AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | .
 

 LOGEMENT #10 - LA GROTTE DELUXE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

i'm a sexy pnj
avatar
♡ à miami depuis le : 21/07/2013
♡ nombre de post : 1693
♡ anniversaire : 26/04/1994

Sujet: LOGEMENT #10 - LA GROTTE DELUXE  |  Mar 6 Juin - 23:14

La grotte deluxe

occupée par : lyhanna & bellamy.


De quoi faire des jaloux C'est une chambre magnifique installée dans une grotte qui, vue de l'extérieur, ne paye pas de mine. C'est romantique et sexy, le lit king size est confortable et résistant, la salle de bain vend du rêve... Vous ne pouvez que passer un séjour extraordinaire dans cet habitat charmant

Revenir en haut Aller en bas
http://lovemelikeyoudo.1fr1.net

SKINS
avatar
♡ à miami depuis le : 15/05/2017
♡ nombre de post : 240
♡ feat : ashley stymest
♡ activité : études de psychologie en pause ; trafiquant (armes / drogues)

Sujet: Re: LOGEMENT #10 - LA GROTTE DELUXE  |  Mer 7 Juin - 15:15

Honnêtement, je ne savais pas pourquoi j'avais décidé de partir ici. Vraiment pas. J'avais déjà participé à plusieurs reprises à ces évènements, et... c'était plus parce qu'on m'y avait poussé que par réelle envie. Il s'était en plus passé à chaque fois des accidents un peu catastrophiques. Je me rappellerais pendant longtemps l'espèce de tempête qui avait balayé le logement alors qu'Hannah était enceinte, et qu'elle avait failli perdre le bébé... Il se passait toujours quelque chose de mal, dès que Nightmare était dans les parages. Mais bon. J'avais accepté pour me changer les idées, essayer de faire de nouvelles rencontres - clairement, pour voir quelque chose de nouveau. Mon retour à Miami était plus difficile que je ne l'aurais cru, la ville était encore trop empreinte de tous ces souvenirs, ces sentiments avec... Bref. Je voulais passer un petit moment hors de la ville et profiter un peu de l'été qui avait franchement pointé le bout de son nez désormais. Traînant ma petite valise, seulement vêtu d'un jean, un tee-shirt et des lunettes de soleil, je cherchai et trouvai rapidement la chambre - enfin... est-ce qu'on pouvait appeler ça une chambre ? - que l'on m'avait attribué. J'y entrai et fus assez surpris de ce qui m'attendait derrière la porte. Je n'avais jamais vu un tel logement. Moi qui pensait que ce serait une sorte de camping vétuste et qui m'était préparé psychologiquement à devoir partager les sanitaires et dormir à la belle étoile... Il s'agissait en fait d'une sorte de grotte troglodyte, superbement aménagée, avec un grand lit double... Déposant rapidement mes affaires, je jetai un coup d'oeil dans la salle de bain. Elle était plus grande qu'aucune salle de bain que j'avais vu en vingt-deux ans de vie. Je revenai, presque bouche bée, dans la chambre, et l'admira encore un peu. Y'avait pas à dire, elle était splendide. Peut-être un peu trop, d'ailleurs... Elle était presque... "romantique". Le genre de chambre que l'on trouve dans les hôtels, comment dire... "pour couples". Je soupirai. C'était bien Nightmare, ça. Je ne savais pas qui partagerait ma chambre, mais j'espérais secrètement qu'elle serait à moi tout seul. Je n'avais vraiment pas la tête à ce genre de choses, ces temps-ci. Après avoir déposé mes lunettes de soleil sur une table, je m'affalai sur le lit et fermai les yeux quelques instants. J'étais presque en train de m'endormir quand quelqu'un entra.
Revenir en haut Aller en bas

SKINS
avatar
♡ à miami depuis le : 12/11/2016
♡ nombre de post : 762
♡ feat : Chrissy Costanza.
♡ activité : Barmaid et chanteuse amatrice quand elle en a l'occasion.

