les scénarios attendus
Ryder (négociable) est agent de la CIA, plutôt haut placé, et son histoire personnelle est au choix, bien que tu puisses trouver des pistes et des idées dans le scénario. Il est l'agent traitant d'Anteynara, une tueuse professionnelle qu'il a recrutée il y a quelques mois. Ils entretiennent une relation pro, qui risque sens cesse de dépasser cette limite-là, sont très différents mais ont pourtant des choses en commun. Il est responsable des faits et actes de la jeune femme, qui pendant des années a été habituée à agir seule. C'est un duo qui promet son lot de rebondissements !
Ryder • 25/30 ans • Employé de la CIA • Tyler Posey, Pierre Niney, négociable • lien
Il est né à New York, il a été élevé par sa mère seulement. À l'adolescence, on pouvait dire que Blake était un passionné de hockey. Puis, un jour, il a vu Aloysia patiner, libre comme l'air, il a été impressionné et il a voulu essayer le patinage artistique. Il a apprécié, même que la jolie blonde lui a demandé d'être son partenaire, il a accepté. Il a développé une attirance pour le patinage artistique et son but est devenu de faire des compétitions. Pour aider financièrement sa mère, il a fait des boulots pour être payé au noir. On peut dire qu'il en a bavé, mais on peut aussi dire que c'est un grand travailleur. Il a beaucoup voyagé pour ce sport qui l'intéressait d'abord. Il a fait la rencontre d'Aloysia où rapidement ils devinrent partenaires de patin. Une longue histoire se développèrent tous les deux jusqu'au jour où un accident survint, Aloysia ne pouvait plus patiner, alors il s'est tourné vers une autre partenaire de patin: Emily. Malheureusement, ils ne gagnèrent rient tous les deux c'est pourquoi il revint 2 ans après vers Aloysia pour retenter les compétitions. Mais toute bonne chose a une fin, après les compétitions, il a décidé de se tourner vers son autre sport favori: le hockey. C'était d'abord un loisir, mais il fut rempli de joie lorsqu'il apprit qu'une équipe voulait bien de lui.
Blake Harmon • 27 ans • Hockeyeur • Bob Morley • lien
Alex est une femme simple mais distinguée. Le genre de fille qui ébloui le monde sans même le savoir. Je pensais pouvoir prétendre la charmer au premier regard, et contre toute attente, c'est moi qui me suis retrouvé piégé. Nous avons vécu plusieurs mois ensemble, avec de bons moments ancrés dans ma mémoire. Mais j'ai rencontré quelques soucis professionnels. A défaut de pouvoir t'en parler, je m'en suis pris à toi, je t'ai repoussé, et je suis parvenu à te faire fuir, sans chercher à te retenir. Et voilà après quelques années que je me retrouve de nouveau à Miami. Tu n'es jamais vraiment parti de mon esprit. Mais comment fais-je pouvoir passer outre en apprenant que tu t'es marié, et que tu coules des jours heureux depuis notre séparation? Les sentiments sont toujours là, mais seront t-ils suffisant?
Alex Hamilton • 30 ans • Pédiatre • Emmy Rossum • lien
Cassandra Keating est née dans la ville de New York, elle a grandi dans des beaux quartiers contrairement à Jake, elle est l'unique fille d'un sergent de police et d'une femme médecin connue à l’hôpital de New York, elle a donc grandi dans un milieu aisé contrairement aux enfants pourris gâtés qui profitent de l'argent de leurs parents. Cassandra n'est pas ce genre de personne, bien sûr ses parents sont riches mais elle ne profite pas de leur argent au contraire elle a toujours voulu gagner son argent elle-même. Cassandra se voyait un grand avenir dans le milieu médical elle voulait devenir médecin comme sa mère mais lors d'une soirée entre amies dans l'un des bars branchés de New York Cassandra est témoin d'une agression que l'une de ses amies d'enfance subit, elle aida la jeune femme à se débarrasser de son agresseur et c'est à ce moment-là que Cassandra changea radicalement d'orientation professionnelle elle ne voulait plus être médecin comme sa mère mais flic comme son père parce que pour elle, elle voulait aider les gens qui en avaient le plus besoin elle voulait faire régner l’ordre dans les rues de New York. Elle en parle donc à ses parents pour son père c'était une fierté pour lui que sa fille suive ses pas dans la police en revanche sa mère qui était déçue que sa fille ne veuille plus être médecin réagit mal à la décision de sa fille sur son choix de carrière, la peur avait pris le dessus déjà qu'elle avait peur de perdre son mari un jour ou l'autre à cause de son métier de flic sa peur sera doublée lorsque sa fille sera devenue flic à son tour. Cassandra était bien décidée à devenir flic et poursuivit des études pour devenir flic c'est là qu'elle rencontre Jake qui faisait aussi ses études de flic les deux jeunes gens deviennent très vite amis durant leurs études, après ses études terminées Cassandra est promue dans un commissariat non pas de New York mais de Los Angeles elle part donc après ses études là-bas au grand dam de ses parents qui pensaient voir leur fille vivre à New York. Trois ans se sont écoulés depuis qu'elle s’est installée à Los Angeles Cassandra adore son métier de flic mais elle n'était pas tout à fait heureuse là-bas sa famille lui manquait trop elle ne les voyait pas assez pour elle, elle décide donc de revenir dans la ville de sa naissance et demande d'être transférée au commissariat de New York. De retour à New York elle se sent à nouveau heureuse parce que c'est ici qu’est sa place et lorsqu'elle joint la brigade de police de New York elle travaille avec son père mais elle retrouve aussi Jake avec qui elle avait fait des études. Les deux jeunes gens retrouvent donc leur amitié mais ils commencent aussi une histoire derrière le dos du père de la jeune femme qui avait mis sa fille en garde contre Jake qu'il ne trouvait pas sérieux dans les relations et ne voulait pas que sa fille souffre à cause de lui mais Cassandra n'écoute pas son père et continue son histoire avec Jake. Ça fait un an que Cassandra et Jake sont ensemble c'est la première vraie relation de Jake qui lui n'est pas du genre relations sérieuses il est vraiment accroché à cette fille, les deux jeunes gens sont appelés pour intervention dans un immeuble où des tirs de coup de feu sont échangés entre des tueurs et des policiers déjà sur place qui avaient besoin de renfort, ils vont donc tous les deux aider leurs collègues mais aussi le père de la jeune femme qui était sur les lieux, arrivé sur les lieux Jake rentra dans l'immeuble suivi du père de Cassandra mais l'intervention ne se déroule pas comme prévu une bombe explose dans l’immeuble où se trouve Jake et le père de Cassandra les deux policiers se retrouvent donc coincé dans l'immeuble qui commence à s'effondrer petit à petit Cassandra commence donc à avoir peur de perdre les deux hommes de sa vie mais Malheureusement elle perdit son père qui n'avait pas survécu à cette bombe qui a explosé. Après l'enterrement de son père Cassandra décide de rompre avec Jake ne supportant pas qu'il lui arrive quelque chose et qu'elle le perde lui aussi elle préfère mettre un terme à cette relation et décide de quitter la ville en retournant à Los Angeles Jake ne la retient pas et la laisse partir. Aujourd'hui quatre ans se sont écoulés depuis le décès de son père Cassandra est retournée vivre à New York auprès de sa mère mais aussi elle avait envie de revoir Jake mais elle apprend que Jake ne vit plus à New York et qu'il a déménagé à Miami elle décide donc de partir là-bas pour retrouver le jeune homme et lui avouer qu'elle ne l'a jamais oublié et qu'elle avait fait une erreur en le laissant y a quatre ans ....Plus d'un an sont passés depuis que la jeune femme est venue s'installer dans la ville de Miami, il s'en est passé des choses entre la jeune femme et Jake qui n'ont pas été toujours roses entre les deux, y a eu des hauts et des bas, faut dire que Jake ne rend pas la tâche facile à la jeune femme pour le reconquérir, le jeune homme n'est pas le genre à se dévoiler lorsqu'il s'agit de sentiments.Ça fait quatre mois que Jake a appris qu'il avait une tumeur au cerveau et la maladie du jeune homme pourrait davantage rapprocher les jeunes gens au plaisir de la jeune femme.
Cassandra Keating • 29 ans • Inspecteur de police • Minka Kelly • lien



