AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | .

 I'm addict (caelyn&yael)


 :: ARCHIVES :: Cause I'm not thinking straight :: saison cinq :: sujets et autres
Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
♡ à miami depuis le : 18/01/2016
♡ nombre de post : 114
♡ feat : Chris Wood
♡ anniversaire : 28/12/1989
♡ activité : Agent sportif
Sujet: I'm addict (caelyn&yael)   |  Sam 11 Mar - 21:57

Caelyn et Yael
I'm addict




Ce baiser, il n’a que ce baiser en tête. Qu’est-ce qu’il peut être idiot. Yael ne sait pas vraiment pourquoi il s’insulte alors qu’il est seul dans un bar, un nouveau verre de whisky face à lui alors qu’il vient de terminer le précédent. Il ne sait pas s’il s’en veut d’avoir craqué, d’avoir re-gouté à ses douces lèvres qui lui manquaient tant. Il ne sait pas s’il s’en veut plutôt pour les mots qu’il lui a dits, gâchant le moment alors qu’ils auraient pu passer un agréable moment l’un avec l’autre. Il peut être un parfait crétin et ce n’est pas nouveau. Il a l’impression que tous les choix qu’il a pris vis-à-vis de son ancienne fiancée, il les a fait bêtement. La dernière chose intelligente c’était quand il lui a demandé sa main. Le reste n’était que des foutaises. Il a bêtement foutu leur vie en l’air sans même se retourner et depuis il regrette. Il pourrait lui demander pardon, essayer de se racheter mais même ça il ne sait pas s’il s’agit d’une bonne idée. Loin de là même. Il préfère donc se saouler la gueule, espérant oublier mais ce n’est pas possible. Depuis qu’il est là il ne cesse de penser à toute cette histoire et ça le ronge plus que l’alcool ronge son sang au fur et à mesure qu’il ingurgite ses verres. Il ne profite même pas du gout, profitant seulement de ce que ça lui procure. « Tu veux que quelqu’un te ramène ? » Lui propose gentiment une serveuse qu’il connait. Il ne peut pas prendre la route, il en est hors de question et puis le gérant du bar lui a confisqué ses clés quand il a commencé à parler seul. Alors, il préfère prendre un taxi, n’acceptant pas la charité même si c’était demandé gentiment. Laissant un pourboire, du moins c’est ce qu’il pense, il n’est pas très bon en finance lorsqu’il est bourré, au chauffeur de taxi une fois arrivé à destination, il ne prend pas la peine de prendre les escaliers. En temps normal, il ne prend jamais l’ascenseur, n’étant pas non plus au dernier étage, mais là vu l’état dans lequel il se trouve même s’il n’est pas très tard, il va finir par terre. Yaël allait sortir les clés de son appartement, près à les mettre dans la serrure mais il n’arrive pas à viser. « Putain ! » S’énerve-t-il contre la porte, lui donnant alors quelques coups, comme si ça allait l’ouvrir par n’importe quel enchantement. Après avoir donné quelques coups alors que ça ne sert à rien, il finit enfin par ouvrir la serrure mais au lieu de rentrer à l’intérieur, il balance son sac sans faire attention à l’endroit même où il va atterrir, laissant la porte ouverte, il va plutôt sonner chez sa voisine alias Caelyn pour il ne sait combien de temps. Il ne réfléchit pas, merci l’alcool, sinon il serait en train de douter, encore et encore et une fois la porte ouverte, il tira la jeune femme contre lui, l’embrassant d’une manière passionnée, sans réfléchir, profitant juste du moment, ne pensant pas à l’après comme il le fait quand il est sobre.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
♡ à miami depuis le : 18/01/2016
♡ nombre de post : 110
♡ double compte : Aucun.
