AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | .

 LOGEMENT #7 - LE CHALET COMMUN.


 :: ARCHIVES :: Cause I'm not thinking straight :: saison six :: sujets et autres
Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
i'm a sexy pnj
http://lovemelikeyoudo.1fr1.net
♡ à miami depuis le : 21/07/2013
♡ nombre de post : 1785
♡ anniversaire : 26/04/1994
Sujet: LOGEMENT #7 - LE CHALET COMMUN.  |  Mer 3 Mai - 4:15
Le chalet commun

occupé par : clyde, matt, eggsy, joe, sixtine & emma.


Il s'agit là du logement pouvant accueillir le plus de personne (trois chambres avec des lits doubles) Si vous vous y trouvez, j'espère que vous êtes aptes socialement et que ça ne vous dérange pas trop le partage des aires communes. On peut voir ça un peu comme un camp de vacances. Le bon côté c'est que c'est facile pour vous de faire connaissance! Après tout ça, c'est pas ça le but du weekend?

Revenir en haut Aller en bas

avatar
OYMYAKON
En ligne
♡ à miami depuis le : 10/03/2017
♡ nombre de post : 2878
♡ double compte : sawyer, le psycho violent.
♡ feat : la merveilleuse adelaïde kane.
♡ activité : tu créer des compositions pour ta boutique de fleurs mais aussi pour certains événements. en d'autres termes, t'es fleuriste quoi.
Sujet: Re: LOGEMENT #7 - LE CHALET COMMUN.  |  Jeu 4 Mai - 0:09
marshmallow trip.
la populasse.

Ne trouvant rien de bien transcendant à faire durant les deux prochains jours, j'avais accepté de me rendre au camping pour un marshmallow trip. Le concept en lui même me semblait plutôt tentant alors pourquoi pas sauter le pas, de plus, sachant que j'étais de la partie, j'avais reçu un sms me proposant un défi que je ne risquais pas d'échouer. Deux options s'offraient à moi pour m'y rendre. Soit en bus avec d'autres personnes, ou alors toute seule avec ma voiture. Mon choix avait été vite fait puisque je n'aimais pas m'asseoir à côté d'inconnus qui risquaient de prendre toute la place sur les sièges ou se croire chez leur mère et se mettre trop à l'aise voir même se permettre de me parler. Alors je fis mon voyage dans mon petit cocon qu'était ma voiture, jusqu'à l'entrée de ce dit camping aux diverses locations qui pouvaient être plus originales que les autres. Alors qu'on m'emmenait vers mon logement secondaire durant ce weekend, je découvrais un chalet commun. Une légère grimace sur mes lèvres, je sentais que j'allais devoir faire du sociale, mais il fallait bien se forcer. Remerciant la personne qui m'a accompagné, je fis d'abord le tour du propriétaire, zieutant chaque recoins du chalet. « ça va c'est pas moche. » Me dis-je à moi-même alors que je me dirigeais vers une chambre. « Y'a quelqu'un d'autre?! » Dis-je plus fort, entrant dans la première chambre qui me vint. Je vis alors à ma plus grande surprise, mon ami Clyde. Jésus m'était loué, au moins je ne serais pas entouré principalement d'inconnus, et puis honnêtement, rien qu'en pensant à un week-end où lui et moi serons ensembles me mettait en joie. Ca allait donner, je le savais d'avance. « Oh, tiens le dépressif! Tu peux pas savoir comme je suis contente de te voir. » Lançais-je en m'approchant de lui d'un sourire taquin sur mes lèvres avant de le taper gentiment dans le dos.
Made by Neon Demon x macfly


Dernière édition par Joe Healy le Ven 5 Mai - 21:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
CASABLANCA
♡ à miami depuis le : 06/12/2016
♡ nombre de post : 786
♡ double compte : La belle Mayer
♡ feat : Taron Egerton
♡ activité : garde du corps
Sujet: Re: LOGEMENT #7 - LE CHALET COMMUN.  |  Jeu 4 Mai - 11:51
marshmallow trip.
Les petits habitants du logement 7

