les scénarios attendus
Ryder (négociable) est agent de la CIA, plutôt haut placé, et son histoire personnelle est au choix, bien que tu puisses trouver des pistes et des idées dans le scénario. Il est l'agent traitant d'Anteynara, une tueuse professionnelle qu'il a recrutée il y a quelques mois. Ils entretiennent une relation pro, qui risque sens cesse de dépasser cette limite-là, sont très différents mais ont pourtant des choses en commun. Il est responsable des faits et actes de la jeune femme, qui pendant des années a été habituée à agir seule. C'est un duo qui promet son lot de rebondissements !
Ryder • 25/30 ans • Employé de la CIA • Tyler Posey, Pierre Niney, négociable • lien
Il est né à New York, il a été élevé par sa mère seulement. À l'adolescence, on pouvait dire que Blake était un passionné de hockey. Puis, un jour, il a vu Aloysia patiner, libre comme l'air, il a été impressionné et il a voulu essayer le patinage artistique. Il a apprécié, même que la jolie blonde lui a demandé d'être son partenaire, il a accepté. Il a développé une attirance pour le patinage artistique et son but est devenu de faire des compétitions. Pour aider financièrement sa mère, il a fait des boulots pour être payé au noir. On peut dire qu'il en a bavé, mais on peut aussi dire que c'est un grand travailleur. Il a beaucoup voyagé pour ce sport qui l'intéressait d'abord. Il a fait la rencontre d'Aloysia où rapidement ils devinrent partenaires de patin. Une longue histoire se développèrent tous les deux jusqu'au jour où un accident survint, Aloysia ne pouvait plus patiner, alors il s'est tourné vers une autre partenaire de patin: Emily. Malheureusement, ils ne gagnèrent rient tous les deux c'est pourquoi il revint 2 ans après vers Aloysia pour retenter les compétitions. Mais toute bonne chose a une fin, après les compétitions, il a décidé de se tourner vers son autre sport favori: le hockey. C'était d'abord un loisir, mais il fut rempli de joie lorsqu'il apprit qu'une équipe voulait bien de lui.
Blake Harmon • 27 ans • Hockeyeur • Bob Morley • lien
Sami et April se sont rencontrés lors d'un voyage en Turquie, ils ont dû travailler ensemble quelques temps puisque Sami est (journaliste?). Pendant ce temps il a aidé April d'une grande moise et pour le compenser il lui a demandé un mariage blanc afin d'avoir accès aux grand pays d'Amérique. April n'a pas eu le choix que d’accepter. Malgré tout, ils passent leurs temps à se chamailler, jamais d'accord sur une même chose, mais très protecteurs l'un vers l'autre. De vrais caractères de cochons mais qui s'aiment en quelques sorte au fond même si personne n'osera jamis l'avouer. Tout cela promet donc pleins des hauts et des bas bien drôles.
Sami Moreno • 29 ans • Journaliste • Dave Franco • lien
Cassandra Keating est née dans la ville de New York, elle a grandi dans des beaux quartiers contrairement à Jake, elle est l'unique fille d'un sergent de police et d'une femme médecin connue à l’hôpital de New York, elle a donc grandi dans un milieu aisé contrairement aux enfants pourris gâtés qui profitent de l'argent de leurs parents. Cassandra n'est pas ce genre de personne, bien sûr ses parents sont riches mais elle ne profite pas de leur argent au contraire elle a toujours voulu gagner son argent elle-même. Cassandra se voyait un grand avenir dans le milieu médical elle voulait devenir médecin comme sa mère mais lors d'une soirée entre amies dans l'un des bars branchés de New York Cassandra est témoin d'une agression que l'une de ses amies d'enfance subit, elle aida la jeune femme à se débarrasser de son agresseur et c'est à ce moment-là que Cassandra changea radicalement d'orientation professionnelle elle ne voulait plus être médecin comme sa mère mais flic comme son père parce que pour elle, elle voulait aider les gens qui en avaient le plus besoin elle voulait faire régner l’ordre dans les rues de New York. Elle en parle donc à ses parents pour son père c'était une fierté pour lui que sa fille suive ses pas dans la police en