♡ feat : Melissa Benoist
♡ activité : maitresse pour enfant sourd.
Sujet: Re: I'm addict (caelyn&yael)   |  Sam 11 Mar - 23:05
I'm addict, me too...
Yaël & Caelyn
Ma soirée été prévu de a à z. J’avais des copies pour me tenir compagnie et quelques verres de chardonnay. Autant dire que c’était mieux que me morfondre sur le sujet de mon cher voisin. Un voisin qui était bien plus vu qu’il était aussi mon ex fiancé avec qui j’avais prévu tout mon futur. Mais tout avait flanché sur une délire de ce dernier, je le comprenais maintenant, mais je ne le concevais pas qu’il ait pu vouloir ne pas m’en dire plus sur ce qu’il avait ressenti me laissant une chance de choisir mon destin au lieu de tout gâcher. Tout gâcher tout, mais aussi me détruire en quelques mots. Concentrée sur mes copies tout en buvant quelques verres me faisaient tout oublier, j’en oublierais presque l’heure. Quand je vis qu’il commençait à se faire tard et qu’il me restait malgré tout une tonne de copie, j’avais finalement décidé d’aller prendre une bonne douche peut être que je mettrais en route un film sur nextflix par la suite, les sous-titres étaient parfait sur ce dernier, ce que j’adorais, car parfois le bon anglais n’était pas présent sur des séries traduites par des personnes bienveillante, mais très mal éduqués sans doute. Enfin, l’eau ruisselé sur moi, alors que je tentais de me détendre un maximum, je n’avais pas trop pensé à lui. Yaël, c’était une bonne chose, j’étais heureuse de pouvoir avancer, sans vraiment le faire .Car dans le fond j’attendais qu’il revienne, j’avais rien fait de mal, je ne repensais pas forcément à ce baiser échangé et ces tendres gestes qu’on avait eu l’un pour l’autre, mais à tout l’ensemble. Notre ancienne histoire, cette aide qu’il fût à la mort de ma mère et tout le reste. Autant dire qu’il avait été d’une grande aide et qu’il me manquait maintenant que c’était presque lui qui m’évitait, au début c’était moi et avec de très bonnes raisons. Enfin, je sortais de l’eau me séchant correctement avant d’enfiler une nuisette et un shorty. Me posant devant la télévision avec une bonne série, toujours un bon petit verre et quelques brownies tout frais, je finissais malgré tout par cligner des yeux, signe que la fatigue commençait à faire des ravages sur mon être. Qu’il était sans doute temps pour moi d’allée me reposer, de dormir à fin que je sois assez présentable demain matin en classe. Je m’étais donc assoupie très rapidement en définitive, la douche avait dû m’endormir un peu plus en me dorlotant de sa chaleur. J’aurais pu passer ma nuit sur le canapé, mais la lumière ne fit que clignoter, laissant parfois une lumière rouge agresser mes yeux, celui ou celle sonnant à la porte avait l’air d’être pressé. Je me pressais donc pour aller ouvrir, me trouvant nez à nez avec Yaël. Je le regardais et sans avoir la chance de prendre une bouchée d’air, je finissais par me retrouver plaqué par mon ex contre le mur, alors que ses lèvres rencontrèrent les miennes. Mes mains se posèrent sur son torse, je fus d’abord charmé par ce baiser si passionné, à tel point que j’avais fait rentrer le jeune homme chez moi le plaquant à mon tour contre ma porte et puis d’un coup ce fût moi qui douta. « Non non … » Je m’arrêtais le regardant, alors que je ne pouvais pas nier qu’il avait bu, l’odeur avait agressé directement la porte ouverte mon odora. « Que fais-tu ? » Je le regardais dans les yeux, alors que je ne savais pas si je n’allais pas regretter le fait de l’avoir stoppé.

