AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | .

  drink to forget (janel)


 :: ARCHIVES :: Cause I'm not thinking straight :: saison cinq :: sujets et autres
Aller à la page : Précédent  1, 2

Invité
Invité
Sujet: Re: drink to forget (janel)  |  Lun 16 Jan - 23:17
drink to forget
James & Chanel

Et voilà. Tout s'était passé tellement vite. En un rien de temps, James était mêlé à une bagarre dans laquelle Chanel s'était elle-même interposer car ils étaient cinq contre lui. Bien sûr, au vue de la corpulence de certains, elle n'aurait jamais prit le risque de se mêler à tout ça si elle n'avait pas eu des bases de défenses. Cependant, la boxe et le self defense l'avaient vraiment aidé à apprendre à se défendre comme il le fallait. Elle savait quoi faire, comment faire, et où taper pour mettre à terre son adversaire. Bon, dans cette lutte sans merci, elle n'avait pas copé à un joli poing dans la mâchoire lui ouvrant immédiatement la lèvre tant cet endroit était sensible. Mais elle s'en fichait, ce n'était rien comparé à ce qu'ils étaient entrain de faire subir à son meilleur ami. Et elle ne se voyait pas rester là sans rien faire. Elle s'en serait voulue s'il lui était arrivé quelque chose, et qu'elle ne s'en serait pas mêlée. Des coups, elle en avait déjà prit. On va pas se mentir, en boxe, elle avait souvent fini avec la bouche en sang, donc ce n'était pas la première fois que cette substance métallique se diffusait dans sa bouche. Mais fort heureusement, l'hôte de la maison était intervenu pour mettre fin à tout ça de sa grosse voix. Chassant les cinq abrutis de chez lui. Chanel quant à elle ne voulait pas rester une minute de plus ici. Le visage de son meilleur ami était bien trop amôché pour continuer la soirée en faisant comme si de rien était. En rentrant à l'intérieur, il n'était pas évident de se frayer un chemin, vu le monde qui s'y trouvait. Tout le monde était complètement perché en plus. La musique battait son plein. Et pourtant, même si Chanel adorait danser, là, tout ce qu'elle cherchait, c'était un endroit pour soigner James. Et ils finirent par trouver une salle de bain qu'elle fermait à clé pour que personne ne vienne les déranger, se lançant à la recherche de compresses, ou serviettes pour pouvoir s'occuper soigneusement de beau brun. Mais voilà qu'il n'y avait rien dans cet endroit. Peut-être était-ce une maison secondaire. Quoi qu'il en soit, elle employait les grands moyens, retirant son tee-shirt avec une telle vivacité, pour ensuite l'immerger d'eau et se retourner vers ce dernier. Etant trop grand, elle lui fit signe de s'asseoir sur la baignoire, parce que bon, bien qu'elle ne se considère pas comme être une petite personne, effectivement, face à James, on ne va pas se leurrer, elle était vraiment petite. Voilà que maintenant, les deux meilleurs amis se retrouvaient si près l'un de l'autre. Ils avaient pour habitude de se prendre dans la bras, se faire des câlins, mais là, c'était bien différent. L'atmosphère était presque étrange. Chanel était prise de soudaines envies. Et c'était à croire que James avait lu dans ses pensées puisqu'il s'était permit de prendre les devants et de prendre ainsi possession des lèvres de la brunette, qui submergée par tout un tas d'émotions, lâchait ce qu'elle avait dans les mains pour pouvoir agriper la nuque du jeune homme avec ses mains, afin d'intensifier le baiser fougueux qu'il venait de lui offrir. A cet instant même, elle se sentait bien, elle se sentait libérée. En temps normal, elle n'aurait jamais été capable de faire une telle chose, mais sous l'emprise de l'alcool, elle se fichait pas mal de tout. Elle en avait envie, il en avait tout autant envie visiblement, donc... Pourquoi s'en empêcher ? De plus, ils ne faisaient rien de mal. Ainsi, Chanel laissait aller ses pulsions et ses envies. Et puis, il faut dire que James embrassait sacrément bien. D'ailleurs, elle ne manquait pas de le lui faire remarquer. C'était son côté innoncente lorsqu'elle avait un peu trop bu. Elle sortait les choses spontanément, sans se soucier de comment cela pourrait être prit. La remarque de James l'amusait, tandis que les doigts de ce dernier venaient s'amuser à trotter sur le ventre de cette dernière, lui provoquant une multitude de frissons. Il faut dire qu'elle était aussi très chatouilleuse. Elle se pinçait les lèvres, s'amusant à caresser la nuque de James. J'ai vaguement une petite idée, mais je ne sais pas si elle va te plaire... lâchait-elle, avec un soupçon de malice dans sa voix, avant de plaquer de nouveau ses lèvres contre celles de James. Parce qu'elle en avait envie, tout simplement. Mais voilà que ses mains glissaient sur les épaules du jeune homme, avant de se frayer un chemin sous le tee-shirt de ce dernier. Puis, elle finit par rompre le baiser pour l'aider à retirer son tee-shirt, afin que lui aussi se retrouve désormais torse nu. Elle le regardait, quelques instants. Dieu ce qu'il était bien foutu. Un corps musclé, avec de jolies plaquettes de chocolats bien dessinés. Sourire malicieux perché au coin des lèvres, elle posait ses mains sur le buste de ce dernier, soutenant son regard. Je m'assurais juste de voir si tu n'avais pas de marques apparentes ici... lâchait-elle, en caressant le haut du corps du jeune homme, tout en descendant doucement ses mains sur le torse de ce dernier, pour le découvrir. Et là... poursuivait-elle avec son petit sourire amusé, se mordillant la lèvre inférieur, avant d'approcher son visage près du cou de James, et de laisser son souffle chaud parcourir sa peau, pour craquer ensuite, et l'embrasser dans le cou, puis sur la mâchoire. Elle s'amusait à lui mordiller la peau, doucement, avant d'embrasser sa peau mal rasée, mais ça lui plaisait à Chanel, avant de reprendre possession des lèvres de James, laissant ses mains profiter de la musculature du beau brun.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas

avatar
CASABLANCA
♡ à miami depuis le : 17/05/2015
♡ nombre de post : 14904
♡ feat : James Lafferty
♡ anniversaire : 14/07/1991
♡ activité : Pompier/Barman
Sujet: Re: drink to forget (janel)  |  Mar 17 Jan - 15:50
drink to forget
James & Chanel

