AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | .
 

 Drink with me..I'm alone JoyxColton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

F.R.I.E.N.D.S
avatar
♡ à miami depuis le : 28/05/2017
♡ nombre de post : 45
♡ feat : Alexis Ren
♡ anniversaire : 08/03/1994
♡ activité : Etude de vétérinaire

Sujet: Re: Drink with me..I'm alone JoyxColton  |  Mar 13 Juin - 22:28


Drink with me..I'm alone
 L'alcool et Joy c'était une longue histoire. Pas très joyeuse. Plutôt chaotique même. C'était 20 ans sans une goutte a juste être répugnée par l'odeur et la vision. C'était un verre avec de l'alcool qu'on lui avait servi et qui avait fini par terre. Cette boisson l'énervait. Quand on lui proposait un verre pour épancher sa tristesse elle balançait le tout. Puis à 21 ans elle avait goûté. Non plus que ça elle était tombée. Épuisée , seule et trompée elle avait essayé ce qui la dégoûtait le plus : l'alcool. Maintenant elle n'en buvait que rarement, ne prenons pas cette jeune femme pour une alcoolique , mais elle avait cette tendance à prendre plusieurs verres quand tout allait mal. Elle se sentait seule et toujours fatiguée , elle essayait de se concentrer sur ses cours sur son chien mais c'était compliqué de temps en temps. Tout le monde était différent mais savoir le passé de chacun était impossible. Il fallait apprendre à connaître les autres peu à peu. En regardant Colton la blonde s'était demandé qu'est ce qui n'allait pas. Son visage montrait une forme de déception ou tristesse malgré un sourire rassurant. Dans la situation inverse elle serait venue , elle aurait demandé ce qu'il se passait et l'aurait aidé.

- Plus âgées que moi ... plus mûres ! Plus pulpeuses !! Peut être même de caractère ... celles qui prennent les devants .. surtout au lit

Elle avait chuchoter, enfin à sa manière, la dernière phrase emmenant son indexe vers lui pour le taquiner alors qu'elle ne pouvait s'empêcher de rire quelque peu. Une fois dans la voiture sa remarque était presque indécente et pourtant elle était d'un sens des plus basiques : l'argent attire. Elle aurait toujours quelqu'un pendu à ses pieds si elle avait de l'argent. Mais ce n'était pas ce qu'elle cherchait. En fait , elle ne cherchait rien , n'attendait rien. Et puis la remarque la fit de nouveau rire. Claquant des doigts en le regardant.

- C'est vrai !! Les filles n'ont sûrement pas vu !! Ou alors c'est pas assez ... t'es sérieux aussi non ?!

Des questions indiscrètes, une bouche qui parlait trop l'ivresse lui donnait ce côté je m'en foutiste de ce que les autres vont penser. Mais cet homme la compatissait à ce qu'elle disait. Il l'écoutait. Avec attention. Alors elle écouta son histoire dessoûlant rien qu'au sujet. Et pourtant ce petit côté ivre était encore présent mais beaucoup moins qu'au début.

- Tu es veuf ?! Je savais pas. Et papa en plus ... c'est beaucoup trois enfants. Tu y arrives bien je suppose. En fait, j'pensais pas que t'avais ce passé. Mais de l'aide c'est bien... bois pas, ça aide pas.

Elle avait vraiment dessoûlée mais pas assez pour perdre ses rougeurs sur ses joues ni même cette envie de parler qui ne cessait de croître. Et pourtant c'est la première fois qu'elle parlait. Les mots du brun la firent se stopper complètement dans tout ce qu'elle pouvait faire. Ses yeux ne le quittèrent pas. Elle restait silencieuse alors que les mots qu'il prononçait étaient ceux qu'elle attendait depuis longtemps, bien trop longtemps. Sans crier gare ses yeux devenant de plus en plus humides. Elle sentait son souffle s'accélérer légèrement comme si ces seuls mots arrivaient à raviver cette douleur et tous ces sentiments enfuis. Détournant le regard elle baissa un peu la tête. Qui pouvait entrer dans sa tête et savoir ce qu'elle ressentait ? Et pourtant pouvait elle lui reprocher de vouloir l'aider ?