Sujet: Re: LOGEMENT #10 - LA GROTTE DELUXE  |  Mer 7 Juin - 19:29

Un sac sur le dos et l'autre en main, Lyhanna ouvrit la porte presque maladroitement en s'effondrant presque sur celle-ci emportée par le poids de ceux-ci. Une petit « Oups », glissa entre ces lèvres, avant qu'elle ne commence à les manges en se concentrant pour ne pas tomber tout en refermant la porte. Le camping n'avait jamais été l'une de ses activités préférées, mais lorsque son patron lui a demandé d'y aller pour gérer le bar que personne ne voulait géré, elle n'avait pu refuser. Toujours trop gentille. C'était souvent les mêmes à faire le travail dont personne ne voulait, Lyhanna était cette personne. La porte fermée, elle se retourna et eut un petit sursaut fasse à la chambre dans laquelle elle allait dormir. Ou plutôt la grotte. C'était... Romantique, ce qui la gêna extrêmement, et cette gêne ne fit qu'augmenter lorsqu'elle remarqua une masse affalé sur le lit king-size. Un lit king-size. Deux personnes, et aucun second lit, ni canapé apparent. Pour vu que la brunette connaisse un minimum la personne avec qui elle allait devoir cohabiter le temps de ce séjour. Elle déposa ses affaires silencieusement, déjà mal à l'aise à cause de son entrée des moins discrètes. Il ne manquerait plus que Nightmare soit dans le coin et elle avait gagné le pompon. « Bonjour... », souffla-t-elle sans regarder l'autre personne, encore mal à l'aise de son entrée. Elle releva simplement la tête à fin de voir à quoi ressemblait son colocataire. Brun, tatoué, mais, c'était... « Bellamy ? », interrogea-t-elle, bien qu'elle sache la réponse. Et bien, voilà qu'elle le recroisait par hasard. Hallucinant. M'enfin, voyons l'avantage : elle connaissait un peu la personne avec qui elle partageait cette chambre. Même si, ça en restait quelque peu dérangeant, en vu de la chambre dans laquelle ils logeaient. Une chambre de « couple », chose qu'ils n'étaient pas. « Alors comme ça, tu te mets au camping ? », lui demanda-t-elle d'un ton rieur. Tout en attendant sa réponse, elle commença a ranger ses affaires. Si il y a une chose qui perturbait la brune c'était le manque d'ordre, le manque d'organisation. Ca la stressait plus qu'il ne le faudrait, chose qu'on ne soupçonnerait pas lorsqu'on la voit. Qui pourrait ce douter qu'une fille aussi froide puisse être aussi stressée ? Personne, et c'est ce qu'il l'arrangeait. Lyhanna était un coffre fort, et rares étaient les personnes à connaître ce qu'il s'y trouvait à l'intérieur : la vraie Lyhanna, inconnue de beaucoup.  


Dernière édition par Lyhanna A. Brooks le Lun 19 Juin - 19:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

SKINS
avatar
♡ à miami depuis le : 15/05/2017
♡ nombre de post : 240
♡ feat : ashley stymest
♡ activité : études de psychologie en pause ; trafiquant (armes / drogues)

Sujet: Re: LOGEMENT #10 - LA GROTTE DELUXE  |  Jeu 8 Juin - 23:54

Ce détail m'avait tout de suite frappé. Il n'y avait qu'un lit, et king size qui plus est. Cela laissait deux possibilités : soit j'étais seul dans cette chambre, ce qui expliquerait le fait qu'il n'y ait qu'un lit, soit... Nightmare se la jouait entremetteuse. Et j'avais bien l'impression que ce deuxième choix était le bon. Allongé sur le lit, j'étais en train de m'assoupir, espérant que je n'ai à partager le lit avec personne, quand on entra. Je me redressai presque immédiatement sur le lit, pas vraiment surpris au final de ne pas être seul dans la chambre. J'étais encore un peu endormi, et la basse luminosité de la pièce ne me permit pas tout de suite de reconnaître qui venait d'entrer, ou du moins de distinguer son visage. En tout cas, je pouvais dire que c'était une femme. Je me levai afin de l'aider avec tous ses bagages, car la jeune inconnue semblait un peu en difficulté. C'est en m'approchant que je la reconnu, et réciproquement - « Bellamy ? » s'exclama-t-elle. C'était bien Lyhanna. Je ne savais pas si c'était une coïncidence ou non, puisque je venais de la recroiser à Miami quelques jours auparavant, alors que nous ne nous étions plus recroisés depuis quelques années. Nous avions eu une sorte de flirt de vacances, un été, il y a trois ans, mais rien de plus. Je l'avais presque oubliée, en vérité - cet été-là, j'avais juste eu besoin d'oublier Andrea. Je ne savais même pas, à vrai dire, si nous étions des connaissances ou des amis. « Lyhanna » lui répondis-je avec un petit sourire entendu. La jeune femme se mit à ranger ses affaires, et, par pudeur, je me rassis sur le lit. Je n'avais pas vraiment envie de la voir sortir ses petites culottes ou que sais-je ; mais cela me dérange personnellement, mais elle n'avait probablement pas envie que je les vois... bref. Je me rassis sur le lit, adossé contre le mur en pierre. « Alors comme ça, tu te mets au camping ? » Un petit sourire s'afficha sur mon visage. Je devais avouer que je n'y croyais pas moi-même. « T'as vu ça. Qui l'eut cru ? Lyhanna et Bellamy font du camping » ris-je. « Même si on est plutôt sur un camping cinq étoiles, ici ». La chambre était bien trop belle. Beaucoup trop, même... « J'avais besoin de changer d'air, j'imagine » marmonnai-je, plus pour moi que pour elle. « D'ailleurs, pour le lit, t'en fais pas, je te le laisse, je me calerai quelque part. Genre, si je trouve une couette supplémentaire, je m'installe dans la baignoire ou... bref, quelque part » dis-je poliment. Nous n'étions pas proches, aussi je ne me voyais pas lui imposer ma présence dans le même lit.
Revenir en haut Aller en bas

SKINS
avatar
♡ à miami depuis le : 12/11/2016
♡ nombre de post : 762
♡ feat : Chrissy Costanza.
♡ activité : Barmaid et chanteuse amatrice quand elle en a l'occasion.