 

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | .

 Street fight - Seb & Noah


 :: ARCHIVES :: Cause I'm not thinking straight :: saison sept :: sujets et autres
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

avatar
♡ à miami depuis le : 23/04/2015
♡ nombre de post : 5637
♡ double compte : Glenn Harper
♡ feat : Leighton Meester
♡ anniversaire : 14/05/1992
♡ activité : bosse au garage de son meilleur ami.
Sujet: Re: Street fight - Seb & Noah  |  Mer 11 Oct - 12:15
Street Fight
MCKAY ft, RODRIGUEZ.
J'étais venue là dans un premier temps suite au coup de fil d'Antoine, afin d'aller chercher Sebastian en prison. Puis en arrivant là-bas, je m'étais rapidement rendu compte qu'il n'était pas seul et que Noah était également de la partie. J'étais à la fois vexé qu'aucun des deux n'aient daigné m'appeler mais j'étais tout aussi énervé de les voir ensemble ici. Ça ne pouvait pas être une coïncidence. Qu'est-ce qu'ils trafiquaient encore ces deux trous du cul ? La logique voudrait que je pense qu'ils dealaient et qu'ils avaient finit par se taper dessus ou quelque chose du genre et ça me rendait folle.

En plus de faire libérer Sebastian, j'avais demandé à en faire de même avec Noah qui visiblement n'avait personne pour le ramener. Quoi ? Mais t’es malade ! Il en est hors de question G. ! De toute façon t’as pas les moyens ! ça sert à rien d’accepter, elle a pas les moyens de me faire sortir ! Puis il en avait fait tout un pataquès en me disant qu'il se débrouillerait pour sortir, que je n'avais pas à m’inquiéter. Je voyais rouge, là ce n'était pas vraiment le moment propice pour l'ouvrir. Ferme la Noah, à ce que je sache tu n'as jamais eu à te mêler de mon compte en banque. Même si au fond, il avait raison. Tout l'argent que j'avais eu de l’héritage d'Hayden, je l'avais donné à sa meilleure amie, les seuls sous que j'avais pu mettre de côté était ceux que j'avais eu lors de mon accident ainsi que mes revenue mensuels car d'après les médecins j'étais vue comme handicapé et ça méritait une aide de l'état visiblement. De plus, j'avais repris le travail maintenant.