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas

avatar
♡ à miami depuis le : 18/01/2016
♡ nombre de post : 114
♡ feat : Chris Wood
♡ anniversaire : 28/12/1989
♡ activité : Agent sportif
Sujet: Re: I'm addict (caelyn&yael)   |  Dim 19 Mar - 15:43

Caelyn et Yael
I'm addict




S’il se contrôle relativement lorsqu’il boit, ne faisant pas des choses qu’il ne ferait pas en temps normal, maintenant qu’il a bu il n’a plus trop de limite. Il pense à Caelyn alors il veut l’embrasser, il pense à eux alors il regrette ses faits et gestes. Il a des tonnes de raisons de s’en vouloir. Avec l’alcool il s’en veut, il se morfond. Il le fait déjà en temps normal mais à chaque fois il tente de se raisonner, qu’il l’a fait pour une bonne raison même si d’après son ex ce n’est pas le cas. Là, il déprime et en allant chez lui, au lieu de vouloir aller se coucher malgré la fatigue et la tête qui lui tourne, il vint la déranger, en plein milieu de la nuit, à moins que ce soit le matin ? Il ne sait plus, il est perdu. Il ne se rend même pas compte qu’il va la réveiller et que s’il veut quelque chose avec elle, ce n’est pas en la réveillant qu’elle va vouloir l’écouter ou même le voir. Il sonne, il veut la voir, il a se besoin-là qui le consume de l’intérieur. A peine il la voit qu’il lui saute dessus. Il a envie d’elle, il a besoin d’elle, de la retrouver, de la prendre dans ses bras et de lui dire des mots doux avec le langage des signes. Il se retrouve plaqué contre la porte, ça lui plait. Mais c’était trop beau pour être vrai et il n’a pas ses neurones en place pour qu’il comprenne pourquoi elle le stoppe. Leurs baisers étaient si passionnées qu’il ne pensait à rien d’autre qu’au moment présent. Il l’observe, malheureux au fond alors qu’il n’a qu’un besoin c’est de redécouvrir son corps, de sentir son parfum. « J’ai envie de toi ! » Au moins les choses sont dites, c’est l’alcool surtout qui parle. S’il le pense même en étant sobre, il ne lui aurait pas dit de la sorte, il ne lui aurait peut-être même pas dit du tout. « Tu me manque… » Fini-t-il par dire avec une voix plaintif. C’est un fait, elle lui manque, il n’arrive pas à être heureux sans elle mais il ne s’est jamais pleins, il a toujours souffert en silence mais maintenant c’est trop à supporter. Il se retire de son appuie contre la porte, tout d’un coup il a la tête qui tourne mais il ne fait rien. Ça n’a rien à voir avec le mal qu’il lui ronge en étant loin de son ex fiancé. « Je t’aime ! » Il va le regretter demain, quand il s’en souviendra. Il le dit très rarement. Caelyn a pu le lire un paquet de fois sur ses lèvres mais en dehors d’elle il ne l’a jamais dit, il ne l’a d’ailleurs jamais pensé. Depuis qu’ils ne sont plus ensemble il ne pensait pas qu’il le redirait. Seulement là, il a besoin de lui dire, il a besoin de la retrouver alors que c’est l’alcool qui le fait agir. Il a le regard d’un chien battu, il est plaintif, il veut une seconde chance alors qu’en temps normal c’est lui qui la fuit comme il le peut. Il n’est vraiment pas en accord avec lui-même pour le coup. Il la regarde, s’approche d’elle mais ne lui saute pas dessus tant qu’il n’a pas son accord. Il regard ses lèvres, elles lui donnent tellement envie. A côté de ça il a la tête qui tourne, il s’y reprendra à deux fois avant de boire autant mais sans ça, il n’aurait pas eu le courage de venir ici ce soir.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
