sans aucunes perspectives, seulement avec le but de me retrouver. Je me sentais un peu coupable de le repousser alors qu’il avait tout abandonné sur New-York. Mais en même temps, je ne lui avais jamais rien demandé. Ce n’était pas moi qui lui avais demandé à ce qu’il vienne à Miami me retrouver. Il plaisanta sur le faite qu’il allait finir sans abris, j’esquissai un petit sourire. Je savais au fond de moi que je ne le laisserais pas vivre dans la rue s’il en arrivait à ce stade mais je ne voulais pas non plus lui ouvrir la porte de chez moi sans qu’il ait cherché à se débrouiller par lui-même. En plus de cela, Celestina arrivait dans quelques jours et prenait la chambre qui était libre. Mon ami s’assit sur le canapé avec, sur son visage, un air pas très bien. Il était livide et sa respiration se faisait irrégulière. Je fronçai les sourcils.

« Ça va ? »

J’étais un peu anxieuse à l’idée de le voir dans cet état. La surconsommation de drogues, et même la consommation de drogues tout court devrais-je dire, agissait sur son corps de facon néfaste. En même si la drogue était positive ça se saurait … Il me dit que tout allait bien et que je pouvais aller me coucher. Je jetai un dernier coup d’œil, réticente à l’idée de le laisser seule dans le salon pour la courte nuit qui nous attendait. Je le laissais finalement espérant que ca irait mieux et que de toute manière je n’étais pas très loin si quelque chose arrivait.

« Bonne nuit. »
dis-je en quittant la pièce.

Arrivée dans ma chambre, je me jetais sur mon lit, sans prendre la peine de me glisser dans mes légers draps de coton. J’étais exténuée par tout ca. J’en avais marre de me prendre sans cesse la tête pour des hommes qui ne valait pas mieux les uns que les autres. Pourquoi fallait-il toujours que mon cœur penche pour des hommes à problèmes ? Derek m’avait quitté pour un autre homme et Ethan s’avérait être un drogué. Je fermai les yeux écoutant attentivement Ethan se déplacer dans mon couloir. Que faisait-il encore ? Un bruit sourd se fit entendre. Je sursautai et me levai immédiatement de mon lit.

« Putain, même se mettre au lit s’est trop compliqué ou quoi ? » grommelai-je alors que je sortais de ma chambre.

Mon cœur fit un bond dans ma poitrine alors que je trouvais le corps d’Ethan sur le sol. Je me jetai à ses côtés pour le retourner sur le dos. Il était clairement entrain de faire une syncope et c’était pas vraiment bon signe. J’évaluai la distance entre lui et la baignoire de la salle de bain rapidement.

« Ethan, tu restes avec moi. » dis-je avec une voix assurée. Je le levai, l’adrénaline aidant, et l’emmena jusqu’à la baignoire. Je sentais mon cœur s’emballer dans ma poitrine sous l’effet du stress et de l’anxiété. « Si tu me restes entre les bras, je te jure que je me vengerais dans l’autre-monde ! »

Je l’assis sur le sol, la tête dans la baignoire. Okay, bon là c’était la parte qui n’était pas vraiment plaisant, mais c’était le premier secours de base. Bon dieu, j’avais fait quoi pour mériter ca ? Qui est-ce que j’avais énervée à ce point pour qu’on m’envoie de telles merdes ? Sans réfléchir au dégoût de mon acte, j’ouvris la bouche d’Ethan et y enfonça mes doigts dans sa gorge. J’attendis le spasme pour retirer mes doigts et pencha la tête d’Ethan pour qu’il rejette tout le contenu de son estomac. Apparemment cela fut son effet car il revint à lui. Le tenant toujours contre moi, j’allumais le robinet de la baignoire, alors que l’odeur nauséabonde me parvenait aux narines. Je déversai du gel douche pour rincer la baignoire et laissa couler l’eau.

