AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | .
 

 LOGEMENT #8 - LA TENTE DE LUXE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

i'm a sexy pnj
avatar
♡ à miami depuis le : 21/07/2013
♡ nombre de post : 1693
♡ anniversaire : 26/04/1994

Sujet: LOGEMENT #8 - LA TENTE DE LUXE  |  Mer 3 Mai - 4:19

La tente de luxe

occupé par : elisha & james.


Non mais c'est pas mignon ça? Quel bon moyen de mélanger confort et camping! C'est probablement un des emplacements dont les organisateurs sont le plus fiers! Rien à voir avec le camping dans une tente normale, non non... vous avez le droit à un lit pour se sentir comme à la maison.   Fantastique!

Revenir en haut Aller en bas
http://lovemelikeyoudo.1fr1.net

BIG BANG THEORY
avatar
♡ à miami depuis le : 23/06/2015
♡ nombre de post : 3999
♡ feat : Sophia Bush
♡ activité : Future Galeriste / Barmaid

Sujet: Re: LOGEMENT #8 - LA TENTE DE LUXE  |  Mar 16 Mai - 19:56


I remember everything
Elisha & James
Nous y voici, après un long moment passé dans ce bus qui est aussi inconfortable qu'une cellule de prison - et je sais de quoi je parle -, j'ai le dos complètement en compote, et j'imagine déjà à quoi va ressembler cette soirée vu l'état d'excitation général qui règne autour de moi. J'ai l'impression d'être soudainement replongé dans mes années facs, là où j'enchainais tous les weeks les soirées diverses, à la seule différence, c'est qu'avec ces quelques années de plus, il n'en est plus rien resté. J'ai tellement changé, je pense que je me surprends par cette sagesse qui est venu s'installer petit à petit chez moi. Je ne vais pas dire que je suis devenue parfaitement rangé, mais disons que ma vie est plus saine que ce que j'avais imaginé pour moi à cette âge là. Ah oui, la joie des responsabilités... Si ma venue ici comporte plusieurs raisons, il y en a une qui se détache particulièrement du lot et que je compte bien mettre en application dès que j'en aurai l'occasion. La soirée a été plutôt riche pour moi, si j'ai emmené avec moi mon appareil fétiche pour mener à bien la mission qui m'était confié, je ressens le besoin de faire une pause un instant, à l’abri de ce brouha général qui ne fait qu'amplifier - grâce à l'alcool? - Je dois dire que je me suis enivré de quelques verres mais je reste dans mes souliers pour le moment. Je décide donc de rejoindre la tente qui m'a été assigné. J'entre donc dans cet endroit qui vend plutôt du rêve avouons-le, il faut croire que j'ai bénéficié d'un traitement de faveur pour le coup. J'observe autour de moi tout en observant avec attention cette jolie lumière tamisée, cette ambiance cocooning, ce lit...ce seul lit?! Un lit deux places que je vais devoir à priori partager. Oui je constate que j'aurai un copain de "chambre "pour la nuit, et que celui-ci a découvert cet endroit avant moi. Je fronce les sourcils, perplexe. Je ne sais pas si traitement de faveur était le terme le plus adapté finalement. Je lâche mon sac au pied du lit, et m'approche innocemment vers les affaires, comme si ça pourrait m'en dire d'avantage sur celui qui va à priori partager mon lit ... ou pas! Une voix me fait cependant sursauter pendant cette phase de découverte. Je manque de peu l'arrêt cardiaque et ma main vient se poser machinalement contre ma poitrine, comme si ce geste permettrait de contrôler les palpitations que tout ca vient de provoquer en moi. Je me tourne dans ce même temps, ayant bien évidemment reconnu cette voix qui ne peut m'être que familière. Et un sourire espiègle se hisse sur mon visage. Ca pour une surprise...

"Toi?" Demandais-je alors que ca semble si logique face à l'aisance dont il fait preuve en entrant dans cet endroit qui sera le notre pour la nuit. "Quelle surprise..." ajoutais avec peu de conviction alors que je tourne la tête en souriant. La dernière fois que nous nous étions vus, c'était dans son propre appartement, que j'avais déserté rapidement suite à un appel téléphonique. Il avait essayé de m'appeler par la suite, mais j'avais été pas mal occupé, et je n'avais pas vraiment pris le temps de le rappeler par la suite. "Je vais essayer de me convaincre que l'affiliation des tentes n'est qu'une volonté de l'organisateur de soirée...". Ouais, j'y croyais moyen quand même. Et le sourire mioueur sur mes lèvres en était bien la preuve.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas

F.R.I.E.N.D.S
avatar
♡ à miami depuis le : 17/05/2015
♡ nombre de post : 11554
♡ feat : James Lafferty
♡ activité : Mi pompier mi barman

