les scénarios attendus
Ryder (négociable) est agent de la CIA, plutôt haut placé, et son histoire personnelle est au choix, bien que tu puisses trouver des pistes et des idées dans le scénario. Il est l'agent traitant d'Anteynara, une tueuse professionnelle qu'il a recrutée il y a quelques mois. Ils entretiennent une relation pro, qui risque sens cesse de dépasser cette limite-là, sont très différents mais ont pourtant des choses en commun. Il est responsable des faits et actes de la jeune femme, qui pendant des années a été habituée à agir seule. C'est un duo qui promet son lot de rebondissements !
Ryder • 25/30 ans • Employé de la CIA • Tyler Posey, Pierre Niney, négociable • lien
Il est né à New York, il a été élevé par sa mère seulement. À l'adolescence, on pouvait dire que Blake était un passionné de hockey. Puis, un jour, il a vu Aloysia patiner, libre comme l'air, il a été impressionné et il a voulu essayer le patinage artistique. Il a apprécié, même que la jolie blonde lui a demandé d'être son partenaire, il a accepté. Il a développé une attirance pour le patinage artistique et son but est devenu de faire des compétitions. Pour aider financièrement sa mère, il a fait des boulots pour être payé au noir. On peut dire qu'il en a bavé, mais on peut aussi dire que c'est un grand travailleur. Il a beaucoup voyagé pour ce sport qui l'intéressait d'abord. Il a fait la rencontre d'Aloysia où rapidement ils devinrent partenaires de patin. Une longue histoire se développèrent tous les deux jusqu'au jour où un accident survint, Aloysia ne pouvait plus patiner, alors il s'est tourné vers une autre partenaire de patin: Emily. Malheureusement, ils ne gagnèrent rient tous les deux c'est pourquoi il revint 2 ans après vers Aloysia pour retenter les compétitions. Mais toute bonne chose a une fin, après les compétitions, il a décidé de se tourner vers son autre sport favori: le hockey. C'était d'abord un loisir, mais il fut rempli de joie lorsqu'il apprit qu'une équipe voulait bien de lui.
Blake Harmon • 27 ans • Hockeyeur • Bob Morley • lien
Sami et April se sont rencontrés lors d'un voyage en Turquie, ils ont dû travailler ensemble quelques temps puisque Sami est (journaliste?). Pendant ce temps il a aidé April d'une grande moise et pour le compenser il lui a demandé un mariage blanc afin d'avoir accès aux grand pays d'Amérique. April n'a pas eu le choix que d’accepter. Malgré tout, ils passent leurs temps à se chamailler, jamais d'accord sur une même chose, mais très protecteurs l'un vers l'autre. De vrais caractères de cochons mais qui s'aiment en quelques sorte au fond même si personne n'osera jamis l'avouer. Tout cela promet donc pleins des hauts et des bas bien drôles.
Sami Moreno • 29 ans • Journaliste • Dave Franco • lien
Cassandra Keating est née dans la ville de New York, elle a grandi dans des beaux quartiers contrairement à Jake, elle est l'unique fille d'un sergent de police et d'une femme médecin connue à l’hôpital de New York, elle a donc grandi dans un milieu aisé contrairement aux enfants pourris gâtés qui profitent de l'argent de leurs parents. Cassandra n'est pas ce genre de personne, bien sûr ses parents sont riches mais elle ne profite pas de leur argent au contraire elle a toujours voulu gagner son argent elle-même. Cassandra se voyait un grand avenir dans le milieu médical elle voulait devenir médecin comme sa mère mais lors d'une soirée entre amies dans l'un des bars branchés de New York Cassandra est témoin d'une agression que l'une de ses amies d'enfance subit, elle aida la jeune femme à se débarrasser de son agresseur et c'est à ce moment-là que Cassandra changea radicalement d'orientation professionnelle elle ne voulait plus être médecin comme sa mère mais flic comme son père parce que pour elle, elle voulait aider les gens qui en avaient le plus besoin elle voulait faire régner l’ordre dans les rues de New York. Elle en parle donc à ses parents pour son père c'était une fierté pour lui que sa fille suive ses pas dans la police en revanche sa mère qui était déçue que sa fille ne veuille plus être médecin réagit mal à la décision de sa fille sur son choix de carrière, la peur avait pris le dessus déjà qu'elle avait peur de perdre son mari un jour ou l'autre à cause de son métier de flic sa peur sera doublée lorsque sa fille sera devenue flic à son tour. Cassandra était bien décidée à devenir flic et poursuivit des études pour devenir flic c'est là qu'elle rencontre Jake qui faisait aussi ses études de flic les deux jeunes gens deviennent très vite amis durant leurs études, après ses études terminées Cassandra est promue dans un commissariat non pas de New York mais de Los Angeles elle part donc après ses études là-bas au grand dam de ses parents qui pensaient voir leur fille vivre à New York. Trois ans se sont écoulés depuis qu'elle s’est installée à Los Angeles Cassandra adore son métier de flic mais elle n'était pas tout à fait heureuse là-bas sa famille lui manquait trop elle ne les voyait pas assez pour elle, elle décide donc de revenir dans la ville de sa naissance et demande d'être transférée au commissariat de New York. De retour à New York elle se sent à nouveau heureuse parce que c'est ici qu’est sa place et lorsqu'elle joint la brigade de police de New York elle travaille avec son père mais elle retrouve aussi Jake avec qui elle avait fait des études. Les deux jeunes gens retrouvent donc leur amitié mais ils commencent aussi une histoire derrière le dos du père de la jeune femme qui avait mis sa fille en garde contre Jake qu'il ne trouvait pas sérieux dans les relations et ne voulait pas que sa fille souffre à cause de lui mais Cassandra n'écoute pas son père et continue son histoire avec Jake. Ça fait un an que Cassandra et Jake sont ensemble c'est la première vraie relation de Jake qui lui n'est pas du genre relations sérieuses il est vraiment accroché à cette fille, les deux jeunes gens sont appelés pour intervention dans un immeuble où des tirs de coup de feu sont échangés entre des tueurs et des policiers déjà sur place qui avaient besoin de renfort, ils vont donc tous les deux aider leurs collègues mais aussi le père de la jeune femme qui était sur les lieux, arrivé sur les lieux Jake rentra dans l'immeuble suivi du père de Cassandra mais l'intervention ne se déroule pas comme prévu une bombe explose dans l’immeuble où se trouve Jake et le père de Cassandra les deux policiers se retrouvent donc coincé dans l'immeuble qui commence à s'effondrer petit à petit Cassandra commence donc à avoir peur de perdre les deux hommes de sa vie mais Malheureusement elle perdit son père qui n'avait pas survécu à cette bombe qui a explosé. Après l'enterrement de son père Cassandra décide de rompre avec Jake ne supportant pas qu'il lui arrive quelque chose et qu'elle le perde lui aussi elle préfère mettre un terme à cette relation et décide de quitter la ville en retournant à Los Angeles Jake ne la retient pas et la laisse partir. Aujourd'hui quatre ans se sont écoulés depuis le décès de son père Cassandra est retournée vivre à New York auprès de sa mère mais aussi elle avait envie de revoir Jake mais elle apprend que Jake ne vit plus à New York et qu'il a déménagé à Miami elle décide donc de partir là-bas pour retrouver le jeune homme et lui avouer qu'elle ne l'a jamais oublié et qu'elle avait fait une erreur en le laissant y a quatre ans ....Plus d'un an sont passés depuis que la jeune femme est venue s'installer dans la ville de Miami, il s'en est passé des choses entre la jeune femme et Jake qui n'ont pas été toujours roses entre les deux, y a eu des hauts et des bas, faut dire que Jake ne rend pas la tâche facile à la jeune femme pour le reconquérir, le jeune homme n'est pas le genre à se dévoiler lorsqu'il s'agit de sentiments.Ça fait quatre mois que Jake a appris qu'il avait une tumeur au cerveau et la maladie du jeune homme pourrait davantage rapprocher les jeunes gens au plaisir de la jeune femme.
Cassandra Keating • 29 ans • Inspecteur de police • Minka Kelly • lien