« T’es avec moi ? C’est bon, ca va mieux ? »

Je me retirai d’Ethan et le cala contre la baignoire. Toujours sous un regard attentif, je me lavai les mains et pris une grande serviette de toilette dans l’un de mes placards. Une fois cela fait, je m’accroupis à ses côtés et le regarda.

« Tu permets que … hmm … que je te déshabille … ? » lui demandai-je un peu gênée.

Je n’étais pas pudique, des corps j’en voyais constamment, mais là c’était différent. C’était Ethan et je savais que ca prendrait une tout autre forme, qu’un simple aspect médical. Je ne pensais à rien d’autre que son bien et que de lui faire prendre une douche, mais lui peut-être pas. Je commençais par lui retirer son t-shirt avant de l’aider à se lever afin de lui enlever tout ce qui se trouvait en bas. Une fois nu je le mis assis dans la baignoire, mon regard fuyant son corps que je connaissais pourtant si bien. Je me forçai à me fixer sur son visage ou bien à regarder le mur de la salle de bain alors que ma main qui tenait le pommeau de douche se promenait à quelques centimètres de ses épaules.

« Un jour ca te tuera … »

made by pandora.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Sujet: Re: Je ne te détesterais jamais [Ethan & Lily]  |  Mar 16 Aoû - 16:24
Je ne te détesterais jamais
Feat ma Lily
Je ne pouvais plus bouger, même ouvrir les yeux étaient trop difficile pour moi en ce moment. Seulement quelques secondes après ma chute, j'entendis des pas venir vers moi. On me positionna sur le dos et je sentais les mains de Lily sur moi. Je ne sais comment elle pouvait y arriver mais elle réussit à me déplacer,

« Ethan, tu restes avec moi. Si tu me restes entre les bras, je te jure que je me vengerais dans l’autre-monde ! »

Sa voix me paraissait lointaine et je voyais diverses lumières s'allumer ou s'éteindre. J'étais caler assis contre quelque chose, je ne pouvais toujours rien faire. Soudain, on me forçait à ouvrir la bouche, je sentis alors qu'on introduisait des doigts au fonds de ma gorge. Rapidement, je vomissais tout dans la baignoire et laissais tomber ma tête sur le rebord.  

« T’es avec moi ? C’est bon, ca va mieux ? »

Sa voix était un peu plus clair, mes yeux voyaient toujours aussi flou. J'étais à moitié inconscient. J'essayais de chuchoter quelque chose mais c'était pas très clair et je ne sais même pas si ça voulait dire quelque chose. Puis elle me posa une nouvelle question,

« Tu permets que … hmm … que je te déshabille … ? »

Pour le coup, j'étais un peu dans l'impossibilité de répondre et dans ce cas précis c'était pas vraiment le moment propice et le plus classe pour qu'elle me voit à poil mais...Après m'avoir déshabiller elle m'aidait à grimper dans la baignoire qui me donner le même effet que d'avoir gravis l’Everest. Elle allumait l'eau, ce qui fit légèrement sursauter.

« Un jour ca te tuera … »

-C'est ce que je voulais à la base! répondis je faiblement.

Prendre de la drogue, ça avait été une façon de m'évader mais aussi une façon d'arriver à la mort sans forcément passer par la case suicide, c'était pour les lâches ! Du coup j'avais opter peut être pour quelque chose de bien pire. J'ouvris doucement les yeux éblouis par la lumière de la salle de bain. Je posais mes yeux sur Lily,

-J'ai frôler l'overdose je crois ! continuais je toujours aussi faible. Puis mes yeux se posèrent sur mon corps nu, NU !?

-T'aurai pu me laisser au moins mon caleçon dis je pour plaisanter. Mais vu le regard de Lily, j'avais réprimander un sourire. Mes doigts commençaient à "reprendre vie" comme si quelques minutes plus tôt mon corps s'était déconnecté. Petit à petit mes membres reprirent également vie, je réalisais ce que je venais de faire vivre Lily.