Sujet: Re: LOGEMENT #10 - LA GROTTE DELUXE  |  Sam 10 Juin - 16:26

L'entrée plutôt remarquée de la brunette, qu'elle regrettait, avait réveillé la personne somnolant sur le lit. Certes, elle ne voulait pas vraiment la réveiller, mais au fond, elle s'en foutait assez. C'était Lyhanna, toujours dans cette attitude à se foutre de tout. Enfin, en général, il y avait tout de même des moments où la situation lui apportait, mais c'était assez rare. Réveillé, la personne avec qui elle allait devoir cohabiter le temps de son séjour ici arriva et l'aida avec ses bagages, ce qui en vérité la mettait un peu mal à l'aise. Elle n'était pas habituée à recevoir de l'aide des autres, et en toute honnêteté, elle détestait ça. Ca lui donnait cette impression de faire pitié, cette impression qu'elle ne supportait que trop mal. Et cette impression ne pu que s'accentuer lorsqu'elle reconnu Bellamy, ils étaient certes en bons termes, mais le fait qu'elle connaisse la personne en face d'elle ne l'aidait pas vraiment. Faire pitié à une connaissance, bien Lyha, ne pouvait-elle s'empêcher de penser. De plus, se retrouver dans la même chambre que Bellamy ne pu que lui faire penser à Nightmare... Serait-ce un moyen de lui faire comprendre qu'elle l'avait à l'oeil ? Un frisson la prit en y pensant. Non, il ne fallait vraiment pas que ce soit elle, ça ne sentait jamais vraiment bon lorsqu'elle était dans les parages. Elle avait recroisé le brun sur son temps de travail quelques jours auparavant, et avant de le recroiser, elle l'avait pour tout dire oublier. Les années avaient passées, et ce n'était qu'un flirt de vacances, et elle n'aurait jamais vraiment pensé le recroiser un jour, et elle imaginait que c'était sûrement la même chose pour lui. D'ailleurs, elle n'y pensait même plus, et l'avait pour dire oublié. La brunette rangeait ses affaires, tout en s'étonnant sur le fait que le brun se mette au camping. Ca la surprenait quelque peu. « T'as vu ça. Qui l'eut cru ? Lyhanna et Bellamy font du camping », ce qui fit sourire discrètement la brunette. « Même si on est plutôt sur un camping cinq étoiles, ici ». C'est vrai que lorsqu'on dit camping, on ne pense pas vraiment à ce genre de chambre dans une grotte deluxe, on pourrait même dire que c'est une chambre romantique pour un couple. Or, ils n'étaient pas un couple, juste deux connaissances qui se retrouvaient là dans le plus grand des hasard. Enfin, le hasard... A qui voulait l'entendre plutôt. Lyhanna ne croyait pas vraiment au hasard, et pour elle, Nightmare était passée par là, c'était évident. « Pas moi en tout cas », rigola-t-elle légèrement, « Je dirais même que là, ce n'est même plus vraiment du camping... », souffla-t-elle en regardant la chambre. Ca n'était clairement pas dans l'idée qu'on se faisait du camping, c'était certain. « De base, je viens pour bosser, en plus. Je m'attendais plus à ce genre de gîte collectif pour les employés, autant dire que c'est pas trop ça » En même temps, qui s'imaginerait venir bosser dans un camping et finir à loger dans une chambre comme celle-ci ? Ca lui paraissait insensé, et assez fou. Elle devait avouer qu'elle n'aurait pas été étonnée de se retrouver avec une petite tente individuelle dans laquelle elle irait dormir juste quelques heures par jour, mais ce retrouver dans cette grotte... Ouais, ça l'avait carrément étonnée. Elle entendit Bellamy dire qu'il avait sûrement besoin de changé d'air, mais elle décida de ne pas répliquer. Il avait l'air de se parler plus à lui-même qu'autre chose, et se mêler de la vie des autres n'était pas vraiment son style. « D'ailleurs, pour le lit, t'en fais pas, je te le laisse, je me calerai quelque part. Genre, si je trouve une couette supplémentaire, je m'installe dans la baignoire ou... bref, quelque part » Elle haussa un sourcil avant de se tourner vers lui. Lorsqu'elle est rentrée dans la chambre il était étalé sur le lit en somnolant, elle doutait fortement que le confort soit le même dans la baignoire, même avec une couette en plus. « Oh non ! Prends le lit, il y a des chances que je ne dorme pas beaucoup, vu que je suis la seule à tenir le bar pendant le séjour... Je risque de ne pas être loin de faire du h24. Puis dans le pire des cas, si il fait chaud je risque de finir allongée par terre », débita-t-elle tout en se relevant et s'attachant les cheveux en une queue de cheval pour éviter qu'il ne la gêne. Elle ne les attachait pas souvent, mais là, ils la gênaient, alors elle n'avait pas réfléchi plus que ça avant de les attacher. Dormir par terre ne dérangeait pas Lyha, elle le faisait même souvent, ayant un peu de mal à supporter trop de chaleur, enfin, ça dépendait des conditions. Pour le coup, elle était sûr qu'avec les journées de boulot sur le dos ça la saoulerait et elle s'énerverait assez vite avec la fatigue, et s'allongerait donc par terre, en quête de fraîcheur.
Revenir en haut Aller en bas

