les scénarios attendus
Ryder (négociable) est agent de la CIA, plutôt haut placé, et son histoire personnelle est au choix, bien que tu puisses trouver des pistes et des idées dans le scénario. Il est l'agent traitant d'Anteynara, une tueuse professionnelle qu'il a recrutée il y a quelques mois. Ils entretiennent une relation pro, qui risque sens cesse de dépasser cette limite-là, sont très différents mais ont pourtant des choses en commun. Il est responsable des faits et actes de la jeune femme, qui pendant des années a été habituée à agir seule. C'est un duo qui promet son lot de rebondissements !
Ryder • 25/30 ans • Employé de la CIA • Tyler Posey, Pierre Niney, négociable • lien
Il est né à New York, il a été élevé par sa mère seulement. À l'adolescence, on pouvait dire que Blake était un passionné de hockey. Puis, un jour, il a vu Aloysia patiner, libre comme l'air, il a été impressionné et il a voulu essayer le patinage artistique. Il a apprécié, même que la jolie blonde lui a demandé d'être son partenaire, il a accepté. Il a développé une attirance pour le patinage artistique et son but est devenu de faire des compétitions. Pour aider financièrement sa mère, il a fait des boulots pour être payé au noir. On peut dire qu'il en a bavé, mais on peut aussi dire que c'est un grand travailleur. Il a beaucoup voyagé pour ce sport qui l'intéressait d'abord. Il a fait la rencontre d'Aloysia où rapidement ils devinrent partenaires de patin. Une longue histoire se développèrent tous les deux jusqu'au jour où un accident survint, Aloysia ne pouvait plus patiner, alors il s'est tourné vers une autre partenaire de patin: Emily. Malheureusement, ils ne gagnèrent rient tous les deux c'est pourquoi il revint 2 ans après vers Aloysia pour retenter les compétitions. Mais toute bonne chose a une fin, après les compétitions, il a décidé de se tourner vers son autre sport favori: le hockey. C'était d'abord un loisir, mais il fut rempli de joie lorsqu'il apprit qu'une équipe voulait bien de lui.
Blake Harmon • 27 ans • Hockeyeur • Bob Morley • lien
Alex est une femme simple mais distinguée. Le genre de fille qui ébloui le monde sans même le savoir. Je pensais pouvoir prétendre la charmer au premier regard, et contre toute attente, c'est moi qui me suis retrouvé piégé. Nous avons vécu plusieurs mois ensemble, avec de bons moments ancrés dans ma mémoire. Mais j'ai rencontré quelques soucis professionnels. A défaut de pouvoir t'en parler, je m'en suis pris à toi, je t'ai repoussé, et je suis parvenu à te faire fuir, sans chercher à te retenir. Et voilà après quelques années que je me retrouve de nouveau à Miami. Tu n'es jamais vraiment parti de mon esprit. Mais comment fais-je pouvoir passer outre en apprenant que tu t'es marié, et que tu coules des jours heureux depuis notre séparation? Les sentiments sont toujours là, mais seront t-ils suffisant?
Alex Hamilton • 30 ans • Pédiatre • Emmy Rossum • lien
Cassandra Keating est née dans la ville de New York, elle a grandi dans des beaux quartiers contrairement à Jake, elle est l'unique fille d'un sergent de police et d'une femme médecin connue à l’hôpital de New York, elle a donc grandi dans un milieu aisé contrairement aux enfants pourris gâtés qui profitent de l'argent de leurs parents. Cassandra n'est pas ce genre de personne, bien sûr ses parents sont riches mais elle ne profite pas de leur argent au contraire elle a toujours voulu gagner son argent elle-même. Cassandra se voyait un grand avenir dans le milieu médical elle voulait devenir médecin comme sa mère mais lors d'une soirée entre amies dans l'un des bars branchés de New York Cassandra est témoin d'une agression que l'une de ses amies d'enfance subit, elle aida la jeune femme à se débarrasser de son agresseur et c'est à ce moment-là que Cassandra changea radicalement d'orientation professionnelle elle ne voulait plus être médecin comme sa mère mais flic comme son père parce que pour elle, elle voulait aider les gens qui en avaient le plus besoin elle voulait faire régner l’ordre dans les rues de New York. Elle en parle donc à ses parents pour