♡ à miami depuis le : 18/01/2016
♡ nombre de post : 110
♡ double compte : Aucun.
♡ feat : Melissa Benoist
♡ activité : maitresse pour enfant sourd.
Sujet: Re: I'm addict (caelyn&yael)   |  Jeu 23 Mar - 13:48
I'm addict, me too...
Yaël & Caelyn
Je pensais juste à me détendre quand j’avais fini par commencer à somnoler sur le canapé, j’aurais pu rester toute la nuit sur le canapé, ce dernier était plus que confortable, alors forcément je n’allais pas me relever pour retourner dans mon lit quand j’avais fini par sentir la fatigue s’attaquer avec fougue à mon être. Je n’avais pas tenu bien longtemps avec mon verre de vin et mes Brownies, autant dire que je ne m’étais pas trop régalé. Je m’étais donc plié sous la fatigue, m’endormant sur le canapé, mais ce fût la lumière rouge, puis blanche qui m’insupporta en me réveillant finalement. C’était quelqu’un qui sonnait à la porte, je l’avais bien comprit, mais j’avais mis un long moment avant d’aller ouvrir la porte. J’aurais peut-être dû m’empêcher d’ouvrir quand j’avais fini par me retrouver face à mon ex Yaël. Face était un bien grand mot vu que le jeune homme avait fini par venir m’embrasser. Je me retrouvais complétement perdue, répondant inévitablement à ce baiser, alors que je me laissais aller avant de trop réfléchir. Puis finalement : stop. J’avais fini par trop réfléchir, me trouvant à le questionner. Je lis sur ses lèvres, j’ai presque envie de sourire ce que je trouve dans le fond très ridicule. Il a envie de moi, dit comme ça ce n’est pas du tout romantique, mais la dernière fois non plus et j’aurais bien voulu qu’il ne parle pas, qu’il ne me demande pas si j’étais sûre. Mon regard plongé dans le sien, je me sens comme légère, alors qu’il continue de parler, j’ai des papillons rongeant l’intérieur de mon estomac. Je ne sais pas du tout comment réagir, je sais juste que ma main s’est déposée dans la sienne, le regard toujours bien paumé dans le sien. Je restais toujours inerte, alors que les derniers mots finirent par m’assommer totalement. Je le voyais bien qu’il était plein d’alcool … j’aurais envie de l’embrasser et peut être que ça finirait sur le lit ou même sur le sol, peu importe. Je venais caresser sa joue, laissant un sourire se poser sur mes lèvres. . « Tu ne sais pas ce que tu dis … demain tu vas le regretter ! » Je m’en voulais d’ores et déjà de lui dire, j’aurais voulu. En vrai, à cet instant je n’étais pas sure de ce que je voulais ou autre quoi. Je pinçais mes lèvres venant le prendre contre moi, écrasant ma poitrine contre son torse, son étreinte me faisait du bien, je ne pouvais plus le voir depuis qu’il avait emménagé à mes côtés, mais à présent, j’avais un peu plus de mal à être loin de lui. Je n’avais pas encore déménagé, car avec tout ce que j’avais eu à faire, je n’avais pas eu le temps de le faire. Enfin, mon regard se déposant dans le sien. Je le guidais jusqu’à ma chambre après avoir éteins la télévision. Le laissant se coucher après l’avoir aidé à se dévêtir, il était resté silencieux ou alors j’avais loupé des choses sur ses lèvres ce qui était possible. Enfin, je me couchais à côté de lui … pensant à ses trois mots qu’il avait dits, je restais silencieuse, ne sachant quoi dire alors que je sentais sa main sur ma cuisse.

