AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | .

 Street fight - Seb & Noah


 :: miami beach :: Centre-Ville.
Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
CIUDAD JUÁREZ
♡ à miami depuis le : 24/04/2015
♡ nombre de post : 1587
♡ double compte : Edward & Nathaniel
♡ feat : Ed Westwick
♡ anniversaire : 02/02/1990
♡ activité : Propriétaire du Miami Beach Night Club
Sujet: Street fight - Seb & Noah  |  Dim 17 Sep - 4:13
Street Fight
MCKAY ft, RODRIGUEZ.
J’avais assez de merde à me débarrasser et je savais que ça ne serait pas si simple. Quand on est dealer, on doit pouvoir combler des attentes et des envies aussi. Je savais que se pointer à mon club ce soir n’allait pas être une bonne idée, mais je savais aussi qu’on commencerait à me chercher. Je devais vite trouver des remplaçants. Comme c’était parti, je dirais que le plus simple c’était de continuer, mais je savais que si je vendais encore de la drogue, ça n’allait pas du tout m’aider à arrêter ma consommation. J’avais laissé ma voiture au coin de la rue et j’avais fait appel à un type qui pourrait me référer à un autre type. On s’était donné rendez-vous dans une ruelle, ce n’était pas le genre de rendez-vous qui me plaisait, mais je n’avais pas le choix si je voulais avancer dans mes démarches. En me dirigeant vers mon informateur, je croisai un gars dans la rue, ce n’est qu’en passant à ses côtés que je le reconnu… Noah Rodriguez, le type que j’avais tabassé chez lui. Il me regarda un instant, mais j’aurais cru qu’il me saute dessus, mais il ne le fit pas. Je rencontrai donc le gars un peu plus loin.

- Bon alors est-ce que tu as ce que je t’ai demandé? J’ai besoin de beaucoup… pour alimenter le Mexique. Je reçois des cargaisons…

Je ne préférais pas dire où et comment parce que je ne savais pas trop si je pouvais lui faire réellement confiance. Il fallait tomber sur les bonnes personnes dans ce milieu. Bien entendu il me demanda de quelle faisons que ça arrivait.

- Justement je ne vais pas te le dire, c’est pour ça que je veux voir ton gars! Ce n’est pas rien ce que je lui laisse, c’est des millions.

Il me regarda d’un air rieur. Un petit air plutôt arrogant je dirais qui ne faisait pas du tout mon affaire. Je pense que j’aurais mieux fait de me fier sur un autre gars que lui. À mon tour je lui ris dans la figure, j’étais sur le point de quitter quand je vis sortir de l’ombre 3 mecs… Okay, je connaissais la bande à qui ils appartenaient et je savais que j’étais mal barré. J’aurais mieux fait d’amener Daniel sur ce coup-là avec moi. C’était une question de milliers de dollars et je savais qu’on ne me laisserait pas filer tant que je ne parlerai pas.

- Bon c’est ça… on en est rendu là? Je sors mon téléphone et je fais tout arrêter si vous faites deux pas encore!

- C'est ça... On va faire ça simple, tu nous dis où arrive la cargaison et on te lâche! Sinon, on va bousiller ta face bien rapidement.


Je tenais mon téléphone dans la main, mais le type qui m’attendait me pris par derrière pour me tenir les bras. C’était foutu, j’allais manger une sale volée. Le premier gars me tapa dans le ventre sans que je puisse me défendre. J’essayai de me déprendre, mais c’était impossible et là je vis Rodriguez se pointer… j’étais encore plus dans la merde. Je me suis demandé s’il ne faisait pas parti du même gang quand je le vis arriver, mais les autres se demandèrent tous qui il était.


electric bird.

✱✱✱

Never too late
©️ ZIGGY STARDUST.