son père c'était une fierté pour lui que sa fille suive ses pas dans la police en revanche sa mère qui était déçue que sa fille ne veuille plus être médecin réagit mal à la décision de sa fille sur son choix de carrière, la peur avait pris le dessus déjà qu'elle avait peur de perdre son mari un jour ou l'autre à cause de son métier de flic sa peur sera doublée lorsque sa fille sera devenue flic à son tour. Cassandra était bien décidée à devenir flic et poursuivit des études pour devenir flic c'est là qu'elle rencontre Jake qui faisait aussi ses études de flic les deux jeunes gens deviennent très vite amis durant leurs études, après ses études terminées Cassandra est promue dans un commissariat non pas de New York mais de Los Angeles elle part donc après ses études là-bas au grand dam de ses parents qui pensaient voir leur fille vivre à New York. Trois ans se sont écoulés depuis qu'elle s’est installée à Los Angeles Cassandra adore son métier de flic mais elle n'était pas tout à fait heureuse là-bas sa famille lui manquait trop elle ne les voyait pas assez pour elle, elle décide donc de revenir dans la ville de sa naissance et demande d'être transférée au commissariat de New York. De retour à New York elle se sent à nouveau heureuse parce que c'est ici qu’est sa place et lorsqu'elle joint la brigade de police de New York elle travaille avec son père mais elle retrouve aussi Jake avec qui elle avait fait des études. Les deux jeunes gens retrouvent donc leur amitié mais ils commencent aussi une histoire derrière le dos du père de la jeune femme qui avait mis sa fille en garde contre Jake qu'il ne trouvait pas sérieux dans les relations et ne voulait pas que sa fille souffre à cause de lui mais Cassandra n'écoute pas son père et continue son histoire avec Jake. Ça fait un an que Cassandra et Jake sont ensemble c'est la première vraie relation de Jake qui lui n'est pas du genre relations sérieuses il est vraiment accroché à cette fille, les deux jeunes gens sont appelés pour intervention dans un immeuble où des tirs de coup de feu sont échangés entre des tueurs et des policiers déjà sur place qui avaient besoin de renfort, ils vont donc tous les deux aider leurs collègues mais aussi le père de la jeune femme qui était sur les lieux, arrivé sur les lieux Jake rentra dans l'immeuble suivi du père de Cassandra mais l'intervention ne se déroule pas comme prévu une bombe explose dans l’immeuble où se trouve Jake et le père de Cassandra les deux policiers se retrouvent donc coincé dans l'immeuble qui commence à s'effondrer petit à petit Cassandra commence donc à avoir peur de perdre les deux hommes de sa vie mais Malheureusement elle perdit son père qui n'avait pas survécu à cette bombe qui a explosé. Après l'enterrement de son père Cassandra décide de rompre avec Jake ne supportant pas qu'il lui arrive quelque chose et qu'elle le perde lui aussi elle préfère mettre un terme à cette relation et décide de quitter la ville en retournant à Los Angeles Jake ne la retient pas et la laisse partir. Aujourd'hui quatre ans se sont écoulés depuis le décès de son père Cassandra est retournée vivre à New York auprès de sa mère mais aussi elle avait envie de revoir Jake mais elle apprend que Jake ne vit plus à New York et qu'il a déménagé à Miami elle décide donc de partir là-bas pour retrouver le jeune homme et lui avouer qu'elle ne l'a jamais oublié et qu'elle avait fait une erreur en le laissant y a quatre ans ....Plus d'un an sont passés depuis que la jeune femme est venue s'installer dans la ville de Miami, il s'en est passé des choses entre la jeune femme et Jake qui n'ont pas été toujours roses entre les deux, y a eu des hauts et des bas, faut dire que Jake ne rend pas la tâche facile à la jeune femme pour le reconquérir, le jeune homme n'est pas le genre à se dévoiler lorsqu'il s'agit de sentiments.Ça fait quatre mois que Jake a appris qu'il avait une tumeur au cerveau et la maladie du jeune homme pourrait davantage rapprocher les jeunes gens au plaisir de la jeune femme.
Cassandra Keating • 29 ans • Inspecteur de police • Minka Kelly • lien