Derniers jours de repos forces avant de reprendre le boulot! J’en étais bien content mais en attendant, je m’ennuyais pas mal ! Enzo me manquait et pour tuer le temps, j’errais sans but dans la ville ! Alors bien sûr, lorsque cette proposition de petit séjour au camping apparue, je sautai sur l’occasion. Etant petit, j’adorais faire du camping avec ma famille mais en grandissant, cette tradition avait été délaissée. Un bon retour aux sources serait plaisant ! Puis ça me permettrait de mettre de côtés mes petits (gros) soucis.

J’avais préparé un petit sac en mode campeur. Parce que oui, je m’imaginais dormir à la belle étoile, après une soirée autour d’un feu ! Il n’y avait rien de mieux pour faire des rencontres et se sociabiliser un peu. Un part de moi espérait tout de même retrouver des connaissances. Quoi qu’il en soit, une fois prêt, je pris l’autobus pour me rendre au camping. Un vrai enfer ! Il y avait un tas de monde tous aussi égoïste les uns que les autres. Comme plusieurs personnes, je dû me résigner à rester debout. Bon ce n’était pas bien grave pour moi. Le pire fut pour la suite, pas une seule personne ne s’est levée de son siège lorsqu’un mamie, tenant à peine debout est arrivée.

Au bout d’une bonne demi-heure de trajet, j’arrivai enfin à bon port. On m’indiqua mon logement et en le découvrant, ce fut la déception totale ! Un chalet ?!?! Il est où le camping dans tout ça ?! Le retour à l’état sauvage et aux feux de soirées n’était pas pour tout de suite. Dommage… Néanmoins, malgré la déception, je me résignai à entrer. Ce chalet était vraiment bien. Ca je ne pouvais le nier ! Il faisait un peu « petite maison dans la prairie ». Ce n’était pas ce que je considérais comme du camping mais ce n’était pas non plus le total opposé ! J’entendis des voix provenir d’une des chambres. Apparemment, je n’étais pas le premier arrivé. Je m’y dirigea et découvris un homme et une femme qui semblaient se connaitre. Un couple ? peut-être bien. « Bonjour ! » les saluais-je avant de me rapprocher d’eux. « Eggsy» dis-je en tendant ma main.
Made by Neon Demon x macfly
Revenir en haut Aller en bas

avatar
♡ à miami depuis le : 23/02/2017
♡ nombre de post : 84
♡ double compte : Daniel R. Wood
♡ feat : Nico Tortorella
♡ activité : Tatoueur et musicien
Sujet: Re: LOGEMENT #7 - LE CHALET COMMUN.  |  Ven 5 Mai - 3:00
CAMPING BABY YEAH
Les petits habitants du logement 7

Je m'étais embarqué dans un truc de dingue. J'avais décidé de partir un weekend dans les bois pour me ressourcer un peu et ainsi rencontrer de nouvelles personnes. J'étais ce genre de gars, qui avait pas peur de l'inconnu et qui aimait vivre de nouvelles expériences. J'étais loin d'être l'homme des bois, mais ce serait plutôt cool. Heureusement pour moi, je logeais dans un chalet. un petit luxe que je ne détestais pas...moi homme de la ville. J'allais être plus tranquille et moins me faire chier que dans une tente. Une petite navette bus m'avait emmené à travers les bois pour vivre ce moment de camping. On nomma mon nom lorsque vint le temps de descendre à mon chalet. J'étais le seul. Je m'exécutai avec mon maigre bagage, ma guitare et ma caisse de bières. Je saluai tout le monde pour sortir du véhicule et me diriger à mon lieu d'hébergement. J'entrai donc tout heureux comme un gamin le jour de Noël dans le dit chalet. Moi je le trouvais cool. Il faisait vraiment chalet canadien en bois rond. J'aimais ça. Cela allait être une belle expérience de vie. Il y avait déjà des gens à l'intérieur. Aussi bien faire connaissance tout de suite. J'entrai donc à la volée! (on va dire que vous avez eu le temps de revenir dans la salle commune)

- Yooo salut la compagnie ! Moi c'est Matt ! Il est cool le chalet ! J'espère que vous avez un peu l'envie à faire la fête.  