 




Partagez | .

 Des boites pleines de souvenirs pour un joyeux avenir

 :: miami beach :: Centre-Ville. :: habitations :: ☾ Elizabeth C. Blake & Edward Keller

avatar
☾ Romance


☾ à miami depuis le : 19/08/2015
☾ nombre de post : 912
☾ double compte : Kathelyn Parks
☾ feat : Nathaniel Buzolic
☾ anniversaire : 25/12/1989
☾ activité : Assistant vétérinaire (past : opérateur téléphone rose)
Sujet: Des boites pleines de souvenirs pour un joyeux avenir  |  Jeu 13 Sep - 22:12
EDELI &
LUKAS

Des boites pleines de souvenirs pour un joyeux avenir

J’étais super content pour mon couple d’amis. Leur désir d’avoir un enfant au sein de leur couple était sur le point de se réaliser et ça c’était vraiment chouette. Mais la venue d’un enfant s’accompagnait aussi de petits remaniements dans leur vie, dont un qui s’appelait déménagement. Elizabeth et Edward avait finis par se trouver un appart grâce à une amie de Emily, Alexie. La grossesse d’Eli étant bien avancé, et même sans cela d’ailleurs, j’avais proposé mon aide afin de les aider à transporter les boites d’un appartement à un autre. A deux voitures, ce serait beaucoup plus simple et à six mains le déménagement plus vite terminé. J’étais venu de bonne heure chez mes amis afin que nous puissions terminés assez vite et que le couple d’amoureux puisse prendre possession de leur nouveau nid familial au plus tôt. Je sonnai à la porte de l’appartement et attendis patiemment que l’on vint m’ouvrir. La voix d’Edward à l’intérieur me parvint, me disant d’entrer. Je poussai la porte, qui cogna contre un carton trop près. Je le poussai légèrement et me faufila à l’intérieur de l’appartement. Il y avait des tas de boites un peu partout, peu importe où je tournais la tête, je tombais forcément sur l’une d’elle. Cuisine, salle de bain, salon … toutes étaient annotées de la pièce dans laquelle elle allait se trouver.
 
« Salut les amoureux ! » m’écriai-je.
 
Je m’avançai dans le salon à la recherche d’Edward ou Eli. Je tombai sur celle-ci dans la cuisine entrain d’emballer les derniers ustensiles. Son petit bidon de femme enceinte avait bien poussé. Ses petites formes lui allaient à merveille. Je m’approchai d’elle avec un grand sourire et lui déposa un baiser sur la joue.
 
« La grossesse te va à ravir. Comment va le petit ? …. Ou petite ? » demandais-je subtilement.
 
Ces derniers temps, la vie était passée à toute vitesse et je n’avais pas vraiment eu le temps de rendre visites à mes amis. J’en étais d’ailleurs terriblement désolé. Peu importe le sexe de l’enfant, je serais extrêmement enchanté et heureux de faire sa connaissance dans notre petit monde. Edward arriva dans la cuisine, sortis de je ne sais où dans l’appartement. Je m’approchai pour le saluer chaleureusement.
 
« Tu en es à combien de mois maintenant ? Cinq, six ? Ça approche doucement la fin maintenant, pas trop angoissés ? »
 
Je jetai un coup d’œil aux deux tourtereaux. A leur place je pense que je flipperais de plus en plus à l’approche du terme. Se retrouver projeter dans une vie de parent c’était pas rien. Même si on avait neuf mois pour s’y préparer, ça devait toujours être bien angoissant.
 
« T’as intérêt à te reposer quand même aujourd’hui. Edward et moi on se charge du transport des boites et toi t’auras qu’à coordonner le plan de bataille, nous dire où mettre les boites. Créer la vie c’est déjà un lourd travail à plein temps, pas besoin de t’en ajouter plus ! »
 
Je caressai doucement le bras d’Elizabeth avec un grand sourire. Elle n’aurait qu’à rester au nouvel appartement pendant que nous faisions les allers-retours. D’ailleurs cela me faisait penser … Je montra des clés à Edward que j’avais sortis de ma poche.
 
« J’ai loué une camionnette, ce sera plus pratique que deux voitures. La voiture d’Emily est trop petite pour un déménagement alors je me suis dit qu’il valait mieux que je loue un véhicule directement. On doit le rendre ce soir avant 21h, je pense qu’on arrivera à atteindre notre timing à temps. »
 
Je savais que mes amis faisaient des économies pour la venue de la petite alors il était tout normal que je contribue à ma façon à les aider en louant un véhicule. C’était pas grand-chose mais cela me faisait plaisir.
 