 

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | .

 promenons nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas


 :: ARCHIVES :: Cause I'm not thinking straight :: saison six :: sujets et autres

avatar
Emma Bovary
♡ à miami depuis le : 23/03/2016
♡ nombre de post : 1523
♡ feat : zacouille la fripouille
♡ anniversaire : 13/05/1992
♡ activité : animateur sportif et coach sportif
Sujet: promenons nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas  |  Mar 20 Juin - 10:20
Une horreur l'idée de venir au camping. Une nuit, j'avais pris le volant pour me retrouver ici, après un coup de fil qui m'annonçait que j'avais un job temporaire là-bas pour un évènement. Je ne sais pas quelle mouche m'avait piqué. Quand on m'a proposé de faire le sauveteur dans un camp de vacances, j'étais loin de m'imaginer que toute la ville se réunirait ici, et que les problèmes suivraient aussi par la même occasion. Ce sms me fichait vraiment dans une situation incommodante. J'aurais bien dormi seul, moi. N'importe où, même dehors, j'en avais rien à faire. Mais non, fallait qu'on me défie, qu'on cherche à ce que je me fourre dans des problèmes. Très bien, faut savoir à qui on parle après tout. Je suis incapable de résister à l'idée d'un défi. Je réfléchissais quand même à comment le réaliser. Je savais très bien que n'importe quel chalet abriterait des soucis pour moi. Je décidais donc au hasard de quel logement j'allais tenter d'introduire. Ou au pire, peut-être allais-je sauver quelqu'un d'une situation incommodante comme la mienne et que j'allais réussir ce défi d'une manière plus agréable que prévu. Mais bon, je ne me faisais pas trop d'illusions. De un, je ne devais pas être le seul à avoir reçu un sms pareil, et de deux on ne me l'a pas donné pour que je fasse dans la dentelle. Bref, au pif j'allais toquer au logement n°10, voir si quelqu'un répondait. Comme fallait que je trouve un endroit où crécher, autant m'y mettre rapidement. Seulement, quand je vis la tête qui m'ouvrait la porte, je ne pensais même pas que je pouvais en arriver là. Bellamy, LE gars avec qui j'avais des précédents. La dernière fois que je l'avais vu, c'était pour sauver Dani. D'une certaine manière, c'était plutôt positif. N'empêche, rien avait jamais été bien rose entre lui et moi. salut. dis-je alors, puisqu'il fallait bien dire quelque chose. Pour tout te dire mec je ne pensais pas tomber sur toi mais impossible de dormir dans le chalet où ils m'ont foutu alors je venais toquer aux portes voir qui serait partant pour allonger la soirée au lac.. tu es la première porte. Je comprendrais que tu la claques au nez dans moins de dix secondes. lui dis-je alors.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Sujet: Re: promenons nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas  |  Mer 21 Juin - 12:36
❝just keep on   
breathing and live 