revanche sa mère qui était déçue que sa fille ne veuille plus être médecin réagit mal à la décision de sa fille sur son choix de carrière, la peur avait pris le dessus déjà qu'elle avait peur de perdre son mari un jour ou l'autre à cause de son métier de flic sa peur sera doublée lorsque sa fille sera devenue flic à son tour. Cassandra était bien décidée à devenir flic et poursuivit des études pour devenir flic c'est là qu'elle rencontre Jake qui faisait aussi ses études de flic les deux jeunes gens deviennent très vite amis durant leurs études, après ses études terminées Cassandra est promue dans un commissariat non pas de New York mais de Los Angeles elle part donc après ses études là-bas au grand dam de ses parents qui pensaient voir leur fille vivre à New York. Trois ans se sont écoulés depuis qu'elle s’est installée à Los Angeles Cassandra adore son métier de flic mais elle n'était pas tout à fait heureuse là-bas sa famille lui manquait trop elle ne les voyait pas assez pour elle, elle décide donc de revenir dans la ville de sa naissance et demande d'être transférée au commissariat de New York. De retour à New York elle se sent à nouveau heureuse parce que c'est ici qu’est sa place et lorsqu'elle joint la brigade de police de New York elle travaille avec son père mais elle retrouve aussi Jake avec qui elle avait fait des études. Les deux jeunes gens retrouvent donc leur amitié mais ils commencent aussi une histoire derrière le dos du père de la jeune femme qui avait mis sa fille en garde contre Jake qu'il ne trouvait pas sérieux dans les relations et ne voulait pas que sa fille souffre à cause de lui mais Cassandra n'écoute pas son père et continue son histoire avec Jake. Ça fait un an que Cassandra et Jake sont ensemble c'est la première vraie relation de Jake qui lui n'est pas du genre relations sérieuses il est vraiment accroché à cette fille, les deux jeunes gens sont appelés pour intervention dans un immeuble où des tirs de coup de feu sont échangés entre des tueurs et des policiers déjà sur place qui avaient besoin de renfort, ils vont donc tous les deux aider leurs collègues mais aussi le père de la jeune femme qui était sur les lieux, arrivé sur les lieux Jake rentra dans l'immeuble suivi du père de Cassandra mais l'intervention ne se déroule pas comme prévu une bombe explose dans l’immeuble où se trouve Jake et le père de Cassandra les deux policiers se retrouvent donc coincé dans l'immeuble qui commence à s'effondrer petit à petit Cassandra commence donc à avoir peur de perdre les deux hommes de sa vie mais Malheureusement elle perdit son père qui n'avait pas survécu à cette bombe qui a explosé. Après l'enterrement de son père Cassandra décide de rompre avec Jake ne supportant pas qu'il lui arrive quelque chose et qu'elle le perde lui aussi elle préfère mettre un terme à cette relation et décide de quitter la ville en retournant à Los Angeles Jake ne la retient pas et la laisse partir. Aujourd'hui quatre ans se sont écoulés depuis le décès de son père Cassandra est retournée vivre à New York auprès de sa mère mais aussi elle avait envie de revoir Jake mais elle apprend que Jake ne vit plus à New York et qu'il a déménagé à Miami elle décide donc de partir là-bas pour retrouver le jeune homme et lui avouer qu'elle ne l'a jamais oublié et qu'elle avait fait une erreur en le laissant y a quatre ans ....Plus d'un an sont passés depuis que la jeune femme est venue s'installer dans la ville de Miami, il s'en est passé des choses entre la jeune femme et Jake qui n'ont pas été toujours roses entre les deux, y a eu des hauts et des bas, faut dire que Jake ne rend pas la tâche facile à la jeune femme pour le reconquérir, le jeune homme n'est pas le genre à se dévoiler lorsqu'il s'agit de sentiments.Ça fait quatre mois que Jake a appris qu'il avait une tumeur au cerveau et la maladie du jeune homme pourrait davantage rapprocher les jeunes gens au plaisir de la jeune femme.
Cassandra Keating • 29 ans • Inspecteur de police • Minka Kelly • lien