Le policier libéra mon meilleur ami et rendit le peu d'affaires qu'ils avaient trouvé à leur propriétaires. Apparemment le porte-feuille et le téléphone de Sebastian n'en faisaient pas partis. Tant pis. Je pris le bras de Sebastian puisqu'il semblait avoir du mal à marché et j'attendis que Noah nous rejoigne pour que nous sortions. Arrivé à la limousine de l'éclopé celui-ci s'exclama. T'aurais pas dû venir, je comprends pas pourquoi il t'a appelé alors que je l'avais appelé lui! Merde! J'avais lâchais son bras violemment avant de me poster devant lui en fronçant des sourcils. Il m'a appelé parce que je lui ai demandé de me prévenir s'il t'arrivait quoi que soit, et il l'a fait. C'est dommage de voir que je peux lui faire plus confiance à lui qu'à toi quand même ! Et si tu t'imagines le virer, dis toi que c'est certainement la seule personne sur qui tu peux compter et que t'as eu de la chance, parce qu'il aurait tout aussi bien pu appelé ton père et je doute qu'il serait venu à une heure pareille. Je leur avais tourné le dos et je m'étais dirigé vers le véhicule bien décidé à rentrer. Cependant, Sebastian ne semblait pas spécialement d'accord. Je sais que c'est le dernier de tes soucis Geane, mais je dois retourner là-bas pour trouver mon porte-feuille et mon téléphone... Après, je te dis tout ce que tu veux savoir, mais lui il ne vient pas! Je lui avais lancé un regard noir, me doutant bien qu'au fond Noah ne tenait pas non plus à monter en voiture avec Sebastian et qu'il préférait sans fois se débrouiller seul. Ecoutez les mecs, je suis pas sortie de chez moi au beau milieu de la nuit pour en laisser un de vous sur le trottoir ok ? Alors vous allez pas faire chier le monde et vous allez tous les deux poser votre cul dans cette foutue bagnole c'est compris ?! M'énervai-je sincèrement avant d'ouvrir la porte et de leur faire signe d'entrer. Il y avait bien assez d'espace à l'arrière pour qu'ils n'aient pas à s'asseoir côte à côte. Je ne tolérais plus aucune remarque de leur part, j'étais furieuse. Antoine, Sebastian va vous dire où aller pour récupérer ses affaires personnelles. Lançai-je au majordome , le visage fermé. Je leur en voulais à tous les deux, d'autant plus qu'aucun n'essayait de s'expliquer mais au final, ce n'était peut-être pas plus mal.


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
♡ à miami depuis le : 24/04/2015
♡ nombre de post : 3270
♡ double compte : Daniella Tate
♡ feat : Julian fuckinghot schratter
♡ anniversaire : 24/07/1992
♡ activité : ex taulard. propriétaire du garage «auto center»
Sujet: Re: Street fight - Seb & Noah  |  Mer 11 Oct - 21:35
Street Fight
MCKAY ft, RODRIGUEZ.
Geane débarquait au poste de police et j’étais assez surpris parce que je ne l’avais pas appelé et McKay non plus je suppose d’où le fait qu’il me traite de con. Bref de toute façon elle était probablement là pour le sortir de là, car elle ignorait que j’étais là. Geane vint nous gronder comme des enfants, puis elle annonça au policier qu’elle payait aussi ma caution et là je ne pus m’empêcher de rester muet. Je lui lançais qu’il en était hors de question et que de toute façon elle n’en avait pas les moyens, j’ajoutais qu’elle n’avait pas à s’en faire pour moi et que je sortirais de là bientôt, sûrement. Ils n’avaient rien contre moi, ils ne peuvent pas me garder pour bagarre, je risque quoi, au pire d’y passer la nuit. « Ferme la Noah, à ce que je sache tu n’as jamais eu à te mêler de mon compte en banque. » me lance-t-elle sèchement. Oups. Je crois qu’on l’a légèrement énervée. On me laissait alors sortir de ma cellule et je récupérais mon portefeuille et mon portable, ainsi que mes clés de voiture et de maison. Puis nous partions en direction de la sortie, une fois devant la limousine, McKay demandait à Geane de retourner sur le lieu de la bagarre pour retrouver son portefeuille et son téléphone tout en précisant que moi je ne venais pas. – ça tombe bien j’comptais rentrer à pieds ! Lançais-je alors que Geane me lançais un sale regard. « Ecoutez les mecs, je suis pas sortie de chez moi au beau milieu de la nuit pour en laisser un de vous sur le trottoir ok ? Alors vous allez pas faire chier le monde et vous allez tous les deux poser votre cul dans cette foutue bagnole c’est compris ?! » dit-elle en haussant le ton et ça faisait vraiment longtemps que je ne l’avais pas vu énervée à ce point. Je montais alors dans la limousine et m’installais le plus loin possible de cette tête de con sans dire un mot. « Antoine, Sebastian va vous dire où aller pour récupérer ses affaires personnelles. » lança Geane au chauffeur. Le trajet se déroulait dans le plus grand des silences, pour ma part, je répondais aux messages des personnes que j’étais censé rejoindre ce soir, pour leur dire que j’avais eu un empêchement, sans forcément entrer dans les détails. Une fois arrivée, McKay sortait de la limousine, je me levais pour descendre aussi lorsque Geane me regardait d’un air ‘qu’est-ce que tu fou ?’. – Ma voiture est garée dans la rue, j’compte pas la laisser là. Lui dis-je alors en sortant de la limousine. Ce soir en rentrant, je vais creuser tout ce que je peux pour trouver l’argent et la rembourser, il est hors de question que je laisse ça comme ça, peu importe ce qu’elle dit et dira, je lui ferais bouffer cet argent !