-Lily, excuse moi...J'te promet ça n'arrivera plus et je vais me rattraper c'est promis

J'allais devoir me rattraper et même jouer le grand jeu. Si je ne voulais pas qu'elle me balance aux oubliettes
Revenir en haut Aller en bas

avatar
NEW YORK CITY
♡ à miami depuis le : 08/05/2015
♡ nombre de post : 2369
♡ double compte : L.Collins
♡ feat : Lindsey Morgan
♡ anniversaire : 01/01/1991
♡ activité : en recherche d'emploi
Sujet: Re: Je ne te détesterais jamais [Ethan & Lily]  |  Mar 16 Aoû - 19:24
C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux...
Je ne te détesterais jamais.
En bonne urgentiste que j’étais, je n’avais pas attendu pour agir lorsque j’avais vu le corps d’Ethan étendu sur le sol. Je dois avouer que cette poussée d’adrénaline m’avait même presque manqué. Sentir que la vie de quelqu’un tient sur le bout de mes doigts c’était une sensation unique. Sans réfléchir, j’avais enfoncé mes doigts dans la gorge d’Ethan afin qu’il rejette tout ce qu’il avait pu prendre. Un bon lavage d’estomac comme il fallait ! C’était dégueulasse mais au moins cela avait fait son effet. Après ca, j’avais déshabillé Ethan et l’avait mis dans la baignoire où j’avais fait couler de l’eau sur lui afin de le rafraichir et le faire revenir à lui. C’est alors qu’il commençait à reprendre petit à petite connaissance que je lui dit qu’un jour la drogue allait le tuer. Je ne m’attendais pas à la réponse qui s’en suivit. Ce que j’entendis me fit du mal comme jamais. S’il n’avait pas été aussi faible je lui en aurais collé une dans son visage vite fait.

« Tu as de la chance que tu aies été chez moi … » dis-je alors qu’Ethan me disait avoir sans doute frôlé l’overdose.

Je m’assis sur le carrelage de la salle de bain car mes genoux commençaient à me faire mal à supporter le poids de mon corps. Ethan me regarda avant de se regarder. Son visage devint soudain surpris et puis je le vis réprimer un sourire alors qu’il me disait que j’aurais pu lui laisser au moins son caleçon.

« C’est bon j’en ai vu d’autres … »

Je soulevai une mèche de mes cheveux qui me tombaient sur le visage en levant les yeux au ciel, ou plutôt au plafond dans le cas présent. Ce n’était pas non plus si je ne l’avais jamais vu nu également. Mais je m’étais abstenue de le dire ne voulant pas me mettre dans un malaise qui était déjà bien en place. Ethan reprenait petit à petit des couleurs et il commença à bouger dans la baignoire. Le nettoyage de l’estomac et l’eau de la douche avait apparemment fait son effet, mais je restais tout de même prudente. Il s’excusa, le regarda peiné. Je détournai mes yeux.

« C’est bon arrête, t’as pas de promesses à me faire. »

Je saisis le gel douche sur le bord de la baignoire et lui tendis. Heureusement que je ne me lavais pas avec des trucs hyper fille. Amande douce, c’était assez neutre pour fille comme garçon. Je lui laissai le pommeau de douche et me leva pour aller chercher une brosse à dent neuve dans un placard de la pièce. Ce n’était qu’un prétexte pour fuir des paroles que je n’avais pas cessé d’entendre ce soir. Les promesses blessaient toujours si elles n’étaient pas tenues, et je n’avais pas envie de m’accrocher à des promesses qui pourraient blesser mon cœur plus qu’il ne l’était en ce moment. Je posais la brosse à dent sur le lavabo et me rassis à côté de la baignoire. Il commençait à faire chaud dans la pièce. Je me défis de mon sweat, laissant apparaitre ma nuisette en flanelle.