Dernière édition par Sebastian P. McKay le Mer 20 Sep - 2:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
CIUDAD JUÁREZ
♡ à miami depuis le : 24/04/2015
♡ nombre de post : 2751
♡ double compte : La sublime Daniella Tate
♡ feat : Julian fuckinghot schratter
♡ anniversaire : 24/07/1992
♡ activité : ex taulard. propriétaire du garage 'auto center' avec son meilleur pote.
Sujet: Re: Street fight - Seb & Noah  |  Lun 18 Sep - 19:59
Street Fight
MCKAY ft, RODRIGUEZ.
Je dois dire que depuis quelques temps, les emmerdes m’évitaient ou alors j’arrivais à les éviter. Je n’en sais rien et ça m’allait très bien comme ça. Et puis bon j’avais d’autres trucs à gérer, mon chien était malade et la fin approchait et ça me rendait fou. Beaucoup penserons que c’est complètement con de se mettre dans cet état pour un animal, mais je m’en cogne. Mon chien, c’est mon meilleur ami, vous n’imaginez même pas le réconfort que ça peut apporter.
Enfin bref, ce soir en sortant du taf, j’avais décidé d’aller boire un verre en ville, seulement vu qu’il n’y a jamais de place pour se garer devant le bar, j’ai dû me garer plus loin, mais vraiment plus loin cette fois, bon c’est pas marcher qui me dérange, mais ça fait chier quand même. Avant de pénétrer dans l’établissement, il fallait que j’aille retirer de l’argent, parce que je n’avais plus de liquide sur moi. Sur le chemin du distributeur, je croisais cet enfoiré de McKay et ce serait vous mentir de dire que je n’ai pas eu envie de lui coller mon poing dans la tronche, mais je me suis retenu et j’ai tracer ma route en l’ignorant royalement, puis continua pour chemin pour aller faire ce que j’avais à faire. Quelques minutes après, en me dirigeant à nouveau vers le bar, je passais devant une ruelle où j’entendais des bruits, comme des mecs qui se battait. Sur le coup j’avais envie de le laisser dans sa merde, parce que bon il le mérite quand même, je commençais à reprendre mon chemin puis je pensais à Geane et Riley. – Fait chier ! Lâchais-je à moi-même avant de faire demi-tour et de coller une raclée au mec qui tenait McKay pour le libérer et qu’il m’aide, parce que tous seul, je n’y arriverais pas, du moins pas totalement. Du coup ça partait en vrai freestyle, on prenait autant de raclées qu’on en collait. En voilà un de KO, maintenant reste plus que les deux autres, mais un des deux prit un truc qui trainait dans la ruelle pour me frapper avec ce qui me mit à terre, mais le temps que je me relève, la sirène des flics retentissait. Putain comment ils ont su ce qu’il se passait ici ?! Je regardais McKay qui était dans le même état que moi et au fond ça me faisait quand même plaisir. « Police ! Les mains en l’air ! » criait le policier en pointant son arme sur nous. – Fait chier ! Soupirais-je alors en levant les mains restant au sol. J’serais bien parti en courant, mais j’ai pas vraiment envie de finir en taule encore une fois…


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
CIUDAD JUÁREZ
♡ à miami depuis le : 24/04/2015
♡ nombre de post : 1587
♡ double compte : Edward & Nathaniel
♡ feat : Ed Westwick
♡ anniversaire : 02/02/1990
♡ activité : Propriétaire du Miami Beach Night Club
Sujet: Re: Street fight - Seb & Noah  |  Mer 20 Sep - 3:13
Street Fight
Rodriguez & McKay
Je venais me prendre des coups au ventre et sous la ceinture ce qui me coupa le souffle pendant un bout de temps jusqu'à ce que je m'aperçoive que Noah était là et il était en train de frapper ceux qui m'avaient bien frappé. Je n'allais quand même pas rien faire non plus c'est pourquoi je me mis à frapper à mon tour. On m'avait dépouillé, donc je voulais bien qu'on récupère mon portefeuille et mon téléphone. Je crachai du sang pour la peine, mais j'étais bien fier d'avoir fait percuté le type contre le mur de brique derrière lui. J'avais figé un instant quand je sentis un flingue contre mon dos.... Merde c'était pas du jeux et puis. BANG les sirène et le policier qui débarque de nulle part. Comme si c'était pas assez, j'allais avoir les flics sur le dos encore une fois. Le gars derrière moi déguerpit, mais je ne pouvais en faire autant vu ma douleur au ventre et mon zéro talent pour la course. J'étais restreint à me mettre à genoux, les mains derrière la tête attendant qu'on me mette les menottes. J'entendis Noah juré et je ne pus qu'agrémenter le tout... Je ne comprenais pas ce qu'il lui avait pris de se mêler de cette histoire, il fallait vraiment être stupide. Il aurait pu se faire tuer et j'imagine qu'il n'y avait même pas réfléchi. On m'écrasa au sol et je sentis le genoux du policier dans mon dos. Je me plaignis sans plus tarder.

- La ferme! On vous amène en taule et si vous parlez tout ce que vous direz pourra être retenu contre vous.

Je serrai les dents... Les cochons et leur prise absolu du pouvoir, je détestais.

- Je suis Sebastian McKay, c'est mon avocat qui s'occupera de votre cas personnellement oui!

Encore une fois il me dit de la fermer et me releva rapidement pour me mettre derrière une auto patrouille avec Noah en prime. C'est pas vrai, j'allais devoir me retrouver encore avec lui.

- Alors bravo pour ton entrée en scène... Tu peux me dire ce qui t'a pris? Tu trouvais ta vie triste et ennuyante et tu t'es dit: tiens une bagarres, je vais leur casser la gueule?