Sujet: Re: LOGEMENT #8 - LA TENTE DE LUXE  |  Mar 16 Mai - 22:40


 
I remember everything
Elisha & James
Le grand départ c’est pour aujourd’hui ! Enfin un peu de liberté et d’insouciance. Il était temps de me vider l’esprit et cette expédition semblait être une bonne chose. Comme la plupart des gens, j’ai été invité à prendre le bus commun, certainement pour un coût plus avantageux, mais il est préférable pour moi de prendre ma voiture. Non pas parce que je n’aime pas me mélanger aux autres, mais depuis mon plus jeune âge, je suis malade dans les transports en communs, alors évitons le ridicule dès le premier jour et puis c’est bien plus confortable. Pensons à ménager le dos un peu avant la torture des nuits sous la tente. Ce départ de bonne heure m’a permis d’éviter les embouteillages habituels à la sortie de la ville, ainsi je suis arrivé bien plutôt que les autres campeurs. Ce qui est un avantage considérable, j’ai pu découvrir les lieux bien avant les autres et plus particulièrement ma tente ainsi que le nom de la personne avec laquelle je vais la partager, et comment dire… ce n’est pas pour me déplaire bien que ce soit légèrement angoissant. Mes affaires déposées au sein de la tente qui est plutôt très agréable et chaleureuse et ne reflète pas du tout l’image qu’on peut avoir d’une tente pour le coup, je poursuis la découverte du camp et des quelques coins magnifiques de par la vue mais aussi par le calme et la sérénité qu’ils peuvent procurer. On est pas mal gâté… mais à voir ce qu’il va nous tomber sur le coin du nez… C’est jamais sans retour ce genre d’évènements… L’heure a tournée depuis mon arrivée et j’ai eu l’occasion de croiser certaines personnes qui comme moi vont être là pour veillé au bien être des campeurs, qui je pense vont légèrement abuser des boissons… rappelons que l’alcool, le soleil, la baignade est souvent égale à danger. Nous avons à peu près répartie les parties du camp selon l’endroit de nos tentes respectives, bien que nous sommes libres de nos mouvements. Il est temps pour moi d’aller me changer et de retrouver la tente qui m’est destinée pour la durée du séjour. Pendant mon parcours j’ai cru apercevoir quelques têtes connues, peut-être des clients du bar, ou des connaissances. Je semble comprendre que ma colocataire de tente est arrivée étant donné que cette dernière est légèrement ouverte. Je m’approchement plutôt discrètement et passe la tête à l’intérieur découvrant Elisha de dos, près de mes affaires. « La curiosité est un mauvais défaut Parker » lâchais-je ironiquement voyant très bien qu’elle n’avait rien touché. Elle se retourne face à moi, me permettant de voir l’expression de son visage. Comment réagir à cette rencontre alors que nous ne nous sommes pas encore revu depuis cette fameuse soirée, cette nuit…. Pas même un appel, enfin si, un, sans réponse de sa part. Je lui souris. << Toi ? >> et hausse les sourcils un instant. « Vous ici ? » lâchais-je sourire au coin des lèvres.<< Quelle surprise… >> Je souris de nouveau en entrant entièrement dans la « pièce », « On dit, quelle merveilleuse surprise » ajoutais-je un brin rieur. Bon, optons pour ce genre d’ambiance décontracter plutôt que de mettre un malaise dès le début de nos retrouvailles. Tout vient à point qui sait attendre. On verra bien où nous mène cette rencontre… Un pas après l’autre non ? Ne parlons pas des choses qui fâchent de suite, bien qu’il me tarde de pouvoir avoir une discussion sur ce moment passé. << Je vais essayer de me convaincre que l’affiliation des tentes n’est qu’une volonté de l’organisateur de soirée… >> Je ris à sa remarque. « Je nous ai gâté avec la tente, remercie-moi plutôt. » répondis-je à la belle brune. « J’y suis pour rien… C’est un coup du hasard, il fait plutôt bien les choses hein… » répliquais-je de nouveau en observant Elisha. « Comment tu vas ? T’as visité un peu ? » lui demandais-je tout à fait naturellement en m’approchant de mon sac où mon téléphone se mit à sonner contestant sa batterie faible.
 

 
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas

BIG BANG THEORY
avatar
♡ à miami depuis le : 23/06/2015
♡ nombre de post : 3999
♡ feat : Sophia Bush
♡ activité : Future Galeriste / Barmaid