Je ne sais pas ce qu’il m’a pris, je ne sais pas pourquoi j’ai fait ça, pourquoi j’ai cherché la petite bête en faisant mon m’intéressant. C’est complètement débile et puéril je le sais mais je n’ai pas pu m’empêcher, c’était plus fort que moi. J’avais peut-être besoin d’un électrochoc pour me remettre dans le droit chemin et c’est indirectement ça dont j’avais besoin alors, un bon coup sur la caboche, histoire de ma punir des paroles horribles que j’ai pu avoir et qui ne me ressemble tellement pas. C’est la vie, c’est mon karma. J’avais dans un premier temps essayer de me défendre, de rendre coup par coup mais finalement j’avais laissé faire, j’avais abandonné tout comme j’avais abandonné mon histoire avec Elisha ce soir. Je les laissais me tape dessus, m’enfoncer dans le sol, un peu plus que je ne l’étais déjà. Mes abdos ne cessaient de se contracter à chaque coup de pieds qu’ils m’offraient dedans. Je crache sans m’en rendre compte du sang, c’est juste infâme comme goût. Mon corps se recroqueville sur le lui-même pour inconsciemment atténuer la douleur des coups. Je me sens aidé pour me relever alors que je reprends peu à peu mes esprits, réalisant l’ampleur que tout ça a pris. Chanel a été mêler à la dispute et est blessée aussi alors un sentiment de remords me submerge. Je suis entraîné par cette dernière dans un coin au calme afin de me soigner certainement même si je mérite ce qu’il m’arrive. Je reste silencieux dans un premier temps constatent les dégâts qu’il y a sur ma peau, mon visage et celle de Chanel. J’obéis sans broncher vu que je suis le seul responsable et m’assois sur le rebord de la baignoire pour qu’elle ait accès à mes blessures en s’approchant de moi en se mettant entre mes jambes. Ne trouvant rien, elle se sert alors de ton teeshirt comme compresse. Je grimace doucement et finis par être anesthésié de la douleur. Alors qu’elle prend soin de moi et qu’elle rapproche sans s’en rendre compte nos deux corps amochés je suis pris d’une envie soudaine complètement… folle et attrape ses lèvres à la volée pour y laisser un baiser. Ouais c’est vrai que c’est dingue, mais elle ne me repousse pas et me pousse même à poursuivre alors que ses mains viennent se déposer dans ma nuque. Mes yeux ne quittent pas les siens presque gêné de ce qu’il vient de se passer mais c’était agréable et je dois dire qu’elle embrasse plutôt bien elle aussi. Même si je ne m’y attendais pas ce soir, elle est réceptive à l’intention que je lui porte et elle me le rend bien et tente de me charmer avec l’intonation de sa voix et le regard qu’elle me lance. Il faut dire que je ne l’avais jamais vu sous cet angle. Elle a changé à mes yeux et je ne la vois plus du tout de la même façon. Ma main vient par la suite se poser contre son ventre qui est complètement nu, me laissant la joie de le caresser du bout de mes doigts. << J’ai vaguement une petite idée, mais je ne sais pas si elle va te plaire… >> J’arque un sourcil en l’observant, n’ayant le temps de rétorquer étant donné que ses lèvres viennent se poser de nouveau contre les miennes. Mes deux mains viennent alors à se poser sur son postérieur pressant dessus pour la rapprocher encore plus de moi qui suis toujours assis sur le rebord de la baignoire. Mes bras se lèvent alors qu’elle passe mon teeshirt par-dessus ma tête me retrouvant alors torse nu après avoir rompu ce baiser. Je souris alors qu’elle m’observe sans se cacher. << Je m’assurais juste de voir si tu n’avais pas de marques apparentes ici… >> me lâche-t-elle en baladant ses mains sur tout le haut de mon corps avant de descendre vers mon ventre, glissant ses doigts contre mes abdominaux. << Et là… >> Je lui souris charmé par le sourire qu’elle arbore, alors si je m’attendais à la voir ainsi un jour… « Et alors… ? » lâchais dans un soupire alors que ses lèvres viennent parcourir mon cou ainsi que ma mâchoire… « Tu penses que je vais survivre ? » lui demandais-je avant qu’elle ne plaque à nouveau ses lèvres contre les miennes laissant un baiser langoureux nous parcourir. Mes mains s’aventurant à son bas ventre afin de déboutonner son pantalon lentement. Ces dernières remontant le long de son dos pour arriver à hauteur de son soutien-gorge, le détachant sans plus attendre une seconde. Mais que faisons nous ? Je suis complètement déconnecté de la réalité à ce moment précis. Le baiser se rompt de nouveau afin qu’elle se débarrasse de ce morceau de tissus inutile pour la suite. Etant à la hauteur même de sa poitrine, je ne me retiens pas d’aller y faufiler mon nez afin d’y laisser quelques baisers on ne peut plus sensuels avant de me lever et de presser mon corps contre le sien la forçant sans merci à se reculer contre le mur de la salle de bain. Ma main vient attraper l’une de ses cuisses forçant celle-ci à se relever me permettant de la caresser jusqu’à sa fesse, pendant que ma bouche s’aventurait dans le creux de son cou et de ses épaules, ma respiration se faisant de plus en plus rapide. C’était définitivement quelque chose de complètement fou, mais vu dans l’état dans lequel j’étais, rien ne pourrais m’arrêter en si bon chemin.
Made by Neon Demon

✱✱✱

You changed my life
«Tu es de loin la meilleure chose qui me soit arrivée depuis bien longtemps. Et mourir en sachant avoir été aimé, pas par n’importe qui mais par toi, Elisha Parker, est l’incarnation même d’une vie bien remplie.»
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Sujet: Re: drink to forget (janel)  |  Mar 24 Jan - 18:18
drink to forget
James & Chanel