 




Partagez | .

 It's so good to see you again

 :: ARCHIVES :: Cause I'm not thinking straight :: saison sept :: sujets et autres

avatar



☾ à miami depuis le : 10/09/2017
☾ nombre de post : 242
☾ double compte : Elisha R. Parker
☾ feat : Chris Evans
☾ activité : Journaliste
Sujet: It's so good to see you again   |  Lun 16 Oct - 15:50




Alex & Joshua


It's so good to see you again

Je me trouve adossé contre ce mur, les mains dans les poches de ma veste alors que mon regard ne quitte pas cette façade. J'espère la voir, ca peut paraître complètement stupide, mais j'ai juste besoin de ça. J'ai besoin de savoir que les choses n'ont pas changé. Je sais que ca ne servira à rien, le temps est passé depuis, les choses ne sont plus les mêmes, mais c'est plus fort que moi. Son visage me revient régulièrement en tête depuis que j'ai fais mon retour dans cette ville...enfaite il ne m'a jamais vraiment quitté, il m'a hanté un peu chaque jour depuis la dernière fois que nous nous sommes vus. Peut être que j'ai juste besoin de voir qu'elle va bien,  ce qui est certainement le cas, il faut dire que les années ont passé depuis notre séparation. Et voilà que je me retrouve à me redresser soudainement, comme si j'étais finalement surpris de voir sa silhouette apparaître, ce qui n'est pas le cas, j'ai justement bien prédit son passage ici, Alex a gardé cette petite habitude de passer par le starbuck pour bien commencer sa journée. J'ai le coeur qui fait un bond dans ma poitrine, comme autrefois, je vais cependant avoir le temps de reprendre mes esprits alors qu'elle entre dans le café, m'offrant quelques minutes de répit . Je laisse échapper un souffle lourd, observant de part et d'autre alors que je suis incapable de savoir si j'ai le droit de faire ça ou pas. Mais le cœur l'emporte sur la raison à cet instant.Je me frotte le bas du visage, tiraillé.Et puis merde! Je traverse la route alors qu'elle ne va pas tarder à rejoindre le trottoir sur lequel je me trouve maintenant. Et je la vois passer la porte, adressant un dernier sourire à la serveuse habituelle. "Alex?" parviens-je à demander, comme si le hasard s'était chargé de nous faire tomber l'un sur l'autre à cet instant précis et que je voulais m'assurer que c'était bien elle. Elle relève la tête vers moi, surprise. Et mon regard vient à finalement trouver le sien, me donnant un sentiment si fort que j'en deviendrai presque nerveux. Je ne peux m'empêcher de lui sourire, sans vraiment savoir si ma présence lui est si agréable finalement. Nous avons vécu une belle histoire il y a de ça quelques années, courte, mais plutôt intense à mes yeux. Je ne suis pas vraiment du genre à m'attacher à quelqu'un, enfin, disons que je suis surtout plutôt un cœur dur, et que je prends la plupart du temps la poudre d'escampette avant que les choses ne deviennent trop sérieuse. Ca n'a pas été le cas avec elle. Cette femme est parvenu à provoquer quelque chose en moi, réellement. Je l'avais abordé, avec mon humour légendaire. Elle ne m'avait pas repoussé, elle s'était contentée de rire à mes bêtises, un rire franc et sincère, j'avais donc poursuivi sur ce ton, et plus elle riait, plus c'est moi qui était charmé par elle. C'était clairement un gros coup de cœur qui s'est vu rapidement se confirmer au fil du temps. Je me sentais bien avec elle, c'était simple, enivrant. Elle parvenait même à changer qui j'étais. Je ne voyais qu'elle, je n'avais de yeux que pour elle, les autres femmes se fondaient dans le décor. J'en oubliais ma vie de fêtard, mon impulsivité. Je voulais devenir un homme assez bien pour être vu avec elle. Mon boulot est cependant venu compliquer la tâche. J'ai subi pas mal de pression, et puis les problèmes de santé de ma mère se sont aggravés, me plongeant dans un contexte bien plus sombre. Mais à défaut de me confier à elle, je m'enfermais dans cette bulle, et me contenter de la repousser un peu plus malgré moi. Alors oui, je revenais régulièrement vers elle pour tenter de rattraper mes erreurs, mais tout reprenait rapidement le dessus, et elle en payait les frais. Notre dernière dispute a cependant été celle de trop. J'ai vu le regard qu'elle m'a adressé, le regard blessé et en colère. J'avais certainement l’étiquette du "Roi des connards" sur le front, et elle avait sûrement raison. Alors même si cette femme était tout ce dont j'avais besoin, elle méritait mieux que ce que j'avais à lui offrir, je me devais de la laisser partir. J'ai eu du mal, j'ai eu tellement de mal à me passer de sa présence. J'ai tenté de l'appeler parfois, mais c'était trop égoïste de ma part de faire ça. Je me suis donc plongé dans le boulot et j'ai accepté ce poste provisoire en Australie qui me permettrait de prendre un nouveau départ et de ne plus l'avoir à l'esprit. Ca a marchait d'une certaine façon. Mais mon retour dans cette ville me ramène forcement à elle. J'espère juste qu'elle est parvenue à oublier la façon dont je l'ai traité, et qu'elle sera contente de me voir maintenant. Les années sont passées depuis après tout.