Je ne l'appréciais pas du tout et lui non plus d'ailleurs avec raison. Je sais que j'avais dit à Geane que je m'excuserai, mais pour l'instant je n'avais pas envie de lui lancer ça à la figure... Même s'il avait débarqué au bon moment avant que je me fasse tuer. Parce que oui j'imagine que si je n'avais pas eu droit à son intervention, il aurait fallut que je parle. Je savais que la nuit allait être longue, ça me rappelait vaguement des souvenirs et je savais que pour Noah c'était sans doute pareil... Mon détective privé m'avait bien fait le topo sur sa vie.

- J'espère que tu as un bon avocat parce que c'est dans la merde que tu t'es foutu.

Je pouvais toujours demander à mon père, mais je savais déjà que j'allais avoir droit à un grand sermon... Mon but c'était d'entrer au poste et d'y ressortir en payant la caution. Après tout ce n'est pas l'argent qui manquait dans ma vie. Le policier embarqua suivit de son coéquipier et je levai les yeux en l'air parce qu'ils allaient encore se croire supérieur ici. On roula jusqu'au poste où on nous sortis tous les deux pour nous faire diriger vers la petite photographie bien sympathique où on a tous l'air d'un tueur.

©junne.

✱✱✱

Never too late
©️ ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
CIUDAD JUÁREZ
♡ à miami depuis le : 24/04/2015
♡ nombre de post : 2751
♡ double compte : La sublime Daniella Tate
♡ feat : Julian fuckinghot schratter
♡ anniversaire : 24/07/1992
♡ activité : ex taulard. propriétaire du garage 'auto center' avec son meilleur pote.
Sujet: Re: Street fight - Seb & Noah  |  Jeu 21 Sep - 20:50
Street Fight
MCKAY ft, RODRIGUEZ.
Après avoir retiré de l’argent et en retournant vers le bar, je passais devant une ruelle où j’entendais du bruit, comme une bagarre. Lorsque je reconnus la voix de McKay, très franchement j’étais prêt à tracer ma route, mais je repensais à Geane et surtout à Riley, alors ni une ni deux, je m’engageais dans la ruelle pour essayer de le sortir de là, je cognais sur le mec qui le tenais pour qu’il le libère et j’enchaînais les coups. Je ramassais pas mal aussi mais tant pis. L’un d’eux venais de m’envoyer contre le mur, ce qui m’achevais presque, je m’apprêtais à me relever lorsque j’entendis les sirènes, je me mis donc à jurer. Bien sûr, j’aurais pu partir en courant, mais ça allait me foutre encore plus dans la merde et autant dire que je n’ai pas besoin de ça en ce moment et je ne veux pas retourner en taule non plus. Alors je levais les mains lorsque le policier nous demanda de ne plus bouger. Les flics nous écrasaient au sol pour nous mettre les menottes, avant de gueuler de la fermer. « Je suis Sebastian McKay, c’est mon avocat qui s’occupera de votre cas personnellement oui ! » lance-t-il aux flics et ça me fis presque rire, qu’est-ce que je ne pouvais pas piffrer ce genre de personnes qui pensait pouvoir tout arranger en disant simplement leur nom. Ils nous collaient tous les deux dans la voiture de patrouille et ça me faisait bien chier de me retrouver avec ce connard. « Alors bravo pour ton entrée en scène… Tu peux me dire ce qui t’a pris ? Tu trouvais ta vie triste et ennuyante et tu t’es dit : tiens une bagarre, je vais leur casser la gueule ? » me lance-t-il en faisant son putain de malin. – Non j’me suis juste que même si Riley avec un connard pour père, il en avait un au moins et ça serait bien que ça continue comme ça. Lâchais-je alors avant de regarder par la fenêtre pour voir ce que foutait les flics. Qu’ils nous emmènent rapido au commissariat et qu’on m’éloigne de lui, parce que sinon je pourrais bien lui casser les dents. « J’espère que tu as un bon avocat parce que c’est dans la merde que tu t’es foutu. » me lance-t-il. – T’en fais pas pour moi. Répondis-je simplement, bien que je me doute qu’il en a strictement rien à cirer de mon cas. Non je n’avais pas d’avocat, je n’avais pas les moyens d’en prendre un bon et la plupart des avocats commis d’office sont une belle bande de trouduc.
Les flics montèrent enfin dans la voiture et nous roulions jusqu’au poste. Une fois arriver on nous photographiait pour le rapport et on nous collait ensuite en cellule, des cellules séparées heureusement, mais elles étaient quand même l’une à côté de l’autre. Je décidais de m’allonger sur le banc quitte à tuer le temps, autant le faire en dormant.