- Pourquoi je tomberai amoureuse ? Si je suis comme lui ? J'aime aussi passionnément que lui ... qui dit que je ne saurai pas aussi triste et perdue que lui ? ... Et les autres sont imprévisibles. Je veux juste me consacrer aux animaux ... au moins je sais à quoi m'en tenir. Moi en mère ? Haha ...

Ce rire était forcé comme les paroles qui semblaient être plus pour elle que pour lui. Elle ne faisait confiance à personne. Elle voulait juste une vie simple que les autres ne la regardent pas avec pitié. Et pourtant cette relation homme femme était manquant. Elle ne voulait pas s'attacher et ça avait bien réussi avec une vie sentimentale aussi désertique que le Sahara mais la douleur était plus vive lorsqu'on rentrait chez soi ou que ce genre de soirée arrivait.

- Je me voudrai pas en copine ... je me voudrai pas en femme et encore moins en mère. Alors considère que ca a été ma leçon

Redressant sa tête elle le regarda dans les yeux en lui souriant légèrement. Passant sa ma sous son nez elle tapa ensuite doucement sur le tableau de bord.

-Aller roule chauffeur rouleeeeee .

Elle avait encore tellement à sortir mais ici maintenant elle ne savait pas comment faire. Elle voulait s'abandonner et tout s'autoriser comme il lui avait dit mais elle n'y arrivait pas.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas

THIS IS US
avatar
♡ à miami depuis le : 22/04/2015
♡ nombre de post : 751
♡ double compte : KA
♡ feat : Ian M. Harding
♡ activité : faire mon possible

Sujet: Re: Drink with me..I'm alone JoyxColton  |  Ven 16 Juin - 18:11


Drink with me..I'm alone

À écouter la jeune demoiselle, Colton se rend bien compte qu'au final il a raison de penser tout ce qu'il pense d'elle. Elle est non seulement troublée et perdue, elle a aussi visiblement un manque flagrant de confiance en soi. C'est triste de voir qu'une aussi jolie jeune femme en devenir présente un certain mal de vivre. Colton se voit en elle puisqu'il est pareil. Il n'a pas confiance en lui et n'aura jamais confiance malheureusement. Il est un homme non seulement troublé par la mort tragique de sa première femme, les problèmes de comportement de son fils aîné Loïc, la maladie de son jeune fils Xavier et par l'adultère commit par sa deuxième femme. Il est aussi troublé sa jeunesse et son adolescence où il a été rejeté par les autres jeunes. Colton s'est souvent laissé marcher sur les pieds par les autres et c'est toujours son grand frère et sa petite soeur qui venaient à sa défense.

COLTON : « Tu es très belle Joy. L'amour, le vrai amour c'est au-delà des apparences. Ma première femme était ronde et la femme la plus extraordinaire du monde. Elle était plus jeune que moi au point où j'ai perdu le peu d'amis que j'avais. Je ne te cacherai pas qu'il y a des hommes qui aiment les femmes pulpeuses, les femmes barbies, les femmes sans cervelle, mais qu'est-ce que ça apporte? Ça n'apporte rien d'être vu au bras d'une femme qui ne fait rien à la maison parce qu'elle a peur de gâcher sa manucure. »

Il la regarde dans les yeux. Son but est de l'aider, de lui montrer qu'elle ne doit se comparer aux autres parce que tout le monde est different. Elle ne doit pas chercher à être une personne qu'elle n'est pas.

COLTON : « Je suis peut-être un acteur, tu crois peut-être que je n'ai pas de difficulté avec la sexualité, mais c'est faux. Je n'ai fait l'amour qu'avec deux femmes, les mères de mes enfants. Avec ma première femme j'ai attendu au mariage et avec ma deuxième femme ça a pris du temps avant de faire quelque chose parce que je n'étais pas prêt malgré que je sois dans la trentaine. Tout ça pour te dire que tu ne dois pas avoir peur, que l'homme qui t'aimera pour vrai se fichera que tu prennes les devants ou non et qu'avec le temps, à force d'échanger avec lui des moments intimes tu prendras confiance en toi et en ton partenaire. Il ne faut pas que tu aies peur de le dire quand tu n'aimes pas telle ou telle chose. »

Maintenant dans la voiture, Colton l'écoute toujours parce qu'il est important de l'écouter. Il voit bien qu'elle a besoin de se faire écouter. Son ivresse fait transparaître chez elle des choses qu'elle n'a jamais laissé paraître dans un état de sobriété.