Pando
Revenir en haut Aller en bas

avatar
☾ Romance


☾ à miami depuis le : 22/04/2015
☾ nombre de post : 1994
☾ feat : Dylan O'Brien
☾ anniversaire : 02/02/1992
☾ activité : Détective privé et médium
Sujet: Re: Des boites pleines de souvenirs pour un joyeux avenir  |  Dim 16 Sep - 19:11
EDELI &
LUKAS

Des boites pleines de souvenirs pour un joyeux avenir

C'était la pagaille! Tout ici était dans une boîte, il ne restait que des petites choses à empaqueté heureusement. J'en avais un peu marre, je croyais qu'on avait pas tant de choses, mais je dirais que c'était assez incroyable. Charlot allait être le dernier déménagé pour ne pas trop le brusqué et surtout pour ne pas le retrouver dans nos jambes une fois dans notre nouvel appartement. J'entendis sonner à la porte et je me disais que ça devait être Lukas qui se pointait alors je criai d'enter sans hésiter et je vis le jeune homme apparaître dans la pièce. J'étais bien content de le voir, il allait m'aider à tout transporter ça. Dommage que Chris ne pouvait pas venir nous aider, ça aurait été plus vite. Dommage aussi que je n'ai pas beaucoup d'amis pour venir aujourd'hui aussi. J'espérais que pour Lukas que ça ne soit pas un fardeau. Je saluai le jeune homme avec un grand sourire. Il alla rejoindre Eli pour lui poser des questions sur sa grossesse, ça paraissait bien, elle avait un bon bedon tout rond. Lukas vint me rejoindre après pour me montrer les clés d'une voiture ou d'un camion.

- Ok parfait! C'est vraiment gentil de venir nous aider, je ne sais pas trop qu'est-ce qu'on ferait sans toi d'ailleurs. On a pas besoin de déplacer les électros, ils restent ici de toute façon, juste les boîtes et quelques petits meubles qu'on avait achetés vont être amenés. Je pensais que ta copine venait aussi nous aider?

Il me semblait qu'elle avait dit qu'elle voudrait nous aider, peut-être qu'elle était occupée ailleurs. Il était génial Lukas, il savait bien nous aider quand on avait besoin, je savais que depuis le départ de Kenneth, j'avais trouvé le meilleur ami qu'il me fallait. Eli était en train de fermer des boîtes quand mon ami et moi on commença à en descendre plusieurs. Quand la grande majorité fut amené dans le camion, on rentra à l'intérieur et je lui offris une bière vu qu'on prenait une pause.

- Hé bien ça avance... Comment tu trouves ça vivre avec Emily maintenant? Tout se passe bien? Elle a pris tout le placard?

Je me suis mis à rire, car je savais que sa petite amie avait beaucoup de vêtements juste quand j'avais visiter son appartement qui allait devenir le mien bientôt. Je ne savais pas trop ce qui se passait dans leur relation c'est pourquoi je préférais poser la question. Je dirais qu'on parlait pas vraiment de ça quand on se voyait au gym de temps en temps. On avait une vie bien remplie.


Pando

✱✱✱

« to be loved»
I have always thought that life was going to continually shatter me, that the trials would pass, that I would fail. Then you came, you gave me the strength to go ahead, to discover the real person that I was. You taught me a lot of things and the most beautiful of all ... you taught me what it was to be loved and to love madly in return
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas

avatar
☾ Romance


☾ à miami depuis le : 23/04/2015
☾ nombre de post : 4605
☾ feat : Britt Robertson
☾ anniversaire : 13/03/1994
☾ activité : illustratrice jeunesse.
Sujet: Re: Des boites pleines de souvenirs pour un joyeux avenir  |  Lun 17 Sep - 4:04
EDELI &
LUKAS

Des boites pleines de souvenirs pour un joyeux avenir

Aujourd'hui était une très grande journée, celle du déménagement qu’on préparait depuis plusieurs semaines maintenant. Edward avait eu la chance d’être mit en contact avec Alexie, l’amie d’Emily qui nous laissait l’appartement pour le même prix que celui qu’on avait présentement. C’était à ne rien y comprendre, je trouvais ça encore un peu bizarre et même si ça me plaisait bien, sachant qu’Edward avait déjà eu des vues sur cette dernière, j’avais bien compromis que c’était une opportunité sur laquelle je n’allais pas cracher. Je devais penser à ma famille avant tout. Bref, on était heureux par ce nouveau chapitre et par chance, Lukas avait accepté de nous aider avec les boîtes. Je voulais bien aider mais c’était pas très conseiller pour moi de lever des charges trop lourde et clairement - même s’il avait gagné en masse musculaire, Ed ne pouvait pas tout faire seul. C’est bien souriante que j'accueillis notre grand ami, qui arrivait avec sa bonne humeur et ses bras pour venir nous aider. Aussitôt, il me fit un petit compliment sur mon bedon, qu’il n’avait pas vu depuis longtemps. En fait, il ne m’avait pas vu depuis que ça paraissait que j’étais enceinte. La preuve : on avait même pas encore annoncé à ce dernier le sexe du bébé.

« Oh! Comme c’est gentil! Eh bien.. elle va très bien, merci de demander! » lui dis-je, avec un petit sourire suite à l’annonce. Je tournai la tête vers Edward qui était arrivé entre temps. « Je suis à 5 mois et demi là… je serais techniquement dû pour le 1er janvier. Tu imagines, on a des chances d’avoir le premier bébé de l’année! »

Je me faisais pas trop d’idée mais c’était quand même particulier! On avait fait l’amour en plein au bon moment quoi! Razz Ce dernier m’indiqua ensuite que j’allais devoir prendre ça mollo aujourd’hui, que je devais les laisser faire et m’occuper de coordonner le tout. Je ne pouvais que sourire.

« T’inquiètes pas, j’ai eu le même discours de ton cher meilleur-ami ce matin! Je me tiendrai calme, même si je sens que je vais avoir envie de vous aider! »

C’était mon déménagement aussi après tout, c’était un peu dommage de pas pouvoir aider comme j’aurais pu le faire, pas enceinte mais bon.. on allait devoir faire avec. J’allais toujours pouvoir commencer à défaire des boîtes et placer le tout, au moins j’allais servir à quelque chose.C’est à ce moment que Lukas nous expliqua qu’il avait prit la peine de louer un camion pour aider le déménagement. Edward s’empressa de le remercier, c’était beaucoup de sa part et tellement gentil à la fois. Je ne pu que faire la même chose avant de laisser les gars transporter les boîtes et tout. Est-ce que je pouvais dire que je trouvais Edward vraiment sexy à le voir forcer comme ça et avoir un peu chaud? Mon dieu que les hormones me faisaient ressentir des choses bizarres des fois! Non pas que je trouvais pas sexy mon mari, il l’était toujours mais là, c’était très augmenté. J’étais en train de passer le balai dans la cuisine lorsque les deux jeunes revint pour se prendre de la bière. Il était en train de parler de l’emménagement de la petite-amie de Lukas avec lui. Elle était très… énergique comme personne. Ça ne devait pas être toujours de tout repos.