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
CIUDAD JUÁREZ
♡ à miami depuis le : 24/04/2015
♡ nombre de post : 1587
♡ double compte : Edward & Nathaniel
♡ feat : Ed Westwick
♡ anniversaire : 02/02/1990
♡ activité : Propriétaire du Miami Beach Night Club
Sujet: Re: Street fight - Seb & Noah  |  Mar 26 Sep - 1:26
Street Fight
Rodriguez & McKay
J'avais été surpris de voir surgir Noah pour prendre part à la bagarre et ce, de mon côté. Disons que je trouvais cela plutôt stupide, mais sa raison n'était pas si bête que ça. Il avait pensé à Riley avant tout. Je dois bien l'avouer, ça faisait chier, mais en même temps j'aurais pu très bien me ramasser mort ce soir dans l'océan. En même temps, les flics auraient peut-être débarqué avant qu'on me tue, mais peut-être pas non plus. Je roulai des yeux à sa remarque parce que je n'avais rien à dire contre lui à ce moment-là. La seule chose qui me vint en tête ce fut de lui parler d'un avocat une fois dans la voiture patrouille. Il m'indiqua de ne pas m'en faire, c'était le genre de type qui se la pensait cool, mais que dans le fond, il avait de bonne chance de faire de la prison pour une bagarre parce qu'il n'aura aucun bon avocat. Je soupirai à sa remarque, mais me tus... Je voulais juste sortir de là et sans papier et téléphone, c,était difficile pour eux de comprendre qui j'étais. Je devais prendre sur moi parce que j'avais envie de tout démolir. On nous mit dans une petite cellule malodorante l'une à côté de l'autre comme si je n'avais pas assez vu sa face de sans dessin ce soir. Il s'installa sur le banc et ferma les yeux comme si de rien n'était. Je pris place sur le banc en prenant soin de me tenir les côtes.... Disons que j'avais pris de sacré coups et j'allais avoir beaucoup de marques.

- C'est bien beau penser à Riley, mais t'en fais pas j'y veille comme je peux! Il n'a pas besoin de toi!

Ça me dérangeait vraiment qu'il soit dans sa vie. Pourquoi ce type avait le droit de voir Riley et d'en prendre soin alors que moi on m'avait pas vraiment laisser ma chance jusqu'ici. Je devais prouver mes bonnes intentions. Rodriguez était aussi pourri que moi au final, il n'était pas mieux et pourtant Geane lui accordait un peu trop d'importance. La dernière fois que je l'avais vu, je l'avais tabasser lui ordonnant d'éviter Geane et il ne l'avait pas fait selon ce que j'avais pu comprendre. Je ruminai un instant attendant qu'on vienne m'offrir la possibilité d'appeler un avocat ou une personne pour me sortir de là. Il fallait juste bien choisir, je pourrais très bien appeler Emma ou Daniel, mais c'est certain que ça allait bien râler... Le mieux était de faire appel à mon avocat.. Pas question d'appeler Geane... J'étais près de la porte quand on cria le nom du gars de la cellule voisine. C'était le même policier qui m'avait étampé la face dans l'asphalte de la ruelle toute à l'heure. J'avais envie de lui coller un procès pour brutalité policière.

- Rodriguez, t'as droit à ton coup de fil! Choisi bien ou reste là!

Je mis mes mains sur les barreaux pour protester. Ils me faisaient attendre c'était fait exprès, j'en étais certain! Le policier m'ordonna de me calmer et d'aller m'asseoir ce que je fis. Je ne sais pas combien de temps j'allais attendre, mais c'est certain que j'en avais pour une partie de la nuit. Je devais retrouver mon téléphone au plus vite, pas rester enfermé ici! Noah Rodriguez revient après une quinzaine de minutes et j'espérais sincèrement qu'il n'aie pas téléphoné à Geane.

- Et puis, on vient te chercher j'imagine?

Peut-être pas non plus, mais l'essentiel c'est que bientôt ça serait à mon tour.

©️junne.