Le voir dans cet état ça ne lui était encore jamais arrivé. Elle avait pu voir combien il était mal pour déverser autant sa colère sur ces individus. malheureusement ils s'étaient jetés sur lui en meute ce qui lui avait valu plusieurs accrocs sur le visage. Notamment la lèvre, mais aussi l'arcade.  Et meme si James prétendait que tout ceci était entièrement sa faute, chanel ne pouvait s'empêcher de sentir cette culpabilité la ronger de l'intérieur. Si elle n'avait pas sollicité son ami a la rejoindre ici, et qu'au contraire elle l'aurait rejoint pour bouger en ville, alors cette bagarre n'aurait jamais eu lieu, et James n'aurait jamais été autant amoché. malheureusement et comme on dit, avec des si on referait le monde. Le tout c'était qu'il y ait eu plus de peur que de mal. Disons que demain, il aurait sûrement un œil au beurre noir, mais malgré les petites plaies ouvertes, cela ne nécessitait pas de points. en revanche, un bon nettoyage ne serait pas de tout refus. Et comme dans cette fichue salle de bain, il n'y avait rien d'utile comme des compresses ou encore des serviettes ou gants, chanel avait retiré son tee-shirt, comme ça, sans gêne, sans se soucier de James qui se trouvait dans la même pièce qu'elle.  Elle considérait qu'être vue en maillot de bain, c'était similairement la même chose que des sous-vêtements. Les mêmes parties étaient dévoilées que lorsqu'elle portait un maillot de bain. Immergeant le tee shirt sous l'eau, elle finit par s'approcher du jeune homme en question, se plaçant entre ses jambes. c'est à ce moment là qu'une certaine tension pouvait se faire ressentir entre les deux. Ils se regardaient différemment de dhabitude. c'était beaucoup plus intense, beaucoup plus soutenu. Et alors que Chanel avait commencé à nettoyer délicatement le visage de James, ce dernier c'était mit dans un premier temps à caresser la lèvre inférieure et amochée de sa meilleure amie. mais voila que ce qui devait arriver, arriva. Et ils dérapèrent. Tant l'un que l'autre. Au lieu de le repousser, Chanel se retrouvait à intensifier ce baiser avec une telle ampleur que se séparer de lui n'avait pas été une mince affaire. Auparavant, elle n'aurait jamais pensé que James puisse lui faire un tel effet, mais ce soir, c'était ... wahou. De plus, ses caresses ne cessaient de donner envie à Chanel de se rapprocher de lui de plus belle. Chose qu'elle ne tardait pas à faire, pensant au passage à lui retirer son tee-shirt, car il commençait à faire plutôt chaud là-dedans et ce dernier ne la laissait pas indifférente. Il savait tellement comment s'y prendre avec elle, c'était dingue. Chanel quant à elle passait ses mains sur le torse de ce dernier, s'amusant à découvrir chaque parcelle de ce dernier, réalisant combien son meilleur ami était bien foutu, et bien musclé. Elle s'en pinçait les lèvres, tout en croisant de nouveau le regard de ce dernier. Il faut dire qu'elle avait prit un malin plaisir à regarder ce qu'elle était entrain de caresser, prétextant qu'elle s'assurait qu'il n'ait aucunes marques suite aux coups qu'il avait reçu au cours de la bagarre. Bon, on voyait quelques petites boursoufflures, sans doute que d'ici demain, il aurait quelques bleus à cause de ces abrutis, mais cela ne gâchait en rien son physique. Ne se contrôlant plus, et laissant ses envies la guider, elle s'amusait à parcourir le cou de James de petits baisers sensuels avant d'aller lui mordiller la peau, juste au niveau de la mâchoire de James qu'elle sentait se contracter à mesure qu'elle le mordillait. Ca l'amusait, à tel point qu'on pouvait voir un petit sourire se glisser sur ses lèvres. Elle faisait alors remonter ses mains le long de bras de James tandis que ce dernier lui demandait s'il allait survivre suite à l'examination de cette dernière. Amusée, Chanel vint plaquer de nouveau ses lèvres contre celle de James, en s'agrippant au cou de ce dernier, rendant le baiser un peu plus fougueux. Je ne sais pas trop, mais dans le doute, tu devrais profiter de cette possible dernière nuit. Elle sourit de plus belle, avant de sentir les mains de James s'aventurer vers le haut de son dos, juste là, au niveau de l'agrafe de son soutien-gorge, pour le lui détacher. C'est alors qu'elle lui mordille la lèvre inférieur, légèrement, avant de se détacher de lui, plongeant son regard dans le sien, avant de faire tomber son soutif par terre pour s'en débarrasser. Et Dieu ce que ça fait du bien de l'enlever, elle se sent désormais plus libre, plus à l'aise. James vint alors parsemer sa poitrine de baisers, mais pas de simples baisers, ils avaient quelque chose de différents. Ils étaient beaucoup plus sensuels, faisant beaucoup d'effet à la jeune fille qui frissonnait sans même pouvoir se contenir. Mais ô diable la retenue. Elle penchait légèrement la tête en arrière, reculant doucement, jusqu'à ce qu'elle se retrouve le dos nu contre le mur frais. Mais même ça ne la ramenait pas à la réalité. Elle était dans sa bulle. Avec James. Et se fichait royalement de ce qui les entourait. Là. Tout ce qu'elle voulait, c'était profiter de l'instant présent.  Elle exécutait tout ce que James lui faisait faire, sans broncher, parce que c'était à la fois sauvage et sensuel. Y'avait quelque chose de fou qui se passait là. Et rien ni personne ne pourrait les arrêter, là, maintenant, tout de suite. Elle entourait sa jambe autour de la taille de James, tandis que ses mains se glissèrent dans le dos du beau brun pour le forcer à se coller d'avantage contre elle. Souhaitant sentir la chaleur de sa peau contre la sienne. Doucement, elle fit ensuite descendre ses mains pour arriver à hauteur de ses fesses. Elle ne se gênait alors pas pour laisser ses mains venir s'éterniser sur le derrière du jeune homme, le gardant toujours contre elle, avant de reprendre possession de ses lèvres. Puis soudainement, elle repoussait James en arrière, tout en l'embrassant avec une telle fougue, jusqu'à la porte de la salle de bain, pour ouvrir le verrou de cette dernière. Elle ouvrait délicatement la porte, et se détachait de lui légèrement pour regarder si personne n'était dans le couloir, puis elle l'attirait vers elle, le sourire aux lèvres, avant de se balader comme ça dans le couloir, pour rejoindre une chambre. Elle avait remarqué une chambre en venant jusqu'à la salle de bain, et par chance, elle était libre. Un sourire à la fois amusé et coquin se glissait sur ses lèvres, tandis qu'elle regardait James, avant de le repousser dans la chambre, et fermer la porte, à clé, une fois de plus. Puis elle forçait James à reculer jusqu'à ce qu'elle le pousse sur le lit pour ensuite se retrouver sur lui en califourchon. Elle posait ses mains sur le haut du torse du jeune homme, avant de les glisser lentement le long de ce dernier pour venir détacher la ceinture du pantalon de James, pour ensuite déboutonner ce dernier et le retirer pour qu'il se retrouve désormais vêtu d'un simple boxer. Elle envoyait le pantalon du jeune homme plus loin, avant de se repositionner sur ce dernier pour venir se coller contre lui, sa poitrine sur son torse, et son intimité contre son sexe. Ses lèvres quant à elles venaient parsemer son corps, avant qu'elle ne les descende sur le torse de son meilleur ami, puis, subtilement, une de ses mains venait se glisser dans son boxer pour caresser délicatement l'intimité de James. Elle jetait un oeil en direction de ce dernier espérant lui faire du bien, et le rendre fou.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas

avatar
CASABLANCA
♡ à miami depuis le : 17/05/2015
♡ nombre de post : 14904
♡ feat : James Lafferty
♡ anniversaire : 14/07/1991
♡ activité : Pompier/Barman
Sujet: Re: drink to forget (janel)  |  Jeu 26 Jan - 20:13
drink to forget
James & Chanel