by tris
Revenir en haut Aller en bas

Invité
☾ Invité


Sujet: Re: It's so good to see you again   |  Ven 20 Oct - 16:27

It’s so good to see you again
joshua and alex  



Comme tous les matins Alex se réveillait de bonne heure, elle aimait prendre son temps le matin pour se préparer. Le réveil venait de sonner la forçant à ouvrir les yeux, elle s’étire légèrement avant de se lever du lit, ramassant son livre qui était tombé pendant la nuit, la jeune femme c'était une fois de plus endormi devant son livre, elle aimait lire le soir, pour se changer les idées des journées relativement longues qu’elle passait au travail et lire lui faisait le plus grand bien mais elle tombait de fatigue et ne lisait que quelques pages avant de s’endormir comme un bébé. Mais là pour commencer la journée il fallait la motiver à se réveiller car la jeune fille avait du mal à garder les yeux ouverts ce matin et quoi de mieux que la douche pour cela, Alex fonce alors sous la douche. C’est après quelques minutes qu’elle finit par pointer le bout de son nez dans cuisine et se faire couler un café, assise son téléphone à la main et sa tasse à café dans l’autre elle discute avec son cher et tendre mari qui se trouve actuellement à Hollywood pour la production de son premier film. Alex est vraiment très fière de son mari elle a toujours cru en lui et ceux même à l’époque où il s’amusait à tourner des films dans leur jardin lorsqu’il était enfant. Après plusieurs minutes au téléphone avec Nick elle finit par raccrochant lui souhaitant une bonne journée et déposant sa tasse à café dans l’évier. La jeune fille est fin prête à sortir, elle n’est pas forcément en avance ce matin mais elle s’en fiche elle ne loupera pas son grand café latté du Starbuck qu’elle prend tous les jours depuis qu’elle habite à Miami. Alex entra alors dans le Starbuck il n’y a pas grand monde aujourd’hui est-ce parce qu’elle est en retard de dix minutes contrairement aux autres matins ou alors tout simplement parce que les gens ne prennent pas de café à emporter quand il fait beau, peut-être préfère-t-il le boire en terrasse bref, elle se pose vraiment des questions inutiles parfois. Alors qu’elle s’apprête à quitter le Starbuck en souriant à la serveuse comme elle fait également tous les matins, elle entend son prénom.  « Alex ? » cette voix ! Elle espère se tromper, elle espère qu’en se retournant elle ne va pas tomber sur lui, parce qu’il faut l’avouer elle n’est pas prête à le revoir, que ce soit aujourd’hui ou un autre jour dans sa vie, elle ne s’attend pas à revoir Joshua un jour. Et pourtant, lorsque la jeune fille se retourne en inspirant à fond elle tombe sur lui, elle n’en croit pas ses yeux, prise entre deux feux elle ne sait pas si elle doit l’enlaçait où lui en mettre une, sur le coup elle ne sait vraiment pas comment réagir. Mais il sourit, ah ce fameux sourire qui l’a fait craquer auparavant, elle finit alors par lâcher un sourire aussi. « Si je m’attendais à te revoir ici un jour Joshua… » Elle ne sait pas trop quoi dire d’autres, elle avale une gorgée de son café encore bien trop chaud mais ce n'est pas grave ça lui remettra les idées en place, parce qu’elle est complètement perdue, elle ne sait pas ce qu’il fait ici, elle ne sait pas si c’est le hasard qui la fait croiser son chemin aujourd’hui comme lorsqu’elle a croisé son regard dans ce bar ce soir-là il y a trois ans maintenant. Elle veut fuir, elle ne veut pas le voir, par entendre son explication, non elle ne veut plus jamais le voir. Elle sort alors son téléphone voulant à tout prix trouver une excuse pour partir, et puis parce qu’elle était vraiment en retard. «  Je suis désolée mais je dois y aller je suis … » Elle se stoppa net, elle n’avait visiblement pas senti son téléphone vibrer dans sa poche il y a quelques minutes, sa secrétaire avait essayé de la joindre et avait fini par lui envoyer un texto. «  visiblement mon rendez-vous de ce matin est annulé alors je ne suis plus en retard comme j’allais te le dire. » Elle n’a jamais été une menteuse, c’est pour cette raison qu’elle venait de lui dire qu’elle n’avait plus d’excuse pour se sauver, sa conscience finit par lui dire que finalement c’était peut-être important de savoir pourquoi il était parti il y a trois ans, pourquoi il l’avait laissé comme une merde, mais est-ce que son cœur était près de l’entendre ça elle n’en était pas sûre. Elle lui adressa alors de nouveau un sourire en coin commençant à marcher avec lui dans la même direction mais sans savoir quoi dire, après tout il avait qu'à parler se disait-elle intérieurement, c’est lui qui l’avait interpellé si elle l’avait croisé par hasard elle ne sait pas si elle aurait tourné les talons ou si elle aurait été le voir mais heureusement pour elle ce n’était pas à elle que le choix s’était posé.  