Je déposai mes bagages. Il n'y avait qu'une seule fille dans les lieux ? J'étais un peu déçu tout de même. Peut-être qu'il arriverait plus de gens plus tard. Qui sait ? Tout le monde se présenta à moi. J'ouvris une bière et en offris aux autre occupants. Aussi bien de faire connaissance tranquillement. Rien de mieux avec une petite bière entre les mains.

Made by Neon Demon x macfly
Revenir en haut Aller en bas

avatar
♡ à miami depuis le : 15/01/2017
♡ nombre de post : 536
♡ feat : H.D
♡ activité : propritaire d'une maison de disque et gérante d'artiste.
Sujet: Re: LOGEMENT #7 - LE CHALET COMMUN.  |  Ven 5 Mai - 4:11
marshmallow trip.
emma ft everybody.

Eh oui, je m’étais inscrite à cet évènement sans trop penser à ce que ça impliquait. Emmanuelle prise dans les bois en compagnie de gens qu’elle ne connaissait pas… qui l’aurait cru. J’étais sociable à mes heures mais généralement, les gens avaient le don de me taper sur les nerfs bien rapidement. J’espérais juste ne pas être prise le temps d’un weekend complet avec une bande d’écervelés qui allaient juste me donner envie d’aller me perdre dan les bois et me faire manger par les ours. J’étais venue par moi-même, pas question de me taper un trajet dans un autobus scolaire non plus. J’avais beau faire une scout de moi-même, il y avait tout de même des limites hein! Une fois sur place, je croisai quelques personnes qui regardaient les alentours, essayant de chercher le logement qui correspondait probablement au numéro qu’on lui avait attribué. Pour ma part, c’était le logement #7 que je trouvai un peu plus loin, un beau grand chalet dont j’étais bien satisfaite. Disons que j’aurais pas aimé celle qui aurait été pendu dans une tente dans les airs. Si j’avais envie d’avoir le tourni et me taper un vertige, j’avais le parc d’attraction pour ça. Sérieusement, ça annonçait rien de bon ça… un peu trop saoul et un mauvais déplacement et hop, ça virait à l’envers assez rapidement. Bref, c’était pas mon problème et j’en étais bien heureusement. Sac à la main, je m’arrêtai devant la porte du chalet où j’entendais déjà des voix. Je fronçai les sourcils en me disant que c’était tout de même pas possible. J’en revenais pas encore que je travaillai maintenant avec Matt, j’allais quand même pas commencer à me l’imaginer partout.

Eh bien non.. cette voix, je pouvais la reconnaître à travers des milliers, j’eus la confirmation en jetant un rapide coup d’oeil à travers la fenêtre. Croiser son ex dans une soirée, c’était une chose… devoir cohabiter avec lui pendant un weekend, c’était autre chose. J’allais quand même pas le laisser avoir le dessus sur moi et je pouvais très bien gérer le tout. Du moins, j’allais faire mon grand possible en contrôlant les nombreuses envies que j’allais avoir de le pousser dans le feu de camp. J’ouvris donc la porte pour me retrouver au beau milieu des quelques personnes présentes. « Sympa l’endroit, moi c’est Emma! » dis-je en faisant un petit sourire, regardant autour de moi, ne portant pas réellement attention à Matt mais me permettant toutefois de lui prendre la bière des mains pour me l’approprier. « Merci beaucoup! » Après tout, il le disait lui-même qu’il me devait beaucoup… aussi bien commencer par là. En prenant une bonne gorgée, je remarquai bien Eggsy plus loin qui m’avait bien remarqué aussi. Je lui souris en m’approchant de lui pour lui faire la bise. « Hey toi! Contente de te voir! » C’était mon pote Egg’ il était chouette… surtout nu, ouep. Je me décollai doucement de lui Au moins, ça semblait pas être une ambiance un peu trop bizarre dans le chalet, du moins, pour l’instant. Je continuai un peu mon chemin, question de poser mon sac finalement quelque part. J’ouvris une porte, une chambre avec un lit assez grand, pas de bagage en vue, elle semblait libre : ça allait donc être la mienne! Je posai mon sac sur le lit, comme pour réserver le tout avant de retourner vers les autres. « C’est un peu bizarre...Il semble avoir trois chambres… et on est déjà cinq.» Et je tenais pas particulièrement à partager moi! Sauvage? Mhm… un peu oui!
Made by Neon Demon x macfly