« Tu as changé … Je n’aime pas ce que tu es devenu … Je ne te reconnais même plus. Auparavant tu étais quelqu’un plein de vie, d’enthousiasme, t’avais envie d’avancer dans la vie et aujourd’hui tu te drogues au point d’y laisser ta vie. T’es pitoyable Ethan. Tu te rends compte de ce que j’ai dû faire pour toi ? »

Mes mots étaient durs je le savais mais peut-être que cela lui fera une sorte d’électrochoc.

made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Sujet: Re: Je ne te détesterais jamais [Ethan & Lily]  |  Mer 17 Aoû - 10:42
Je ne te détesterais jamais
Feat ma Lily
Au final d'avoir appeler Lily complétement soul en lui chantant la sérénade m'avait sauver la vie. Qui sait peut être que j'aurai fais ce malaise, cette overdose au volant, dans ma chambre d’hôtel seul, dans les rues désertes. Enfin bref comme quoi des fois on faisait des conneries mais elles avaient un sens et dans mon cas ma connerie m'avait sauver la vie. Lily m'avait sauver la vie. Elle était toujours aussi froide et distante même en croyant qu'elle allait me perdre, elle restait de marbre. Je lui promis alors que ça n'arriverai plus et que j'allais me rattraper.

« C’est bon arrête, t’as pas de promesses à me faire. »

Encore une fois, je me faisais descendre. Je doutais de plus en plus que j'allais la récupérer après j'étais pas en mesure d'être crédible et de me "défendre" que ça soit physiquement ou vestimentairement parlant. Elle me tendit un gel douche et s'affairait de son coté comme pour esquiver une conversation. Visiblement il faisait plus chaud dans la douche puisque Lily fit tomber son sweat pour dévoiler une jolie nuisette qui laissait deviner ses superbes courbes. Là, c’était un peu de trop j'étais à poil dans la douche et elle, était en nuisette. Après m'être rapidement mais difficilement laver je me séchais pour vite enfiler mon caleçon. Car un de mes membres n'avait apparemment pas été toucher par cette "overdose" je gardais la serviette sur moi histoire qu'elle ne le capte pas trop.

« Tu as changé … Je n’aime pas ce que tu es devenu … Je ne te reconnais même plus. Auparavant tu étais quelqu’un plein de vie, d’enthousiasme, t’avais envie d’avancer dans la vie et aujourd’hui tu te drogues au point d’y laisser ta vie. T’es pitoyable Ethan. Tu te rends compte de ce que j’ai dû faire pour toi ? »

Ah....!!

Elle était posée à coté de moi hors de la baignoire à me balancer ça à la figure. Ces mots me faisaient l'effet d'un coup de poing dans l'estomac, une pointe au cœur et cogiter de nouveau. Je sortis difficilement mais seul de la baignoire, toujours la serviette autour de ma taille. Je me postais en face du lavabo une main de chaque coté. Je me regardais pour ensuite la regarder à son tour dans le miroir, moi non plus je n'aimais pas ce que j'étais devenue.

-Apparemment le Ethan que tu as connu est mort !! Va falloir t'y faire et tu vas devoir te coltiner le mec que tu trouves pitoyable ou presque...Laisse tomber ! lançais je les sourcils froncés et en tremblant.

Je me brossais rapidement les dents et me rhabillais. Mes gestes étaient lent mais assurés. En m'aidant des poignées, des murs et des meubles je sortis de la salle de bain. Je pris ma veste dans le salon et me dirigeais vers le sortie.

-Je suis désolé pour ce que tu as du faire pour moi, ça n'arrivera plus ! J'abandonne dis je en ouvrant la porte. -ça sers à rien que j'espère quelque chose si tu ne me reconnais plus et que tu me trouves pitoyable....C'était peut être une erreur de t'avoir rejoins ici je serrais mes poings aussi fort que je pouvais.

-J'ai tué ton petit Ethan plein d'enthousiasme que tu adorais tant ! On va s'oublier et se démerder chacun de son coté

Elle m'avait blessé ce qu'elle venait de me dire été quand même assez difficile à gober.