©️ EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas

avatar



☾ à miami depuis le : 10/09/2017
☾ nombre de post : 242
☾ double compte : Elisha R. Parker
☾ feat : Chris Evans
☾ activité : Journaliste
Sujet: Re: It's so good to see you again   |  Jeu 2 Nov - 10:56




Alex & Joshua


It's so good to see you again

Je sais que je n'ai rien à faire ici, que je devrais clairement foutre le camp, mais c'est plus fort que moi. J'ai besoin de savoir que le connard que je suis parfois ne l'a pas détruite, qu'elle n'a pas changé, qu'elle est toujours la femme pétillante et pleine de vie que j'ai rencontré. J'ai besoin de savoir qu'elle va bien, alors au risque de passer pour le gros égoïste, mes besoins vont primer sur la raison. Je ne sais pas trop à quoi je m'attends finalement, si tout ça va me conforter dans la décision que j'ai prise il y a quelques années, je suis peut être assez naïf pour penser que oui. Ca me rend nerveux, pensif. Mais depuis mon arrivée ici, c m’obsède un peu plus chaque jour. J'ai l'impression de faire un bond dans le passé, que d'un moment à l'autre je risque d'éprouver de nouveau ces choses complètement insensées, ca me fout la trouille. Mais je ne parviens pas à fuir pour autant. Et il suffira que mes yeux se posent sur sa silhouette pour que mon coeur manque un battement. Sa beauté est toujours à couper le souffle, si ce n'est plus. Et instinctivement, mon corps a envie de s'approcher d'elle, d'aller à sa rencontre, subissant ce courant électrique comme autrefois. Je tente de m'en dissuader avec toute la raison nécessaire, ça ne sera pas suffisant une fois de plus. Qu'est ce que je risque? Une gifle? Un bon moment pour effacer l'ardoise que j'ai laissé? Voir tout ces souvenirs remontaient à la surface?... Je sais pas, ce que je sais c'est que j'en ai besoin. Je l'attends donc devant le starbuck, le temps me paraît long et trop rapide à la fois. Que vais-je lui dire? Et si je m'apprêtais mettre de nouveau le bordel dans nos vies avec cette envie? Mais elle réapparait, et le naturel reprend rapidement le dessus alors que je l'interpelle. Je vois très bien dans l'arrêt de sa marche qu'elle a reconnu ma voix, et qu'elle est entrain de se demander si elle doit me fuir en courant ou décider de me faire face. Elle se tourne finalement, me laissant apercevoir son visage alors qu'un sourire nait malgré moi sur mes lèvres. Pas parce que je me suis foutu d'elle et que je suis là, a faire comme si de rien était, mais parce que malgré nos disputes, cette femme m'a apporté tellement de joie et de douceur qu'il ne peut en être autrement. C'est une véritable bouffée d'oxygène, vraiment. Mais est ce qu'il en est de même pour elle? Est t-elle parvenue à passer outre et à pardonner l'enfoiré qui lui a brisé le coeur? Ou s'est t-elle résolu à me fuir à tout jamais? Je préfère de loin la première hypothèse, parce que je n'assume pas complètement mon comportement de l'époque, mais s'il en est ainsi, son indifférence signifierait qu'elle est passé à autre chose, et qu'elle n’éprouve plus rien pour moi. C'est pire que tout non? Ca serait pourtant plus facile, oui. Et elle me sourit, me faisant oublier toutes ces questions alors que nous sommes comme deux idiots, paumés, sur ce trottoir, ne sachant pas trop quel comportement adopter avec l'autre. « Si je m’attendais à te revoir ici un jour Joshua… » Je hoche la tête. "Pourtant je suis bien là."dis-je en laissant mon regard plongé dans le sien. C'est toujours aussi dur de s'en défaire. Je m'apprête à briser le silence à nouveau, pour tenter de lancer un nouveau sujet, mais elle me prend de court, s'apprêtant a disparaitre avec une excuse . Et même si je parviens toujours à dissimuler mes émotions, à l'intérieur, c'est la panique, je sens qu'elle m’échappe et que je viens de perdre l'occasion de rattraper mes conneries. Tout se bouscule, heureusement le destin va aller dans mon sens pour une fois.« visiblement mon rendez-vous de ce matin est annulé alors je ne suis plus en retard comme j’allais te le dire. » Je ne peux laisser une sorte de souffle de soulagement alors que ce sourire qui envahi mon visage exprime clairement mon soulagement. Je l'observe et lui fais un signe de tête pour qu'elle finisse par se laisser convaincre "Allez viens",dis-je dans un soupire, souhaitant la convaincre à baisser la garde un instant, comme si nous nous étions quittés la veille, comme si nous étions de vieux amis qui ne devaient pas ressentir de malaise. Je marche à ses côtés, et pose finalement mon regard sur elle. "Alors dis moi, qu'est ce que tu deviens?" C'était peut être un peu osé de m’intéresser à elle en sachant que nous nous sommes pas donné de nouvelle depuis longtemps, mais j'étais plus qu’intéressé par sa réponse. "Je...je voulais m'excuser aussi pour ce qui s'est passé la dernière fois qu'on s'est vu, j'ai agis comme un véritable crétin." Ca changeait pas de d'habitude, disons que si ma vie à ce moment connaissait pas mal de problème, et malheureusement, c'est la belle brune qui avait payé les pots cassés. Plus ca allait mal, plus je m’éloignais d'elle, au lieu de trouver du réconfort dans ses bras.