CHAD & BELLAMY

Je n'étais toujours pas persuadé que venir ici, au camping, avait été une très bonne idée. Je pensais que j'allais pouvoir me détendre enfin, oublier une fois pour toute tous les mauvais souvenirs de Miami, profiter un peu de l'été... Mais c'était sans compter le sms de Nightmare que j'avais reçu, à peine installé dans la chambre que je devais partager avec Lyhanna. Déjà que celui qui avait organisé l'évènement n'avait pas l'air de connaître le principe de non-mixité... J'étais retourné dans la chambre après avoir fait un petit tour à l'extérieur, histoire de reconnaître un peu l'endroit. Il aurait fallu être difficile pour ne pas l'apprécier, honnêtement. Tout était propre et beau. Peut-être un peu trop, d'ailleurs... Je ne pouvais pas m'empêcher de rester sur ma défense. J'étais persuadé que quelque chose allait mal se passer. Enfin... Lyhanna n'était plus dans la chambre quand je rentrai de mon espacade - sûrement avait-elle du travail au bar où elle devait travailler. Je saisis mon téléphone et relus encore une fois ce maudit sms, celui qui me donnait des frissons. Cette foutue Nightmare avait de quoi ruiner ma vie, je le sentais, et je pesais mes mots. Je n'arrêtai pas de lire et relire encore et encore ce maudit sms, comme pour en déceler un sens caché, comme si ces mots dissimulaient quelque chose que je n'avais pas encore découvert. Sauf que ça n'était pas le cas ; le sms disait clairement ce qu'il disait. Je devais faire ce qu'elle me disait, ou sinon... Je n'osais même pas imaginer ce qui se passerait. Je fus interrompu dans mes pensées par quelqu'un qui toquait à la porte. Je m'attendais à trouver Lyhanna derrière, mais sûrement pas... Chad. Chad Tate. J'haussai un sourcil étonné. Qu'est-ce qu'il foutait là ? « salut » Je ne pris même pas la peine de lui répondre. Je n'aimais pas ce type et lui non plus, enfin j'imaginais. Nous ne nous étions pas vus pendant un bail et ça m'allait très bien. Il s'était toujours attaché à me montrer qu'il ne m'aimait pas. «  Pour tout te dire mec je ne pensais pas tomber sur toi mais impossible de dormir dans le chalet où ils m'ont foutu alors je venais toquer aux portes voir qui serait partant pour allonger la soirée au lac.. tu es la première porte. Je comprendrais que tu la claques au nez dans moins de dix secondes » L'idée de lui claquer la porte au nez m'effleura, oui, pourtant je n'en fis rien. Je le regardai sans vraiment savoir quoi dire. « Je comprends pas bien ce que tu veux, en fait » J'étais surpris de sa demande, en vérité, et je pensai même l'avoir mal compris. « Tu veux qu'on aille au lac ? Tous les deux, comme si on était potes ? » Il n'y avait aucune véritable animosité dans ma voix, seulement de l'incompréhension. « Parce que si tu veux un lieu pour dormir, je peux te laisser ma chambre. Ni moi ni Lyhanna ne comptons y dormir ».

© MADE BY LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Emma Bovary
♡ à miami depuis le : 23/03/2016
♡ nombre de post : 1523
♡ feat : zacouille la fripouille
♡ anniversaire : 13/05/1992
♡ activité : animateur sportif et coach sportif
Sujet: Re: promenons nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas  |  Ven 23 Juin - 7:11
❝just keep on   
breathing and live 

CHAD & BELLAMY

Maintenant que je faisais face à Bellamy dans ce premier chalet, je me disais que ce n'était pas une excellente idée que j'avais eu. Ce SMS a eu le don de m'avoir, c'est sûr. J'aurais pu tomber sur pire, c'est ce que je me disais aussi. Fallait pourtant que je réussisse à faire ce que je voulais à la base, parce que sinon ça allait finir pire que ça. Il fallait quand même davantage qu'une situation gênante avec Bellamy pour me faire reculer. On ne s'appréciait pas trop depuis le début qu'on se connaissait, enfin, "connaissait" et ça ne rendait pas la situation facile. Il avait fait le chaud devant moi quand j'avais voulu prendre soin de ma soeur et ça m'avait à moitié plu. Enfin bref, à la base je voulais créer la foule pour aller autour d'un feu au lac, et c'était à moitié réussi. Surtout que maintenant que je regardais, y'avait pas énormément de chalet où la lumière était allumée. Enfin bon, maintenant que je me trouvais là je ne pouvais pas faire demi-tour. Je prétextais donc vouloir inviter des gens à aller au lac tranquillou en cette belle nuit d'été puisque c'était impossible de dormir où j'étais. Je lui disais clairement que je savais que j'allais me prendre un vent, mais que voilà c'était mon intention première. Bizarrement, je fus surpris qu'il ne me claque pas la porte au nez. Il me disait ne pas comprendre ce que je voulais, qu'on était qui pour aller au lac ensemble et qu'il me donnait sa chambre si c'était ça le truc, puisqu'il n'y dormirait pas avec.. je sais pas qui. Je fis un regard interrogateur quand il me donnait le prénom, puisque je ne connaissais pas cette personne. Je ne sais pas qui elle était pour lui mais bref, peu m'importait. Je ne voulais pas qu'il croit que je voulais voler sa crêche - même si c'était un peu ça l'idée. bah comme si on était potes, non, je pensais pas juste inviter le voisin, je pensais faire le tour pour amener du monde. Je t'empêcherais pas de venir si t'as rien de mieux à faire, on va dire. je ne le connaissais pas après tout, je m'en rendais compte. J'avais des a priori sur lui à cause des situations dans lesquels on avait été amené à être ensemble mais je ne le connaissais pas au final. t'as l'air tout seul alors je trouverais ça nul que tu te prives d'une bonne soirée avec des gens juste parce qu'avant d'en amener tu vas te retrouver avec un gars que t'aime pas trop cinq minutes, quoi. dis-je très sincèrement. Je frottais mes deux mains. A vrai dire on se connaît même pas. Qui sait c'est p'tete l'occasion de voir si on est vraiment incompatibles. ajoutais-je. Il trouverait cette réplique sûrement ridicule, mais tant pis. J'étais pas à ça près. tu fais comme tu veux, je vais voir si y'a du monde par là, tu es au courant au moins. dis-je faisant quelques pas en arrière pour aller voir les environs.