SKINS
avatar
♡ à miami depuis le : 15/05/2017
♡ nombre de post : 240
♡ feat : ashley stymest
♡ activité : études de psychologie en pause ; trafiquant (armes / drogues)

Sujet: Re: LOGEMENT #10 - LA GROTTE DELUXE  |  Dim 11 Juin - 17:58

Au final, j'étais assez soulagé de devoir partager la chambre avec Lyhanna. J'aurais détesté devoir le faire avec un ou une inconnu(e), honnêtement. Ces derniers temps, je n'avais pas vraiment le courage de me socialiser avec ceux que je ne connaissais. Au moins, avec elle, je n'aurais pas besoin de le faire, et ce même si nous n'étions pas spécialement proches. Disons que ce serait moins gênant. Et puis, même l'eau avait coulé sous les points depuis que nous nous étions vus pour la dernière fois, je l'aimais bien, Lyhanna. Je la connaissais assez peu, au final, même quand nous étions... "sortis ensemble" ? Je ne savais même pas si l'on pouvait utiliser ces mots pour qualifier l'espèce de flirt que nous avions eu il y a de ça plusieurs années. J'avais juste eu envie de m'amuser un peu, sans me prendre la tête, après ma "rupture" avec Andrea et mes soucis avec Adela, la mère de ma fille. Et, au fond, je pense que ç'avait un peu été le cas également de Lyhanna. Donc oui, tout compte fait, j'étais presque soulagé de la voir débarquer dans la chambre, elle et ses cent mille valises. Je lui fis part de ma surprise ; je n'aurais jamais cru, si on me l'avait dit quelques mois plus tôt, qu'un jour nous nous retrouverions à faire du camping à Miami, même si Nightmare nous avait préparé quelque chose qui ne ressemblait en rien à un camping ordinaire. Lyhanna partageait ma surprise. Qui ne l'aurait pas été, en même temps ? Je m'attendais à dormir dans une tente, pas dans une espèce de grotte. « De base, je viens pour bosser, en plus. Je m'attendais plus à ce genre de gîte collectif pour les employés, autant dire que c'est pas trop ça » Sa remarque me fit sourire. « C'est sans compter Nightmare. Elle fait tout le temps ça. T'es peut-être pas en ville depuis assez longtemps pour savoir, mais... » J'haussai les sourcils. « Attends-toi à avoir des surprises. Je n'ai jamais participé à un seul de ses évènements sans qu'elle... ou il, d'ailleurs ? ne concocte quelque chose ». Les souvenirs de la tempête, il y a un an, refirent surface. Hannah avait failli y perdre son enfant. « Enfin. Tu travailles au bar, j'imagine ? Est-ce que je dois m'attendre à avoir des cocktails gratuits, alors ? » plaisantai-je d'un ton plus léger. Je ne voulais même pas imaginer ce que Nightmare allait nous préparer ce coup-ci.

Je lui fis ensuite part de mon intention de lui laisser le lit, ce que je trouvais assez normal. Ça ne me gênait pas du tout. « Oh non ! Prends le lit, il y a des chances que je ne dorme pas beaucoup, vu que je suis la seule à tenir le bar pendant le séjour... Je risque de ne pas être loin de faire du h24. Puis dans le pire des cas, si il fait chaud je risque de finir allongée par terre » J'haussai un sourcil interrogateur. Effectivement, si elle travaillait au bar, elle ne risquait pas de rentrer très tôt. Mais je n'étais pas non plus du genre couche-tôt, alors bon... « Dormir par terre ? Je n'aurais jamais cru voir ça non plus, un jour, Lyhanna Brooks dormir sur le sol » la taquinai-je. « Au pire, ça ne me gêne pas qu'on dorme ensemble, c'est plus pour toi. Enfin, si tu rentres et que je me suis endormi comme une merde dans le lit... Je suis le coloc' parfait, pas de ronflements, rien ». À peine avais-je fini ma phrase que mon téléphone, posé à mes côtés sur le lit, vibra. Comme Lyhanna commençait à ranger ses affaires, je le saisis. Mon sang ne fit qu'un tour. C'était un message anonyme, mais je savais qu'il venait de Nightmare. En vérité, je n'étais qu'à moitié étonné. La chambre, puis le message... Ça lui ressemblait parfaitement. Nightmare - ou du moins l'expéditeur du message - me donnait pour mission de relever un défi sous peine de révéler des choses compromettantes à mon sujet. Génial... J'avalai ma salive avec difficulté. « Hm, ça va toi, sinon ? » demandai-je, un peu perturbé par le message que je venais de recevoir.
Revenir en haut Aller en bas

SKINS
avatar
♡ à miami depuis le : 12/11/2016
♡ nombre de post : 762
♡ feat : Chrissy Costanza.
♡ activité : Barmaid et chanteuse amatrice quand elle en a l'occasion.