by tris
Revenir en haut Aller en bas

Invité
☾ Invité


Sujet: Re: It's so good to see you again   |  Jeu 14 Déc - 15:03

It’s so good to see you again
joshua and alex  



Se retrouver ici en face de lui après toutes ces années, elle avait du mal à gérer ses sentiments... La colère, la haine, la tristesse mais visiblement aussi la joie... Elle avait beau essayer du nié au fond d'elle, elle savait bien qu'une partie d'elle était ravie de le voir en face d'elle. Inconsciemment elle avait toujours espérez-le revoir mais vu la façon dont le jeune était parti elle espérait que pour son coeur elle ne le reverrait jamais et pourtant il était en face d'elle là maintenant, aujourd'hui, après plus de trois ans de long silence. Pourtant je suis bien la Les paroles de Josh' la firent sortir de ses pensées, elle enchaina alors dans son excuse bidon du boulot pour pouvoir fuir, fuir la réalité qui visiblement s'acharnait à lui courir après mais il faut croire que la réalité avait envie de jouer aujourd'hui puisque son excuse venait de tomber à l'eau avant même qu'elle ne puisse être soulagée d'y penser. Un grand sourire se dessina sur son visage, elle ne peut s'empêcher de le regarder, il a l'air vraiment ravi que son excuse soit tombée à l'eau et elle elle l'a vu, ce qui la perturbe davantage mais elle ne dira rien. Non elle ne veut pas laisser paraître la moindre émotion devant lui, il ne devait pas savoir alors qu'elle-même le savait pas ce qu'elle ressentait au jour d'aujourd'hui. Il finit par lui faire signe de la suivre, visiblement il veut jouer le côté amical, de bons amis qui se sont quitté en bon terme il y a longtemps mais Alex ne voit pas du tout les choses comme ça dans sa tête, non il l'a fait souffrir et elle ne veut pas l'oublier ça. Alors dis-moi, qu'est-ce que tu deviens? Il faut qu'elle lui en mette pleins la vue, qu'elle lui fasse regretter de l'avoir quitté parce que c'était quand même une question plutôt indiscrète pour quelqu'un qui l'avait largué du jour au lendemain sans donner signe de vie, elle devait lui faire voir qu'elle avait une vie magnifique, une carrière parfaite et qu'elle était parfaitement heureuse et que rien ne pourrait la faire changer d'avis sur sa vie future avec son mari. « Oh eh bien... En trois ans les choses ont bien avancé tu sais ... Je... J'ai fini par trouver un boulot stable fini la pédiatrie à l'hôpital à faire des heures pas possible j'y vais que deux fois par mois pour filer un coup de main, le reste du temps je suis dans mon cabinet, qui se trouve juste dans la rue derrière. » Elle marqua une pause, elle se demanda par hasard s'il n'avait pas réussi à reprendre contact grâce à ça, peut-être avait-il un enfant et il était tombé sur le nom d'Alex en cherchant un pédiatre ou alors la curiosité mais elle avait un doute sur leur rencontre s'était peut-être pas un hasard après tout....   «  J'ai également un appartement dans le coin et ... je me suis mariée aussi...» Dit elle en finissant par montrer son alliance à son annulaire gauche. Elle ne savait pas s'il était là pour la reconquérir ou non mais elle voulait lui faire comprendre que c'était perdue d'avance qu'elle était heureuse et ne comptait rien changer à sa vie.   «  une parfaite petite vie quoi ... Et toi ? Que fais-tu de retour ici ? » Elle jouait l'indifférente, il était hors de question qu'il voit qu'elle était tout de même satisfaite de le revoir après tout ce temps. Alex n'était pas de nature démonstratif d'émotion seules les personnes qui la connaisse vraiment savent ce que cache ce sourire, et elle n'était pas certaine que Josh se souvienne de tout ça et ça la rendait ravie.Je...je voulais m'excuser aussi pour ce qui s'est passé la dernière fois qu'on s'est vue, j'ai agi comme un véritable crétin. De la frustration voilà ce qu'elle ressentait parce que'après des années d'attente elle entendait enfin les mots qu'elle avait toujours voulu entendre. Mais pour le coup elle était perdue, est ce que les excuses de Josh pouvaient faire renaitre les sentiments qui se trouvaient encore au fond d'elle elle n'en était pas sure mais elle avait douté, et si après toutes ces années ces excuses étaient acceptables.... «  en effet, je n'aurais pas dit mieux... Elle lui adressa un léger sourire pour lui faire comprendre que l'eau avait coulé sous les ponts mais malgré elle, elle voulait quand même une explication à  tout ça. «  mais je serais ravie d'entendre le pourquoi tu es parti comme ça... Elle avait finalement osé poser sa question, elle allait enfin entendre pourquoi il l'avait laissé ou du moins elle l'espérait fortement.

©️ EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas

avatar



☾ à miami depuis le : 10/09/2017
☾ nombre de post : 242
☾ double compte : Elisha R. Parker
☾ feat : Chris Evans
☾ activité : Journaliste
Sujet: Re: It's so good to see you again   |  Ven 5 Jan - 15:26