« C’est une grande étape dans un couple ça! Et puis après, ça sera le mariage ou les bébés? » dis-je avant que Lukas s’étouffe avec sa bière, ça nous fit tous rire. « Je rigole! Prenez votre temps, attendez d’être prêts! »

Ça ne servait à rien de pousser les choses si on était pas prêts, ça n'allait rien amener de bon. Puis, Lukas nous fit signe qu’il allait passer à la toilette avant de partir vers le nouvel appartement. Je lui fis un petit sourire avant de m’approcher d’Edward une fois seule avec lui. Je l’embrassai bien tendrement en me collant contre lui.

« Je te trouve sexy à déménager comme ça! J’ai déjà hâte qu’on inaugure notre nouvelle chambre ce soir! » chuchotais-je contre ses lèvres avant que ça soit lui qu’il ne plaque ses lèvres contre les miennes.

On s’embrassa assez vigoureusement pour se  décoller en entendant Lukas tirer la chasse pour sortir par la suite. Je repris immédiatement mon balai, j’avais un peu chaud mais c’était pas mal ni vu ni connu. De toute manière, à nous connaître, Lukas ne pourrait pas penser qu’on faisait ça pendant qu’il faisait pipi!

« Bon donc si vous voulez, on peut partir vers le nouveau appartement. Moi je vais rester là pour commencer à placer les trucs pendant que vous allez revenir pour ramener ce qui va rester ici. Ça semble un bon plan pour vous? »

Du moins, c’est ce que je pensais jusqu’à temps que je vois Edward se tenir pas mal près du comptoir. Il avait l’air un peu figé à ne pas trop vouloir bouger. Même qu’il fit signe à Lukas d’aller fermer le camion, qu’on prenait quelques trucs et qu’on allait le rejoindre dans deux minutes. Aussitôt que notre ami fut à l’extérieur, mon mari me regard en panique en me montrant qu’on voyait clairement ce qui se passait au niveau de son entre-jambe.

« Oh mon dieu, je suis désolée… Wow ok, je pensais pas que ça allait faire ça là, maintenant! Je m’excuse! Ok… calme-toi là, ça va passer. Je… pense à quelque chose d’autre? Tu veux un verre d’eau? »

Je savais pas comment gérer ça moi là! Je m’en voulais un peu parce que c’était de ma faute.

 

Pando

✱✱✱


❝You're perfectly perfect to me .❞
You don't have to try, change a single thing cause just the way you are is sweeter than anything. Maybe I’m a fool but it’s always been you cause no one ever makes me smile the way you do. Maybe You'll never see in you what I see the little things you do that make me go crazy but I'm not crazy.You're perfectly perfect to me
Revenir en haut Aller en bas

avatar
☾ Romance


☾ à miami depuis le : 19/08/2015
☾ nombre de post : 912
☾ double compte : Kathelyn Parks
☾ feat : Nathaniel Buzolic
☾ anniversaire : 25/12/1989
☾ activité : Assistant vétérinaire (past : opérateur téléphone rose)
Sujet: Re: Des boites pleines de souvenirs pour un joyeux avenir  |  Jeu 20 Sep - 17:36
EDELI &
LUKAS

Des boites pleines de souvenirs pour un joyeux avenir

J’appris de la bouche d’Elizabeth que l’enfant que mes amis attendaient se trouvait être une petite fille. Quelle joie d’apprendre cela. Une future petite princesse à choyer ! Mon amie m’annonca que la date du terme devait être le 1er janvier. Un bébé pour commencer une nouvelle année, c’était presque aussi beau qu’un bébé le jour de noël !
 
« Cinq mois et demi déjà ! Le temps passe à une vitesse, ça ne nous rajeunit pas d’accueillir des enfants dans nos vies. »
 
Je me souvenais comme si c’était hier du jour où Edward était venu me demander conseil sur ses relations sexuelles avec Elizabeth. Aujourd’hui sa petite graine était bien ancrée dans sa petite-amie et voilà qu’ils allaient devenir parents. Je dis ensuite à la jeune femme de ne pas trop se fatiguer pendant le déménagement, qu’Edward et moi-même allions faire le plus gros du travail. J’annonçai ensuite à mon meilleur-ami que j’avais prévu la location d’un véhicule pour que cela nous facilite la tâche et diminuer les allers-retours. Je secouai la tête alors qu’il me questionnait sur Emily qui aurait pu venir donner un coup de main.
 
« Elle travaille et puis tu sais la manucure … c’est fragile ces choses-là ! » Je me mis à rire à ma plaisanterie. « Emily aurait volontiers donné un coup de main si elle avait pu se libérer. »

Avec une grande motivation générale, nous commençâmes à mettre les cartons dans le camion, libérant ainsi l’espace petit à petit. L’appartement paraissait beaucoup plus grand sans tous les meubles et les boites pour encombrer l’espace. Après le gros du travail effectué, Edward me proposa de boire une bière, proposition à laquelle je ne pouvais refuser. Ça donnait chaud de transporter toutes ces choses. Tout en buvant nos bières, Edward me demanda des nouvelles de ma nouvelle vie à deux avec ma petite-amie. J’esquissa un sourire amusé lorsqu’il mentionna qu’elle avait sans doute pris tout le placard.
 
« C’était une étape importante dans notre couple et je suis assez satisfait de ce nouveau train de vie. Et pour ce qui est du placard, je pense à deux options : racheter un meuble ou bien faire disparaitre ses habits les plus moches discrètement pour libérer de la place. »
 
Je me mis à rire en prenant une nouvelle gorgée de ma bière. Emily avait repris sa vie en main de façon remarquable et pourtant cela n’avait pas l’air gagné au départ. J’étais très fier de ces accomplissements et de la maturité dont elle avait fait preuve ses derniers temps. Elizabeth évoqua des futurs projets de mariage et de bébés ensuite. J’avala légèrement ma bière de travers.
 
« J’y pense au mariage, mais les enfants … On va attendre un peu. Je m’entrainerais sur votre petite avant de créer un enfant à mon image. Veuillez m’excuser les amis, mais je vais dire adieu à votre pipiroom. »
 
Je posai ma bière sur le comptoir de la cuisine et m’en alla aux toilettes pour faire une petite commission avant de prendre la route pour leur nouvel appartement. Je sortis des toilettes, fit un détour par la salle de bain pour le laver les mains avant de revenir vers mes amis.
 
« Je pense qu’on est pas mal au niveau du camion, comment vous voulez qu’on s’organise ? » leur demandai-je en les regardant tour à tour.
 
Edward était raide comme un piquet derrière le comptoir. Je le regardai en haussant les sourcils tandis que Elizabeth prenait la parole sur la suite des évènements. J’hochai la tête, acquiesçant ses paroles avant de quitter l’appartement pour aller refermer le camion. Je textotai Emily en attendant que mon meilleur-ami arrive … les mains vides. Lui qui m’avait dit vouloir récupérer quelques petites choses avant de descendre, il revenait sans rien.
 