-C'est la dernière fois que tu me vois ! lançais je l'air décidé.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
NEW YORK CITY
♡ à miami depuis le : 08/05/2015
♡ nombre de post : 2369
♡ double compte : L.Collins
♡ feat : Lindsey Morgan
♡ anniversaire : 01/01/1991
♡ activité : en recherche d'emploi
Sujet: Re: Je ne te détesterais jamais [Ethan & Lily]  |  Jeu 18 Aoû - 13:18
C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux...
Je ne te détesterais jamais.
Le comportement d’Ethan me bouleversait. Il avait tant changé ces deux dernières années et je savais à qui était la faute. Alors qu’il se savonnait, je lui dis que je n’aimais pas ce qu’il était devenu, que je le trouvais pitoyable à se mettre aussi mal. La drogue n’était pas une solution, je détestais cela plus que tout. J’avais vu de quoi cette merde était capable de faire sur les gens. Elle brisait des vies et je ne pouvais tolérer qu’Ethan soit lui aussi consommateur. Je savais que mes mots avaient été durs, mais je savais également qu’avec lui je n’avais pas à mâcher mes mots. Il sortit de la baignoire, une fois sécher et habillé. Je le regardais attentivement de peur qu’il ne tombe à terre à nouveau. Sur un ton sans appel, Ethan déclara que celui que j’avais connu autrefois était mort, qu’il n’était plus là.

« Non je suis persuadée qu’il est toujours là, quelque part … » dis-je en me levant.

Ethan se lava les dents et se coiffa avant de quitter la salle de bain sur un pas qui n’était pas des plus rassuré. Il se tenait au mur et aux poignées de portes pour se déplacer jusqu’au salon où, là, il saisit sa veste et l’enfila. J’écarquillai les yeux alors qu’il me disait vouloir abandonner et avoir fait une erreur en venant ici. Ici à Miami ou ici ce soir ? Je ne le savais pas et je ne posais pas la question. Ethan se dirigea vers la porte d’entrée prêt à s’en aller.

« Tu fais quoi là ? »

Etait-il vraiment sérieux ? Il venait de se retrouver au plus mal et voilà qu’il voulait partir seul dans la rue pour aller je ne sais où ? Et parce que j’avais blessé son égo en lui disant la vérité ? Je ne le laisserais pas faire c’était hors de question. Les mots qui sortirent de la bouche de mon ami me touchèrent au plus profond de moi. Il me disait ne plus vouloir qu’on se voit et qu’on fasse notre vie chacun de notre côté, que c’était la dernière fois qu’on se voyait. Je me mis entre lui et la porte avant qu’il ne puisse saisir la porte d’entrée. Plongeant mes yeux dans son regard je dis :

« Tu n’iras nulle part, c’est hors de question. Je ne peux pas te laisser aller dans cet état-là. Si tu veux partir, je te fais hospitaliser à toi de voir… »

Je n’étais pas très certaine qu’il veuille se rendre à l’hôpital après ce qu’il venait de se passer et je connaissais trop bien la fierté d’Ethan à faire genre tout va bien alors que tout va mal. Mon cœur eut un raté dans ma poitrine alors que j’attendais une réponse. Mes yeux se perdirent dans les siens et un flot de nostalgie m’envahit et puis, ensuite, une once de culpabilité. Je savais que depuis son arrivée à Miami je n’avais pas été très sympathique avec lui et je commençais à m’en vouloir. Mais seulement, ces derniers temps, à force de me casser la gueule j’avais décidé de devenir beaucoup plus dur. J’en avais marre d’avoir un cœur meurtri dans ma poitrine. J’avais peur qu’en ouvrant mon cœur encore une fois, il ne soit à nouveau blessé. J’aimais Ethan, ou du moins j’avais aimé l’Ethan d’avant. Celui qui était en face de moi n’était pas celui que j’avais connu.