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
♡ à miami depuis le : 24/04/2015
♡ nombre de post : 1736
♡ double compte : Edward & Nathaniel
♡ feat : Jack Falahee
♡ anniversaire : 02/02/1990
♡ activité : Propriétaire du Miami Beach Night Club
Sujet: Re: Street fight - Seb & Noah  |  Sam 14 Oct - 2:40
Street Fight
Rodriguez & McKay
Je savais que le chemin du retour allait être pénible, je n'avais pas très envie de me lancer dans les explications et je me doutais que pour Noah c'était la même chose.  Celui-ci voulu quitter à pieds quand Geane décida de montrer les dents une fois de plus. "Ecoutez les mecs, je suis pas sortie de chez moi au beau milieu de la nuit pour en laisser un de vous sur le trottoir ok ? Alors vous allez pas faire chier le monde et vous allez tous les deux poser votre cul dans cette foutue bagnole c’est compris ?! » On avait pas perdu de temps avant de monter à l'intérieur, j'avais envie de lancer un sale regard à mon chauffeur, mais pour l'instant je devais me tenir tranquille parce que je savais que ce n'était que la pointe de l'iceberg qui se présentait... Geane me fit dire où je devais aller chercher mes effets personnels et c'est en ronchonnant que je déclarai où je devais chercher. Le trajet me parut long, pas un mot s'échangea entre nous trois, l'ambiance était d'une lourdeur. Je croyais que Geane allait nous crier dessus ou me mettre la faute dessus, je ne sais pas comment elle voyait Rodriguez, mais elle allait surement le chouchouter plus que moi. Une fois arrêté, Rodriguez déclara que sa voiture était plus loin et qu'il allait la récupérer. Je regardai Geane en levant les yeux en l'air.

- Et il va s'en sauver comme ça tandis que je vais tout prendre? Toujours la merde pour moi! Je vais chercher mes trucs...

Antoine s'était garé de manière à laisser les phares allumés, je ne risquai pas de retrouver mes trucs, mais au moins je devais essayer, ils étaient importants, très importants. Les flics avaient dû fouillé en plus le coin. Même si les phares étaient allumés, je dirais que je n'y voyais pas très bien. Geane arriva derrière suivit de l'autre, je ne pense pas qu'ils allaient participer à mes recherches, mais je pense que j'aimais mieux faire autre chose que les entendre discuter. J'en avais plus que marre de cette journée et je sentais que ma patience était à bout.

- Putain j'y vois vraiment rien!

Je donnai un coup dans les poubelles qui se renversèrent dans un fracas important. Tout ce que je voulais maintenant c'était de prendre une douche et de me coucher. Je me rapprochai des deux parce que c'était inutile finalement de faire des recherches.

- Bon Geane, est-ce qu'on peut régler ça demain? Parce que là, je suis à bout et je vais aller chercher ma bagnole au bout de la rue aussi et rentrer! Je te ferai un chèque comme ça, tu seras dédommagée contrairement à l'autre qui ne peut même pas se payer un paquet clopes.  


Mauvaise soirée, j'avais tout un business aussi qui était en train de s'écrouler et qui sait, j'avais peut-être deux gars qui m'attendaient chez moi pour finir le travail. Finalement, je crois que j'allais avoir besoin de précautions. Je savais que Antoine allait devoir rester pour que je puisse téléphoner. Je regardai la jeune femme qui ne semblait pas vraiment ravie de se que je venais de lui dire. Le contraire m'aurait étonné, mais là je sentais vraiment que j'allais péter un câble.

©️junne.

✱✱✱

Never too late
©️ ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
♡ à miami depuis le : 23/04/2015
♡ nombre de post : 5637
♡ double compte : Glenn Harper
♡ feat : Leighton Meester
♡ anniversaire : 14/05/1992
♡ activité : bosse au garage de son meilleur ami.
Sujet: Re: Street fight - Seb & Noah  |  Sam 14 Oct - 12:14
[center]
Street Fight
MCKAY ft, RODRIGUEZ.
C'était vraiment n'importe quoi tout ça, après les avoir fait monter dans la voiture, plus personne n'avait ouvert la bouche. Seul Sebastian indiquait la direction à prendre au chauffeur de temps à autre. J'essayais d'éviter le regard des deux hommes en jetant un oeil par la fenêtre. Les rues étaient calmes, chose que j'appréciais ici. Antoine se gara finalement près de la ruelle, laissant ainsi Sebastian sauter de la voiture pour fouiller les moindres recoins de l'endroit. Noah le suivit de près mais je doutais sincèrement que ce soit pour l'aider. Ma voiture est garée dans la rue, j’compte pas la laisser là. Déclara mon meilleur ami, je n'eu rien le temps de répondre que le jeune McKay reprit la parole en se plaignant car selon ses dires, c'est contre lui que j'allais déverser toute ma colère. J'avais sauté de la limousine à mon tour pour aller retrouver Noah. Hep hep hep, crois pas que tu vas t'en sortir comme ça ! Tu vas peut-être bien attendre deux minutes non ? Il me devait bien ça. Il me suivit alors pour rejoindre Sebastian qui râlait de ne pas retrouver ses affaires dû au manque de luminosité. Y avait quoi de si important là-dedans ? Demandai-je avant que celui-ci ne donne un coup de pied dans les containers, ce qui les fit tomber. Il se rapprocha de nous, visiblement bien décidé à en finir avec cette journée. Bon Geane, est-ce qu'on peut régler ça demain? Parce que là, je suis à bout et je vais aller chercher ma bagnole au bout de la rue aussi et rentrer! Je te ferai un chèque comme ça, tu seras dédommagée contrairement à l'autre qui ne peut même pas se payer un paquet clopes. J'en avais marre, après tout je n'étais pas leur mère, ils n'avaient qu'à se taper dessus ou même s'insulter, ils pouvaient faire ce qu'ils voulaient, je n'en avais plus rien à faire. J'émis un profond soupire en regardant ces deux têtes de mules. Ils n'avaient même pas daigné me remercier. Vous savez quoi, allez vous faire voir ! J'ai laissé mon fils à une nounou que je ne connais pas et que j'ai réveillé en plein milieu de la nuit pour venir chercher deux petits cons qui n'ont aucune reconnaissance.  Alors rentrez chez vous, profitez de votre lit douillet et surtout, ne venez pas me voir. Je veux rien savoir. M'énervai-je avant de rajouter rapidement. Et gardez votre fric. Je fis volte face et repartie à pied en direction de mon logement. Je ne voulais pas abuser d'Antoine et puis j'avais besoin de marcher pour prendre l'air.