« Tu sais si tu voulais un instant d’intimité avec ta femme t’avais qu’à me le faire savoir. » lui dis-je en lui tapotant doucement l’épaule. A son regard, je compris qu’il ne saisissait pas trop pourquoi je disais cela. « Tu m’as dit que tu descendais des choses, à moins qu’elles soient invisibles t’es descendus avec rien. »
 
Je montai dans la camionnette, derrière le volant et mis la nouvelle adresse des mes amis sur le GPS afin d’évitez les bouchons. Elizabeth nous rejoignit ensuite.
 
« Si jamais vous avez besoin d’un coup de mains, je veux que vous n’hésitiez pas à m’appeler à n’importe quelle heure du jour et de la nuit, ok ? Vous avez tous ce qu’il vous faut pour le bébé d’ailleurs ? »
 
Si je pouvais leur tendre la main pour quoi ce soit je le ferais sans aucune hésitation. On arriva ensuite bien vite au lieu de déchargement. C’était dans un quartier assez sympa et tranquille. Je me garai sur le côté de l’immeuble en warning puis on descendit et ouvrit les portes du camion pour vider les boites.
 
« D’ailleurs Eli, tu as fait une liste de naissance ou quelque chose comme ça pour la venue de la petite ? »
 

Pando
Revenir en haut Aller en bas

avatar
☾ Romance


☾ à miami depuis le : 22/04/2015
☾ nombre de post : 1994
☾ feat : Dylan O'Brien
☾ anniversaire : 02/02/1992
☾ activité : Détective privé et médium
Sujet: Re: Des boites pleines de souvenirs pour un joyeux avenir  |  Jeu 27 Sep - 1:47
EDELI &
LUKAS

Des boites pleines de souvenirs pour un joyeux avenir


Je me suis mis à rire quand mon meilleur ami évoqua que sa petite amie travaillait, mais qu'elle devait faire attention à sa manucure. Étonnant! On avait beaucoup à faire alors on ne parla pas pendant un bout de temps jusqu'à se recroiser et prendre le temps que je le questionne sur sa vie de couple en appartement ensemble. C'était nouveau, je me demandais si tout allait bien. Je me suis mis à rire quand il mentionna qu'il voulait faire disparaître ses habits moches en douce.

- Je pense que t'es mort si tu te fais surprendre...  Tant mieux si tout se passe bien alors!

Il avait peut-être envie de fonder une famille maintenant qu'ils étaient ensemble. Je ne voulais pas trop aborder le sujet, je trouvais qu'entre deux déménagements de boîtes ce n'était pas trop approprié. Cependant ma femme se permis la question, alors je restai là à écouter la réponse. Pour l'instant pas d'enfant en vu, mais peut-être un mariage, c'était bien! Lukas s'excusa ensuite et alla à la salle de bain... Eli s'était rapprocher pour m'embrasser et se coller bien à moi. Je dirais que ses avances envers moi eu beaucoup d'effets si bien que lorsque Lukas sorti pour me parler qu'il allait être prêt à conduire que je restai figé derrière le comptoir.

- Vas-y je prends un truc et j'arrive.


Eli s'était vite rendu compte que j'étais en pleine érection et que je pouvais pas marcher comme ça. Tout était une question de gravité. Ma femme s'excusa et à peine une minute plus tard tout était réglé. C'était une question de penser à autre chose.

- C'est bon!!! On va pouvoir y aller! T'en fais pas pour moi!

Je rejoignis mon pote en premier et il se moqua un peu de moi parce que je n'avais rien ramené alors que je lui avais dit que je le ferai. Je mis le tout sur le dos de mon TDAH. Je me suis mis à rire avec lui de ça, mais plutôt jaune. On prit la route vers notre nouvel appartement. Lukas nous demanda s'il nous manquait des trucs pour bébés.... À vrai dire on avait pas acheté grand chose encore.

- Wow, merci! On verra comment ça va aller tout ça! Il nous manque pas mal de tout, je dirais, on va regarder les petites annonces sur Internet pour trouver poussette, coquille, couchette.... et j'en passe... On essaye d'acheter à moindre coût.

Une fois arrivé là-bas, on ouvrit le camion pour commencer doucement à le décharger. Eli nous ouvrit les portes pour nous faciliter la tâche. J'adorais cet appartement à chaque fois que j'y mettais les pieds, je savais qu'on serait bien et que notre fille grandirait ici. C'était parfait! J'embrassai ma petite blondinette préférée avant de repartir et rentrer les cartons.

- Eliiii on va pouvoir trouver un modèle aussi pour peinturer notre chambre et celle du bébé!

On avait beaucoup de choses à penser avec ce déménagement, mais j'imagine qu'une fois bien placé, ça allait être bien plus facile de décider ce qu'on fait comme peinture dans notre chambre et celle de notre fille.


Pando

✱✱✱

« to be loved»
I have always thought that life was going to continually shatter me, that the trials would pass, that I would fail. Then you came, you gave me the strength to go ahead, to discover the real person that I was. You taught me a lot of things and the most beautiful of all ... you taught me what it was to be loved and to love madly in return
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas

avatar
☾ Romance


☾ à miami depuis le : 23/04/2015
☾ nombre de post : 4605
☾ feat : Britt Robertson
☾ anniversaire : 13/03/1994
☾ activité : illustratrice jeunesse.
Sujet: Re: Des boites pleines de souvenirs pour un joyeux avenir  |  Mer 3 Oct - 2:45
EDELI &
LUKAS

Des boites pleines de souvenirs pour un joyeux avenir

Je ne m’attendais pas du tout à ce que Edward se retrouve avec une érection au beau milieu de la cuisine, alors que son meilleur-ami était à quelques pas de nous uniquement. Surprenament, lorsqu’on se retrouva seuls et que j’étais un peu en panique à vouloir l’aider, il fut assez calme et en contrôle de la situation. Disons qu’il devait avoir plus d’expérience que moi en contrôle d'érection… Une fois de nouveau… ok? On alla finalement rejoindre Lukas qui remarqua bien rapidement qu’Ed n’avait rien amener de l’appartement. À l’arrière, j’étais contente de pouvoir faire comme si je n’avais rien entendu, même si mon mari s’en était bien tiré en mettant la faute sur son déficite d’attention. Lukas se montra très adorable pour nous en nous offrant son aide pour le bébé, c’était une vraie bénédiction de l’avoir dans notre vie cet homme!