« Reste … »

Ce n’était plus une demande qu’un ordre que j’avais émis là. Je ne voulais pas qu’il parte. Je ne voulais pas le laisser sortir à nouveau de ma vie. J’avais eu besoin de lui à une certaine époque, et aujourd’hui encore j’avais besoin lui. Mais le lui dire était impensable pour le moment, je n’avais pas envie de lui laisser entrevoir quelque chose que je n’étais même pas sûr de pouvoir lui offrir. J’avais besoin de temps alors que lui avait n’avait pas trop envie d’attendre même s’il me disait le contraire. Ses avances me déstabilisaient et ça n’aidaient pas. Je m’approchais de lui attendant sa réponse.
made by pandora.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Sujet: Re: Je ne te détesterais jamais [Ethan & Lily]  |  Jeu 18 Aoû - 22:44
Je ne te détesterais jamais
Feat ma Lily
Même avec des pas, pas très assuré je voulais partir et peu importe mon état. Je pouvais pas rester là j'avais un peu de mal à supporter son jugement. Même si dans un sens, elle n'avait pas tort mais venant d'elle cela me touchait au plus haut point. J'allais prendre la poudre d'escampette, elle me demanda alors ce que j'étais en train de faire.

« Tu n’iras nulle part, c’est hors de question. Je ne peux pas te laisser aller dans cet état-là. Si tu veux partir, je te fais hospitaliser à toi de voir… »

Hospitaliser ! Moi, il en était hors de question. Je risquais de finir en desintox et j'en avais pas vraiment. C'était pas avec ça qu'elle allait me faire rester. Là, à présent la seule chose que je voulais c'était rentrer dans ma chambre d’hôtel et être seul. Elle se positionnait entre moi et la porte. Encore une fois, fallait admettre qu'elle avait pas tort, j'allais faire plus que galérer pour rentrer à mon hôtel mais au final j'en avais un peu rien à foutre. Puis il eut ce:

« Reste … »

Reste !? Ici ce soir ou dans ta vie. J'avais tellement envie de lui poser la question je me mordais presque la langue pour qu'elle ne sorte pas de ma bouche. Je soupirais,

-Je suis désolé, je me suis un peu trop emporté...

Elle était proche de moi et j'avais toujours cette même idée que j'avais fais quelques heures avant, quelques jours aussi mais là je n'allais pas le faire je ne voulais pas essuyer de nouveau un refus. Pour ce soir c'était au dessus de mes forces.

-Ok c'est vendu je reste !

Je ne pouvais vraiment rien lui refuser. Mes sentiments pour elle avait pris des proportions énorme. Toujours comme une boule de flipper je me déplaçais en direction du salon pour me poser dans le canapé.

-Mes mots ont dépassé mes pensées, ce que tu m'as dis m'a un peu...Enfin bref peut importe

Je m'allongeais en regardant Lily-Ann. J'étais en train de lui faire vivre la pire des merde je m'en rendais compte et en lui faisant vivre ça, je pensais vraiment dans ma tête de con qu'elle allait revenir en étant comme ça? Des fois je me demandais vraiment ce qu'il me passait par la tête.

-Tu sais ce qui ferai revenir "l'ancien Ethan" !? dis je en mimant les guillemets et en lui souriant. Elle devait certainement se douter de la réponse.

-Tu dois savoir la réponse je ne te dirai pas plus sinon je passerai pour un gros lourdo plaisantais je.

J'étais un peu plus apaisé. Je sais pas pourquoi mais le fait qu'elle insiste pour que je reste me faisais je ne sais quoi. Je ne saurai même pas l'expliquer. La question qui me brulait les lèvres, revenait à la charge.

-Et...Le reste c'était juste pour ce soir ou !?... lançais je avec un petit sourire taquin et un sourcil arqué.
Mes paupières devenaient lourdes, j'étais pire que fatigué et vu la tête de Lily ça devait être pareil.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
NEW YORK CITY
♡ à miami depuis le : 08/05/2015
♡ nombre de post : 2369
♡ double compte : L.Collins
♡ feat : Lindsey Morgan
♡ anniversaire : 01/01/1991
♡ activité : en recherche d'emploi
Sujet: Re: Je ne te détesterais jamais [Ethan & Lily]  |  Dim 21 Aoû - 12:00
C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux...
Je ne te détesterais jamais.
Faisant barrière avec mon corps, je voulais empêcher Ethan de quitter mon appartement dans l’état où il était. Certes il avait repris des couleurs et tenait sur ses jambes, mais rien ne m’assurait qu’il ne retomberait pas dans les vapes après avoir quitté mon immeuble. Je jouais la carte de l’hôpital pour le convaincre de ne pas partir et cela marcha. Il s’excusa auprès de moi de s’être emporté et me dit qu’il allait rester. Je souris, soulagée et heureuse. Je ne savais pas s’il tenait également à rester à Miami après la nuit, mais au moins je le savais en sécurité pour ce soir.