✱✱✱

I wanna know If you can handle all of me


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Sujet: Re: LOGEMENT #7 - LE CHALET COMMUN.  |  Ven 5 Mai - 21:22
marshmallow trip.
clyde ft, everybody.

Voilà que tu te retrouvais devant ce chalet. Bordel qu'est-ce que tu pouvais bien faire là ? Dans quoi tu t'étais encore embarqué. Quand tu t'étais lancé dans ce truc, t'imaginais qu'avec la chance que t'as, t'allais te retrouver seul, et ça te convenais parfaitement. T'es pas le genre de type très sociable toi. T'aimes pas le monde, t'aimes pas les gens. T'es pas du genre à faire le premier pas vers quelqu'un, puis on va pas se mentir, t'as tellement une sale gueule de con que personne n'a envie de s'approcher de toi. D'ailleurs, je me demande comment tu as fais pour t'être fait des potes. Enfin, quoi qu'il en soit, tu peux pas rebrousser chemin. Et puis t'es bien curieux de savoir avec qui tu vas te retrouver. Façon, à tout moment, tu connaîtras personne, puisqu'à Miami, tu connais pas grand monde, et franchement, tu t'en tapes. T'as pas besoin d'avoir cinquante milles potes toi. Toi les tiens, ils se comptent sur les doigts d'une seule et unique main, mais au moins, tu es sûr que ce sont des personnes de confiance. M'enfin bref, là n'est pas le sujet. Tu te décides à ouvrir enfin cette porte. Et voilà que t'es le premier. Depuis quand t'es dans le bon timing toi ? Tu te surprends toi-même. Mais une chose est sûre, tu pourras choisir ta chambre. Tu fais le tour, c'est plutôt spacieux comme endroit. A tout moment vous allez vous retrouver à sept ou huit, laisses tomber. Ca t'enchantes pas des masses, mais en même temps, tous les autres logements ont été attitré à quelqu'un d'autre, donc t'es foutu. Sac à dos sur l'épaule, tu te balades dans le chalet, pour voir un peu comment ce dernier est disposé. Mais ce qui t'intéresses le plus, ce sont les chambres. Tiens, bien, nous y voilà. Trois chambres ? Seriously ? Tu trouvais une chambre des plus reculées de toute. Elle était plutôt spacieuse, et dieu... Y'avait un lit double. La vue extérieur était plutôt agréable, elle donnait sur la forêt, avec un petit ruisseau. C'était vraiment sympa. Tu posais alors ton sac pour réserver cette chambre. On te la piquera pas celle-ci.
Posé devant cette fenêtre à admirer l'extérieur, tu entends du bruit venir de la pièce principale. Arquant un sourcil interrogateur, et voilà que tu entends une petite voix féminine. Tu souris. Etrangement, cette voix ne t'ai pas inconnu. Et quand tu arrives dans la salle, tu te retrouves face à Joe. Ca c'est le comble. Il fallait que tu te retrouves avec l'une de tes rares amis. Quelque part, tu te sentais rassuré. T'aimais pas la colocation, mais là, avec Joe, tu sentais que ça pouvait être sympa. La toute puissante, qui l'aurait cru! Tu ris légèrement. Mais en toute honnêteté, t'es rassuré de savoir qu'elle