« Tu es tellement gentil Lukas! J’ai mon ancien patron, James qui compte bien me donner quelques trucs que son fils avait quand il était petit… donc ça nous fera ça de moi à acheter sinon oui, comme Ed le dit, on va surveiller les petites annonces donc n’hésites pas à nous faire signe si tu vois des choses intéressantes! »

Je croisai son regard dans le rétroviseur en lui souriant. C’est certain que j’avais vu beaucoup de chose que j’aurais aimé acheter, tout était tellement mignon mais il fallait se rendre à l’évidence qu’on ne pouvait pas se permettre tout ça. La seule chose que je souhaitais, c’est qu’on ne manque pas d’argent.

« Hum non… en fait, je sais pas trop c’est quoi exactement une liste de naissance? »

Je n’avais jamais connu quelqu’un qui avait un bébé… j’ignorais beaucoup de chose à mon avis, même si je tentais de lire le plus sur ce sujet. Je me trouvais un peu stupide pour la peine. Bref, on arriva rapidement à notre nouvel appartement. Je m’occupai d’aller déverrouiller alors que les deux hommes eux, s’occupaient des boîtes. Ça faisait bizarre de venir ici, sachant que c’était l’appartement de Clarke autrefois. Je me poussai car rapidement, les gars arrivent les bras bien remplis. Dans sa joie, Ed était venu m’embrasser tout doucement entre deux boîtes, ce qui me fit immédiatement sourire.

« C’est ce que j’ai le plus hâte oui! On va rendre ça encore plus beau que ce l’est déjà! »

Je comptais commencer très bientôt. C’était certain qu’on allait peindre de jolis trucs sur les murs de la chambre de la petite alors que la nôtre, on allait bien voir ce qu’on allait faire. Entre temps, Lukas était arrivé et je l’arrêtai pour voir ce qu’il était écrit sur la boite. En voyant le mot CUISINE, je lui pointai la bonne direction.

« Je vais commencer à placer le tout dès maintenant! Est-ce que tu peux me mettre la boite sur le comptoir s’il te plaît? Ça m’éviterait de trop me pencher ou soulever des choses! » Edward me surveillait beaucoup là-dessus, d’ailleurs! Notre ami s'exécuta alors que je le suivais de près en le remerciant, je sens que j’allais faire ça toute la journée tellement il était gentil! « Alors, c’est pas trop bizarre de revenir ici, alors que c’était l’appartement de ta petite-amie, il y a vraiment pas si longtemps de ça? »

Je laissai les gars continuer leur bon boulot pendant que je nettoyais la cuisine avant de pouvoir tout ranger! J’adorais pouvoir tout placer et bien organiser les choses. Je l’aimais Edward, mais être bien rangé et ordonné ne faisait pas partie de ses capacités. Il avait bien d’autres qualités à part ça! Lorsque ce dernier vint m’annoncer que le camion était vide et qu’ils allaient partir maintenant pour le deuxième voyage, je fouillai dans mon sac à bien pour lui donner de l’argent.

« Parfait! Et si vous arrêtiez chercher de la pizza sur le chemin du retour? À force de travailler fort comme ça, on va tous avoir faim! Et puis, à votre retour, on fera la grande demande à Lukas! » dis-je, d’un ton un peu plus bas pour qu’il n’entende pas. On s’échangea un sourire puis un bisou et les deux amis quittèrent, me laissant seule avec le ménage et les boites! Ouf!


 

Pando

✱✱✱


❝You're perfectly perfect to me .❞
You don't have to try, change a single thing cause just the way you are is sweeter than anything. Maybe I’m a fool but it’s always been you cause no one ever makes me smile the way you do. Maybe You'll never see in you what I see the little things you do that make me go crazy but I'm not crazy.You're perfectly perfect to me
Revenir en haut Aller en bas

avatar
☾ Romance


☾ à miami depuis le : 19/08/2015
☾ nombre de post : 912
☾ double compte : Kathelyn Parks
☾ feat : Nathaniel Buzolic
☾ anniversaire : 25/12/1989
☾ activité : Assistant vétérinaire (past : opérateur téléphone rose)
Sujet: Re: Des boites pleines de souvenirs pour un joyeux avenir  |  Sam 27 Oct - 18:03
EDELI &
LUKAS

Des boites pleines de souvenirs pour un joyeux avenir

J’étais bien content de pouvoir donner un coup de main au couple concernant leur emménagement. J’étais ravi pour eux qu’il se soit trouver un loger agréable et dans leur prix pour accueillir leur nouvel enfant et ainsi fonder leur petite famille. Ça me faisait bizarre de les savoir bientôt parents. Ça me faisait prendre conscience que le temps filait à grands pas et que je n’allais pas en rajeunissant. Je me posais des questions sur une future paternité. Même si j’en avais quelque part envie plus je prenais de l’âge, je ne me sentais pas encore prêt à passer ce cap. C’était quand même quelque chose de grande que d’accueillir un enfant dans sa vie et je ne savais pas si j’étais prêt à sacrifier ma tranquillité pour un bambin, du moins pour un bambin qui m’appartiendrait. Donner un coup de main au jeune homme couple avec leur futur bébé, ça je pouvais bien et c’est ce que je leur proposais. Je voulais qu’ils sachent que j’étais là en cas de besoin. J’avais entendu dire que c’était plutôt pas mal de se sentir soutenu en cas de craquage émotionnel. Pas que je pensais que le jeune couple allait craquer, mais qui sait, ils auraient peut-être besoin d’une pause de temps à autre. Je demandais aussi à la jeune femme si elle avait établi une liste de naissance à laquelle participer. La jeune femme m’informa que son ancien patron allait pouvoir leur donner quelques affaires de son petit garcon et Edward ajouta qu’ils allaient chiner sur internet pour trouver des choses à moindre prix. Eli me questionna tout de même sur la liste de naissance ne sachant pas trop ce que c’était.
 
« Et bien tu fais une liste de ce que tu souhaiterais avoir pour ton enfant. Tu l’a fait sur internet. Après tu la publie à tes amis et s’ils le souhaitent ils peuvent offrir quelque chose de la liste. Je trouve ça plus utile que des cadeaux qui ne vous serviront à rien parce que les gens auront pris les premières belles choses trouvées. Vous devriez y penser. »
 
On arriva ensuite à leur nouvel appartement où l’on déchargea les cartons. Edward parla de repeindre l’appartement. C’est vrai qu’un coup de peinture sur les murs ça faisait jamais de mal. J’avais fait la même chose lorsque j’avais emménagé dans mon appartement et la même chose quand April m’avait quitté et que j’avais décidé de tourner la page.
 
« Vous m’appellerez si jamais vous avez besoins de bras et même de peinture. Je pense qu’il doit me rester quelques pots chez moi, faudra que je regarde. Peut-être que ce seront des couleurs qui pourront servir, ne serait-ce que pour repeindre les toilettes ! »
 
J’éclatai de rire en déposant le carton que je tenais dans les mains, dans la cuisine sous les ordres de la demoiselle. Elle me questionna pour savoir si cela ne me faisait pas trop bizarre de mettre les pieds dans cet appartement alors que ça avait été celui d’Emily pendant quelque temps. J’haussai les épaules en secouant la tête négativement.
 