Sujet: Re: LOGEMENT #10 - LA GROTTE DELUXE  |  Lun 12 Juin - 2:43

En pensant au fait qu'elle pouvait être observée et que tout ce qu'il se passe soit calculé, la brunette eut des frissons. Elle aimait bien être maître de son destin, et ce n'était clairement pas le cas ici. Elle savait le risque qu'elle prenait en allant travailler ici, seulement elle n'avait pas vraiment eu le choix. Son patron lui avait fait les yeux doux et promis qu'à son retour elle avait la scène pour elle, ce qui était bien trop alléchant comme proposition pour être refusée. Quelque part, Lyhanna avait bien envie de savoir ce qu'il allait se passer, ou du moins ce qui pourrait éventuellement arrivé, mais elle savait également que c'était dangereux. Jouer avec le feu ne lui faisait pas vraiment peur, mais elle savait que jouer avec Nightmare c'était jouer avec bien plus fort qu'elle, et donc prendre beaucoup de risque, chose qu'elle ne pouvait pas se permettre. Et puis comme l'avait dit Bellamy, elle, ou encore il, était toujours présent dans ce genre d'événement, ce qui renforça la brune dans son idée de ne pas chercher plus loin. Après tout, elle venait ici pour travailler, peut-être pouvait-elle espérer la tranquillité ? « Enfin. Tu travailles au bar, j'imagine ? Est-ce que je dois m'attendre à avoir des cocktails gratuits, alors ? » Le brun changea de sujet, ce qui l'arrangea. Elle ne tenait pas vraiment à parler pendant des heures de Nightmare et ce dont elle était capable, c'était loin d'être un sujet de conversation qu'elle aimait vraiment. « Ouais, je bosse au bar, et pour les boissons gratuites on verra. », rigola-t-elle, bien qu'elle sache que ce n'est pas à son patron que ça poserait problème. Il était plutôt sympa comme patron tout de même, il la laissait se produire de temps à autre et n'était jamais sur son dos, sachant que de toute manière Lyhanna détestait ça. Elle avait sa manière de bosser, et quoiqu'il aurait pu dire elle ne l'aurait pas changé. Quelque part, avoir une barmaid comme Lyhanna était plutôt bien selon lui. Elle avait du répondant et savait remettre tout de suite en place quand il le fallait, plutôt une bonne chose. En y pensant, la brunette réalisa qu'elle n'allait pas pouvoir chanter pendant la durée de son séjour, d'autant plus qu'elle cohabitait avec quelqu'un. Certes, elle connaissait un peu cette personne, mais elle ne se permettrait pas de pousser la chansonnette comme ça, elle trouvait ça irrespectueux. Et puis, ce n'est pas comme si elle allait bientôt partir en tournée avec son groupe, c'était leur rêve, mais pas encore d'actualité. D'ailleurs, en y pensant, elle adressant un regard vers son tatouage située à son poignet droit. Ils possédaient tous les trois ce tatouage, elle au poignet droit, et les gars l'avait pour un sur le bras gauche et l'autre sur le bras droit. Ils l'avaient fait lorsqu'ils avaient écrit leur premier album, certes amateur - chose qu'ils sont toujours - mais c'était un souvenir de leur début, et elle ne pouvait s'empêcher d'être nostalgique lorsqu'elle regardait ce tatouage. Ca lui rappelait ces deux petits New Yorkais qui lui manquaient un peu.

Par la suite, Bellamy se proposa à lui laisser le lit, ce qu'elle refusa directement. Pour commencer, il était arrivé avant et puis vu les horaires qu'elle ferait et ses insomnies, il valait mieux qu'il ait le lit. De plus, il n'était pas impossible qu'elle finisse à dormir par terre si jamais la chaleur se faisait insupportable. C'était Lyhanna, pas patiente pour un sous et radicale dans ses solutions. « Dormir par terre ? Je n'aurais jamais cru voir ça non plus, un jour, Lyhanna Brooks dormir sur le sol » Et le pire dans tout ça, c'est que ça arrivait fréquemment. Elle préférait le froid, ce qui n'était pas si étrange en fin de compte. C'était un être froid, qui aimait le froid et supportait mal la chaleur. « Au pire, ça ne me gêne pas qu'on dorme ensemble, c'est plus pour toi. Enfin, si tu rentres et que je me suis endormi comme une merde dans le lit... Je suis le coloc' parfait, pas de ronflements, rien » la brunette rigola en haussant les épaules. « Je m'en fous, comme ça arrange. Puis si tu joues les étoiles de mer c'est pas grave, j'ai tendance à avoir quelques insomnies. » A peine avait-elle eu le temps de répondre que le portable du brun vibra, suivi de près par celui de Lyha, qui elle suppose il n'avait pas entendu. Fronçant les sourcils, elle sorti son portable, se demandant qui pouvait lui envoyé un message. Son sang se glaça lorsqu'elle lu un message anonyme la menaçant de révéler des choses compromettantes à son sujet si elle ne réalisait ce qu'il lui était demandé. Ses mains tremblaient légèrement, et lorsqu'elle s'en aperçu, elle se reprit, remettant son masque ne laissant passer aucune émotion, celui derrière lequel elle se cachait tout le temps. « Hm, ça va toi, sinon ? » Est-ce que ça allait, en vérité elle ne savait pas, elle ne savait jamais. Lyha détestait cette question, pour la simple et bonne raison qu'elle ne savait jamais quoi dire. « Ca va, toi ? », lui répondit-elle de sa voix neutre, comme si elle se foutait de tout. En vérité, c'était ses barrières qui se montait avec tout le monde. Elle n'y pouvait rien, mais ce message l'avait quelque peu perturbée, et son seul moyen de cacher cette perturbation était de paraître neutre, presque froide. Foutue carapace, pourrait-on dire.
Revenir en haut Aller en bas