Sujet: Re: LOGEMENT #8 - LA TENTE DE LUXE  |  Mer 17 Mai - 18:07


 
I remember everything
Elisha & James
En arrivant ici je n'avais pas du tout pensé à la possibilité que j'y croiserai James. Je sais à quel point son emploi du temps est chargé, entre le bar, ses heures à la caserne, la garde de Logan...et c'est certainement la raison pour laquelle je n'avais pas donné de signe de vie depuis la dernière fois que l'on s'était vu. Ce qui c'était passé restait quelque chose de marquant, quelque chose qui donnait un nouveau tournant à notre relation, et cette fois un changement allait forcement opérer. Mais dans quel sens? Là est la question...Je ne vais pas dire que j'y ai pas réfléchis, ça a effectivement occupé mon esprit. Je me suis demandé ce que je devais faire, ce que ça voulait dire. J'avais besoin de me poser les bonnes questions. Et d'y trouver surtout des réponses. Et il va de soi que je devais en parler avec James, c'était une issue inévitable désormais. J'avais effectivement remarqué cet appel manqué de sa part. J'avais hésité à le rappeler, mais je dois dire que ca tombait assez mal à ce moment là, j'avais eu de grosses journées, et je n'avais pas envie d’évoquer le sujet avec un tel état de fatigue. Mais en le voyant là dans la chambre, je réalise que mon attitude passive n'a pas du lui faire plaisir, et que ca me met désormais dans une position inconfortable. "La curiosité est un mauvais défaut Parker". Non seulement, j'ai eu la sensation que j'allais perdre la vie face à la peur que je viens de ressentir par son interruption, mais en plus de ça je me dis que je suis un peu bloqué, et que le moment tant redouté est arrivé. Voilà de quoi peut être gâcher cet escapade. L'idée de faire une nuit à la belle étoile n'est pas si séduisante que ça, j'espère juste qu'il ne va pas m'en vouloir pour le manque de présence depuis la dernière nuit que nous avons passé ensemble. J'opte pour un comportement plutôt détaché, mais rieur face à la situation. J'aimerai croire au hasard, mais me retrouver avec lui, et uniquement lui, dans cette tente me laisse penser à une embuscade, comme si je me devais de faire face, et comme je ne le fais pas, on me l'impose. "Je veux juste savoir qui aura la chance de partager mon lit" repiquais-je en souriant, un brin arrogante après avoir repris mes esprits.« On dit, quelle merveilleuse surprise » Je roule des yeux en souriant, soulagée de voir qu'il ne m'en veut pas tant que ça pour me répondre avec une pointe d'humour, et lui émet rapidement les doutes qu'il m'habite. N'y est t-il pas pour quelque chose pour que nos chemins se croisent une fois de plus? Mais j'oubliais que James est du genre à souvent s'attribuer les mérites, même lorsqu'il n'y est pour rien :rire:Je lâche un rictus moqueur, sachant qu'il ne me le balancerait pas ainsi, ca aurait peut être même été la première chose qu'il m'aurai fait savoir en rentrant dans la tente. « J’y suis pour rien… C’est un coup du hasard, il fait plutôt bien les choses hein… » Je arque un sourcil en croisant son regard. "Et 'hasard' ca serait pas le prénom d'un de tes potes?" Je repose les yeux sur mon sac que je vide peu à peu. J'aime m'approprier les endroits et je suis pas vraiment du genre à laisser tout dans mon sac, même pour une nuit. « Comment tu vas ? T’as visité un peu ? » Je hoche de la tête. "Ca va...et toi?" dis-je en croisant son regard. Je détourne finalement pour observer autour de nous. "Beh j'ai bien peur que cette tente ne cache pas un passage secret qui nous mènerait à une éventuelle salle de douche ou un salon..ou alors va falloir que tu me montres la trappe". Bien qu'elle était très confortable et luxueuse, ca restait...une chambre, incluant qu'un unique lit et du petit mobilier.
 

 
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas

F.R.I.E.N.D.S
avatar
♡ à miami depuis le : 17/05/2015
♡ nombre de post : 11554
♡ feat : James Lafferty
♡ activité : Mi pompier mi barman

Sujet: Re: LOGEMENT #8 - LA TENTE DE LUXE  |  Mer 17 Mai - 22:05


 
I remember everything
Elisha & James
Bon, même si dans un premier temps je n’avais pas du tout imaginer que je croiserais Elisha au camping étant donné son manque de présence, du à mon appel ignoré. Seulement en arrivant sur le camp et que je découvre qu’elle sera présente mais qu’en plus de ça je vais partager la même tente qu’elle me réjouit davantage. Elle ne pourra pas vraiment m’éviter à moins de dormir à la belle étoile. Alors oui, le non-rappel de sa part m’avait mis en rogne sur le coup, j’avais eu l’impression de mettre fait avoir comme un lapin de six semaines, que je m’étais encore fait de faux espoirs et que tout ça n’était qu’un jeu, mais finalement en me retrouvant face à elle, je décide d’opter pour un tout autre comportement, une discussion calme et posée sera bien plus idéale qu’une dispute remplie de colère inutile. Bon pour le moment parlons d’autre chose et laissons la bonne humeur, l’ironie et la taquinerie prendre place c’est ma meilleure solution pour nous mettre à l’aise pour la suite. << Je veux juste savoir qui aura la chance de partager mon lit. >> Je me mets a rire légèrement. « Je suis désolé de t’apprendre que c’est mon lit… Premier arrivé, premier servi il paraît… » lâchais-je pour la taquiner. « Mais bon, comme t’es plutôt sympa, je te ferais une petite place. » ajoutais-je un brin taquin, clin d’œil à l’affut. Je tente une petite précision concernant la joie qu’elle éprouve de me voir  me lançant une ou deux fleurs par la même occasion. Je préférais lui montrer ce côté-là et lui prouver que je ne lui en voulais pas, enfin pas trop au vu des circonstances. Même si tout ça a l’air d’être léger, elle laisse planer une accusation concernant nos retrouvailles ici. Je me défends comme je peux, avec les moyens qui me sont accordés. << Et « hasard » ca serait pas le prénom d’un de tes potes ? >> Je viens m’asseoir sur le rebord du lit, l’observant défaire son sac de voyage. « Non, je ne le connais pas en tout cas… Pourtant il s’invite souvent… Je dois dire que cette fois-ci je suis content de son pouvoir. » lâchais-je à la jeune femme. J’ajoutais à tout ça ne demande de nouvelles la concernant. << Ca va… et toi ? >> Elle ose enfin croiser mon regard très légèrement alors que je tente de la provoquer a de nombreuses reprises. « Oui ça va. » répondis-je simplement. << Beh j’ai bien peur que cette tente ne cache pas un passage secret qui nous mènerait à une éventuelle salle de douche ou un salon… ou alors va falloir que tu me montres la trappe… >> Je ris a sa remarque alors que je me laisse légèrement tomber sur le lit, m’appuyant sur mes coudes tout en la regardant. « Qu’est-ce que j’ai en échange si je te montre la trappe ? Tu sais, le hasard m’a tout montrer avant que tu arrives… » lui demandais-je joueur. En réalité, ma question initiale n’était pas en rapport avec notre tente, mais plutôt une visite du camp en général. « Mais pour rester sérieux, je parlais du camp…. T’as fait le tour ? » terminais-je par lui demander.