Alex & Joshua


It's so good to see you again

Ma présence ici semble insensé, moi même, j'ai clairement envie de me donner des claques, de me foutre un coup de pied aux fesses qui m'enverrai le plus loin possible d'elle, mais je ne peux pas.Il y a toujours cette force indescriptible qui me retient à elle, qui défie toute raison, toute logique. C'est fou, mais c'est ainsi, j'ai besoin de le voir, même si je ne dois pas lui parler, enfin...c'est ce que j'imaginais jusqu'à ce qu'en voyant sa silhouette je réalise que ce n'est pas assez, et je suis assez fou pour aller à sa rencontre. Je sais très bien ce que je peux récolter de cet échange, rappelons qu'il s'agit d'une ex, que j'ai traité de manière bien négligé lors des dernières semaines de notre relation, que j'ai peut être brisé....Je n'en avais pas su les conséquences de notre rupture, je n'avais jamais cherché à savoir, ca avait été déjà assez difficile de me regarder dans un miroir et ressentir toutes ces choses peu flatteuse à mon égard. La voir brisé m'aurait certainement poussé à retourner vers elle, et je ne pouvais pas faire ça. J'avais donc cessé tout contact, et j'avais même fini après plusieurs semaines par quitter cette ville, en parti à cause d'elle. Et voilà que je fais mon retour et que je ne perds pas de temps à aller la retrouver, c'est lamentable, je le sais.... Peut être que j'ai simplement besoin de m'assurer qu'elle va bien, que le bougre que je suis ne la pas fermé à l'amour, qu'elle est heureuse, auprès d'un autre, même si dans le fond, cette finalité pourrait me rendre fou. Elle est assez poli pour ne pas m'envoyer balader, bien que l’étreinte ne soit pas de mise. Elle est surtout bien plus forte que je ne le suis. Et je réalise, que malgré le temps qui passe, malgré cette relation désormais inexistante et dénué de sens, ce regard noisette m'hypnotise complètement, j'en perdrai presque la parole. Je dois me reprendre. Et je lui fais savoir que je suis bien là. Ca semble évident, mais ca appui surtout le fait que je sois là vraiment, auprès d'elle, même si elle ne l'entendrait probablement pas ainsi. Je parviens à la garder auprès de moi, pour une fois le destin joue dans mon sens, elle a un peu de temps devant elle. Et je finis par l'inciter à venir marcher un peu. Je ne pose pas la question, le présenter ainsi aurait été me résoudre à un "non" de sa part, je ne veux pas lui laisser le choix de me fuir. Je ne veux pas la laisser partir, j'ai besoin de profiter un peu plus d'elle, comme si une fois de plus les objectifs du départ n'étaient jamais suffisant. Je lui demande ce qu'elle devient, parce que cette question m'a hanté tant de fois depuis notre rupture.