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas

avatar
♡ à miami depuis le : 18/01/2016
♡ nombre de post : 114
♡ feat : Chris Wood
♡ anniversaire : 28/12/1989
♡ activité : Agent sportif
Sujet: Re: I'm addict (caelyn&yael)   |  Jeu 4 Mai - 0:13

Caelyn et Yael
I'm addict




Alcool ou pas alcool, la question est de savoir si le fait d’avoir bu a juste eu pour effet de le faire parler avec son cœur ou pas. Car ses envies, les mots qu’il veut dire à son ex fiancée, il ne les sort pas de nulle part quand même. Il est vrai qu’il est fou d’elle, qu’elle lui manque atrocement et qu’il a déjà rêvé dernièrement à elle de façon à ce qu’il ne peut pas vraiment parler de ce genre de rêve à tout le monde, ni à qui que ce soit d’ailleurs. Alors, sous l’effet de l’alcool, de la chaleur qu’il ressent, il n’a qu’une envie c’est de retirer ses fringues et de se retrouver nus comme un ver en très bonne compagnie. Pas n’importe laquelle puisque ce soir, sous l’alcool – ou même en terme général – il ne jure que par elle. Il ne s’est pas gêné pour aller la réveiller en pleine nus, venant l’embrasser alors qu’il put très certainement l’alcool. Il ne se rend pas forcément compte que c’est le moment, qu’il ne devrait même pas le faire tout court. Il s’est ouvert, d’une manière qu’il ne l’aurait pas fait s’il était sans la moindre goutte d’alcool dans le sang. « Si je sais très bien ce que je dis, je sais que si j’en étais capable on aurait pleins d’enfants parce que je suis assez amoureux pour en avoir pleins avoir toi ! » Assez amoureux il l’est, performant non. Il la laisse agir alors qu’elle l’accompagne dans sa chambre. Il a pleins d’idées en tête alors qu’elle l’aide à se déshabiller. Finalement, allongé, en regardant le plafond il a l’impression de le voir tourner. C’est un plafond amovible ou bien c’est sa tête qui fait des siennes ? Caelyn fini par le rejoindre et sans même réfléchir il se colla à elle, posant une main sur sa cuisse, fermant les yeux quelques instants. Alors qu’il faisait nuit, plus de moyen de communication puisqu’elle ne peut pas voir ses lèvres. Il reste un moment dans le noir, sans rien dire. Son envie est tiraillée entre l’envie de dormir et son envie pour la jeune femme. Il n’est pas venu chez elle pour dormir après tout. Mais bon, en réalité il le sait, ce n’est pas pour du sexe qu’il est venu, pas seulement en tout cas, il est avant tout venu pour être auprès de la belle aux cheveux chatains. Il veut finalement lui parler mais ce n’est pas possible, à moins de lui parler et de se prendre un vent car elle ne l’entend pas. Pourtant il veut communiquer avec elle, par un langage corporel alors qu’elle caresse sa cuisse et vient l’embrasser dans le cou. Montant sur elle, il finit par allumer la lumière. Même s’il est alcoolisé il veut que les choses soient claires, il ne veut rien changer. ‘Tu me rends fou’ signa-t-il finalement en enlevant ses deux mains de sous la couette pour qu’elle voit ce qu’il a dire. Il n’a pas pu le dire à voix haute, sa bouche est trop prise à se mordre l’intérieure de la joue alors qu’il a des envies montantes pour la belle Caelyn. Attendant la moindre réaction de sa part il vient l’embrasser dans le cou, essayant de ne pas l’écraser en étant sur elle, retenant de mettre tout son propre poids sur son poids plume.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