« Merci Ethan. »

Je suivis Ethan qui se déplaçait, tant bien que mal, avec un pas assuré dans le salon. Il s’assit sur le canapé et je restais debout à le regarder. Il me dit que ses mots avaient dépassés ses pensées mais que ce que je lui avais dit l’avait … touché ? Retourné ? Je ne le su pas car il ne termina pas sa phrase. Au moins, ce que j’avais dit avait fait son effet. Je savais que je devrais être plus gentille avec lui, mais j’avais peur qu’en changeant de comportement il ne croit autre chose de ma part.

« Je suis désolée, mais c’est la vérité. Je n’aime pas te voir te droguer… »

Je baissai la tête. Je n’allais pas le laisser tomber pour autant mais cela me faisait trop mal de voir ce qu’il était advenu de lui par ma faute. Je devrais trouvé un moyen de me faire pardonner d’être partis sans laisser de nouvelles de moi, mais je savais que le seul moyen à la hauteur était d’offrir mon cœur à cet homme, chose que je n’étais pas prête à faire. Et comme si nos pensées s’étaient croisées il me demanda ce qui pourrait faire revenir l’ancien Ethan.

« Non je ne sais pas. »

Avec un sourire malicieux sur ses lèvres, il me dit ne pas vouloir me donner la réponse de peur de passer pour un gros lourd. Je soupirai en réprimant un sourire gêné. Pourquoi gêné ? Je n’en savais rien. Je croisais les bras autour de ma poitrine alors qu’il se couchait.

« Arrête s’il te plaît, on ne va pas y revenir. » dis-je sur un ton calme et neutre.

Il me posa une autre question, une question à laquelle j’aurais souhaité ne pas devoir lui donner une réponse car cela nécessitait que je lui ouvre un peu plus mon cœur. Lorsque je lui avais demandé de rester, était-ce juste pour ce soir ou bien également dans ma vie ?

« Tu connais la réponse, bonne nuit Ethan. Si tu as besoin je suis dans la chambre juste à côté de la salle de bain. »

Je lui allumai la lampe qui se trouvait auprès du canapé et en quittant le salon éteignit le plafonnier. Je ne pouvais pas mentir à mon ami et si je l’avais fait il m’aurait directement perçue à jour. Je savais que même si ma réponse était évasive, Ethan avait compris que je lui disais que je ne voulais pas qu’il reste seulement pour ce soir. Une fois dans ma chambre je me laissai tomber dans mon lit sans prendre la peine de me glisser dans ma couette. Je fermai les yeux et sans trop tarder, Morphée m’emmena vers d’autres pays imaginaires.