C’est bien entendu pas la forme pour moi ce soir, mais je tente tout de même de rester serin et posé pour passer une bonne soirée en compagnie de Chanel enfin… c’était avant de me retrouver au cœur d’un acharnement qui je dois avouer était de ma faute. Je ne l’avais pas vraiment vu arrivé, mais la tristesse avait fini par se transformer en colère avec une pointe de violence. C’est dingue, ça ne me ressemble pas mais il faut croire que ce soir je ne suis plus vraiment moi-même. Je perds la tête, je suis déconnecté de la réalité et ça fait du bien. Peu de temps après le carnage, je me retrouve dans une salle de bain oui parce que j’imagine qu’il y en a plusieurs vu la taille de la maison, enfin bref, là n’est pas la question. Une toute autre ambiance fait apparition alors que la belle vient se glisser vers moi pour avoir accès à mes quelques égratignures sur mon visage. Une tension s’installe doucement alors que je viens à mon tour m’aventurer sur sa blessure à la lèvre avant d’en prendre possession avec ma propre bouche et a présent je me sens complètement déconnecté. Je profite de cette proximité pour laisser mes mains se balader sur sa peau dénudée et chaude. Rapidement la température grimpe dans la pièce close et de ce fait mon teeshirt n’est plus de mise alors qu’elle le retire délicatement. Un peu d’affection n’est pas de refus et Chanel semble d’accord pour m’en accorder ce soir. << Je ne sais pas trop, mais dans le doute, tu devrais profiter de cette possible dernière nuit. >> Je la regarde m’adresser un beau sourire avant de glisser mes mains le long de son dos pour lui dégrafer le morceau de tissus recouvrant sa poitrine que j’embrasse ensuite. Ses dents se resserrant contre ma lèvre, me pousse clairement à passer à la vitesse supérieure. Mon corps se redresse et se presse contre le sien afin de nous coller au mur, ça fera peut-être redescendre la température. Mais pas du tout, au contraire, ça anime en moi un désir surprenant. Jamais je n’aurais pensé éprouver ça pour elle. Certainement une pulsion et le besoin de faire sortir tout ce que j’éprouve à l’intérieur. C’est une façon de l’extériorisé, j’imagine. Mes mains profitaient de ce moment pour caresser sa cuisse et de remonter à sa fesse que je pressais quelque peu sauvagement. J’étais en train de perdre le contrôle de mon corps. Sa poitrine coller contre mon torse me rendait fou, l’envie d’aller encore plus loin me traversait sans cesse l’esprit. Il était temps de passer aux choses sérieuses et ses mains… Ses mains qui appuie sur mes fesses forçant d’autant plus mon corps à se coller à elle, intimité contre intimité. Ca ne pouvait me laisser indifférent, ça non. Ma respiration se fait de plus en plus rapide suite aux baisers fougueux que nous échangeons, ne me laissant parfois pas le temps de respirer convenablement. Puis tout s’arrête soudainement afin de me pousser vers la sortie. Mais que ce passe t-il ? Je suis un peu perturbé et clairement sur ma faim là. Hors de question que ça se termine comme ça. Mon corps reste collé au sien alors que nous passons la porte. C’est assez existant la peur de se faire prendre dans le couloir à moitié nu. Je laisse échapper quelques rires alors que je suis tiré par la main pour pénétrer de nouveau dans une pièce. A première vue, une chambre. Chanel prend soin de fermer cette porte dernière nous. Je ne n’ai pas le temps de répliquer que je suis poussé sur le lit. Mes yeux se retrouver dans les siens alors que je me mords la lèvre en la regardant se mettre à califourchon sur moi. Sans un mot ses mains glissaient le long de mon torse pour s’arrêter à mon pantalon qu’elle déboutonne sans plus attendre, ainsi je l’aide à le retirer du mieux que je puisse faire me retrouvant à présent en boxer. Inutile d’affirmer que ce qui s’y trouve en dessous en bien présent. Elle vient de nouveau s’installer sur moi pour prendre possession de ma peau qu’elle embrasse de long en large et c’est agréable, a-t-elle point que je viens à fermer les yeux quelques secondes pour profiter davantage jusqu’à ce que je sente sa main descendre on ne peut plus bat jusqu’à mon boxer, même en-dessous. Son toucher vient à m’extirper un long soupire, mes yeux se déportent sur la jeune femme qui m’observe en s’appliquant à chaque caresse. Je ne m’attendais clairement pas à me retrouver dans cette situation et certainement pas avec Chanel. Elle cache bien son jeu la petite ! Effectivement, si elle cherchait à me faire perdre la tête c’est en bonne voie. Il est temps de retirer ce jean qui nous empêche de continuer. Sans difficulté, il rejoint certainement mon propre jean au sol. Alors qu’elle vient de nouveau coller son cœur contre le mien, mes mains viennent caresser son dos pour finir par se nicher dans ses cheveux. Mes lèvres continuant de choyer sa bouche de plus en plus langoureusement. Je finis par nous faire basculer pour me retrouver au-dessus d’elle. Mon corps se frottant au sien afin de lui laisser constater par elle-même dans l’état qu’elle venait de me mettre. Ma bouche descendant lentement dans le creux de son cou que j’affection particulièrement, doucement je dépose quelques baisers entre ses seins pour venir embrasser son ventre doucement pour venir à hauteur de son dernier sous vêtement. Je l’observe un instant avant de glisser mes doigts aux élastiques pour le faire glisser le long de ses jambes pour qu’il termine sa route au pied du lit que nous avons pris en otage le temps de se rapprochement. Je ne tarde pas à retirer moi aussi mon boxer qui n’a plus lieu d’être laissant dévoiler tout mon corps en joie. Je viens alors me repositionner au-dessus de la jeune femme afin de lui faire comprendre à quel point j’ai envie de passer à la suite. Je me frotter de nouveau dangereusement à son corps avant de me stopper avant d’y pénétrer. « T’as de quoi faire ? » lui lâchais-je au creux de son oreille. Certes, il aurait fallu y penser avant mais mieux vaut tard que jamais non ? J’avoue que si nous ne trouvions pas de quoi nous protéger, il serait tout de même difficile de m’arrêter en pleine action.
Made by Neon Demon

✱✱✱

You changed my life
«Tu es de loin la meilleure chose qui me soit arrivée depuis bien longtemps. Et mourir en sachant avoir été aimé, pas par n’importe qui mais par toi, Elisha Parker, est l’incarnation même d’une vie bien remplie.»
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Sujet: Re: drink to forget (janel)  |  Dim 29 Jan - 13:25
drink to forget
James & Chanel