© MADE BY LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Sujet: Re: promenons nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas  |  Mer 2 Aoû - 16:41
❝just keep on   
breathing and live 

CHAD & BELLAMY

Je devais être en train de rêver. Chad Tate, qui me proposait de passer la soirée avec lui ? C’était pas possible. Je devais rêver ou alors n’avoir rien compris à ce qu’il me racontait. Dans tous les cas, cela me paraissait impossible. Je n’aurais pas été jusqu’à le qualifier « d’ennemi », car il n’arrivait pas à la cheville de ceux que je considérais comme tels, et objectivement, je ne le connaissais pas assez pour que les choses deviennent vraiment personnelles entre nous. J’avais d’autres chats à fouetter que Chad Tate. Il m’était simplement indifférent et je devais admettre que je l’avais détesté, par le passé ; détesté, parce qu’Hannah s’était intéressé à lui. Je l’avais détesté d’une manière que je trouvais aujourd’hui injuste, parce qu’au fond ça n’était pas sa faute si Hannah avait choisi de me tromper - et encore, à l’heure actuelle, je n’étais toujours pas certain qu’il se soit bel et bien passé quelque chose entre les deux. Je l’avais détesté comme on déteste l’autre homme, je l’avais détesté par jalousie, car je l’avais trouvé mieux que moi, plus beau, plus sérieux, bref, un meilleur homme pour elle. Mais maintenant qu’Hannah ne faisait plus partie de nos vies, et que la page était quasiment tournée, que restait-il de cette vieille animosité qui autrefois me poussait à le haïr ?

« Bah comme si on était potes, non, je pensais pas juste inviter le voisin, je pensais faire le tour pour amener du monde. Je t'empêcherais pas de venir si t'as rien de mieux à faire, on va dire » Je le scrutai avec des yeux interrogateurs, sans trop comprendre où il voulait en venir. Lui-même ne semblait pas très à l’aise avec cela, et je me demandais quelles étaient ses réelles intentions. J’en faisais sûrement trop pour rien, c’était dans ma nature. Je le laissais finir sans rien dire. « t'as l'air tout seul alors je trouverais ça nul que tu te prives d'une bonne soirée avec des gens juste parce qu'avant d'en amener tu vas te retrouver avec un gars que t'aime pas trop cinq minutes, quoi. A vrai dire on se connaît même pas. Qui sait c'est p'tete l'occasion de voir si on est vraiment incompatibles. » Sa remarque me fit sourire. Au fond, c’était vrai, peut-être que rien ne clochait entre nous, si ce n’est éventuellement une vieille rancoeur qui concernerait Hannah. Encore et toujours elle.  « tu fais comme tu veux, je vais voir si y'a du monde par là, tu es au courant au moins. » Je le regardai un instant, puis hochai la tête. Je sortis, en fermant à clé derrière moi. « Peut-être que j’fais une connerie, et il y a un an je t’aurais sûrement envoyé chier, mais… » J’haussai les épaules. « Il y a un an… J’étais pas le même, j’crois bien ». J’avais dit cela sur un ton presque amer, même si en vérité je ne regrettai rien. « Je viens. Comme tu dis, c’est peut-être l’occasion de découvrir que l’on ne se déteste pas ». Et puis, je pourrais vraiment tourner la page, cette fois.

© MADE BY LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Sujet: Re: promenons nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas  |  
Revenir en haut Aller en bas
 

promenons nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ARCHIVES :: Cause I'm not thinking straight :: saison six :: sujets et autres-