♡ à miami depuis le : 18/01/2016
♡ nombre de post : 110
♡ double compte : Aucun.
♡ feat : Melissa Benoist
♡ activité : maitresse pour enfant sourd.
Sujet: Re: I'm addict (caelyn&yael)   |  Jeu 4 Mai - 22:38
I'm addict, me too...
Yaël & Caelyn
Ses lèvres sur les miennes j’aurais pu ne pas m’écouter, mais je l’avais fait, je ne pouvais pas le laisser faire. Il était complétement ailleurs, alcoolisé et donc, il n’avait pas forcément tout pour lui, pour ne pas le laisser faire des âneries qu’il regretterait de faire ce soir. Je le regardais tentant de lui faire entendre raison, mais c’était comme parler à un gosse, il me fit sourire avec ses mots tout en me faisant penser à cette façon de me quitter. Il m’avait brisé, alors oui lui parler et tout était assez facile, mis j’avais encore un peu de mal, de peine avec toute cette histoire. Je pinçais mes lèvres, entres elles alors que je glissais ma main dans mes cheveux, tentant de rester concentrer sur mes pensées et de lui répondre. « On ne devrait pas parler de cela … c’est du passé, tu ne peux pas avoir d’enfant … mais ce n’’est pas la fin de ta vie … ça aurait pu être un nouveau but dans notre vie que d’avoir un enfant autrement … tu as fait un choix !» que je disais d’une voix douce, du moins je voulais que mon ton soit ainsi, après je ne pouvais pas le confirmer n’ayant pas de capacité auditive. « Tu vas voir tout ira …» je venais embrasser son front, il me faisait de la peine, puis mes sentiments pour lui était là, certes encombré pour la peine que j’avais, mais ils étaient là. Son étreinte m’avait fait un bien fou …puis que dire de ses mots. Enfin, je l’avais finalement emmené jusqu’à mon lit, le déshabillant pour l’aider tout en pensant encore et encore à ses mots, j’avais bien du mal à ne pas le faire, une fois l’homme couché, je venais prendre place à ses côtés. Sa main venant flirter avec ma cuisse, mon cœur décollant tout en me donnant l’impression de me voler mes entrailles, je restais silencieuse, alors que mon moi intérieur commençais à avoir chaud. Je me sentais entre deux sensations, c’était une sensation plus qu’étrange. La luminosité explosa quelque peu mes yeux, alors que je regardais mon ex grimper sur moi, me parlant, je souriais à ses mots. Je ne savais pas comment réagir, que voulais-je ? J’étais tout bonnement perdue, j’étais à la ramasse et je n’aimais vraiment pas cela. « Tu ne le regretteras pas ?» Que je demandais. Alors que ma main venait se poser contre sa nuque, je l’attirais à moi pour l’embrasser, je n’attendais pas vraiment sa réponse, j’espérais ne pas me tromper, ne pas me jouer de lui à cause de l’alcool. Mais, j’avais retrouvé l’homme que j’avais toujours éperdument aimé et je ne pouvais pas me retenir de ne pas accepter une telle proposition de le retrouver. Je l’embrassais, prenant le contrôle en le faisant s’allonger, mon regard se plongeant dans le sien. « Je …» j’aurais voulu pouvoir lui dire ces trois mots, mais je n’y arrivais pas, j’avais encore un bloque… « Je te veux …» voilà ce que je pouvais proposer d’autre.