COLTON : « Je ne suis pas intéressé d'avoir des femmes à mes pieds et encore moins parce que je suis un acteur, que j'ai une belle maison et que j'ai une voiture pas si mal. »

Une femme qui est avec un homme pour cela n'est pas une femme amoureuse. L'amour n'a rien à voir avec le matériel. Malheureusement beaucoup de femmes sont avec des hommes pour leur argent et beaucoup d'hommes sont avec de jeunes femmes uniquement pour le sexe. Nous vivons dans un monde pathétique.

COLTON : « J'ai quatre enfants, le quatrième je l'ai eu avec ma dernière femme. C'est la preuve qu'il ne faut pas se fier aux apparences parce que celles-ci sont souvent trompeuses. Merci du conseil, je ne me mettrai pas à boire. »

Dit-il en souriant. Il doit avouer que ça lui fait du bien de parler ainsi à quelqu'un. L'avantage est sans doute que Joy ne se souviendra pas de la moitié des choses qu'il a dites lorsqu'elle aura dégrisée totalement.

COLTON : « Personne ne t'oblige à tomber amoureuse. Si tu es heureuse comme tu es tant mieux, non? Il faut juste que tu saches que tu as autant le droit que n'importe qui d'avoir un amoureux et une petite famille juste à toi. Tu n'as pas le droit de t'empêcher d'aimer par "solidarité" pour ton père. Je ne connais pas ton père, mais je suis convaincu qu'il désire que tu aies une meilleure vie que la sienne parce que c'est tout ce que les parents veulent, que leurs enfants fassent mieux qu'eux. »

Un petit silence s'installe entre eux jusqu'à ce que Colton voit bien Joy ne veuille plus parler. Il respecte ce choix et se met en route dans le plus grand des silences.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas

F.R.I.E.N.D.S
avatar
♡ à miami depuis le : 28/05/2017
♡ nombre de post : 45
♡ feat : Alexis Ren
♡ anniversaire : 08/03/1994
♡ activité : Etude de vétérinaire

Sujet: Re: Drink with me..I'm alone JoyxColton  |  Sam 17 Juin - 21:55


Drink with me..I'm alone
 On ne savait pas vraiment un manque de confiance en soi ou en les autres, mais elle ne croyait plus aucune parole. Elle ne pensait pas pouvoir avoir une vie différente de ce qu'elle avait eu ou qu'elle avait. Mais Colton avait su la cerné. Grande première quand on savait qu'elle cachait cette partie noire et inintéressante d'elle même bien au fond d'elle. Qui voudrait s'entendre avec une fille qui ne cessait de courir pour échapper à son passé? On préférait l'agréable et la souriante Joy qui n'avait aucun problème. Colton était le genre de personne auquel on avait envie de se confier. Il avait ce regard réconfortant qui ne semblait pas juger. C'était sûrement le côté père qui ressortait. Maintenant qu'elle savait un peu plus de la vie privée de se dernier elle comprenait ce comportement protecteur qu'il avait eu envers elle. Et plus il avançait dans son histoire plus elle comprenait ce qu'il traversait. On ne pouvait rien savoir de la vie de quelqu'un en lui parlant rapidement et encore moins en le regardant. Il fallait avoir une conversation plus approfondie. Et là.. elle l'avait. Les mots de Colton la firent sourire tendrement alors qu'elle le regardait.

- Merci. Je sais que je peux attirer les gens. J'en ai conscience. Mais me poser dans une relation ça ne met jamais arrivé. Encore moins de tomber amoureuse et de me dire que cet homme est le plus merveilleux de cette terre. D'ailleurs comment tu parles d'elle.. C'est beau. Ca se voit là que tu l'aimais.  

En disant cela elle montra les yeux de Colton. Une fenêtre de l'âme disait on. Vous aurez beau regarder dans ses yeux des millions de fois, ils ne brillent que pour les animaux. Elle ne croyait plus en l'amour. Parce que son père avait ces mêmes yeux avec sa mère et des yeux haineux envers elle. La blonde ne savait même plus qui elle était. Une erreur ? Le fruit d'un amour passionnel ? Un trop dans un couple parfait. Maintenant qu'elle n'avait plus aucun des deux elle était seule. Alors à quoi ça avait servi ? Encore une fois le discours de Colton est celui d'un papa. Du moins d'une personne ayant un vécu et qui veut rassurer la pauvre bête qu'elle était.