SKINS
avatar
♡ à miami depuis le : 15/05/2017
♡ nombre de post : 240
♡ feat : ashley stymest
♡ activité : études de psychologie en pause ; trafiquant (armes / drogues)

Sujet: Re: LOGEMENT #10 - LA GROTTE DELUXE  |  Mar 13 Juin - 11:34

Je ne craignais pas Nightmare non plus, mais il était certain que je me méfiais de ce qu'elle pouvait potentiellement faire. Elle avait toujours été mêlée aux évènements tragiques de la ville et... Disons que je n'avais pas envie qu'un jour je me retrouve au coeur de ces évènements. Et surtout, je craignais que Nightmare ne sache des choses sur moi que, disons, je n'avais pas envie de voir révélées. Et pourtant, malgré tout ce que je savais sur elle et sur ce qu'elle était potentiellement capable de faire, j'étais ici... Foutu danger, foutue addiction. J'avais toujours le don de me foutre dans la merde, et sciemment qui plus est. Peut-être parce qu'au fond j'avais toujours besoin de ce piquant d'adrénaline, j'avais toujours besoin de ressentir que j'étais sur le fil, et que le moindre faux pas me ferait basculer. J'en avais besoin, oui. Peut-être était-ce une autre des raisons qui m'avaient poussé à rejoindre l'évènement. Enfin. Je chassais rapidement ces idées anxiogènes de mes pensées, et reportai mon attention sur Lyhanna, avec qui j'étais relativement soulagé de partager une chambre. Je la taquinais sur le fait que travaillant au bar, elle allait pouvoir m'offrir des verres gratuitement. « Ouais, je bosse au bar, et pour les boissons gratuites on verra. » rit-elle. J'haussai un sourcil amusé. « J'adore les mojito, en tout cas » plaisantai-je. En vérité, je me fichai pas mal qu'elle m'offre une boisson. C'était pas comme si je comptais passer ma soirée au bar. Je lui proposais ensuite de lui laisser le lit, plus par politesse qu'autre chose puisqu'en vérité, je me fichais pas mal de dormir avec quelqu'un ou non. « Je m'en fous, comme ça arrange. Puis si tu joues les étoiles de mer c'est pas grave, j'ai tendance à avoir quelques insomnies. » Je dormais moi aussi assez peu, finalement. Mes mauvais souvenirs, mes tracas et mes démons aimaient venir me hanter quand, exténué, je fermais les yeux à la nuit tombée, désespérément à la recherche de sommeil, si bien que je le trouvais assez rarement. « Eh bien, on forme une belle équipe alors » commentai-je, amusé.

Le message que je reçus quelques instants plus tard fit disparaître tout ce qui se passait autour de moi. Nightmare, c'était elle, j'en étais sûr. Mon coeur se mit à battre plus vite et plus fort à l'idée qu'elle puisse révéler certains de mes "secrets". Elle pouvait ruiner ma vie, si elle le faisait. Je tâchai cependant de ravaler ma surprise et, presque machinalement, je demandai à Lyhanna comment elle allait. « Ca va, toi ? » Je crus voir pendant un infime instant, quelques micro-secondes, que la jeune femme était déstabilisée, mais cette impression disparut bien vite. C'était bien moi que le message de Nightmare avait décontenancé. « Ça peut aller » Je n'avais pas l'air très convaincant, mais en même temps, je me voyais mal lui mentir et lui dire que tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes puisque c'était entièrement faux. Je me levai du lit, histoire d'aller ranger un peu mes affaires ; à peine étais-je debout qu'une faiblesse dans les jambes me prit, et sans que je puisse l'expliquer, je m'écroulai par terre, les jambes tremblant. Pendant quelques secondes, je crus que toute force m'avait abandonné. Encore ? pensai-je amèrement. Alors que Lyhanna s'approchait de moi, une boîte de médicaments tomba de ma poche. Je l'attrapai et en avalai un, puis tournai ma tête vers Lyhanna. « Oh, t'en fais pas, c'est pas grave... Une petite faiblesse » mentis-je. En vérité, je savais très bien ce que c'était, tout comme je savais que ce n'était pas anodin et que ça n'irait pas en s'améliorant. Difficilement, je me redressai, et revint à ma position assise sur le lit.
Revenir en haut Aller en bas

SKINS
avatar
♡ à miami depuis le : 12/11/2016
♡ nombre de post : 762
♡ feat : Chrissy Costanza.
♡ activité : Barmaid et chanteuse amatrice quand elle en a l'occasion.