Briser cette barrière qui séparait son meilleur ami et elle ne lui était encore jamais arrivée. Et elle doit avouer qu'elle n'y avait jamais pensé, pour la simple et bonne raison qu'il était son meilleur ami, rien de plus. Elle n'avait jamais imaginé passer ce cap, ne serait-ce que l'embrasser, ce n'était pas concevable pour elle, elle ne voulait pas briser l'amitié qui les liait. Mais voilà que ce soir, c'était différent. Ils avaient tout deux beaucoup bu. James n'était pas vraiment au top de sa forme, et Chanel, elle, elle était toute guillerette. Sous l'emprise de l'alcool, elle pourrait faire bien des choses qu'elle n'aurait jamais fait sobre. Il est vrai que mettre ça sur le compte de l'alcool, c'était lâche, et la connaissant, elle assumerait pleinement ses actes une fois l'alcool redescendu. Toutefois, il fallait avouer que c'était l'alcool qui l'avait poussé à faire une chose pareil, parce qu'elle avait suffisamment de principes et de valeurs pour pouvoir repousser James, si elle l'avait voulu. Car oui, en temps normal, et étant dans d'autres circonstances, elle l'aurait surement repoussé, en lui disant qu'il était malade, mais là, étrangement, elle appréciait cette proximité entre eux. Il faut dire aussi que de son côté, James n'avait pas forcément envie de la lâcher, et avait bien au contraire envie d'aller jusqu'au bout avec elle. Ca tombe bien, maintenant qu'il l'avait bien cherché, c'était réciproque. Chanel ne voulait pas s'arrêter en si bon chemin, curieusement, elle avait envie de savoir s'il irait jusqu'au bout, et étant donné le plaisir qu'il lui donnait par de simples baisers et caresses, nul doute quant au fait qu'il serait capable de lui en donner tout autant à travers l'acte. D'ailleurs, Chanel n'en doutait pas. Mais, elle profitait de ce moment, pour découvrir son corps, à l'aide de ses mains. James l'avait forcé à se retrouver dos au mur, tandis que ce dernier se retrouvait juste là, collé à elle. Elle s'en pinçait les lèvres tant elle avait envie de lui. Elle enroulait sa cuisse autour de lui, sentant l'intimité de James se frotter à la sienne. C'était dur, et chaud, nul doute que lui aussi avait envie de passer à l'étape supérieur, et pour se faire, Chanel le repoussait légèrement vers la sortie. C'était amusant, ils étaient tout deux presque dévêtus, et traversaient le couloir ainsi. Chanel ne pouvait se retenir de rire, mais écrasait ses lèvres contre celles de James avec fougue pour éviter que cela ne s'entende trop. Par chance, ils ne se faisaient pas prendre et se retrouvaient rapidement dans la chambre de celui qui avait organisé la soirée. Là, elle se détachait de son meilleur ami, pour pouvoir fermer la porte de sorte à ce que personne ne s'introduise ici pour gâcher leur petit moment de folie passagère. Puis, elle se retournait vers elle, dos contre la porte, l'observant quelques secondes, se mordillant la lèvre inférieur, avant de s'avancer vers lui, d'un pas décidé, pour le forcer à se laisser tomber sur le lit qui se retrouvait juste derrière lui, et là, elle se mit en califourchon sur lui, vint l'embrasser, avec une telle intensité, avant, de faire glisser ses mains le long de son torse pour venir se loger juste au niveau de sa ceinture, et de ses boutons, qu'elle prenait soin de retirer pour ensuite envoyer valser ce pantalon qui gênait plus qu'autre chose. Puis, elle s'amusait à glisser sa main dans le boxer de ce dernier, caressant son intimité avec insistance. Elle lançait des coups d'oeil en direction de James qui semblait apprécier cette initiative. Puis soudain, l'envie de l'embrasser était plus forte, alors, elle cessait tout pour reprendre possession de ses lèvres. Les caresses aussi intenses quelles puissent être, provoquaient une multitude de frissons en Chanel. James aidait Chanel à retirer son bas pour qu'il aille rejoindre le sien, puis il finit par vouloir prendre les devants en la faisant basculer pour que Chanel se retrouve allongée sur le lit, tandis que James se retrouvait juste au dessus d'elle. Elle le regardait, intensément, avec insistance, le suppliant de passer à la vitesse supérieur, tant la température de son corps avait sacrément augmenté et ce en quelques minutes seulement, et puis, la température de la pièce aussi, surement dû à la chaleur humaine que leurs deux corps dégageaient. Doucement la main du jeune homme vint se glisser sous son dessous, pour le faire glisser le long des jambes de la jeune fille. Une fois de plus, des frissons parcourent toute son échine. Elle se cambre légèrement face à tout ça. Sa respiration est d'autant plus sacadée. Et c'est alors que James vint frotter son intimité toute dure contre celle de Chanel, et là, elle ne peut se retenir de glisser ses mains dans son dos pour le cramponner, mais voilà qu'un petit problème les interpelle. En effet, aucun d'eux n'a de quoi se protéger. Alors Chanel se redresse pour fouiller dans la table de chevet de son ami, et c'est là qu'elle y découvre un préservatif. Enfin, pas qu'un, mais pour eux, un seul suffira. Elle l'agite devant James, un sourire amusé. On a plus qu'à espérer que vous fassiez la même taille, lance-t-elle tout sourire, elle avait de l'humour en toute circonstance celle-ci. Elle ouvrait le sachet, pour le donner à James qui se redresse à son tour pour l'enfiler, et visiblement, c'était sa taille. Chanel ne peut se retenir de soupirer avant de se laisser tomber, toute plus décontractée que quelques minutes auparavant, ses mains entourant la nuque du jeune homme pour le forcer à rapprocher son visage du sien, et l'embrasser langoureusement.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas

avatar
CASABLANCA
♡ à miami depuis le : 17/05/2015
♡ nombre de post : 14904
♡ feat : James Lafferty
♡ anniversaire : 14/07/1991
♡ activité : Pompier/Barman
Sujet: Re: drink to forget (janel)  |  Dim 29 Jan - 15:56
drink to forget
James & Chanel