« Non ça va. C’est pas comme si c’était moi qui avait vécu. Je suis certain que vous allez tellement bien vous appropriés et personnalisés es lieux que je vais en oublier qu’Emily a vécu ici un temps. »
 
Une fois les derniers cartons disposés aux quatre coins de l’appartement, Elizabeth nous proposa d’aller acheter des pizzas sur le trajet du retour pour que nous puissions manger un bout.
 
« Je suis bien d’accord avec la future maman ! Après l’effort, le réconfort. » dis-je en prenant ma veste que j’avais laissé trainer par terre dans l’entrée.
 
Je me retournai attendant Edward qui embrassa sa femme. Je souris devant tant de complicité. Ils étaient mignons ensembles. Ils allaient fonder une belle famille. On descendit au camion pour reprendre la route vers leur prochainement ancien appartement. On réussit à stocker tous les cartons dans le camion, ce qui nous évitera de faire un troisième passage par ici.
 
« Bon … Est-ce que tu as envie de dire quelques mots en guise d’adieu à cette ancienne vie ici ? » demandai-je à mon meilleur ami avec un sourire.
 
Je saisis une bière posée sur le comptoir de la cuisine et en donna une au jeune homme. Je la levais pour trinquer à la clôture de ce chapitre de leur vie. Au moment de partir je m’inquiétais de ne pas avoir vu leur chat dans le déménagement.
 
« Il est où Charlot ? » Edward parut se rendre compte qu’ils n’avaient pas pensé à prendre le chat dans tous les cartons. Je me mis à rire lorsqu’il revint avec dans sa cage de transport. « Pauvre bête ! On allait l’oublier ici, tout seul. J’espère que tu feras pas ça avec ton enfant sinon madame risque de ne pas te le pardonner ! »
 
On sortit de l’appartement, nos cadavres de bières à la main et le chat avec. Sur le trajet, comme convenu, nous nous arrêtâmes pour prendre trois grandes pizzas et racheter des bières à une supérettes du coin pour accompagner le tout. Sans oublier une bouteille de jus de fruit pour la madame enceinte bien entendu ! Une fois au second appartement, on se dépêcha de tout décharger pour manger au plus vite. On confia Charlot en premier à Eli, afin de ne pas l’oublier dans le camion une fois le déchargement terminé. Manquerait plus qu’on l’oublie une deuxième fois ! L’appel de la faim était un bon moteur de motivation et tout fut débarrassé en un moindre temps.

 

Pando
Revenir en haut Aller en bas

avatar
☾ Romance


☾ à miami depuis le : 22/04/2015
☾ nombre de post : 1994
☾ feat : Dylan O'Brien
☾ anniversaire : 02/02/1992
☾ activité : Détective privé et médium
Sujet: Re: Des boites pleines de souvenirs pour un joyeux avenir  |  Mar 30 Oct - 15:05
EDELI &
LUKAS

Des boites pleines de souvenirs pour un joyeux avenir


Lukas et Elizabeth parlait d'une liste qu'on devait transmettre le tous à nos amis... Il fallait le dire, on avait pas une tonne d'amis, mais ça pourrait peut-être être possible... Lukas, Erwan, Chris, Sky, Emily, Clarke, James et j'en passe. Peut-être que c'était bien de faire une petite fête avant l'arriver de bébé? Mon dieu, comment j'allais faire pour organiser ça? Je n'étais vraiment pas doué! J'écoutais Lukas sans répondre, je me demandais si c'était quelque chose qui pourrait plaire à ma femme. En même temps, ça pourrait nous donner un coup de main pour certains articles bien que James nous ai aidé pas mal déjà. On quitta pour aller chercher le dernier chargement de boîtes et de Charlot. Je dirais que ça se passa assez vite. J'étais bien content de me retrouver dans un meilleur quartier que celui-ci. Lukas me tendit une bière pour la finale et on trinqua ensemble.

- Adieu! C'est tout ce que j'ai à dire... Demain sera meilleur! Merci pour tout! T'es vraiment un bon ami!


On rit ensemble avant de boire doucement notre bière et on était sur le point de partir lorsque mon ami me demanda où était mon chat. Mes yeux s'écarquillèrent un instant. Il était vrai que j'étais en train de l'oublier. Il était resté à côté d'un meuble dans sa petite cage de transport. Lukas était en train de rire de moi quand il me vit réapparaître. J'étais vraiment mal pour Charlot qui attendait sagement qu'on le libère.

- Hey... ne rit pas! J'ai vraiment peur que ça arrive! Des fois, je m'oublie moi-même!

Fallait vraiment que je porte plus attention, surtout que je l'adorais ce chat. On quitta ensuite l'appartement, je laissai les clés au propriétaire en passant. On arrêta se chercher de la pizza, mais aussi des boissons pour un bon repas bien mérité. J'avais le ventre qui gargouillait. Une fois chez mon nouveau chez moi, je tendis Charlot à Eli qui était bien souriante de nous revoir.

- Lukas va t'en parler... J'ai faillit oublié Charlot à l'appartement! Il va bien, il est là... Alors n'en parlons plus! On a la pizza, on fini de décharger et on vient manger!

On fit ça bien rapidement et maintenant on pouvait passer à la table! On s'installa et Eli nous tendit des assiette où elle avait posé des pointes de pizza. C'est certain qu'après le repas on voulait demander à Lukas de devenir parrain de notre fille Juliette. En fait, je ne pu pas attendre, Eli me regardait pour que je me lance.

- Lukas... On a pensé à un truc! On trouve que tu es un ami formidable et je me disais que tu serais parfait pour le rôle... Est-ce que tu voudrais bien être le parrain de notre petite fille?

Je pense que j'avais de la sauce sur le bord de la bouche parce que Eli me fit signe que j'avais un truc sur le menton. Bon peu importe, la grande demande avait été faite, maintenant il ne restait plus qu'à savoir ce que Lukas dirait.