 
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas

BIG BANG THEORY
avatar
♡ à miami depuis le : 23/06/2015
♡ nombre de post : 3999
♡ feat : Sophia Bush
♡ activité : Future Galeriste / Barmaid

Sujet: Re: LOGEMENT #8 - LA TENTE DE LUXE  |  Jeu 18 Mai - 14:32


 
I remember everything
Elisha & James
Notre relation n'a jamais  été réellement simple, pour ainsi dire, elle est même hautement compliqué. Et je pense même que si elle l'est tout autant, c'est principalement par ma faute. Tout est un peu contradictoire dans ma tête, j'ai beaucoup de mal à me projeter en général, je vis au jour le jour, l'ennui, c'est que compris que notre histoire ne pouvait pas fonctionner ainsi, déjà parce que nous en sommes pas à notre premier essai, mais aussi parce qu'il y a certains facteurs qui feront que cette histoire gagnera en responsabilité. Je pense que je me suis toujours posé des questions, et je m'en poserai sûrement toujours par la suite. Je ne suis clairement pas stable, surtout côté cœur, j'ai peur de ne jamais être à la hauteur, d'être déçue, de ne pas y trouver mon bonheur, et je préfère généralement avoir des regrets que des remords. La distance que j'ai pris avec James est réelle, malgré nos nombreux rapprochements, cette relation n'est plus aussi intense qu'avant, et c'est volontaire de ma part. Je sais que si je venais à le voir autant que je le voudrais, je risque de me replonger tête la première dans le tourbillon et que je ne parviendrai pas à mon défaire. Et une part de moi en a tellement envie. Je pense juste qu'il faut qu'on échange, qu'il sache réellement ce qu'il se passe dans ma tête. D'un autre côté, je redoute un peu cette discussion, parce que l'issu est incertaine, et que ca risque peut être de faire fuir le seul homme qui m'est jamais tant aimé et qui tient un rôle capital dans ma vie et dans mon cœur. Quand je me mets à y penser sérieusement, j'ai un nœud qui se forme à l'estomac, parce que je sais ce que je prends le risque de perdre. Voilà sûrement la raison pour laquelle je n'ai pas donné de nouvelle. Ilo n'empêche que ca me fait plaisir de le retrouver, et je pense que cet échange léger malgré la situation en est bien la preuve. Il y aura toujours ce petit truc qui fait que notre relation ne ressemblera à aucune autre. "Je suis désole de t'apprendre que c'est mon lit...Premier arrivé, premier servi il paraît..." Je fronce les sourcils, un brin surprise "Je t'ai connu plus gentleman que ça Mayer...!" Un sourire vient appuyer mes dires. "Mais bon comme t'es plutôt sympa, je te ferai une petite place." Je mets une main sur ma poitrine, faussement touchée "Je me sens honorée! Merci pour ce geste magnifique". Je lâche un rictus en hochant négativement de la tête. Je poursuis donc le déballage, lui lançant quelques piques sur nos retrouvailles surprenantes et sa remarque me fait sourire d'avantage, ca me touche qu'il en soit ainsi, et je ne vais pas plaindre non plus sur l'attribution des chambres, même si me retrouver dans un lit avec lui risque de ne pas me laisser de marbre . Il me demande comment je vais, et instinctivement, mon regard croise le sien, comme si je tentais de deceler dans son regard quelque chose qui prouverai que cette phrase banale inclus une insinuation face à mon silence récent. Je n'aurai pas la réponse, même si j'ai quelques doutes sur la question. IL propose une visite, qui me semble assez improbable, étant donné la taille de la "pièce" . Il se met à rire et semble se détendre en s'allongeant sur le lit. Un ancien automatisme à moi voudrait que je vienne le chevaucher, surtout quand je l'entends rire ainsi et si enjoué mais je suppose que ca serai déplacé Je souris cependant à moi même face à cette réflexion si absurde pour le coup. Il réplique, me parlant de son ami mystère au prénom bizarre et je hausse les sourcils, sourire sur les lèvres. " La moitié du lit... c'est déjà un bon cadeau" me moquais-je. Il vient rectifier les choses alors que j'avais eu bien évidemment un doute sur le sens de sa phrase. "Je me suis un peu balader oui" dis-je en vérifiant mon appareil photo, la batterie plus précisément. "Mais là j'ai quelque chose à aller voir alors.." dis-je en gardant une part de mystère alors que je remets quelques affaires dans mon sac, au cas où. Okay ca faisait un peu Dora qui part à l'aventure mais bon, je préfèrai être bien équipé pour ce qui m'attendait. "Si tu me vois pas revenir d'ici 1h... beh...considère qu'il faudra peut être envoyer quelqu'un à mes trousses. "M'amusais-je. Ca pouvait pourtant devenir vite bien réel. Se lancer dans un périple en pleine forêt et dans la pénombre c'était rarement recommandé.