On ne peut pas dire que j’avais préméditer ce rapprochement avec Chanel, bien au contraire, je pensais même ne jamais avoir à le faire étant donné que nous n’étions simplement qu’amis et je pense que nous le sommes toujours mais nous avons dépassé une certaine limite cette fois ci. Alors peut-être qu’une fois ce moment terminé tout ça sera aux oubliettes et on deviendra de nouveaux des amis et non pas des amants ou alors nous n’arriverons plus à être amis ce qui mettra un terme à cette relation. J’en sais trop rien pour le moment… tout ce que je sais c’est que je souhaite profiter d’elle maintenant, sans plus attendre et sans réfléchir parce que je n’ai pas le cœur à me poser les bonnes questions, ce qui est bien ou non. Mon corps cherche de l’attention auprès de la jeune femme alors que je suis le premier à franchir cette barrière dans cette salle d’eau alors qu’elle tente de me soigner avec l’aide de son teeshirt humide. Cette attirance ce fait un peu plus forte alors que nos lèvres se rencontre pour la première fois. C’est assez étrange comme sensation mais la douceur de sa bouche ne me donne qu’une seule envie c’est de découvrir chaque parcelle de son corps ce que je fais sans plus attendre alors que mes mains se baladent sur sa peau que et ma bouche vient embrasser sa poitrine à ma hauteur étant toujours assis sur le bord de la baignoire. Je ne tarde pas à passer à la vitesse supérieure après m’être retrouver torse nu. J’ai envie d’aller encore plus loin, d’aller jusqu’au bout, c’est agréable comme sensation. Mon corps collé au sien contre le mur, je sens déjà qu’elle me fait de l’effet. Il était vraiment temps de trouver un endroit plus approprié pour la suite, parce que là j’étais vraiment très impatient à tel point que je commençais à me sentir à l’étroit dans mon pantalon. Sans plus attendre une seconde, Chanel vient à nous tirer vers la sortie pour avoir accès à une chambre qu’elle avait sans doute repérée en visitant les lieux avant mon arrivée. Elle était légèrement sombre mais assez éclairer pour pouvoir nous voir, ce qui laissant un côté plutôt sensuel à ce moment. Le temps d’une seconde peut être deux, je patientais le temps qu’elle ferme la porte, me laissant clairement sur ma faim, il fallait vraiment qu’elle accélère mais elle avait l’air de vouloir se jouer de moi en me regardant se mordant les lèvres. Je laisse alors un sourire apparaître sur mes lèvres alors que j’observe sa poitrine sans retenue. Elle est plutôt sexy et très attirante. Qu’on se le dise, c’est une belle femme. Je pense qu’elle avait enfin compris le message à travers mon regard étant donné qu’elle finit par me pousser sur le lit pour venir me monter dessus à califourchon. Mes mains caressent sa peau sans revenue alors que nous finissons par ôter le rester de nos vêtements afin de nous retrouver nu l’un sur l’autre. La chaleur à grimper en une seconde. C’est si bon. Nos corps ne cessent de se frotter l’un contre l’autre laissant clairement ces derniers parler par eux même. C’est excitant à souhait. Sa main parcourant à son tour mon corps jusqu’à se réfugier sur mon sexe me rend complètement dingue. Il n’y a pas de doute, elle est douée de ces mains, douée tout court car elle s’arrêtait pile au bon moment pour venir re plaquer ses lèvres contre les miennes. C’est alors qu’à mon tour je pris le contrôle pour lui retirer ce dernier petit morceau de tissus, très agréable sur elle mais inutile et gênant pour la suite de ce que je prévoyais. Doucement mais surement mon corps se glissait le long du sien pour arriver à hauteur de ce dernier pour lui retirer lentement, me laissant entrevoir cette intimité. Je finis par embrasser son ventre qui s’était gonfler après avoir caresse rapidement son entre-jambe. Je finis par remonter à hauteur de son cou que j’embrasse à nouveau pour lui glisser deux mots. J’étais clairement impatient de passer à la suite mais il ne fallait pas brûler les étapes et quelque chose d’important manquait à l’appel. Même si cette envie de me retrouver en elle est très forte, je ne peux pas passer outre ce manque de préservatif. Je lui fais rapidement part alors que mon corps ne cesse de vouloir la rendre dingue en se frottant à elle. Entre deux respirations, la belle brune finie par se redresser me laissant un peu en plan pour accéder au tiroir de la table de nuit. Fouillant rapidement pour y ressortir un petit sachet qui fera notre bonheur à tous les deux étant donné qu’il signifie que nous ne nous arrêterons pas là. Elle agite le préservatif sous mes yeux avant d’ouvrir la bouche. << On a plus qu’à espérer que vous fassiez la même taille. >> Je ne peux m’empêcher de rire alors que j’attrape la capote pour l’enfiler. « On va voir ça toute suite… J’imagine que je vais être à l’étroit. » dis-je pour me venter deux minutes avant de constater que ça fera entièrement l’affaire pour cette fois-ci. Je lance alors un regard assez provocateur à Chanel qui finit par se rallonger sur le lit pour que je vienne de nouveau me glisser sur elle. Ses bras venant me serrer au cou, pour reprendre de baisers langoureux et refaire grimper la température. C’est chose faire assez rapidement alors que j’en profite pour la pénétrer sans plus attendre une seconde laissant un long soupir de soulagement alors que j’entame mes vas et vient. J’attaque plutôt fort et dans un rythme plutôt rapide tant l’envie était présente depuis quelques minutes déjà. Mais mains venant s’appuyer de chaque côté de sa tête afin d’avoir plus de stabilité pour pouvoir lui procurer plus de satisfaction, mon regard dans le sien, bouche légèrement ouverte avec une respiration haletante. Je viens de nouveau nicher mon visage dans le creux de son cou afin de venir mordiller sa peau avant de déposer quelque baiser sur cette dernière.
Made by Neon Demon

✱✱✱

You changed my life
«Tu es de loin la meilleure chose qui me soit arrivée depuis bien longtemps. Et mourir en sachant avoir été aimé, pas par n’importe qui mais par toi, Elisha Parker, est l’incarnation même d’une vie bien remplie.»
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Sujet: Re: drink to forget (janel)  |  Mar 31 Jan - 11:25
drink to forget
James & Chanel