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
♡ à miami depuis le : 24/04/2015
♡ nombre de post : 3270
♡ double compte : Daniella Tate
♡ feat : Julian fuckinghot schratter
♡ anniversaire : 24/07/1992
♡ activité : ex taulard. propriétaire du garage «auto center»
Sujet: Re: Street fight - Seb & Noah  |  Mar 17 Oct - 19:15
Street Fight
MCKAY ft, RODRIGUEZ.
Geane semblait vraiment énervée par rapport à tout ça et franchement ça me faisait chier, parce que j’ai toujours fais en sorte de la tenir éloignée de mes emmerdes et voilà que j’essaye d’aider cet abruti de McKay et tout part en vrille. Le chauffeur de la limousine se gara près du lieu où tout s’était passer et McKay descendit pour fouiller les coins et recoins de la ruelle. Je ne suis pas sûr qu’il retrouve ce qu’il cherche, mais bon qui sait ? Peut-être que c’est tomber et dans le noir personne n’a fait attention. Quant à moi, je m’apprêtais à descendre de la limousine lorsque j’interceptais le regard de Geane qui me demandait ce que j’étais en train de faire, je lui précisais alors que ma voiture était garée pas loin de là et que je comptais la récupérer. « Hep hep hep, crois pas que tu vas t’en sortir comme ça ! Tu vas peut-être bien attendre deux minutes non ? » me lance-t-elle en sortant de la limousine. Je soupirais et l’attendais pour rejoindre l’autre abruti qui était en train de râler. - G. C'est vraiment pas c'que tu crois. Dis-je alors simplement tandis qu'on s'avançait vers McKay. Geane lui demandait ce qu’il y avait de si important dedans pour qu’il veuille absolument récupérer ses affaires et je me retins de répondre qu’un portefeuille et un portable c’était tout de même important. McKay revint vers nous en demandant à Geane s’ils pouvaient régler ça demain, parce que pour le moment il avait qu’une envie, c’était de rentrer et de se coucher. Il ne put s’empêcher de préciser qu’il lui ferait un chèque pour le dédommagement contrairement à moi qui ne pouvait pas me payer un paquet de clopes. Je serrai alors les dents et les poings pour éviter de lui en coller une. Quel connard ! « Vous savez quoi, allez vous faire voir ! J’ai laissé mon fils à une nounou que je ne connais pas et que j’ai réveillé en plein milieu de la nuit pour venir chercher deux petits cons qui n’ont aucune reconnaissance. Alors rentrez chez vous, profitez de votre lit douillet et surtout, ne venez pas me voir. Je veux rien savoir. » dit-elle vraiment énervée. « Et gardez votre fric. » Dit-elle en tournant les talons pour probablement rentrer chez elle. Ça ne servait à rien d’essayer de la rattraper ou de la raisonner, elle ne voudra rien entendre, c’est une vraie tête de mule, elle aussi. Mais ce qui est sûr, c’est que la prochaine fois, je trace ma route. Je m’allumais alors une clope après avoir jeté un sale regard à McKay et me dirigeais vers ma voiture pour rentrer chez moi et pioncer.  


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
♡ à miami depuis le : 24/04/2015
♡ nombre de post : 1736
♡ double compte : Edward & Nathaniel
♡ feat : Jack Falahee
♡ anniversaire : 02/02/1990
♡ activité : Propriétaire du Miami Beach Night Club
Sujet: Re: Street fight - Seb & Noah  |  Sam 21 Oct - 2:15
Street Fight
Rodriguez & McKay
Je n'avais même pas trouver mes effets personnels dans la rue et je dois dire que ce n'était pas la joie en ce moment, j'avais mal partout et je crois que je n'étais pas prêt à faire face à Geane qui semblait nous en vouloir à mort. Je voulais retarder le tout à demain, mais Geane s'énerva contre nous deux et se sauva à pieds. Je regardai Noah qui se prit une clope sans rien dire comme un imbécile. Il allait vraiment la laisser faire? Quel idiot! Je savais alors que je devais être l'homme de la situation même si j'avais causé pas mal tout ça ce soir. Noah venait juste d'abandonner Geane comme ça au milieu de nulle part et ça se disait être son ami? WTF qui a besoin d'un ami comme ça?

- C'est ça sauve toi!

Je me tournai ensuite en direction de Geane et je commençai à avancer pour la suivre. Je n'avais pas très envie de marcher bien longtemps vu mon état. Ça ne m'étonnerait pas que je perde l'équilibre en chemin.

- Geane!? Attends! Mais attend merde!

Elle semblait plutôt bien décider... Je ne la comprenais pas toujours et c'était difficile de ne pas s'énerver contre elle quand elle faisait ce genre de truc. J'arrivais enfin auprès d'elle parce qu'elle s'était arrêtée, j'imagine qu'elle le faisait par pitié, je ne sais pas trop. Elle boudait pour que je lui dise tout? J'en savais rien, elle avait rien demandé!