✱✱✱

Never too late
©️ ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
CIUDAD JUÁREZ
♡ à miami depuis le : 24/04/2015
♡ nombre de post : 2751
♡ double compte : La sublime Daniella Tate
♡ feat : Julian fuckinghot schratter
♡ anniversaire : 24/07/1992
♡ activité : ex taulard. propriétaire du garage 'auto center' avec son meilleur pote.
Sujet: Re: Street fight - Seb & Noah  |  Mar 3 Oct - 12:39
Street Fight
MCKAY ft, RODRIGUEZ.
Je ne sais quelle mouche m’a piqué ce soir, mais j’en suis rendu à aider Sebastian McKay, le mec que je déteste le plus en ce moment. Clairement, il y a un truc qui tourne pas rond chez moi, surtout que ça nous vaut une arrestation puisque les flics ont débarqué. Franchement, je n’avais pas besoin de ça maintenant. Ce n’est pas comme si j’essayais d’arrêter les conneries, de me ranger. On dirait qu’on veut tout faire pour que je replonge. Enfin bref, une fois dans la voiture, Sebastian parlait sur le fait que j’avais été un réel abruti de débarquer comme ça et qu’il espérait que j’ai un bon avocat. Alors je lui répondis clairement que je n’avais pas penser à lui en débarquant, mais plutôt au fait que Riley méritait d’avoir un père, aussi con soit-il. Et pour ce qui est de l’avocat, je lui répondis simplement de ne pas s’en faire, même si je sais que ça le ferait jubiler de savoir que je n’avais pas les moyens de me payer un avocat. Ah ça oui, il serait heureux comme tout. On nous balançait en cellules une fois au poste et fallait que la mienne soit celle à côté de McKay, la poisse. Je m’allongeais sur le banc et attendait patiemment que le temps passe. « C’est bien beau penser à Riley, mais t’en fais pas j’y veille comme je peux ! Il n’a pas besoin de toi ! » me lance-t-il. Et je sais qu’il n’aimait pas ma présence dans la vie de Geane et donc encore moins dans celle de Riley, il me l’a bien fait comprendre et je lui ai bien fais comprendre en retour que je n’avais aucun ordre à recevoir de sa part. – Ecoute McKay, j’sais pas c’qui te dérange, mais va falloir t’y faire. Geane c’est ma meilleure amie, encore mieux, elle est ma seule famille donc Riley aussi. J’adore ce gosse et je ferais en sorte d'être là pour lui quand il aura besoin de moi, MAIS je t’empêche en rien de t’impliquer dans la vie de ton fils, tu le fais très bien tout seul. Lui dis-je alors en tournant la tête pour le regarder. Je voulais lui faire comprendre que s’il voulait vraiment s’impliquer dans la vie de Riley et être un peu plus présent, je ne l’en empêcherais pas, parce que de toute façon ce n’était pas à moi de décider, même si je ne le porte pas dans mon cœur. J’ai grandis sans père, je ne veux pas la même chose pour Riley. Maintenant toutes les balles sont dans son camp, il faut qu’il arrête de jouer au con et montrer qu’il en veut vraiment. Qu’il mette la même hargne qu’il avait pour me casser les couilles l’autre fois. « Rodriguez, t’as droit à ton coup de fil ! Choisi bien ou reste là ! » me lance le flic à l’autre bout du couloir, je me levais alors, je ne comptais pas appeler quelqu’un, mais au moins ça me fera sortir deux minutes, le temps de ne plus entendre l’autre abruti dans la cellule d’à côté. Je composai mon propre numéro, celui de la maison et fis mine de patienter, puis, je haussais les épaules en regardant le flic. – Répond pas. Dis-je alors simplement, tandis qu’il me ramenait en cellule. « Et puis, on vient te chercher j’imagine ? » me demande-t-il une fois que je fus de retour dans ma cellule. – qu'est-ce que ça peut te foutre ! Répondis-je en me réinstallant sur le banc.

electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
CIUDAD JUÁREZ
♡ à miami depuis le : 24/04/2015
♡ nombre de post : 1587
♡ double compte : Edward & Nathaniel
♡ feat : Ed Westwick
♡ anniversaire : 02/02/1990
♡ activité : Propriétaire du Miami Beach Night Club
Sujet: Re: Street fight - Seb & Noah  |  Ven 6 Oct - 2:35
Street Fight
Rodriguez & McKay

Je n'avais pas envie d'entendre parler de mon fils de la bouche de Rodriguez, ça non! Je crois que je lui aurais pris le collet même dans ma situation actuelle, mais des barreaux nous séparaient malheureusement.

- La ferme! Ferme ta grande gueule de merde!


Je connaissais fort bien l'amitié homme-femme alors qu'il me fasse pas le numéro du petit mec qui veut seulement être ami avec Geane. Pour qui il se prenait en plus de me parler de mon fils comme ça! Il m'énervait!!! Même s'il avait pris ma défense ce soir, je pense que juste le fait qu'il me parle de ça, annulait tout. Rodriguez sortit de sa cellule pour téléphoner, j'espérais qu'il ne soit pas assez con pour appeler Geane. Il revint rapidement en cellule. Trop rapidement, alors je préférais jouer les innoncent et lui demander s'il allait quitter... Vu son ton, je dirais qu'il n'avait pas rejoins personne. Il allait croupir ici le con.

- John Doe, ton tour!

- McKay, Sebastian!!!!


- Comme tu voudras!