Passer à l'étape supérieure dans cette salle de bain n'était pas pour lui déplaire, mais, pour je ne sais quelle raison, elle avait décidé de quitter cet endroit pour se retrouver dans une chambre. Leur aventure dans les couloir à moitié nus avait été drôlement amusante. Il y avait cette certaine adrénaline de se faire attraper ainsi, prêt à passer à l'acte. Elle s'amusait à l'embrasser, tout en mettant la main sur une poignet pour ouvrir la porte et se rendre dans une chambre. Pas n'importe quelle chambre. Celle de leur hôte. Ce dernier ne serait surement pas ravi de savoir ce que vous vous apprêtiez à faire, mais clairement, Chanel s'en fichait royalement. Tout ce qu'elle voulait, c'était profiter de ce moment avec James, sans se soucier du reste. Il faut dire qu'avec l'alcool qu'elle avait pu boire tout au long de la soirée, elle était plus pacifiste qu'autre chose. D'ailleurs, elle n'arrivait même pas à mesurer l'importance de leurs actes. Pour elle, c'était rien de grave. Juste deux bons amis, enfin deux très bons amis, qui passent du bon temps ensembles. Peut-être qu'avec du recul, elle s'en voudrait, elle regretterait, mais pour le moment, elle ne pensait à rien, seulement à profiter de l'instant présent, comme si c'était le dernier. James de son côté avait l'air d'avoir tout autant envie d'elle. Elle pouvait le lire dans son regard, dans ses caresses, et grâce à la petite bosse qui se cachait sous son pantalon. Il était temps de passer à la vitesse supérieur. Et maintenant qu'ils s'étaient trouvés une petite chambre avec un lit visiblement très confortable, Chanel prenait le dessus sur James pour pouvoir s'occuper un peu de lui, et le choyer comme il se devait. Pantalon retiré, la demoiselle laissait sa main s'aventurer dans le boxer du jeune homme, afin de prendre son membre tout dur et tout chaud dans les mains pour le caresser, et entamer des vas-et-viens. Ce n'était que le début, mais Chanel, elle aimait jouer, elle aimait rendre fou son partenaire avant de passer à l'acte. Parce qu'elle savait qu'après des préliminaires comme ceux-là, l'acte saurait d'autant plus appréciable. Et elle en était sûre au vu du membre de ce dernier. C'était drôle de voir son meilleur ami ainsi. Mais elle devait avouer qu'il était vraiment bien foutu, et ce proportionnellement parlant. Elle s'amusait à l'embrasser sur le torse, avant de capturer ses lèvres, avec fougue. Mais voilà que c'était à lui de prendre le dessus, et de faire d'elle sa victime. Chanel se laissait faire, le sourire aux lèvres, des frissons parcouraient également son corps presque nu. Les baisers du jeune homme sur sa poitrine la faisait littéralement fondre. Ils étaient sensuels, et bon dieu ce que ça faisait du bien. Voilà qu'ils se retrouvaient enfin nus, l'un contre l'autre, et ne serait-ce que le membre de James contre l'intimité de Chanel la rendait toute chose, mais... Un problème s'imposait. Un problème auquel ils n'avaient pas pensé à s'aventurant à passer à l'acte. A savoir, celui du préservatif. James n'en n'avait pas sur lui. Et Chanel... Encore moins. Elle comptait principalement sur l'homme pour en avoir un. C'était de leur devoir. Après, connaissant James, ce n'était pas le genre d'homme à aller coucher à droite à gauche, donc cela ne l'étonnait pas tant que ça qu'il ne soit pas muni d'un préservatif. Toutefois, elle se redressait. Etant dans la chambre de son ami de boxe, elle se doutait qu'il devait surement avoir ce qu'il fallait dans sa table de chevet. Et pas manqué. Mais le tout maintenant, c'était qu'ils fassent similairement la même taille. Dans le cas contraire, ils devraient rester sur leur faim. Et ça... Mine de rien, ce n'était pas négociable. Ainsi, Chanel déchirait le sachet pour laisser le plaisir à James d'enfiler le préservatif. Sa remarque ne manque pas de la faire rire. Tu t'es pris pour Rocco Siffredi ou ça se passe comment ? lance-t-elle amusée, tandis que le préservatif est enfin enfilé. Pas de remarque au sujet de ce dernier. Il semblerait qu'il fasse l'affaire. Chanel peut alors se laisser retomber sur le lit, lâchant un petit soupire de soulagement. Parce qu'elle aurait bien été déçue de ne pas pouvoir aller jusqu'au bout, quand on sait combien James a su faire monter la température de son corps. Elle rattrape le jeune homme par le cou, le forçant à se recoller de nouveau contre elle, pour ensuite l'embrasser avec fougue. Elle se frotte contre lui, lui caresse le dos, s'agrippe à lui, faisant rapidement remonter cette température, et cette envie folle de ne faire plus qu'un. Et voilà qu'elle ne se fait pas prier, et qu'ils ne font désormais plus qu'un. Un gémissement s'échappe d'entre ses lèvres, tandis que le jeune homme entame des vas-et-viens, déjà intense. Elle le sent en elle, et ne peut retenir ses petits gémissements sortir de sa bouche. Elle essaie de trouver un rythme pour respirer convenablement, mais l'envie veut que sa respiration se fasse haletante. Leur regard se croise, et Chanel se cambre parfois quant aux à-coups que James lui donne. Mais... Chanel, elle aime bien se retrouver en position de force, et fait signe à James qu'elle veut se retrouver au dessus. Ils pivotent légèrement, sans pour autant se lâcher, et voilà qu'elle est désormais en califourchon sur lui. Elle le regarde, se mordillant la lèvre inférieur et fait ainsi bouger son bassin au rythme du sien, pour trouver la cadence parfaite qui leur ferait ressentir mutuellement du plaisir. Voilà qu'ils sont en parfait accord tous les deux. Leurs mouvements ne font plus qu'un. Ses mains viennent caresser le torse du jeune homme, tandis qu'elle se penche pour y déposer quelques baisers du bout des lèvres. Elle s'amuse par moment à accélérer la cadence, et elle arrive de moins en moins à respirer convenablement, tant elle se laisse dépasser par ses envies.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas

avatar
CASABLANCA
♡ à miami depuis le : 17/05/2015
♡ nombre de post : 14904
♡ feat : James Lafferty
♡ anniversaire : 14/07/1991
♡ activité : Pompier/Barman
Sujet: Re: drink to forget (janel)  |  Mar 7 Fév - 15:56
drink to forget
James & Chanel

Le fait de me retrouver avec Chanel dans cette position me trouble, je n’avais jamais pensé à ce qu’on saute le pas tous les deux. Ce n’était pas prémédité et peut-être qu’une fois que ce rapprochement aura pris fin je regretterai mais quoi qu’il en soit en ce moment-même j’étais dans le feu de l’action et rien ne pourrais m’arrêter. Quand on y pense c’est complètement dingue, mais si ça se passe c’est que ça devait être écrit quelque part non ? Nous ne sommes en aucun cas forcé ou poussé par quelqu’un à coucher ensemble… donc profitant de ce moment et on verra bien pour la suite. Et la suite se passait désormais dans la chambre trouvée par Chanel. La décoration m’importait peu à ce moment, tout ce que je voyais c’était le corps de la jeune femme presque nu face à moi. Elle avait l’air d’en avoir envie tout autant que moi c’était agréable. Nous allions donc pouvoir passer aux choses sérieuses ensemble. J’étais à présent allongé sur le lit, ayant une vue parfaite sur la poitrine de cette jolie brune sur moi, pouvant profiter de ses lèvres comme bon me semblait. Nos vêtements continuaient de tomber les uns après les autres et c’est ainsi qu’elle vient poser sa main sur cette partie de mon corps très sensible. Elle savait comment s’y prendre pour faire monter la température dans mon boxer et c’était chose faite. C’était agréable et ça donnait un avant-gout à ce qu’allait être la suite. C’était à moi de la faire languir un peu, de me jouer d’elle. Ainsi ma bouche parcourait son corps, dans les moindres détails, ce qui pouvait la rendre dingue vu son comportement. A présent totalement nu l’un contre l’autre, nos intimités se rencontrent donc pour la première fois sans pour autant ne faire qu’un, je me joue d’elle encore un peu, léger sourire provocateur aux lèvres. C’était le moment fatidique seulement un détail m’était en périe la suite s’il n’était pas là. C’est vrai que je n’avais pas du tout l’intention de me retrouver dans cette position ce soir ni même un autre soir, donc à quoi bon avoir un préservatif sur moi et le sujet semble nous faire rire alors qu’elle en cherche un dans le tiroir à côté de nous. Et effectivement c’est la bonne pioche vu qu’elle en ressort un que je ne tarde pas à enfiler après avoir laissé échapper une petite remarque prétentieuse à souhait. << Tu t’es pris pour Rocco Siffredi ou ça se passe comment ? >> Je ne peux retenir un rire alors que je me place au-dessus d’elle sans plus attendre. Elle allait voir comment je m’appel. Rapidement les baisers reprennent laissant la température revenir à son maximum et c’est donc sans précédents que nous ne formons qu’un à présent. Désormais il serait difficile de faire marche arrière. Nous entamons donc ensembles quelques mouvements de bassins assez intenses. Je tente d’étouffer par quelques baisers les gémissements sortir de sa bouche mais cela m’empêche de respirer et donc je brise cet échange pour me concentrer sur les mouvements ainsi que sur ma respiration, me laissant donc le plaisir de croiser le regard de ma partenaire d’un soir. Et en un mouvement, Chanel se retrouve en position de force, se retrouvant à califourchon, rythmant la cadence de plus en plus rapide. Mes yeux sont posés dans les siens ne pouvant qu’apprécier l’échange alors que ses mains viennent caresser ma peau. J’ai chaud et ma respiration se fait de plus en plus haletante alors que je tente de répondre aux baisers qu’elle dépose sur mes lèvres. Il est difficile vu la cadence de nos mouvements de garder le contact entre nos bouches. Je sens que je vais perdre pieds alors qu’elle se déhanche sur moi. Mes mains viennent alors agripper son bassin l’aidant ainsi à pousser l’intensité jusqu’à laisser le plaisir extrême s’échapper. Son corps ralentit doucement avant de finir par se laisser tomber contre le mien. Le son de nos respirations se fait entendre à travers la pièce. Je laisse cependant échapper un petit rictus, réalisant ce que nous venions de faire, quant à mes mains elles remontent le long de son dos humide avant de se glisser dans ses cheveux. « Ouah… c’était…. Pas mal. » tentais-je de dire en respirant correctement. Je savais pertinemment qu’elle allait rétorquer à ma remarque. Du moins, c’est ce que j’espérais pour ne pas que nous soyons mal à l’aise après avoir franchis le pas que nous ne devions pas franchir. Nous nous étions rien promis, et il n’y avait rien à prévoir, ni à imaginer pour la suite. C’était simplement… une pulsion incontrôlé, poussé par l’alcool.
Made by Neon Demon