est avec toi. Au moins, tu te sentiras moins seul, et peut-être que ton week-end sera d'autant plus appréciable. En plus tu ne savais pas qu'elle était de la party, c'était plutôt une bonne surprise. Et voilà qu'au fur et à mesure, d'autres personnes firent leur entrée. Une, puis deux, puis trois. Cinq, vous étiez déjà cinq. Ca commençait à faire. Clyde, répondis-tu simplement à Eggsy. Toujours fidèle à toi-même. Simple et efficace, c'était tout toi ça. Le second mec, il avait l'air également plutôt cool. Lui, on savait pourquoi il était là. Mais c'était plutôt sympa de voir que tout le monde était dans le truc. Salut Matt, Clyde, rétorquais-tu de plus belle à l'attention de ce dernier. On est pas venu là pour se tourner les pouces, ajoutais-tu du tac au tac face à sa remarque sur votre venue ici. La blondinette qui fit son entrée, plutôt jolie elle aussi, semblait connaître les deux garçons qui venaient d'arriver quelques minutes auparavant. Bon, au moins, personne ne se retrouvait lâché dans un endroit où il ne connaît personne, et c'était plutôt cool. Parce que ça doit être tellement barbant de se retrouver au beau milieu de personnes qui se connaissent toutes quand nous on ne connait personne. Personnellement, j'ai déjà réservé ma chambre. J'ai pris celle du fond, avec vue sur le ruisseau. Au moins, maintenant, tout le monde était au courant que cette chambre était prise. Puis toi, t'aimais bien t'isoler. T'aimais pas te retrouver au beau milieu de tout le monde, sauvage que tu étais. Au fait tu t'appelles comment ? questionnais-tu la blondinette. Tout en écoutant sa réponse, tu te rendais au frigo pour en dénicher quelques bières et revenir avec le nombre qu'il fallait pour tout le monde. Je crois qu'ils ont tout prévu! Ca c'était le pied. T'attrapais une bière que tu ouvrais avec ton briquet pour ensuite la tendre à Joe. Cadeau, et profites en, ça sera pas tous les jours. Tu ris légèrement avant d'ouvrir la tienne, pour ensuite lever ta bière afin que les autres en fasse de même. A ce petit week-end ! Tu t'exclames. C'est rare de te voir comme ça. Mais étonnement. Tu te sens bien là. T'es vraiment bipolaire comme type. Peut-être que finalement ce concept c'était pas si mal pour toi. Et qu'avoir un repère comme Joe était encore mieux. Façon ce week-end, t'avais juste envie de profiter, de ne pas te prendre la tête, et de tout oublier le temps d'un week-end.
Made by Neon Demon x macfly
Revenir en haut Aller en bas

avatar
OYMYAKON
En ligne
♡ à miami depuis le : 10/03/2017
♡ nombre de post : 2878
♡ double compte : sawyer, le psycho violent.
♡ feat : la merveilleuse adelaïde kane.
♡ activité : tu créer des compositions pour ta boutique de fleurs mais aussi pour certains événements. en d'autres termes, t'es fleuriste quoi.
Sujet: Re: LOGEMENT #7 - LE CHALET COMMUN.  |  Ven 5 Mai - 23:54
marshmallow trip.
la populasse.