 
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas

F.R.I.E.N.D.S
avatar
♡ à miami depuis le : 17/05/2015
♡ nombre de post : 11554
♡ feat : James Lafferty
♡ activité : Mi pompier mi barman

Sujet: Re: LOGEMENT #8 - LA TENTE DE LUXE  |  Jeu 18 Mai - 17:55


 
I remember everything
Elisha & James
C’est vrai que dans le genre compliqué, nous sommes pas mal classés Elisha et moi. Les vagues d’émotions qui durent depuis des mois ne cesse toujours pas et son silence en est encore la preuve parfaite. Elle a tout bonnement disparue de la circulation après vécu un rapprochement totalement naturel et vrai et c’est vrai que ça passe difficilement pour ainsi dire. Je pensais vraiment que quelque chose avait changé, qu’il y avait vraiment eu ce petit truc nouveau qui avait rendu ce moment encore plus magnifique. Ces révélations, ces défis, ces fous rires et cette provocation étaient bien présents. Je n’ai pas rêvé, il y a eu ce moment avec Logan également, c’est pour dire à quel point c’était différent… et pourtant elle se met en sourdine depuis. Elle a surement préféré prendre la fuite une nouvelle fois et peut-être que c’était finalement un adieu et un point final à notre relation… A vrai dire je n’en sais rien et j’estime pouvoir demander des explications. Il se pourrait bien que ça arrive plus tôt que prévu étant donné que nous nous retrouvons devoir partager une même tente lors de l’expédition organisée. Même si j’arbore un comportement plutôt léger, il n’en reste pas moins de ce que je ressens. Cependant j’ai appris qu’il fallait y aller par étapes avec Elisha, inutile de lui faire du forcing. Je ne veux pas qu’elle se braque, la discussion n’aurait aucuns aspects bénéfiques dans ce cas-là.  << Je t’ai connu plus gentleman que ça Mayer… ! >> Je fronce moi aussi les sourcils tout en l’observant. « Beh écoute, j’ai hérité d’une tente plutôt classe par rapport à d’autres, je ne vais pas m’en priver et dormir à la belle étoile. » lui répondis-je un brin taquin mais finis par accepter un éventuel partage de lit. Bon il faut dire que l’idée n’est pas du tout, mais alors pas du tout désagréable… J’ai déjà bien hâte de pouvoir la sentir si près de moi. << Je me sens honorée ! Merci pour ce geste magnifique. >> Je ris avec elle partageant par la même occasion un regard plutôt complice. « Oui, c’est dans ma nature d’être généreux comme ça. » en rajoutais-je un peu. C’est vrai que la question suivante est plus ou moins à double sens. Peut-être allait-elle lancer le sujet fatidique or pas du tout. Continuons à éviter pour l’instant, pas de problèmes pour moi voilà pourquoi je n’y fais pas allusion en passant a un sujet plus léger en somme les lieux dans lesquels nous allons passer quelques heures ou jours. Autant prendre un peu plus mes marques, je m’installe donc plus aisément sur le lit profitant de la proximité pour observer Elisha. J’essaie de déceler à travers son comportement l’état dans lequel elle se trouve. Stressée ? Angoissée ? Perturbée ? Sereine ? Bref. << La moitié du lit… c’est déjà un bon cadeau. >> Je ris avant de me redresser pour lui répondre. « Tu peux installer tes affaires par là aussi… Je suis d’humeur généreux tu vois… » lui dis-je en riant. A vrai dire, ce n’est pas mes affaires à moi qui allait prendre grande place. « Je plaisante, fait comme chez toi, j'imagine que tu as emporter pleins de trucs ? » ajoutais-je de plus belles. << Je me suis balader oui. Mais là j’ai quelque chose à aller voir alors… >> J’arque un sourcil en croisant les bras contre moi attendant un peu plus de précisions concernant sa destination. A vrai dire, je n’avais pas pensé à son envie d’aventure enfin peut-être un peu  Je la regarde mettre quelques outils, sûrement nécessaire à sa survie dans un sac qu’elle referme délicatement. « Bonne balade alors. » lui lançais-je avec un air interrogateur. << Si tu me vois pas revenir d’ici 1h… beh.. Considère qu’il faudra peut-être envoyer quelqu’un à mes trousses. >> Je me lève du lit en lui souriant. « Très bien, soit prudente quand même… Parce que bon, sinon je vais être accusé de non-assistance à personne en danger si tu te fais attaquer par un ours et tout… » dis-je en passant l’une de mes mains au niveau de ma bouche faisant mine de réfléchir. « Tu sais quoi… ? Je vais venir avec toi, c’est préférable pour ta survie... tu pourras me pousser dans la gueule du loup pour pouvoir te sauver pendant qu’il me dévorera… » m’amusais-je à dire. Bonne parade pour l’accompagner par vrai ? J’attrapais simplement une bouteille d’eau puis croise son regard. « On y va ? »

 
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas

BIG BANG THEORY
avatar
♡ à miami depuis le : 23/06/2015
♡ nombre de post : 3999
♡ feat : Sophia Bush
♡ activité : Future Galeriste / Barmaid