✱✱✱

You changed my life
«Tu es de loin la meilleure chose qui me soit arrivée depuis bien longtemps. Et mourir en sachant avoir été aimé, pas par n’importe qui mais par toi, Elisha Parker, est l’incarnation même d’une vie bien remplie.»
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Sujet: Re: drink to forget (janel)  |  Ven 10 Mar - 22:44
drink to forget
James & Chanel

En temps normal, c'est le genre de situation qui aurait pu mettre Chanel mal à l'aise. Pour la simple et bonne raison que James est son meilleur ami. Et que dans le cas où elle n'aurait pas touché à une goutte d'alcool, elle n'aurait jamais franchi cette limite. Parce que selon elle, ce n'était même pas concevable que de passer le cap avec James. Non pas que physiquement il ne lui plaisait pas. Bien que ce soit son meilleur ami, elle admettait et revendiquait le fait que ce soit un beau gosse, mais de là que l'idée de coucher avec lui ne lui traverse l'esprit, ça, ça ne lui était encore jamais arrivée. De plus, pour elle, coucher avec son meilleur ami, ça ne se fait pas. Mais bon... Ils étaient tout deux bien saoulent. Ils avaient tout deux besoin d'attentions. Disons qu'ils s'étaient retrouvés au bon moment et au bon endroit. Sachant qu'à l'heure actuelle, elle ne se souciait absolument pas des répercussions que cela pourrait éventuellement avoir sur leur relation. Tout ce qu'elle souhaitait, et sans doute tout comme James, s'était de profiter de l'instant présent. De profiter des lèvres de son meilleur ami qui parcouraient son corps, et de ses mains qui savaient quoi faire pour la stimuler et faire augmenter la température de son corps. Il savait vraiment bien si prendre, au point qu'elle commençait à avoir très... très envie de lui. Et il semblerait qu'il en soit de même pour le jeune homme mais malheureusement il n'avait rien sur lui. En même temps, cela pouvait se comprendre quand on sait combien il était dingue de Elisha, il n'était pas du genre à aller voir ailleurs. Mais bon, on considérera que ce soir, c'était l'exception qui confirme la règle. Et par chance, ils trouvèrent dans l'un des tiroirs de la table de chevet, un petit sachet contenant exactement ce qui leur fallait pour passer à la vitesse supérieur. Bon, ils ne savaient pas si la taille était la bonne, mais bon, ils le sauraient très vite. D'ailleurs, à ce propos, James ne put se retenir de faire une remarque à Chanel qui la fit littéralement pouffer de rire. Même dans ces moments là il avait toujours de l'humour. Bon en réalité, cela n'étonnait pas vraiment Chanel qui connaissait James par coeur, mais bon, il avait toujours le truc pour la faire rire en toutes circonstances, même lorsqu'ils s'apprêtaient à coucher ensembles. Au moins, il n'y avait aucun complexe entre les deux jeunes gens. Très vite, il enfilait le préservatif, et il semblerait que ce soit sa taille. Une chose est sûre, Chanel connaissait désormais la taille de préservatifs de son pote de boxe. Elle pourrait s'amuser à le taquiner avec ça d'ailleurs. Toutefois, ce n'était pas le moment de penser à tout ça, mais plutôt à ce qui l'attendait. Et James vint alors se replacer au dessus d'elle pour reprendre possession de ses lèvres, puis très rapidement, il prit possession de son corps en la pénétrant tant ils en avaient envie depuis quelques bonnes grosses minutes. Quand il débutait ses vas-et-viens en elle, Chanel ne pouvait contenir de laisser échapper quelques soupirs de plaisir qu'elle vint étouffer en glissant une de ses mains derrière la nuque de James pour capturer ses lèvres avec une telle fougue et jouer avec sa langue. Mais voilà que Chanel aimait elle aussi être au dessus, c'est pour cette raison qu'après quelques minutes de plaisirs intenses, elle fit comprendre à James qu'elle voulait inverser les positions, et donc ils pivotèrent de sortes qu'elle se retrouve en position de dominante, et s'amusait désormais à faire des mouvements de bassin pour que tout deux obtiennent autant de plaisir. Jusqu'au moment où ils parviennent à atteindre l'orgasme, et Chanel ne peut se retenir de se cambrer face à ça, pour lâcher un soupir qui veut en dire long sur ce qu'il vient de se produire. Puis, voilà qu'elle se laisse par la suite tomber sur James, un sourire amusé vint se percher sur ses lèvres. Bien qu'ils aient franchi l'interdit, à ce moment-même, elle ne regrettait pas. Elle finit alors par s'allonger aux côtés du jeune homme, tout deux ayant le corps humide. Juste pas mal ? P'tit con vas, rétorquait-elle d'un air amusé en venant lui mordiller le cou, juste pour plaisanter. Elle n'avait pas envie que ce qu'il venait de se passer ait une quelconque incidence sur leur amitié. James elle l'aimait beaucoup, mais bon, il n'y avait rien de plus, et même s'ils venaient de coucher ensemble, cela ne changerait rien au fait qu'elle ne le considérait ni plus ni moins que comme son meilleur ami. Rien de plus. Ca avait été plaisant, et dingue, mais, ce n'est pas pour autant que cela avait éveillé quoi que ce soit en elle, surtout quand on sait que Chanel était plus branchée fille que garçon. Mais bon, ça avait été une expérience de plus, loin d'être déplaisante.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
 

drink to forget (janel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ARCHIVES :: Cause I'm not thinking straight :: saison cinq :: sujets et autres-