- Qu'est-ce que tu veux Geane? Tu n'aurais même pas dû venir nous chercher et là tu te sauves parce qu'on souhaite rentrer? C'est pas vraiment juste de nous reprocher ça alors que t'as même pas demandé ce qui s'était passé, mais vu ton visage je sais très bien ce que tu penses. Tu penses que j'ai vu Noah dans cette ruelle, que je l'ai tabassé pour le fun? C'est ça que tu crois? Je vais te dire ce qui s'est passé, mes choix, mes mauvais choix sont en train de me rattraper Geane! J'imagine que ça doit te faire plaisir ou je ne sais pas trop! Je t'ai dit que je devais régler des trucs avant de rentrer au centre et j'en avais bien l'intention, mais là si je finis troué et au fond de la rivière ne soit pas si surprise avant que ça arrive!

Est-ce que le centre valait mieux que se faire trouer le corps et finir Dieu je ne sais où? J'étais dans une putain d'impasse et j'étais en train d'avoir vraiment peur. Je baissai d'un ton parce que je sentais que la jeune femme était plus à l'écoute à l'annonce de ma mort imminente.

- J'étais ici pour négocier pour voir à un remplaçant de mes affaires pendant que je serai absent et peut-être pour plus longtemps. C'est là que les types sont débarqués voulant savoir tout ce que tu ne veux pas savoir! Ils allaient me tuer Geane! Ils allaient avoir ma peau... Si Noah avait pas débarqué pile au bon moment tu m'aurais trouvé à la morgue! Donc, je t'en prie tes crise de nerfs sur moi je m'en passerais ce soir! Demain, je te donne le feu vert si tu veux!

Sérieusement, je tombai de fatigue et je ne voulais qu'une chose rentrer, prendre une douche et me coucher pour dormir aussi longtemps que possible. Il était inutile de célébrer la vie parce que la mort m'attendait peut-être au détour demain.


©️junne.

✱✱✱

Never too late
©️ ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
♡ à miami depuis le : 23/04/2015
♡ nombre de post : 5637
♡ double compte : Glenn Harper
♡ feat : Leighton Meester
♡ anniversaire : 14/05/1992
♡ activité : bosse au garage de son meilleur ami.
Sujet: Re: Street fight - Seb & Noah  |  Dim 22 Oct - 15:18
Street Fight
MCKAY ft, RODRIGUEZ.
J'avais laissé tomber. Aucun des deux n'avaient l'air d'avoir envie de s'expliquer alors que c'était pourtant ce qui me semblait être logique. Je ne devais pas mériter ça visiblement. J'étais partis dans le sens opposé après leur avoir bien fait comprendre que j'étais déçu de leur comportement et que je ne voulais pas les voir. Evidemment, j'avais dis ça sur un coup de tête mais pour le moment, c'était bien le cas. J'eu le temps de faire une dizaine de pas avant d'entendre Sebastian m'appeler. Geane!? Attends! Mais attend merde! Il était tout seul, Noah était partit. Mon meilleur ami me connaissait suffisamment pour savoir que lorsque j'étais comme ça, il fallait me laisser quelques temps pour que je me calme avant de revenir. Mais Sebastian savait aussi que j'étais rancunière et qu'il me fallait des explications avant que je lui en tienne compte pendant des années. J'avais finis par m'arrêter au bout d'un moment et je m'étais retourné pour le regarder. Je n'avais rien dis et je l'avais écouté parler tout le long. Et plus il me racontait ce qui s'était passé et plus je me sentais mal. Non seulement, je m'étais trompé sur toute la ligne mais en plus de ça je me sentais fautive. C'était de ma faute s'il en était là. C'est parce que je lui avais demandé de se soigner qu'il avait voulu refourguer son affaire à un détraqué et qu'il s'était retrouvé piégé. Ca aurait pu encore plus mal tourné si Noah n'était pas intervenu. J'avais l'impression d'être dans un putain de cercle vicieux. J'avais déjà perdu deux hommes très important pour moi et je ne tolérerai pas que ça arrive à nouveau avec Sebastian ou bien même avec Noah. Je n'étais pas sûre de pouvoir survivre à ça une nouvelle fois. Je le regardais dans les yeux tout en avalant difficilement ma salive. Je sentais les larmes menacer au coin de mes yeux. Il n'y avait pas trente six solutions à ça. Je pris une grande inspiration, regrettant déjà ce que j'allais dire. Je pensais pas que ce serait aussi compliqué Seb, j'sais pas trop comment ça marche tout ça alors si c'est la seule solution, ne change rien. Laisse tomber le centre, oublie tout ce qu'on s'est dit ok ? Continue tes petites affaires, et surtout, ne te fais pas tuer d'accord ? Je le pris dans mes bras et le serra contre moi fort sans vraiment prendre en compte ses blessures. Je tiens pas à entretenir ta tombe, je supporterai pas de te perdre. Je préfère milles fois être loin de toi et être sûre que tu es en vie. Murmurai-je en laissant échapper une larme sauvage. Je me reculais un peu pour lui embrasser le coin des lèvres avant de finalement le lâcher complètement. Tu peux aller te coucher maintenant. Je suis désolée pour tout ça. Je fis une petite moue tristounette avant de lui montrer la limousine en espérant sincèrement qu'il ne reprendrait pas son véhicule ce soir.