Le fait de ne pas me retrouver seule dans cet endroit me rassura un bon coup. Surtout que je ne partageais pas ce chalet avec n'importe qui, mais avec Clyde qui était l'un des rares que j'affectionnais autant. Avec lui au moins, j'étais sûre de ne pas me rouler les pouces. D'ailleurs, nous discutions quelques minutes mais n'avions pas pu continuer notre semi conversation bien longtemps puisque de nouveaux arrivants faisaient leurs entrées. « Tiens, salut! Moi c'est Joe. » Dis-je au jeune homme qui venait de se présenter à nous sous le nom d'Eggsy. Et puis un autre, qui lui, annonçait directement la couleur avec son enthousiasme. Alors nous décidions tous les trois de revenir dans la salle commune pour accueillir cet homme qui se nommait Matt. Son air festif me fit particulièrement sourire, les deux jeunes hommes qui venaient de débarquer me laissaient penser que nous passerions un bon weekend. « Moi c'est Joe! » Me présentais-je en me tenant contre une table, les bras croisées alors que nous formions maintenant comme un cercle. « A quoi tu penses, on est pas venu ici pour niaiser. » Riais-je à moitié tandis qu'au même moment, une jeune femme rentrait, une jolie blonde prénommée Emma que je saluais d'un signe de tête avec un geste de la main où je montrais deux doigts. « Joe. » C'en devenait presque lassant de devoir se présenter toutes les cinq minutes, on aurait mieux été à se retrouver tous ensembles dès les premières minutes au moins ça nous éviterait à tous de radoter. M'enfin, je regardais la jeune femme visiter les lieux à la va vite tout en s'accaparant une chambre, nous faisant en même temps signaler qu'il n'y a que trois chambres pour cinq personnes. Faut avouer que c'est incompréhensible, qu'est-ce qu'ils ont foutu lors des répartitions ces abrutis à mettre plus de personnes qu'il n'y a de chambres? « Trois chambres pour cinq? Dont deux qui ont déjà fais leur choix de chambre. Génial, on s'met d'accord quand les gars? » Je roulais des yeux tandis que je m'adressais aux deux garçons qui n'avaient pas non plus fais leur choix de chambre. Cependant, je ne tardais pas trop sur le sujet puisque des bières fraîches venaient de faire leur arrivées. Clyde, gentleman une fois par an, décida donc de m'en offrir une et de me l'ouvrir, me faisant une petite remarque par la suite. « Merci ma poule, je vais finir par y prendre goût. » Plaisantais-je en attrapant la bière avant de la lever à mon tour pour suivre le mouvement de mon ami et ainsi "trinquer" avec tout le monde. De là, je pris une gorgée de ce breuvage frais sans attendre plus longtemps. « Je pense qu'on aurait pu tomber sur pire colocataires ce weekend, je trouve qu'on a une bonne petite équipe et qu'on s'amusera bien si ça commence comme ça. » Lâchais-je en hochant la tête comme pour me convaincre de mes dires. En même temps, ils n'avaient pas l'air de se prendre la tête, surtout le Matt qui était venu en annonçant directement la couleur.
Made by Neon Demon x macfly
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Sujet: Re: LOGEMENT #7 - LE CHALET COMMUN.  |  Sam 6 Mai - 21:38
MARSHMALLOW TRIP

HRP : Excusez-moi du retard ^^'