La radio matinale se mit en route, me sortant d’un sommeil peu réparateur. Je regardai l’heure : 6h45. J’avais très peu dormis cette nuit et je n’avais donc aucune motivation à devoir aller travailler ce matin, ni même toute la journée. Je me levai avant de plus savoir décoller de mon lit et me dirigea vers la salle de bain. Je pris une douche rapide, me sécha les cheveux et puis me maquilla. Ensuite je retournais dans ma chambre où j’enfilai une jupe légère, un chemisier à manche courte avec un petit gilet. Avant de pénétrer dans le salon, mon regard s’arrêta quelques instants sur Ethan qui dormait paisiblement et dans une posture pas du tout sexy. Je n’avais pas fermé le volet du salon et celui-ci était baigné dans une chaude lumière matinale. Je passai discrètement dans ma cuisine où je fis couler du café bien noir. Je saisis une banane et m’assis sur un tabouret en attendant que le café coule. Une fois cela fait et ma banane mangée, je me versai une tasse de café. Je retournai m’assoir, la tasse chaude entre mes mains et souffla doucement sur le liquide brulant. La nuit avait été agitée. Ce que j’avais découvert, entendu et dit hier soir ne m’avaient pas laissée indifférente. Rien de tout cela ne m’avait laissée indifférente. La nuit porte conseil disait-on, et c’est ce qu’elle avait fait. Il fallait que je passe à autre chose avec Derek. Que ce soit pour Ethan ou pour moi. Je devais faire la chose que je n’avais pas encore faite : lui rendre la clé de chez lui. Je me levai et saisit le papier accroché sur mon frigo. Une invitation à une croisière en faveur de l’hôpital. Derek y serait probablement, je le retrouverais là-bas. Je sursautai en entendant un bruit derrière mon dos.

« Ethan ! » dis-je en posant l’invitation sur le comptoir.

made by pandora.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Sujet: Re: Je ne te détesterais jamais [Ethan & Lily]  |  Dim 21 Aoû - 15:16
Je ne te détesterais jamais
Feat ma Lily
J'avais décidé de rester et d'écouter Lily histoire de lui faire plaisir. J'étais partis m’installer dans le canapé, le fait qu'elle insiste a me voir rester ici m'avais mis de bonne humeur. Je savais ou presque ce qu'elle ressentait elle ne voulait tout simplement pas se l'avouer ou était ce peut être moi qui me faisait des idées? Peu importe. Je savais ce que j'avais à faire que ça soit pour elle ou pour moi. Je ne pouvais plus me conduire ainsi, j'étais motivé.

« Tu connais la réponse, bonne nuit Ethan. Si tu as besoin je suis dans la chambre juste à côté de la salle de bain. »

-Bonne nuit ! répondis je en lui souriant.

Lorsqu'elle éteignit la lumière mes paupières se fermèrent instantanément. La nuit avait été assez mouvementé et j'étais très fatigué. Au petit matin, j'entendis le réveil de Lily mais je n'ouvris pas les yeux. Trop la flemme ! Je voulais encore profiter du peu de minutes de sommeil qui me restait. Lily allait et venait en essayant de se faire discrète. Je me levais sans prendre la peine d'enfiler mon pantalon et un t-shirt, je restais donc en caleçon. Je la rejoignis dans la cuisine, elle eut un sursaut lorsque j'arrivais derrière elle,

« Ethan ! »

-Nooon un cambrioleur en caleçon ! plaisantais je. Je m'approchais d'elle et l'embrassais sur le front. J'allais vers la cafetière, choppais un tasse pour me servir un café.

-ça va tu as bien dormis même si c'était que quelques heures?

Elle était fatigué et ça se voyait à fond. C'était en partis de ma faute je devais me rattraper auprès d'elle.

-Je fais comme chez moi hein ! lançais je avec un sourire. Je m'installais auprès d'elle sur le tabouret. Je posais ma main sur son dos et la caressais doucement comme pour me faire pardonner de lui avoir fais passer une nuit atroce. Je buvais une gorgée de mon café,

-Tu commences à quelle heure?

Une idée me vint en tête, je sortis mon portable histoire de voir deux, trois trucs.

-Tu ne pourrais pas sécher pour aujourd'hui !? J'te promet une journée d'enfer pour me rattraper.

D'enfer était peut être pas le mot approprié après cette nuit. Je rigolais en pensant à ça et repris,

-Enfin d'enfer non ! Plutôt une journée détente comme tu les aimes ! continuais je en affichant un sourire de gosse en montrant toute mes dents. -Alors !? T'en dis quoi?
Revenir en haut Aller en bas
 

Je ne te détesterais jamais [Ethan & Lily]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ARCHIVES :: Cause I'm not thinking straight :: saison trois :: sujets et autres-