Sujet: Re: LOGEMENT #8 - LA TENTE DE LUXE  |  Ven 19 Mai - 11:46


 
I remember everything
Elisha & James
Mon comportement laisse effectivement à désirer. Je ne sais pas...Je ne parviens pas à savoir ce que je dois faire, j'essaie juste de faire de mon mieux, mais entre ce qu'il y est le plus juste, et ce que je ressens, c'est assez compliqué. Si nous avions connu à plusieurs reprises des rapprochements, aucun d'entre eux ne nous avons permis réellement d'avoir la sensation d'être de nouveau ensemble. Il m'a souvent été difficile de garder mes distances avec lui, il m'attire toujours autant, et je dirais même que c'est encore plus fort qu'avant, parce que je sais qui il est, et ce qu'il ressent pour moi. Mais il y a quelques facteurs qui ne jouent pas dans notre sens, dont ma peur de l'engagement, Logan, l'avenir... Je pourrais passer outre, tenter de profiter de l'instant présent sans penser à tout ça, mais à quoi bon me remettre avec lui si c'est pour réaliser après plusieurs mois attaché l'un à l'autre que finalement nous ne pouvons pas poursuivre parce que nous ne visons pas les mêmes objectifs? Il m'a déjà été difficile de mettre un terme la première fois, et je pense d'ailleurs que mon incarcération m'a bien aidé à réaliser tout ça, alors pourquoi me retrouver face aux mêmes problèmes si ce n'est pour se faire plus de mal? Ca reste assez complexe, mais je pense qu'avec notre dernier rendez-vous, nous avons compris tous les deux que les choses avaient définitivement changé cette fois, il n'y aurait plus d'entre deux, nous sommes réellement arrivé à l'endroit où il est temps de faire un choix, et je sais bien que ce dernier est clairement entre mes mains. Je ne sais pas vraiment ce qu'il sera le mieux pour moi, ce que je sais c'est que peu importe celui que je ferai, je prends le risque de le regretter un jour. Le comportement de James m'aide à être détendue, je ne vais pas dire que je suis actuellement très à l'aise, mais disons que cet échange m'aide à chasser toutes ces pensées perplexes qui me sont revenus à l'esprit en le retrouvant. Il estime donc me faire un cadeau en me laissant une place dans son lit . "C'est vrai...mais si je refuse de le partager, ca sera donc à moi d'aller dormir seule à l'extérieur de cette tente c'est ça?" Je fais mine de réfléchir, prouvant par mon comportement que c'est une fois de plus pas très gentleman, malgré son argument. Je pense surtout que toutes les excuses sont bonnes pour vouloir coller son postérieur contre le mien mine de rien durant la nuit L'instant d'après nous échangeons un rire complice qui me fait sentir étrangement bien. C'est dans des moments pareil que je réalise à quel point j'aime ce que nous sommes ensemble. L'ambiance change cependant légèrement face à une question qui peut paraître si banale entre deux personnes. Chez nous, elle est source de sous entendu, et ca peut rapidement déboucher sur THE sujet. Aucun de nous n'ose cependant l'aborder, ne voulant pas gâcher le moment je suppose. Je parais imperturbable, même si mon regard a été un peu fuyant, je garde une certaine confiance, c'est l'avantage d'être moi, rarement mon corps me trahi "Tu peux installer tes affaires par là aussi... je suis d'humeur généreuse tu vois.. " Je lâche un rire en hochant négativement de la tête.  "Tu me diras également où j'aurai le droit de poser mes fesses si je veux m'asseoir"  m'amusais-je. Il fini par reprendre son sérieux alors que je penche la tête par dessus mon épaule, redevable , léger sourire sur les lèvres."Merci" . Il enchaîne en me demandant si j'ai visité les lieux, et je lui fais savoir que oui, mais qu'il me reste un endroit tout du moins sur lequel je souhaite me rendre. Je sais que je vais attiser sa curiosité, James n'est pas du genre à vouloir me laisser partir à l'aventure sans se préoccuper de ce qu'il peut m'arriver. Et je sais d'avance que j'vais devoir m'expliquer, donner des précisions, et peut être même être suivi. "Bonne ballade alors" Je croise son regard, presque surprise de le voir si passif. Aurait t-il décidé d'être raisonnable et détaché? Il se lève, prenant le temps de prendre en considération mes recommandations. Il me donne quelques conseils à son tour, parvenant à me soutirer un large sourire amusé.  "Je suis pas sûr qu'on soit sur écoute... quoique que... mais tu n'auras qu'à dire que tu n'étais pas au courant. Veille juste à ce que ma mère ne récupère pas mes affaires chez moi, elle risquerait de découvrir à travers certaine chose à quel point je peux la détester."  Je me le sac sur mon dos, et le vrai James que je connais tant fini par faire son apparition, s'invitant clairement à mon excursion, sans même demander. Je fronce les sourcils.  "Non...mais non ! Même si l'idée que tu sois l'appât à ma place est plutôt tentant, je vois pas ce que tu vas venir y faire..."  lâchais-je en haussant les sourcils."On y va?" j'ouvre grand les yeux pour les plonger dans les siens, comprenant qu'il n'abandonnera pas. "Bon...Je veux pas t'entendre te moquer ou perdre patience quand on y sera, c'est peut être rien pour toi, mais l'endroit que je veux peut paraître insignifiant pour certaine personne, mais pas pour moi... tout est question de sensibilité, donc en gros, tu pourrais vite t'ennuyer quoi..."