Je râle en écoutant mon réveil sonner. Aujourd'hui j'allai dans un camping, pourquoi je m'y suis inscrite ? Je n'en sais trop rien. J'ai voulu m'éloigner de la ville, de ce bruit, de mes problèmes. Et la chose la plus stupide que j'ai trouvé c'est de me rendre dans un camping. Allez savoir ce qui s'est passé dans ma tête à ce moment-là. Je ne me comprends même plus. Je ne compte absolument pas sociabiliser avec d'autres personnes, déjà que j'ai l'apparence d'une hystérique, et puis de toute façon ça ne servirai à rien. Mes valises sont déjà faites, je ne compte pas prendre le bus mais ma voiture, je n'ai nullement envie de supporter la présence d'inconnus pendant le trajet. J'ai déjà déposé Anémone chez ma tante, autant qu'elle serve à quelque chose après tout ? C'est cruelle de dire ça mais autant vous dire qu'elle ne m'a jamais été d'une grande aide contrairement ce qu'elle fait croire. Je me lève difficilement et je pars donc me préparer, je mets seulement un débardeur blanc avec un cardigan bleu et un slim noir. Rien de plus simple. C'est pas comme si j'allais à un bal de promo. J'essaie de remettre mes cheveux dans un ordre assez potable mais n'y arrivant pas je les attache en une queue de cheval pas bien haute. Je pose mes lunettes noires sur mon nez, c'est rare quand je les mets mais bon cette fois je fais une exception. Je sors de mon habitat en fermant à clef. Je commence très sincèrement à regretter mon choix, mais vraiment. Je mets ma valise dans le coffre de ma voiture et monte à l'intérieur en allumant le contact. Je me mets donc en route même si je suis nerveuse j'avoue, je mordille ma lèvre inférieure. Je ne comprends pas à quel moment je me suis mise cette idée en tête. Je peux être vraiment stupide parfois. Je grogne des jurons tout le long du trajet. Je n'ai pas envie d'être confronté au regard des autres. J'arrive finalement à destination et je sors ma valise en me dirigeant vers là où je devais donc habiter … Une boule se forme dans mon ventre, si on m'aurait dit qu'un jour je serai dans cette situation j'aurai ri au nez de la personne. Je lève les yeux en observant le logement, un chalet ! Dieu sait que j'aime les chalets, finalement ça ne va peut-être pas être si désagréable. J'entre discrètement dans le logement un peu en retard. Je mets dans un coin, il y a déjà des personnes présentes. Ils font leurs vies de leurs côtés et je fais la mienne de mon côté. C'est comme ça que je fonctionne. Je ne présente pas à eux, pas par timiditée loin de là, au contraire j'ai la tête haute. Je ne veux pas qu'ils me connaissent, je ne veux pas les connaitre. Mon téléphone vibre, j'ai reçu un SMS. Je fronce les sourcils en lisant celui-ci mais je le range rapidement. Je ne prête aucune attention aux personnes et je me préoccupe à détailler le chalet du regard.


Dernière édition par Sixtine A. Hadley le Dim 7 Mai - 15:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
CASABLANCA
♡ à miami depuis le : 06/12/2016
♡ nombre de post : 786
♡ double compte : La belle Mayer
♡ feat : Taron Egerton
♡ activité : garde du corps
Sujet: Re: LOGEMENT #7 - LE CHALET COMMUN.  |  Dim 7 Mai - 10:27
marshmallow trip.
Les petits habitants du logement 7

Un petit week-end avec des inconnues dans un camping, cela pouvait semblait être tout sauf un week-end de rêve, mais ça me semblait être une bonne idée pour mettre de côté mes soucis. Quoi qu’il en soit, j’étais dans les premier arrivés. Enfin, il y avait déjà deux personnes que je ne connaissais pas. J’allais les saluer. Les deux jeunes gens semblaient se connaitre et si aucune autre personne n’arrivait, (ce qui semblait être le ca, vu qu’il n’y avait que 3 chambres) la soirée serait probablement longue. Néanmoins cette idée s’effaça vite à l’arrivée d’un nouvelle habitant. 3 chambres pour 4 personnes, okay il y avait un soucis. « On est là pour ça non ? » souriais-je alors que Matt semblait clairement motivé pour faire la fête. Il avait d’ailleurs pris de quoi s’amuser : de l’alcool. Je n’avais aucune idée de comment j’allais pouvoir faire pour refuser sans me faire remarquer ! Mon opération avait été une bonne excuse au début mais après 5 mois, c’était compliqué de l’utiliser encore… Alors, comme un idiot que j’étais, j’acceptai la bière si gentiment tendue. L’envie d’y gouter était forte, mais je savais pertinemment que ce n’était pas une bonne idée… Il allait falloir que je trouve une occupation si je ne voulais pas craquer !