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
♡ à miami depuis le : 24/04/2015
♡ nombre de post : 1736
♡ double compte : Edward & Nathaniel
♡ feat : Jack Falahee
♡ anniversaire : 02/02/1990
♡ activité : Propriétaire du Miami Beach Night Club
Sujet: Re: Street fight - Seb & Noah  |  Mer 25 Oct - 2:23
Street Fight
Rodriguez & McKay
Geane était toujours fâchée contre moi et cette fois-ci, je dirais qu'elle n'avait pas à l'être, mais elle l'était avant même que je puisse m'expliquer. En même temps, j'aurais voulu ne pas lui dire tout ça, mais elle méritait de savoir et je ne voulais pas passer pour un trou de cul encore une fois. Je l'avais donc rattrapé à la marche et elle s'était arrêté pour m'écouter, je pensais qu'elle allait me hurler dessus quand même après mes expications, mais non... son visage s'adoucit et je vis ses yeux se remplir d'eau. Non pas ça, je ne pouvais pas tolérer Geane dans cet état, ça venait me pincer le coeur à chaque fois. Je pensais pas que ce serait aussi compliqué Seb, j'sais pas trop comment ça marche tout ça alors si c'est la seule solution, ne change rien. Laisse tomber le centre, oublie tout ce qu'on s'est dit ok ? Continue tes petites affaires, et surtout, ne te fais pas tuer d'accord ? Je fronçai des sourcils... vraiment? Elle abandonnait l'idée que moi je n'aille pas en centre? Je n'appréciais pas du tout cette nouvelle idée qui me laissait libre? Toutes les tentations autour de moi qui faisaient en sorte que je perdais les pédales? Geane ne pouvait pas me dire ça comme ça.

- Quoi? Qu'est-ce que tu me dis là?

Elle me serra dans ses bras me laissant affirmer mon mal un bref instant, mais son étreinte était plus importante que ces douleurs. Je tiens pas à entretenir ta tombe, je supporterai pas de te perdre. Je préfère milles fois être loin de toi et être sûre que tu es en vie. Encore une fois, je n'appréciais pas du tout ses paroles. NON! Je ne voulais pas ça! Je ne voulais plus ça. Elle me regarda et m'embrassa tout doucement avant de se reculer. Je pris une grande respiration tout en la regardant me dire qu'il serait mieux que j'aille me coucher! Pas question! Je pris le visage de Geane dans mes mains pour la regarder droit dans les yeux avant de l'embrasser vigoureusement. J'en avais tellement envie et ce, depuis trop longtemps déjà. Tout mon corps était comme électrifié par cet échange. Je ne voulais pas qu'elle parte, je voulais qu'elle reste avec moi. C'était comme ma boussole pour retrouver le nord! Sans elle, j'étais perdu.

- Je veux pas que tu sois désolée, je veux que tu restes avec moi et je veux pas que tu crois que je ne veux pas aller en centre, mais je veux pas que tu abandonnes l'idée de nous deux...

J'avais fait une putain de demande de mariage, je m'étais cassé la gueule pour le faire, maintenant elle voulait m'abandonner. Enfin, c'était le sentiment que j'avais. J'essayais d'être sobre, j'essayais de prendre ma médication chaque jour. Je faisais des efforts et je voulais qu'elle le constate aussi. J'avais été un connard avec Noah, je le regrettais vraiment maintenant.

- Est-ce que tu veux venir chez moi? J'ai juste le goût de prendre une douche, de me coucher et d'oublier cette soirée de merde... J'ai juste le goût de me coller à toi et de me réveiller le matin à tes côtés.

Je ne pouvais pas être plus clair! Si elle refusait, je crois que je serai anéanti... Elle était peut-être désolée pour ce soir, mais elle l'avait pas à l'être, pas étonnant qu'elle eut cru que je m'étais jeté sur Noah pour le tabassé, je l'avais déjà fait.

©️junne.

✱✱✱

Never too late
©️ ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
♡ à miami depuis le : 23/04/2015
♡ nombre de post : 5637
♡ double compte : Glenn Harper
♡ feat : Leighton Meester
♡ anniversaire : 14/05/1992
♡ activité : bosse au garage de son meilleur ami.
Sujet: Re: Street fight - Seb & Noah  |  Dim 29 Oct - 17:50
Street Fight
MCKAY ft, RODRIGUEZ.
Sebastian ne semblait pas voir où je voulais en venir. Et moi j'étais encore toute bouleversée de ses explications. Je ne voyais aucune issue à tout cela. S'il continuait à se droguer ou à traîner dans ces affaires, il finirait sûrement par mourir et s'il décidait d'arrêter, il en arriverait au même stade mais plus vite. Qui étais-je pour décider de la vie des autres après tout ? J'étais perdue et j'avais beau cherché, je ne trouvais aucune finalité heureuse avec lui. Je comprenais maintenant pourquoi il vivait au jour le jour mais également la raison pour laquelle il profitait de toutes ces bonnes choses chaque jour. Je n'étais pas censé faire parti de l'équation, et Riley encore moins. Ces gens-là n'ont aucune accroche et je comprend mieux pourquoi maintenant. J'avais finis par dire au jeune homme d'oublier le centre et tout ce qui allait avec afin qu'il continue sa petite vie. Ca me brisait le coeur et je prenais vraiment sur moi pour essayer de garder la face. Sebastian avait prit mon visage entre ses mains pour m'embrasser avec vigueur. J'avais posé mes mains sur son torse en profitant de cet instant qui me semblait suspendu dans le temps. Le beau brun de se détacha de moi et me regarda, les yeux en alerte. Je veux pas que tu sois désolée, je veux que tu restes avec moi et je veux pas que tu crois que je ne veux pas aller en centre, mais je veux pas que tu abandonnes l'idée de nous deux... Déclara le jeune homme sans me quitter des yeux. Je n'avais rien répondu parce qu'il était bien trop tard pour avoir une vrai conversation, alors je pris le temps d'écouter Sebastian reprendre la parole à nouveau. Est-ce que tu veux venir chez moi? J'ai juste le goût de prendre une douche, de me coucher et d'oublier cette soirée de merde... J'ai juste le goût de me coller à toi et de me réveiller le matin à tes côtés. J'avais souris en passant une main sur sa joue. J'avais très envie de le suivre mais il y avait encore  un petit détail... Tu sais, il paraît qu'on a un enfant tous les deux qui est entrain de dormir dans son petit lit chez moi actuellement, et pour tout te dire, je ne tiens pas à le laisser à la nounou qui a certainement très envie de rentrer chez elle. Mais tu peux venir avec moi si tu veux.. Je sais que c'est pas aussi grand que chez toi mais bon.. J'ai une douche et un lit à partager. Ca fait l'affaire non? Je fis un petit sourire en coin avant de sortir mon ultime argument. Et puis chez moi t'es sûr de trouver personne voulant te tuer.. A part moi bien sûr. J'émis un petit rire amusé. Evidemment, je plaisantais sur ce point mais au fond, j'étais bien sérieuse. Si les mecs qui avaient voulu sa peau avait son porte-feuille, ils avaient aussi très certainement son adresse.