 
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas

F.R.I.E.N.D.S
avatar
♡ à miami depuis le : 17/05/2015
♡ nombre de post : 11554
♡ feat : James Lafferty
♡ activité : Mi pompier mi barman

Sujet: Re: LOGEMENT #8 - LA TENTE DE LUXE  |  Ven 19 Mai - 13:14


 
I remember everything
Elisha & James
Qu’on se le dise, nous n’aimons pas faire dans la simplicité, pourtant tout ça, toute cette histoire et ces rapprochements pourraient l’être et pourtant ça ne va jamais. A chacun de  ces nombreux rapprochements je me sens mieux et appaisé seulement l’instant d’après est réellement une descente aux enfers. Une fois de plus ca l’est, j’angoisse peut-être bêtement, mais le fait qu’elle ne réponde pas et srtout qu’elle fasse silence radio me fait clairement penser que ça y est une page est vraiment tournée. C’est peut-être sa façon à elle de me dire stop et que toute cette soirée n’a servie a rien, que ce repas, les confidences et cette nuit passée à mes côtés ne change rien à notre situation et pourtant j’ai bien l’impression que si, c’était bien différent, comme un renouveau… Alors pourquoi pas de nouvelles ? C’est la question qui me trotte dans la tête depuis des jours maintenant et le fait de me retrouver en face d’elle va certainement me permettre d’avoir enfin une réponse, claire, nette et précise. Plus de sous-entendu, plus de « tu mérites mieux » et tout le blabla que j’entends depuis presque un an. Je pense qu’il faut qu’on avance, alors oui c’est à double tranchant, soit ensemble, soit chacun de son côté… Même si au fond j’ai clairement envie d’avoir cette réponse toute suite, je semble vouloir d’abord prendre la température et essayer de savoir comment elle est et se sent, peut-être aurais-je des indices mais rien n’y fait, il semblerait que je sois encore sur le point d’attendre le bon moment. La taquinerie est de mise, comme à chaque fois que nous sommes ensemble, c’est l’un des critères phare de notre relation et c’est ce qu’il fait également son charme. Le fait de devoir partager le lit avec elle est loin d’être une idée désagréable, au contraire et quoi qu’elle pense ce n’est pas qu’une histoire de postérieur  Le fait de l’avoir à mes côtés est déjà quelque chose d’unique à chaque fois. J’opte pour un brin de légèreté et un comportement détaché, or ce n’est pas du tout ce que je veux faire, mais bon, essayons. << Tu me diras également où j’aurai le droit de poser mes fesses si je veux m’asseoir. >> La ça m’intéresse  « Arf, tu sais, elles sont les bienvenues partout ici » Je la provoque légèrement mais ce qu’il faut du regard, ce qui m’amuse.  Elle me remercie finalement pour ma générosité gigantesque. « Je t’en prie » lâchais-je d’une voix un peu plus posée, comme si le calme était revenu, laissant un instant le charme opérer.
Voilà maintenant que je l’interroge sur sa curiosité à avoir visiter les lieux. Elle affirme avoir fait un peu le tour du campement. Elle comprendra sûrement plus tard que cette question n’était pas innocente. Je suis peut-être un peu déçu de son départ précipité, mais encore une fois je tente de laisser faire, et c’est comment dire…. Compliqué pour moi de la laisser partir. Je ne veux pas qu’elle m’échappe, nous devons discuter. << Je suis pas sûr qu’on soit sur écoute… quoique… mais tu n’auras qu’à dire que tu n’étais pas au courant. Veille juste à ce que ma mère ne récupère pas mes affaires chez moi, elle risquerait de découvrir à travers certaine chose à quel point je peux la détester. >> Je fais mine d’être surpris par ces propos. « Je ferais de mon mieux… Je pourrai récupérer quelque truc moi ? Genre des souvenirs ? » me moquais-je un peu. L’idée qu’il lui arrive malheur était en réalité abominable. C’est pourquoi je tente de faire l’incrusteur en prétextant une excuse à dormir debout. << Non… mais non ! Même si l’idée que tu sois l’appât à ma place est plutôt tentante, je vois pas ce que tu vas venir y faire… >> J’hausse les épaules un instant en croisant son regard. « Beh je ne sais pas… l’idée de passer du temps avec toi est une bonne occupation tu crois ? » lui lançais-je droit dans les yeux avant de demander s’il était temps de partir n’ayant pas encore eu de réponse positive de sa part. Mais qu’importe, je suis décidé à l’accompagné, je ne vais pas tout jeter à l’eau parce que l’ennuie risque d’être au rendez-vous… Moi je ne crois pas. << Bon… Je veux pas t’entendre te moquer ou perdre patience quand on y sera, c’est peut-être rien pour toi, mais l’endroit que je veux peut paraître insignifiant pour certaine personne, mais pas pour moi… tout est question de sensibilité, donc en gros, tu pourrais vite t’ennuyer quoi… >> Je m’avance doucement vers la sortie, voyant le soleil commencer à se coucher. Je me retourne face à Elisha. « Si tu veux tant y aller, c’est que ça doit être exceptionnel, alors ça mérite de le voir… Et puis… je suis très sensible dans le fond. » lui lançais-je un brin souriant. « Je te promets d’être sage et discipliné. »Dis-je avant de croiser son regard, complètement sérieux. « Et… si ça compte pour toi, ça compte pour moi aussi… »

 
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas

BIG BANG THEORY
avatar
♡ à miami depuis le : 23/06/2015
♡ nombre de post : 3999
♡ feat : Sophia Bush
♡ activité : Future Galeriste / Barmaid