Sujet: Re: LOGEMENT #10 - LA GROTTE DELUXE  |  Mar 13 Juin - 22:27

Plus elle y pensait, plus Lyha se rendait compte que c'était une erreur de venir ici. Elle n'était déjà pas au top, bien qu'elle le niait, alors si Nightmare décidait de lui jouer quelques tours, il n'était pas dit qu'elle en sorte indemne. C'était une mauvaise passade, comme elle aimait l'appeler. Ses vieux démons refaisaient leur apparition, lui enlevant le peu de moral qu'elle avait en temps normal. Le sommeil se faisait rare, l'appétit n'était plus là et elle commençait à retomber gentiment dans la drogue. Elle pensait avoir réussi à échapper à son passé, et pourtant... Il la rattrapa bien plus vite qu'elle ne le voulait. Nightmare n'était qu'un élément en plus, mais un élément qui pouvait s'avérer dévastateur et qui était à prendre en compte. Elle ne pouvait pas se permettre d'ignorer sa possible, et quasiment sûre, présence ici. Enfin, il fallait qu'elle essaye de penser à autre chose, qu'elle se change les idées. Elle entendit Bellamy dire qu'il adorait les mojitos, mais il lui semblait comme loin, à cet instant. La brunette était complètement perdue dans ses pensées. Elle sortie de celles-ci quelques secondes plus tard, alors que le brun lui proposa de prendre le lit tandis que lui se trouverait un autre endroit pour dormir. La réponse était simplement non. Et puis ça n'avait pas l'air de déranger vraiment ni l'un ni l'autre de dormir avec l'autre. De toute manière, au vu de la taille de lit, ça serait limite comme si ils avaient chacun leur lit, en y réfléchissant. Puis avec ces insomnies, ce n'est pas comme si elle allait passer sa vie à dormir dans ce lit, et au vu de sa remarque, il ne dormait pas beaucoup lui non plus.

Puis ensuite ce fameux message anonyme arriva et décontenanca la belle quelques secondes avant qu'elle ne se reprenne et calme les légers tremblements qu'avaient pu faire ses mains sur le coup. C'était au vu du message, sans aucun doute Nightmare, ou alors peut-être un ami à elle, qui sait ? Bellamy qui avait l'air lui assez déstabilisé lui demanda comment elle alla, ce à quoi elle répondit avec son mensonge habituel avant de lui retourner la question. « Ça peut aller » avait-il répondu sans être vraiment convaincant. Elle savait qu'il mentait, mais elle n'osa pas insister plus. Ca ne la regardait pas et elle doutait qu'il veuille vraiment aborder le sujet de ses soucis avec elle. Après tout, ils ne se connaissaient pas tant que ça non plus. Le brun se leva du lit, mais à peine s'était-il mit en appui sur ses deux jambes que celles-ci semblèrent défaillir sous son poids, comme si elles ne pouvaient plus le supporter. Par réflexe, Lyha se leva et s'approcha de lui, voyant que ses jambes n'arrêtaient pas de trembler. Une boîte de médicaments tomba de sa poche, laissant alors Bellamy en prendre un. Tout de suite, dans la tête de la brunette c'était un tas de question qui s'enchaînaient. Sait-il ce qu'il lui arrive ? Qu'est-ce qu'il vient de faire ? Quel est ce médicament ? A celles-ci s'ajoutaient encore d'autres questions. Lyhanna avait beau le cacher, elle était de nature curieuse, et bien qu'elle puisse contrôler ce qui sortait de sa bouche, elle ne pouvait pas contrôler les questions qui se bousculaient les unes après les autres dans sa tête. « Oh, t'en fais pas, c'est pas grave... Une petite faiblesse » Il mentait, c'était certain. Alors qu'il se relevait difficilement afin de se rasseoir sur le lit, la brune ne bougea pas, songeant quelque peu avant de tourner son attention vers son colocataire pour le séjour. « Je fais pas médecine, mais y'a vraiment pas besoin de faire des études de médecine pour savoir que ça », débita-t-elle tout en pointant l'endroit où il était tombé quelques minutes auparavant, « Ce n'est pas rien. » Elle resta assise par terre à côté de sa valise, en regardant ce qu'il restait à l'intérieur, et ce qu'on y voyait en premier était ce qu'elle avait amené pour manger, puisqu'elle savait qu'elle ne pourrait rien avaler de ce qu'il pourrait lui être servi ici sans qu'elle ne se sente obliger de se faire vomir par derrière. Alors elle avait amener quelques compotes et quelques pommes, puisqu'elle savait qu'elle n'avalerait rien de plus qu'une de ces deux choses par jour, et encore. C'était bien évidement sans compter les jours où elle ne mangerait rien. Elle se précipita à fermer sa valise, ne supportant plus la vue. « Enfin soit, je comprends que tu ne veuilles pas en parler, j'aurais sûrement fait pareil. », avoua-t-elle en faisant référence à sa réaction face à ce qu'il lui été arrivé quelque minutes auparavant.
Revenir en haut Aller en bas