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
♡ à miami depuis le : 24/04/2015
♡ nombre de post : 1736
♡ double compte : Edward & Nathaniel
♡ feat : Jack Falahee
♡ anniversaire : 02/02/1990
♡ activité : Propriétaire du Miami Beach Night Club
Sujet: Re: Street fight - Seb & Noah  |  Dim 5 Nov - 0:18
Street Fight
Rodriguez & McKay

Je m'étais expliqué à Geane et je crois que ça lui avait fait réaliser l'ampleur de la gravité de ce que représentait mon business. Elle ne voulu pas chercher de solutions, non, elle me demanda juste d'annuler le centre de désintoxication pour éviter la mort. Je ne pouvais pas croire qu'elle baissait les bras... mais en même temps, je ne pouvais pas dire qu'elle allait me laisser tomber... C'est pourquoi je voulu tout de suite vérifier si elle voudrait bien me suivre chez moi parce que tout ce que j'avais envie c'est de sa proximité. J'avais le regard suppliant! Tu sais, il paraît qu'on a un enfant tous les deux qui est entrain de dormir dans son petit lit chez moi actuellement, et pour tout te dire, je ne tiens pas à le laisser à la nounou qui a certainement très envie de rentrer chez elle. Mais tu peux venir avec moi si tu veux.. Je sais que c'est pas aussi grand que chez toi mais bon.. J'ai une douche et un lit à partager. Ca fait l'affaire non? J'émis un petit sourire parce que je ne m'attendais pas à ce qu'elle m'invite chez elle plutôt. Ça me plaisait bien comme idée. Et puis chez moi t'es sûr de trouver personne voulant te tuer.. A part moi bien sûr. Elle était en train de rire et je ne pus que l'accompagner... Je ne pouvais pas penser à combien de reprises elle avait voulu me tuer... Enfin, je pouvais dire que la soirée prenait un tout nouveau tournant.

- Très bien, mais il parait que je suis un coriace... il va te falloir bien planifier ton coup!

Je lui pris la main pour être certain qu'elle ne change pas d'avis et nous nous dirigeâmes vers la limo. Je n'avais pas trouver mes effets personnels, mais j'avais Geane avec moi et c'est tout ce qui comptait pour l'instant. Bien sûr, je savais que j'allais avoir beaucoup plus mal le lendemain. J'allais sans doute avoir besoin de faire venir le docteur. On roula jusqu'à l'appartement de Geane sans vraiment échanger de mots. Une fois chez elle, la nounou pu quitter les lieux et j'en profitai pour aller prendre une douche. Cela me fit un immense bien. L'eau chaude ruisselant sur mon corps me faisait réaliser à quel point la soirée avait disjonctée! Je savais en plus que je devrais aller en cour avec cette histoire. Il allait falloir trouver de bons arguments, mais je ne m'en faisais pas trop, la police n'avait pas grand chose contre moi. Je restai un bon moment avant de réaliser que je n'étais pas chez moi... Je fermai donc l'eau avant de prendre une serviette et de m'essuyer avant de l'enrouler autour de ma taille.  Je me coiffai comme je pu avant d'aller retrouver Geane dans sa chambre. J'allai enrouler mes bras autour de sa taille et déposai ma tête contre la sienne pendant un court instant. Je me sentais soudainement très fatigué. J'ouvris le lit pour me glisser sous les couvertures. Je me reculai pour faire une place à Geane.

- Tu sais, t'es le meilleur élément de la soirée!

Bien entendu c'était plus qu'une blague qu'autre chose parce que j'avais été tabassé, j'avais été en prison et elle m'avait sortie de là. Pas étonnant, mais elle faisait en sorte que tout se finit bien. Qui l'aurait cru? Elle était prête à m'arracher la tête avant de savoir ce qui s'était réellement passé. Mon corps contre le sien, c'était instantané, je ne pouvais que la désirer même dans la fatigue et dans les blessures.

- hum... ça m'a manqué!

Ma bouche déposa un baiser, puis un autre sur sa joue. Tout ce que je voulais s'était de l'avoir contre moi dans l'espoir qu'elle me démontre de l'amour à mon égard.

©️junne.

✱✱✱

Never too late
©️ ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Sujet: Re: Street fight - Seb & Noah  |  
Revenir en haut Aller en bas
 

Street fight - Seb & Noah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ARCHIVES :: Cause I'm not thinking straight :: saison sept :: sujets et autres-