L'agent Wilson semblait se croire bien malin. Il me fit marcher dans un petit couloir avant d'atteindre une pièce où il avait un téléphone. Il me renseigna que j'avais le droit d'un seul appel vite fait. Sur le coup, je voulais appeler mon avocat, mais vu l'heure qu'il était valait mieux que mon père ne soit pas au courant... Je préférai appeler mon chauffeur. Je lui demandai d'amener du fric de mon coffre-fort pour payer ma sortie. 5000$ pour voies de fait et traffic de drogue ce n'était pas rien, mais je ne voulais pas passer plus de temps ici. Une fois raccroché, j'allais devoir supporter ce trou à rats encore plusieurs minutes. Je savais que je pourrais compter sur Antoine. Je retournai rapidement en cellule pour attendre que le temps passe. Une fois dans ma cellule, je crachai par terre, je saignais de la bouche, c'était dégueulasse. Je pense qu'en sortant d'ici, j'allais faire un tour à l'hôpital, ma tête m'élançait et j'avais du mal à avoir une position sur ce minable banc. Rodriguez s'était tut et il valait mieux justement. Après plus d'une heure d'attente on m'appelait de nouveau.

- John Doe lève toi, tu sors!

Enfin!!! Il en avait mis du temps Antoine pour me sortir de là. Je me levai doucement parce que je dirais que je me sentais comme dans les vapes. Je marchai jusqu'à la porte pour sortir et j'y vis non pas Antoine, mais Geane!!!!! Qu'est-ce qu'elle faisait là!!! NON, je ne pouvais pas croire que Noah l'avait vraiment appelé! Le con! Je fis demi-tour pour lancer à Noah.

- Non mais t'es vraiment un con Rodriguez!

En me retournant pour observer Geane à nouveau au loin, je voyais de l'incompréhension. Maintenant c'est moi qui ne comprenait plus rien. Je ne voyais pas Antoine dans la salle alors j'étais un peu perdu. L'agent Wilson me fit avancer en me tenant par le bras comme si j'étais handicapé. Tout d'un coup il était bien gentil devant les gens.

- Mademoiselle McCallister vient de payer votre sortie! Vous en avez de la chance!

Je regardai ailleurs avant de m'avancer face à elle. Je n'avais pas vraiment le choix, elle était venue pour moi on dirait. Ça ne me faisait pas vraiment plaisir parce qu'elle n'aurait pas dû être dérangée, c'était mon chauffeur qui devait venir me sortir de là, pas elle.

- C'est Noah qui t'a appelé?

©️junne.

✱✱✱

Never too late
©️ ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
En ligne
♡ à miami depuis le : 23/04/2015
♡ nombre de post : 5429
♡ double compte : Glenn Harper
♡ feat : Leighton Meester
♡ anniversaire : 14/05/1992
♡ activité : mère au foyer
Sujet: Re: Street fight - Seb & Noah  |  Ven 6 Oct - 14:02
Street Fight
MCKAY ft, RODRIGUEZ.
J'étais installée dans mon canapé devant un petit film plutôt divertissant. Riley était au lit et dormait depuis un bon moment déjà. Mon plaid sur les genoux, je somnolais. J'étais sur le point d'aller me coucher quand mon téléphone sonna. Je ne connaissais pas le numéro, mais inquiète j'avais quand même décroché. Il s'agissait d'Antoine le majordome de Sebastian. Je lui avais demander de me prévenir s'il y avait quoi que ce soit le concernant et il l'avait fait. Le jeune homme était en prison actuellement pour voie de faits et traffic de drogue. Quelle ne fut pas ma surprise en apprenant cela. Lui qui me disait vouloir arrêter avec ce genre de chose... J'étais déçue. Je fis savoir à Antoine que je m'occupai de lui. J'avais une caution de 5000$ à payer et je me demandais comment est-ce que j'allais me débrouiller. J'avais de l'argent de côté mais tout de même.

Arrivée là-bas, je m'adressais directement au policier. Je viens payer la caution de monsieur McKay. Lançai-je à l'officier qui alla directement le chercher dans sa cellule après que je lui ai signé son chèque. Celui-ci sortit de son coin et sembla plutôt stupéfait de me voir ici. Evidemment, il avait appelé Antoine, pas moi. Les bras croisés sur la poitrine et le regard remplit de désespoir, j'attendais qu'il rapplique près de moi pour lui expliquer la vie. Cependant, le jeune homme fit demi-tour et s'énerva contre le type logeant dans la cellule à côté de la sienne. Non mais t'es vraiment un con Rodriguez! J'avais froncé les sourcils en l'entendant. Le nom Rodriguez était plutôt commun mais disons que c'était une bien trop grosse coïncidence pour que ça ne soit le hasard. Le policier s'approcha du beau brun pour le prendre par le bras afin qu'il parte d'ici au plus vite. Je lui accorde, ce n'était pas un cadeau. A peine fut-il à mes côtés qu'il me questionna. C'est Noah qui t'a appelé? J'avais haussé des sourcils en le regardant, c'était une blague ou quoi ? Noah ? Parce qu'il est là lui aussi ? Demandai-je en fronçant des sourcils. Ces deux-là venaient de me gâcher la soirée. Ne pouvaient-ils pas rester tranquille ? C'était trop demandé ? C'est quoi votre problème ? Demandai-je en poussant un profond soupir avant de passé à côté de Sebastian pour rejoindre la cellule de Noah. Qu'est-ce que tu fou là ? Pourquoi tu ne m'as pas appelé bordel ? M'énervai-je en regardant dans la direction de l'homme que je venais de faire libérer. Ca vaut pour toi aussi ! Vous allez me rendre folle tous les deux ! Dis-je en pointant les deux bonhommes du doigt. Je passais une main dans mes cheveux en soufflant. Il était hors de question que j'en laisse un ici. Je savais que je n'aurais surement pas les moyens de payer deux cautions mais, j'allais me débrouiller. Excusez-moi.. lançai-je à l'égard du policier, j'aimerai payer la caution de Mr Rodriguez également. Je fis un petit sourire et sortit à nouveau mon chéquier.