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas

avatar
♡ à miami depuis le : 18/01/2016
♡ nombre de post : 114
♡ feat : Chris Wood
♡ anniversaire : 28/12/1989
♡ activité : Agent sportif
Sujet: Re: I'm addict (caelyn&yael)   |  Ven 12 Mai - 23:47

Caelyn et Yael
I'm addict




Yael quand il a bu, il n’est pas franchement beau à voir. Il ne réagit pas tout le temps de la même manière, si bien qu’il est assez imprévisible. Aujourd’hui, il agit à la fois comme un gosse, à vouloir tout, tout de suite. Dans un autre sens, il veut agir comme un amant mais pour cela il n’est pas le seul à le décider. Ils sont deux dans cette histoire, son ex et lui. Pourtant il ne veut pas la considérer comme une ex, elle est plus, elle l’a toujours été malgré sa manie de vouloir la repousser. Il est là face à elle, à lui faire les yeux doux alors qu’elle ne répond pas totalement à ses baisers. Il veut arranger les choses, il ne veut plus que tout soit aussi compliqué. Malheureusement il n’a aucun pouvoir sur ses spermatozoïdes dont aucun ne peut terminer une course champion. Il ne l’écoute que d’une oreille, ce soir il n’écoute que ses envies et ses sentiments, rien d’autres, si bien qu’il est assez distrait. « Je m’en fous je suis fou de toi ! » Dit-il avec une voix qui ressemble assez à un enfant qui fait un caprice. Il l’aime, c’est le plus important. Il a fait un choix dans le passé, aujourd’hui il en fait un, celui de vouloir faire l’amour à Caelyn mais finalement il ne refuse pas qu’elle l’aide à s’allonger. Il pourrait s’endormir en deux minutes top chrono. Pourtant une fois dans le lit, sentir la présence de la jeune femme près de lui, lui donne des tas d’idées en tête. Alors il tenta sa chance, une nouvelle fois, laissant bien sûr le choix à la demoiselle en allumant la lumière. A sa question s’il allait le regretter, pour toute réponse, Yael vint embrasser son cou, venant parfois mordre la peau de son cou. Très vite il se retrouva sur le dos, un sourire aux lèvres. Yael aime mener la danse, mais pour une fois il ne risque pas de se plaindre alors qu’il la voit, la vue est superbe, tandis qu’une main de Yael vint s’amuser avec l’agrafe de son soutien-gorge. « Je veux te retrouver, nous retrouver ! » Il dit cela avec des yeux de chat potté avant de se lever légèrement, venant capturer ses lèvres, même s’il ne doit pas être très agréable à embrasser au vu qu’il empeste l’alcool. Il n’a pas remarqué qu’elle a hésité à lui dire autre chose. Tout ce qu’il a en tête là maintenant c’est qu’ils désirent tous les deux la même chose, à savoir que leurs corps se redécouvrent. Yael connait tellement la moindre parcelle de son corps sur le bout des doigts, il n’a pas de surprise à attendre et pourtant, tout ce qu’il veut c’est le redécouvrir à nouveau. Dans un déclic, il dégrafe son soutien-gorge alors qu’il prend son temps pour lui retirer une brettelle, puis l’autre, sentant son entrejambe commencer à gonfler sous la jeune femme. Il est complètement déconnecté, trop concentré sur ce qu’il se passe, à Caelyn sur elle, à l’envie qui monte en lui. Le reste, il le verra quand il sera sobre.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
♡ à miami depuis le : 18/01/2016
♡ nombre de post : 110
♡ double compte : Aucun.
♡ feat : Melissa Benoist
♡ activité : maitresse pour enfant sourd.
Sujet: Re: I'm addict (caelyn&yael)   |  Lun 15 Mai - 21:58
I'm addict, me too...
Yaël & Caelyn
Je n’aurais pas cru me retrouver dans cette situation, non, je n ‘aurais pas imaginé cela. Après tout, comment aurais-je pu y penser ? Avec tout ce qu’on avait vécu, j’avais bien du mal avec le fait de connaître la vérité, même si elle pouvait être plus plaisante que le mensonge qu’il m’avait lancé. Après tout, je n’étais donc pas un monstre à ses yeux ? Non, on dirait que non. Je le regardais l’emmenant jusqu’à ma chambre, pour le déshabiller et l’allonger dans mon lit, pour ensuite en faire autant. Pourquoi je n’irais pas dormir à ses côtés. On se connaissait, du moins on connaissait nos corps du passé, pas ce qu’on avait depuis ces années écoulé. Je souris, comme faire autrement quand je repense à ses mots : je suis fou de toi. Mon cœur se soulève encore à ses paroles et je me sens bien ainsi que mal, des émotions me laissant dans une situation complexe. Je suis à quelques centimètres. Je le regarde, mais je le sens me toucher, il n’en faut que très peu pour que mon décolle et que mon être ne désire plus qu’une chose : être à lui. Manque de pot, ce n’était pas forcément une bonne chose, mais avais-je envie de m’écouter ? Sans doute pas. Pinçant mes lèvres, je commençais à m’habituer à la luminosité de la chambre, je me souviens pas que dans le passé on ait déjà tenté de le faire dans le noir, en même temps je suis sourde, c’est compliqué. Je m’interroge sur les regrets dans le futur par chez lui, moi j’ai la tête et le cerveau en parfait état de marche. Ma question n’eut aucune réponse sauf des baisers dans le cou, très bien. Je voulais lui montrer que moi non plus, alors je prenais la place du plus fort, celui qui allait dominer durant un instant. Je l’embrasse, je le regarde et mon cœur implose, mon organe central est complétement mort. Je le sens jouer avec l’agrafe de mon soutif, ses doigts sont un peu froids, mais ça ne fait qu’accroitre mon envie. « Chut…» Disais-je d’une voix suave, en glissant mes mains dans son cou pour venir l’embrasser alors que mon soutif venait d quitter mon corps dévoilant à très mon tee shirt mes seins qui pointaient. Je sentais l’engin de Yaël gonfler sous mon bassin et cela ne faisait que m’exciter un peu plus ; je finissais par glisser pour retirer son boxer, me retrouvant nez à nez avec la bête, sourire aux lèvres, j’embrassais l’endroit montant jusqu’à ses lèvres pour échanger un long baiser. « Je n’ai pas envie d’attendre …» je mordais un peu ma lèvre, je n’avais pas envie d’attendre pour retrouver ce plaisir qu’on avait déjà partagé d’antan, j’avais envie de l’avoir en moi, de profiter de lui. « Fait moi l’amour !» Ajoutais-je avant de coller ma poitrine à son torse.