Sujet: Re: LOGEMENT #8 - LA TENTE DE LUXE  |  Ven 19 Mai - 21:24


 
I remember everything
Elisha & James
Je pense que nous sommes tous les deux dans le flou le plus complet, incapable de savoir réellement ce que nous allons advenir, et ca fait peur, clairement. James a pris une telle place dans ma vie que de l'en voir sortir est tout simplement impossible. Il est devenu mon meilleur ami, mon amant, le frère que je n'ai jamais eu...et je sais qu'il n'y aura pas entre temps. Peut être que c'est la raison pour laquelle je passe mon temps à repousser une discussion, parce que je n'ai pas pris de décision et que le fait de devoir envisager de le sortir de ma vie m'est insupportable, je savoure chaque moment qui nous est offert. Je suppose cependant que ca peut sonner comme l'ultime moment que nous passerons ensemble. La discussion viendra, que je le veuille ou non, j'espère juste que l'issue restera supportable quoiqu'il en soit, parce qu'il faut quand même rappeler que nous partageons la même tente, ca risque de compliquer les choses si nous décidons de mettre fin à cette histoire. Ce n'est pas à l'ordre du jour, du moins pas maintenant. Les plaisanteries vont bon train alors que nous venons seulement de nous retrouver, du nous tout craché, l'une des partie que je préfère de ce "nous" justement. Nous ne manquons pas de répartie et chaque échange devient un duel de répliques plus drôles les une que les autres. Preuve en est, je dois bientôt lui demander si j'ai le droit de venir dans la tente qu'il s'est à priori approprié sans se soucier de ma présence. Je m'en amuse et lui demande même de me préciser les endroits sur lesquels j'aurai le droit de me poser. « Arf, tu sais, elles sont les bienvenues partout ici » Je souris en hochant négativement de la tête. Serait-ce une réplique pour me faire savoir que la place sur lui est actuellement libre ? Le silence reprend sa place naturellement, comme si nos problèmes n'étaient jamais loin, et que d'un moment à l'autre nous pourrions en arriver au moment tant redouté pour ma part. IL me tend une perche - ou pas - en me demandant comment je vais, voulant certainement faire une allusion à mon manque de communication. Il faut dire que j'ai été carrément absente, et que venant de moi, ce n'est jamais bon. Nous avions été réellement spectateur d'un rapprochement fort l'autre soir, et voilà que nous en revenons au point de départ, celui où il est impossible de mettre un terme sur cette relation si intense mais tordue à la fois. Seulement, je n'ai pas envie de me retrouver dans ce genre de discussion alors que je viens à peine d'arriver et que j'ai l'occasion de me rendre à cet endroit magique que j'ai toujours voulu voir depuis mon arrivée ici. Je lui fais donc savoir que je dois m'absente,r lui donner quelques indications au cas où. Je me vois mal me perdre dans les bois et attendre que quelqu'un s'inquiète pour moi.« Je ferais de mon mieux… Je pourrai récupérer quelque truc moi ? Genre des souvenirs ? »Je relève mon regard dans le sien. "Beh vas y fais toi plaisir... même si je doute que tu veuilles embarquer mes plus belles robes..."le taquinais-je. Je suis sur le départ, et soudainement, il semble faire marche arrière, et je retrouve là le James que j'ai toujours connu, ca aurait bien trop facile s'il m'avait laissé partir sans rien dire ou faire.Je l'en dissuade.« Beh je ne sais pas… l’idée de passer du temps avec toi est une bonne occupation tu crois ? » Je fronce les sourcils. "Beh moi je pense pas, pas dans ces conditions... tu vas m'entendre râler et après tu te plaindras de ça par la suite". Je hausse les sourcils, oui, James aime beaucoup rappeler mes défauts et se moquer quand il en a l'occasion. Je décèle dans son regard qu'il n'abandonnera pas, et cède sans vraiment tenter de résister. Je le mets cependant en garde. Si je suis une artiste dans l'âme, il n'en est malheureusement pas la même chose pour lui. J'ai peut être du mal à me montrer sensible en général, mais ce qui m'entoure parvient régulièrement à me toucher, que ce soit des paysages, ou par des moments tout simplement magique. Je tiens à préciser que ca n'a rien de romantique, c'est tout simplement la beauté du moment, l'impression d'être seul à pouvoir les choses ainsi sous ce regard. « Si tu veux tant y aller, c’est que ça doit être exceptionnel, alors ça mérite de le voir… Et puis… je suis très sensible dans le fond. » Je fais une légère moue, pas très convaincue que ça lui convienne, mais après tout pourquoi pas.« Je te promets d’être sage et discipliné. » Je souris, lâchant un bref rictus dans un souffle peu contrôlé« Et… si ça compte pour toi, ça compte pour moi aussi… » je hoche de la tête doucement, laissant mon regard se perdre dans le sien. "Très bien, allons y alors". Je prends les devants en étant la première à prendre la marche alors que nous nous éloignons rapidement du groupe et des campements. "Tu penses qu'on peut tomber sur des animaux dangeureux?" demandais-je alors que nous commençons à nous enfoncer dans les bois. "Non pas que je commence à avoir peur mais bon..."

 
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
 

LOGEMENT #8 - LA TENTE DE LUXE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: EVENTS :: ÉVÉNEMENTS LMLYD :: les logements-