« Oh eh bien... En trois ans les choses ont bien avancé tu sais" Je l'observe, profitant qu'elle ait prit la parole pour l'observer plus en détail, comme pour imprimer chacun de ses traits de visage que j'ai eu parfois peur d'oublier." ... Je... J'ai fini par trouver un boulot stable fini la pédiatrie à l'hôpital à faire des heures pas possible j'y vais que deux fois par mois pour filer un coup de main, le reste du temps je suis dans mon cabinet, qui se trouve juste dans la rue derrière. » Je ne suis finalement pas étonné, ce petit bout de femme a toujours été déterminé, et je n'ai jamais eu des doutes pour sa carrière . "C'est super! Je suis content pour toi, tu le mérites", commentais-je, même si elle n'attendait surement pas mes propos pour se valoriser. « J'ai également un appartement dans le coin et ... je me suis mariée aussi...» Mon regard croise le sien comme pour y chercher des réponses. Je fais semblant d'être surpris, mais dans un sens je ne le suis pas. J'ai su me montrer assez curieux, et ce détail m'a été fourni par une connaissance du coin avant même que je ne rentre en ville. Mais l'entendre de sa bouche rend ça tellement plus réel. Elle est mariée...Et pourtant, j'en suis encore à scruter son regard pour savoir si elle est heureuse ainsi. « une parfaite petite vie quoi ... Et toi ? Que fais-tu de retour ici ? » Et la voilà à me la balancer au visage. Je ne sais pas si c'est réellement parce qu'elle l'est ou surtout pour me balancer la nouvelle au visage pour se venger, mais je m'efforce à rester avec un léger sourire sur les lèvres, comme si j'étais satisfait de ça, alors que je ne le suis pas. Je finis enfin par m'excuser, des excuses qui interviennent plusieurs années après, mais qui sont nécessaire si je veux espérer pouvoir la revoir." en effet, je n'aurais pas dit mieux..." Je hoche brièvement de la tête, faisant une légère moue avec la bouche , peu fier. Elle me sourit, parvenant à me faire sourire à mon tour. " mais je serais ravie d'entendre le pourquoi tu es parti comme ça..." Je ouvre la bouche, sans qu'un mot n'en sorte. A vrai dire, ca restait compliqué à expliqué, c'était un tout. "Je...je me suis retrouvé dans de drôle d'affaire au boulot, je ne pouvais pas en parler, et... j'étais assez lucide à l'époque pour comprendre que tu méritais mieux que ça. Et je sais que ca justifie pas mes agissements, mais je tenais à ce que tu saches que j'ai fais tout ça dans ton interêt." dis-je en étant le plus sincère possible. L'excuse du boulot, elle l'avait entendu à mainte reprise, j'avais eu une période compliqué, et malheureusement je n'avais pas pu lui en parler, une fois de plus. "Et tu es heureuse à l'heure d'aujourd'hui...pas vrai?" demandais-je comme si mon 'action' lui avait permis de l'être. Dans le fond j'attendais sûrement un signe qu'elle aurait pu l'être d'avantage auprès de moi.



by tris
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Sujet: Re: It's so good to see you again   |  
Revenir en haut Aller en bas
 

It's so good to see you again

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ARCHIVES :: Cause I'm not thinking straight :: saison sept :: sujets et autres-