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas

avatar
♡ à miami depuis le : 18/01/2016
♡ nombre de post : 114
♡ feat : Chris Wood
♡ anniversaire : 28/12/1989
♡ activité : Agent sportif
Sujet: Re: I'm addict (caelyn&yael)   |  Ven 26 Mai - 0:48

Caelyn et Yael
I'm addict




Yael sait se contrôler, il sait dire stop à ses envies seulement ce soir, alors que l’alcool coule dans ses veines, il ne peut pas dire à ses pulsions de se calmer quand il s’agit de son ex, cette délicieuse femme qu’il aime encore et qu’il a fait souffrir. Il veut la sentir tout contre elle mais bien sûr, il n’attend qu’une chose, son consentement alors qu’elle l’a finalement aidé à aller s’allonger pour qu’il se remette de sa nuit. Il ferait mieux de dormir, demain il va avoir une énorme gueule de bois mais il s’en fiche, il sent le corps de la jeune femme et celle-ci ne dit pas non à ses avances une fois la lumière allumée. Ils l’ont toujours fait avec la lumière car avec Caelyn privé d’un sens, il ne faudrait pas lui faire perdre un de plus mais aussi parce que Yael aime observer ses courbes, son corps pendant l’acte. Elle monte sur lui et ça l’excite. Dans le temps ils se sont essayé à travers diverses positions et même s’il préfère mener la danse, la voir comme ça ne fait que gonfler son entrejambe. Très rapidement, certains de leurs vêtements se retirent. Il se mord la lèvre en observant ses seins qui pointent, ça a toujours eu le don de l’exciter. Il a toujours trouvé la poitrine de la jeune femme tout simplement sublime. Il a tellement envie de les caresser, de les embrasser comme autrefois, à la place ses mains se frayent un chemin sous son tee-shirt pour venir les malaxer doucement. Il se cambre légèrement en sentant ses baisers sur son entrejambe. En entendant ses mots, il finit par se redresser, se retrouvant assit alors que la jeune femme est toujours sur lui « A vos ordres mademoiselle » dit-il sans bruit, juste en bougeant ses lèvres pour qu’elle puisse comprendre. Finalement il reprend le dessus, il est tout excité alors qu’il se retrouve sur elle, retirant rapidement son tee-shirt pour qu’ils soient tous les deux nus et rapidement, il vient entre ses cuisses pour qu’elle les enroule autour de sa taille et tout en la regardant dans les yeux, il laisse un temps d’attende qui semble interminable avant de venir la rejoindre et se sentir en elle dans un geste profond mais délicat alors qu’il commence ses va et vient avec endurance. Finalement, tout en continuant ses va et vient, il se tourne légèrement, lui laissant la possibilité si elle le souhaite, de prendre la main et de faire ce qu’elle veut de lui. C’est tellement bon qu’il ne veut pas que ça s’arrête, pourtant entre l’alcool et certainement le fait que ça fasse trop longtemps entre eux, il sent déjà le moment fatidique venir même s’il essaye de le repousser. Il ne peut s’empêcher de laisser sortir quelques gémissements rauques qu’elle ne peut entendre mais deviner avec son visage changeant.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
♡ à miami depuis le : 18/01/2016
♡ nombre de post : 110
♡ double compte : Aucun.
♡ feat : Melissa Benoist
♡ activité : maitresse pour enfant sourd.
Sujet: Re: I'm addict (caelyn&yael)   |  Ven 26 Mai - 22:05
I'm addict, me too...
Yaël & Caelyn
Attendre, rester raisonnable, j’en avais rien à faire là de suite. Sa main ayant frôlé mon corps avait tout lancé jusqu’à ce qu’il allume la lumière. Je me retrouvais au-dessus de lui, l’envie foudroyant tout mon être. Je m’étais donc glissée sur lui, venant embrasser son corps, sentant son envie pour moi gonfler contre mes cuisses ce qui me donnait un peu plus chaud, faisant durcir mes tétons. Je me sentais bien j’étais heureuse d’être au-dessus de lui, retrouvant le goût de ses lèvres, le gout de sa peau, le retrouvant lui totalement. Mes lèvres avaient caressé, embrassés son engin, alors que je venais lui glisser à l’oreille que je n’avais plus qu’une envie qu’il me fasse l’amour. Ça faisait si longtemps, il m’avait manqué, pardonné ? Ce n’était pas encore fait, mais je l’aimais et je n’avais jamais cessé de le faire. Je souris en lisant sur ses lèvres sa petite phrase, je me retrouve très rapidement sous lui, alors que mes mains commence déjà à se parsemé un chemin sur tout son corps : ses fesses, ses épaules, sa nuque , son échine … elles se régalent alors que je commence à mordiller son lobe d’oreille, je le sens pénétrer en moi, ce qui m’arrache un petit gémissement, petit ou grand je ne sais pas trop à quelle puissance ma voix se jette à l’ouïe des autres. Je le vois me laisser de la place ,alors que j’écarte un peu plus les cuisses pour justement lui laisser de la place, alors je prends la main, me laissant glisser au-dessus de lui, venant embrasser son cou avec hâte, je glisses mes doigts sur son torse, ma tête se laisse tomber en arrière, alors que je continue les va et viens, sentant le plaisir grimper, je le sentais à ses grimaces que Yaël allait bientôt craquer, qu’il allait exploser, alors je venais embrasser ses lèvres avec douceur avant de rendre le baiser fougueux pour finir par le sentir venir en moi , je finissais par le suivre. Ce fût rapide, mais c’était toutes ses années à ne plus être ensemble, à ne plus pouvoir jouir et se faire du bien ensemble qui venait de s’écumer en quelques minutes. Le besoin de se retrouver avait parlé pour nous. Je finis par continuer quelques petits va et vient avant de me retirer de lui pour venir m’effondre à ses côtés, j’embrasse son épaule. « Ouah … » c’était rapide, mais très intense dans le fond, je pinçais mes lèvres, venant clairement mordre sa peau, celle de son épaule. « Tu m’avais manqué …outre le fait qu’on ait couché ensemble, mais c’était … je sais pas … » Je suis un peu peiné en fait, car je repense à ce qu’on avait vécu , à ce qu’il avait dit , mais fallait aviser demain matin ou plus tard, on verra bien.

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
 

I'm addict (caelyn&yael)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ARCHIVES :: Cause I'm not thinking straight :: saison cinq :: sujets et autres-