C’est l’arrivée d’Emma qui me sortit de mes pensées ! Au moins une personne que je connaissais. C’était toujours rassurant, il faut l’avouer ! « C’est réciproque » souriais-je avant qu’elle ne soulève le problème du logement : c’est-à-dire les chambres. 5 personnes pour 3 chambres, cela aurait pu passer s’il y avait des couples mais ça ne semblait pas être le cas. « Je crois que de toute façon, il va falloir se mettre d’accord si on veut pouvoir dormir tous sur un matelas. Il va falloir partager. » pour ma part, peu m’importait avec qui je tombais puis au pire, si c’était vraiment dérangeant, une nuit à la belle étoile ne me dérangeait pas.

C’est à ce moment-là qu’une sixième personne fit son entrée. Elle ne nous calcula absolument pas et observa les lieux comme si nous étions transparents. « Euh c’est moi, où elle nous snobe ? » demandais-je à voix basse à Emma. En fait je n’avais pas vraiment besoin de sa réponse pour confirmer mes propos. Je m’avançai alors pour la jeune fille en question. Si nous devions partager le chalet autant savoir avec qui ! « Hum, soit tu t’es trompé de logement, soit nos visages ne t’inspirent pas confiance ! » Dis-je dans un léger rire. « Eggsy » dis-je en tendant ma main. « Rassure-toi, mon dernier meurtre remonte à la semaine dernière, je suis pas encore en manque, donc tu ne risques rien ! » plaisantais-je. Okay, je me moquais gentiment du fait qu’elle ne soit pas venue se présenter à nous et que du coup, on pouvait se poser des questions, mais ce n’était pas bien méchant.
.
Made by Neon Demon x macfly
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Sujet: Re: LOGEMENT #7 - LE CHALET COMMUN.  |  Dim 7 Mai - 15:46
MARSHMALLOW TRIP

Moi qui voulais passer inaperçu c'est raté. Un jeune homme s'avance vers moi, je l'avoue ça me surprend un peu mais je ne fais rien paraitre. Je le détaille de haut en bas en ne cherchant pas à être discrète. Pour moi ce n'est pas mal poli m'enfin bon. Je n'ai pas spécialement envie de les connaître mais je vais tout de même essayer de faire un effort pour que le séjour reste agréable. Je me mordille la lèvre inférieure un peu stressée. Je regarde ensuite chacune personne du groupe. Heureusement, il y a des femmes au groupe aussi. Mon regard revient ensuite sur le jeune homme qui me fait sa présentation. Il se prénomme donc Eggsy, plutôt original. Il me tend sa main et je la fixe un instant ne sachant pas vraiment quoi faire. Il essaye tout de même de détendre un peu l'atmosphère. Je serre donc sa main, me sentant dans un sens obligée de faire ça. Et je relève la tête. « Sixtine » dis-je d'une voix neutre. Je n'allai pas non plus danser la danse du ventre, c'est déjà bien que je sois amicale dans un sens. Je me sens quand même mal à l'aise d'être venue en dernière, je n'ai pas vraiment envie qu'on me pose des questions sur moi ou ce genre de chose comme les personnes le font habituellement. Autant restée discrète tout le long du séjour, je ne connais personne dans le petit groupe et j'espère ne pas être la seule. Ça me surprend moi-même d'être désemparée de la sorte, normalement j'aurai ignoré Eggsy mais j'ai tout de même voulu ne pas être désagréable et devenir un fardeau pour les autres même si au final je m'en fiche un peu. Je joue nerveusement avec mes mains en observant les autres, je ne sais pas vraiment ce que je dois faire, je ne suis pas vraiment du genre sociable avec pleins d'amis. Je ne me suis faîte qu'une connaissance, les autres je ne connais pas leurs noms. De toute façon ce n'est pas bien grave, à la fin du séjour ils m'oublieront et je les oublierai.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Sujet: Re: LOGEMENT #7 - LE CHALET COMMUN.  |  
Revenir en haut Aller en bas
 

LOGEMENT #7 - LE CHALET COMMUN.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ARCHIVES :: Cause I'm not thinking straight :: saison six :: sujets et autres-