- Vraiment ? T'es assez unique dans ton genre. On te regarde et on voit pas ça. Monsieur l'acteur est en fait quelqu'un de bien. Surement la personne la plus droite que je connaisse... Dit.. Tu me vois comme une enfant ? C'est pas un reproche.. Je veux juste savoir si quand je suis moi j'ai l'air d'une enfant égarée. Ou juste une femme égarée 

Riant légèrement c'était plutôt un rire triste et étouffé, presque forcé alors qu'elle ne pensait même plus à l'alcool qu'elle avait ingurgité. L'alcool s'était évaporé de lui même. Mordant un peu sa lèvre elle hocha lentement la tête en écoutant l'homme à ses côtés. L'acteur était quelqu'un d'effectivement très droit et honnête. Quelqu'un de rare finalement et elle avait eu assez de chance pour l'avoir à ses côtés ce soir. Ce soir où elle avait perdu ce sang froid. Ce soir où elle n'avait pas réussi à tenir comme avant.

- Le matériel reste quelque chose de matériel. Si on lui accorde de l'importance alors c'est là qu'on perd de vue le plus important. Un homme comme toi ça se fait rare. Et les filles qui ne cherchent rien à part de l'amour sont rares aussi.    

Elle était loin d'être matérialiste à vouloir ce que l'homme possédait. Elle était loin de vouloir manipuler les autres pour se faire une vie confortable. Au contraire. Comme une opposition elle cherchait la présences des autres et la solitude. Qu'est ce qu'elle cherchait dans sa vie ? Elle ne savait pas trop.

-Quatre.. Eh beh.. Ils s'appellent comment ? Tu dois beaucoup les aimer. Tu dois être un bon papa. C'est un conseil con quand on y pense mais un bon conseil. J'aurai aimé qu'on le donne à mon père

Riant un peu sur le début de la phrase son hilarité se calma bien vite lorsqu'il fut sujet de son père. Il avait tellement exécrable. Il avait été violent. Pas seulement physiquement mais aussi verbalement. Les mots blessaient parfois plus qu'un poing. La seule personne qui lui restait ne l'aimait pas. Maintenant elle n'avait plus personne. Colton avait ses enfants, avec le souvenir d'avoir vécu avec une femme qu'il avait aimé. Plus les mots de Colton sortaient plus les larmes lui montaient aux yeux. C'était surement pour cette raison qu'elle avait décidé de clore le sujet en tapotant sur le tableau de bord. Alors qu'il roulait elle repensait à tous les mots qu'il avait dit étant totalement dessaoulée maintenant bien que nauséeuse. Regardant par la fenêtre elle se rendit compte qu'elle ne savait pas où il l'emmenait mais qu'elle s'en fichait. Prenant la veste du brun entre ses mains pour la serrer un peu plus sur ses épaules elle se recroquevillait un peu comme pour avoir quelque chose qui l'entourait complètement. Après un long silence, et sans quitter la route des yeux, elle brisa ce silence pesant.

- Je veux. Je veux changer de vie. Je ne suis pas heureuse en étant toute seule. Mais je ne veux pas revivre ne serait ce que la moitié de ce que j'ai vécu. J'ai personne qui m'aime à mes côtés.. Et mon père ne souhaiterait qu'une chose: m'échanger avec ma mère. D'un côté je l'envie.. D'avoir connu l'amour et d'être partie heureuse.. Je ne sais pas si c'est un problème de droit.. ou juste une peur bleue de ce qu'il pourrait arriver. Et j'avoue ne pas vraiment savoir quand cela peut m'arriver.  

Gênée de parler elle gardait son visage un peu tourner avant de regarder la route en regardant par le pare-brise. Elle n'osait même pas demander où il l'emmenait, parce qu'elle n'avait pas envie de rentrer.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
 

Drink with me..I'm alone JoyxColton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: miami beach :: Centre-Ville. :: the seven devil bar-