SKINS
avatar
♡ à miami depuis le : 15/05/2017
♡ nombre de post : 240
♡ feat : ashley stymest
♡ activité : études de psychologie en pause ; trafiquant (armes / drogues)

Sujet: Re: LOGEMENT #10 - LA GROTTE DELUXE  |  Jeu 15 Juin - 15:29

La conversation allait bon train avec Lyhanna, et je commençais presque à oublier que Nightmare allait probablement faire des siennes pendant l'évènement. J'étais assez soulagé de devoir partager ma chambre avec elle, et puis nous nous entendions bien... Enfin, c'était avant que mon portable ne vibre et que je ne remarque que c'était précisément un message de cette bonne vieille Nightmare. Son message me glaça le sang, d'abord parce que ce n'était qu'un chantage à la con, mais surtout parce que j'allais être obligé de faire ce qu'elle me disait, justement à cause de ce chantage à la con. J'allais être obligé de me plier à ses petites lois sournoises, et cela ne me plaisait pas. Mais je ne pouvais faire autrement. Même si je n'en étais pas certain, Nightmare avait les moyens de foutre ma vie en l'air et de détruire donc ce que j'avais patiemment construit autour de moi. Même si je tâchais de faire en sorte que Lyhanna ne remarque pas mon trouble, l'atmosphère autour de nous semblait s'être alourdie. J'avais un peu de mal à me sortir les mots de Nightmare de la tête, et j'étais plus que jamais convaincu que celle-ci représentait une menace - pour moi, mais aussi pour les autres.

Et puis, alors que je tentai de me lever du lit, chose tout à fait anodine, mes jambes défaillirent, comme si elles n'étaient plus en mesure de me porter, et je m'écroulai sur le sol. Mes jambes tremblaient et semblaient avoir perdu toute leur force. Presque immédiatement après ma chute, je prenais un de ces petits médicaments de la boîte qui venait de tomber de ma poche, en sachant pertinemment que Lyhanna était en train de me regarder. J'avais juste hâte que le médicament fasse effet, car je savais que je me sentirais un peu mieux après cela. Pendant un temps, du moins ; les effets n'étaient jamais durable, et toujours cette terrible sensation reviendra. Ces tremblements, puis la migraine, la nausée, ensuite les hallucinations, dans le pire des cas. Non, une crise ne pouvait pas se produire ici... Je tentais d'expliquer à Lyhanna que ce n'était qu'une faiblesse, mais je savais bien que la jeune femme ne me crut pas. Avait-on déjà vu des faiblesses de cette ampleur ? Probablement pas. « Je fais pas médecine, mais y'a vraiment pas besoin de faire des études de médecine pour savoir que ça. Ce n'est pas rien. » Je la regardai un instant, interdit, sans rien dire. Est-ce que je devais lui dire...? Non, probablement pas. Elle s'inquiéterait peut-être, ou du moins, me regarderait différemment, et c'était pas forcément dans mes projets. Quoique, elle était peut-être déjà au courant... Enfin, je n'en savais rien, et surtout je ne savais pas si c'était une bonne idée que je lui en parle. « Enfin soit, je comprends que tu ne veuilles pas en parler, j'aurais sûrement fait pareil. » Sa remarque m'intrigua. Je ne voyais pas bien si elle faisait référence à quelque chose ou non. Quoi qu'il en soit, je tâchai de prendre mon courage à demain pour lui parler. Après tout, si jamais il venait à m'arriver quelque chose et que Lyhanna était dans le coin, elle pourrait peut-être m'aider. « Hm, ça ne va pas fort en ce moment pour moi » commençai-je un peu hésitant. « Ce sont des crises, en fait. Ça commence par des tremblements, des faiblesses musculaires comme celle-là, et puis les symptômes deviennent plus forts, plus nombreux. Des insomnies, des nausées, des troubles psychiques. Enfin tout se déglingue » dis-je avec un petit sourire triste. « Je veux juste que, si jamais tu me vois dans cet état pendant la soirée, je voudrais que tu me donnes un médicament - j'ai toujours la boîte sur moi. Ça calme la crise pendant un moment ». Un petit silence s'installa. « Ça peut être vraiment grave si je fais une crise et que personne ne s'en occupe ».
Revenir en haut Aller en bas
 

LOGEMENT #10 - LA GROTTE DELUXE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: EVENTS :: ÉVÉNEMENTS LMLYD :: les logements-