electric bird.


Dernière édition par Geane K. McCallister le Dim 8 Oct - 23:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
CIUDAD JUÁREZ
♡ à miami depuis le : 24/04/2015
♡ nombre de post : 2751
♡ double compte : La sublime Daniella Tate
♡ feat : Julian fuckinghot schratter
♡ anniversaire : 24/07/1992
♡ activité : ex taulard. propriétaire du garage 'auto center' avec son meilleur pote.
Sujet: Re: Street fight - Seb & Noah  |  Dim 8 Oct - 22:57
Street Fight
MCKAY ft, RODRIGUEZ.
McKay était en train de me casser les pieds et de me faire regretter de lui avoir sauver son sale cul de pourris. Non mais franchement un merci aurait suffi, mais non au lieu de ça, monsieur ne peut s’empêcher de me balancer que son fils n’a pas besoin de moi ou je ne sais quoi d’autre encore. Quand il comprendra que je ne cherche pas à prendre sa place de père, il fera plus chaud qu’aujourd’hui, moi je vous le dis. « La ferme ! Ferme ta grande gueule de merde ! » me lance-t-il et je ne préférais pas répondre à ça, parce qu’il est vraiment trop con pour que je l’insulte. Il a qu’à croire ce qu’il veut je m’en fiche, je continuerais à être présent dans la vie de ma meilleure amie et de son fils qu’il le veuille ou non et s’il ne veut pas. La seule chose qui peut m’empêcher de faire partie de leurs vies, c’est qu’on me tue. Quelques minutes plus tard, un flic vint me chercher pour me dire que j’avais le droit à mon coup de fil, sauf que je n’avais personne à appeler et il était absolument hors de question d’impliquer Geane là-dedans, elle a autre chose à gérer et je ne peux pas la mêler à toutes mes merdes, ça c’est une chose que je me suis jurer. Du coup, je fis mine d’appeler quelqu’un et après quelques secondes, je lançais que ça ne répondais pas et j’étais donc de retour dans ma cellule. Je ne sais pas pour combien de temps je vais rester là, mais je ne compte pas perdre mon temps à écouter les pleurnicheries de l’autre abruti de la cellule d’à côté, donc j’espère vraiment que quelqu’un va le sortir de là, rapidement. Le flic lança à McKay que c’était à son tour d’appeler quelqu’un en se moquant de lui faisant mine de ne pas retenir son nom je suppose et ça rendait fou ce dernier, ce qui me fis presque rire. J’ai toujours détester ce genre de personnes qui croyait qu’on pouvait tout arranger avec un billet. Quelques minutes plus tard, le même flic débarquait pour dire à McKay qu’il sortait, me voilà tranquille maintenant. Je m’allongeais de nouveau sur le banc pour dormir un peu en attendant que le temps passe. « Non mais t’es vraiment un con Rodriguez ! » me lança McKay de retour vers ma cellule. – C’est çaaaaa ! Lançais-je ne sachant pas trop pourquoi il me balançait ça, mais venant de McKay ça ne m’étonnait pas trop donc je ne cherchais pas à comprendre. Puis soudain je vis Geane débarquer devant la cellule. Mais qu’est-ce qu’elle fou là ? Je me redressais alors qu’elle s’adressait à McKay et je comprenais pourquoi il m’avait insulté, il pensait que je l’avais appelé. « Ça vaut pour toi aussi ! Vous allez me rendre folle tous les deux ! » lance-t-elle en nous désignant tous les deux du doigt. On pourrait presque croire deux gamins en train de se faire engueuler par leur mère après une bêtise. « Excusez-moi… J’aimerai payer la caution de Mr Rodriguez également. » lance-t-elle au policier et là je me levais d’un bon pour m’avancer vers les barreaux. – Quoi ? Mais t’es malade ! Il en est hors de question G. ! Rétorquai-je en la regardant. – De toute façon t’as pas les moyens ! Ajoutais-je ensuite. – ça sert à rien d’accepter, elle a pas les moyens de me faire sortir ! Lançais-je au policier. Je posais mes mains sur les barreaux en plantant mon regard dans celui de ma meilleure amie. – T’en fais pas pour moi, j’sortirais bientôt, occupe-toi donc de cet abruti là, t’en fais pas pour moi ok ? Répétais-je alors. Il était hors de question que je la mêle à ça, et même si je suis clean dans cette histoire, elle n’as pas à payer cette putain de caution !

electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
CIUDAD JUÁREZ
♡ à miami depuis le : 24/04/2015
♡ nombre de post : 1587
♡ double compte : Edward & Nathaniel
♡ feat : Ed Westwick
♡ anniversaire : 02/02/1990
♡ activité : Propriétaire du Miami Beach Night Club
Sujet: Re: Street fight - Seb & Noah  |  Mer 11 Oct - 1:44
Street Fight
Rodriguez & McKay

Il ne manquait plus que ça! Geane était débarqué au poste pour payer ma caution. Le seul responsable de tout ça devait être Noah! Tout de suite je le traitai de con et je me rendis vite compte que la jolie brunette ignorait qu'il était ici avec moi. C'était donc Antoine le responsable et je ne donnais pas cher de son emploi! Tout de suite, Geane voulu payer la caution de Rodriguez par la même occasion. Noah refusa et disons que ça me fit bien rire lorsqu'il mentionna qu'elle n'avait pas le fric pour le faire. Dans quel monde il vivait lui? Geane avait eu l'héritage d'Hayden. J'en profitai pour faire un doigt d'honneur à celui derrière les barreaux quand il me traita d'abruti. J'étais pas contre le fait que Geane paye ma caution, de toute façon, j'allais pouvoir lui rembourser illico, mais je savais que dans le fond elle serait parfaite pour me passer un savon sur ce qui s'était passé dehors dans la ruelle. Ça pouvait sembler que Noah et moi on s'était battu, mais ce n'était pas du tout ça! Je roulai les yeux en attendant qu'un flic vienne se pointer pour qu'il me rende mes trucs.

- Mon porte-feuille et mon téléphone?


- Humm... pas trouvé Mr. Do... Mr.


Cela me fit grincer des dents et je lui redis à nouveau mon nom parce que visiblement, ça ne lui avait pas rentrer dans la tête encore une fois. Ça me faisait pas mal chier de ne pas récupérer mes trucs, mais en même temps, c'était certain que les mecs avaient balancés le tout dans la ruelle, je devais absolument aller voir là-bas pour essayer de les trouver. Je me retournai pour regarder Geane à l'accueil qui signait vraiment les papiers pour sortir Rodriguez de là. J'imagine qu'il allait falloir tout lui expliquer, mais pour l'instant, je n'avais pas trop envie de causer surtout en voyant la gueule de Rodriguez apparaître à l'accueil. Je poussai un soupir avant d'attendre que Geane soit prête à sortir de là. Disons que j'avais du mal à marcher... J'avais une douleur intense aux côtes, je me déplaçais comme si j'avais un balai dans le cul. Sans parler du mal de tête que j'avais. J'imagine que ça ne devait pas être très beau à voir. En sortant, je vis tout de suite la limo qui m'attendait. L'envie d'aller voir Antoine et de lui dire ma façon de pensée me traversa l'esprit.

- T'aurais pas dû venir, je comprends pas pourquoi il t'a appelé alors que je l'avais appelé lui! Merde!


Pas étonnant que ce con soit resté derrière son volant, il devait avoir peur de ce que je pourrais faire. Je crois que Geane s'était entendue avec lui pour lui parler de mes allés et venues... J'allais devoir changer de chauffeur.

- Je sais que c'est le dernier de tes soucis Geane, mais je dois retourner là-bas pour trouver mon porte-feuille et mon téléphone... Après, je te dis tout ce que tu veux savoir, mais lui il ne vient pas!


Je pointai du doigt Rodriguez parce qu'il me dérangeait vraiment et il n'avait pas besoin de se trouver une fois de plus avec Geane. J'avais l'impression d'être le méchant de l'histoire avec lui! Il avait pourtant voulu aider dans la bagarre, mais le fait qu'il pense à Riley m'avait grandement énervé! C'était pas juste que lui il fasse tout ça pour Riley alors que moi je n'avais pas grand chose. Je devais gagner ma place auprès de Geane pour y rester. Pourtant Rodriguez et moi, on se ressemble plus qu'on le veut l'admettre.

©️junne.

✱✱✱

Never too late
©️ ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
 

Street fight - Seb & Noah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: miami beach :: Centre-Ville.-