Pando

✱✱✱

« to be loved»
I have always thought that life was going to continually shatter me, that the trials would pass, that I would fail. Then you came, you gave me the strength to go ahead, to discover the real person that I was. You taught me a lot of things and the most beautiful of all ... you taught me what it was to be loved and to love madly in return
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas

avatar
☾ Romance


☾ à miami depuis le : 23/04/2015
☾ nombre de post : 4605
☾ feat : Britt Robertson
☾ anniversaire : 13/03/1994
☾ activité : illustratrice jeunesse.
Sujet: Re: Des boites pleines de souvenirs pour un joyeux avenir  |  Lun 5 Nov - 5:06
EDELI &
LUKAS

Des boites pleines de souvenirs pour un joyeux avenir

Comme quoi j’en apprenais chaque jour, Lukas était en train de m’expliquer le principe de la liste de naissance comme étant un registre de cadeaux qu’on pouvait me faire si on avait envie. Enfin, surtout de la part de mes amis. Il avait raison, ça pouvait être pratique mais je ne pensais pas faire de shower, je me sentais trop mal de demander aux gens des cadeaux - parce que clairement, ça servait à ça un baby shower non?

« Oh, en fait, je n’avais même jamais pensé à un baby shower en fait. On a pas des tonnes d’amis et j’ai pas envie qu’ils se sentent obligés de nous faire un cadeau! »

Après tout, c’était notre choix d’avoir un bébé, je voulais déranger personne avec tout ça, bien que ça faisait toujours plaisir de recevoir des cadeaux! Bref, on allait devoir voir à ça avec Edward, nous n’en n’avions jamais réellement parlé! On arriva rapidement à notre nouvel appartement pour commencer à défaire les boîtes. Je m’occupai de celles de la cuisine, tout en faisant un petit ménage. J’avais rapidement chaud, il faisait canicule à Miami et je supportais de moins en moins la chaleur enceinte! J’étais en train de prendre une petite pause, justement, lorsque les deux amis revinrent. Edward s’approcha de moi, la cage de Charlot dans la main et une pizza dans l’autre. Il me confia alors qu’il avait presque oublié notre fiston poilu ce qui me fit écarquiller les yeux.

« Pauvre Charlot! Ton papa a la tête en l’air aujourd’hui, il doit penser à beaucoup de chose, faut pas lui en vouloir! » dis-je, au chat roux qui me regardait.

J’attendais que les gars aient terminé de tout ramener pour finalement libérer mon chat qui faisait le curieux partout. Il devait se dire qu’il avait beaucoup plus de place ici qu’à l’autre endroit! J’espérais qu’ils vivent bien d’ailleurs, le déménagement et le changement d’environnement. On se mit ensuite à la table pour manger, c’était bien mérité après tout l’effort. C’est à ce moment là, que je fis signe à Edward de se lancer pour faire la grande demande à Lukas. Bon, je vous rassure, il n’y avait pas de bague ou quoi que ce soit, c’était plutôt pour lui demander s’il souhaitait être le parrain de notre fille. Pendant sa demande, je remarquai qu’Edward avait de la sauce à pizza sur le bout du menton, je trouvais ça drôle. Je lui fis signe de la retirer et il s’exécuta immédiatement. Disons que ça rendait la demande… unique. Il avait le don d’avoir des trucs sur le visage quand c’était le temps de faire des grandes demandes. J’avais eu le droit à un Edward chocolaté moi, lorsqu’il m’avait demandé en mariage.

« Ça serait un honneur pour nous si tu acceptes… on ne verrait absolument pas quelqu'un d’autre que toi dans ce rôle! J’ai d’ailleurs un petit truc pour toi. »

Je sortis de derrière mon dos une petite carte que j’avais dessiné moi-même avec un message à l’intérieur de la part de bébé Keller qui lui demandait s’il voulait bien devenir son parrain. C’était signé à la toute fin au prénom de Juliette. On avait pas encore divulgué son prénom mais maintenant, il allait savoir. Je trouvais que c’était un beau moment, j’avais tourné la tête vers Edward pour le regarder en souriant et poser ma main sur la sienne. Pour ce qui était de la marraine… c’était une toute autre histoire!
 

Pando

✱✱✱


❝You're perfectly perfect to me .❞
You don't have to try, change a single thing cause just the way you are is sweeter than anything. Maybe I’m a fool but it’s always been you cause no one ever makes me smile the way you do. Maybe You'll never see in you what I see the little things you do that make me go crazy but I'm not crazy.You're perfectly perfect to me
Revenir en haut Aller en bas

avatar
☾ Romance


☾ à miami depuis le : 19/08/2015
☾ nombre de post : 912
☾ double compte : Kathelyn Parks
☾ feat : Nathaniel Buzolic
☾ anniversaire : 25/12/1989
☾ activité : Assistant vétérinaire (past : opérateur téléphone rose)
Sujet: Re: Des boites pleines de souvenirs pour un joyeux avenir  |  Dim 11 Nov - 20:46
EDELI &
LUKAS

Des boites pleines de souvenirs pour un joyeux avenir

Les cartons et le chat dans le nouvel appartement, nous méritions bien tous de faire une pause pour nous récompenser de nos efforts. Nous avions pris des pizzas sur la route et le restant des bières. Alors que je mangeais avec délectation ma pizza, Edward me fit une demande des plus surprenante sur le moment. J’avais souvent plaisanté au sujet du faite que je tenais à être le parrain de leur enfant mais je ne m’attendais pas à ce qu’il me le demande là, en plein déménagement. Un large sourire s’afficha sur ma bouche pleine et je laissai tomber la part que j’avais dans ma main, à l’intérieur de la boite. Elizabeth renchérit par-dessus la demande de son mari en me donnant une lettre. Je l’ouvris et la parcourut des yeux. La lettre était une demande officielle pour que je sois parrain et elle était signée Juliette. J’avalais ma bouchée et m’exclama : « J’EN SERAIS PLUS QUE RAVI ! » Je me levai pour me mettre dans le dos de mes amis et les serrer dans mes bras super content de leur proposition. C’était un grand honneur pour moi qu’il me demande cela, rien n’aurait pu me faire plus plaisir que ça. « Je vais gâter ma filleule. Est-ce que vous êtes contre l’idée qu’elle possède un poney ? » leur demandai-je à moitié sérieux. J’éclata de rire devant leurs mines surprises. « Je rigole, je lui offrirais juste une tortue, rien de plus. » Je souris, amusé par mes propres âneries. Je me levai pour reprendre ma place en face du couple d’amoureux. Mon sourire ne voulait pas me quitter, même alors que j’enfournais ma part de pizza dans ma bouche. J’étais tout excité par cette nouvelle. Je ne savais pas trop ce que devais faire un parrain mais je regarderais sur internet pour avoir un peu plus d’infos et être au top lors de sa naissance. « Le prénom que vous avez choisi il est super cool. Juliette … Je suis sûre que ça va être une blondinette intello qui fera craquer tous les garçons. Edward, le jour où elle aura un petit-ami appelle moi qu’on le terrorise un peu ensemble ! » Je rigolais bien entendu, quoi que … Sait-on jamais avec tous les mauvais garçons qui courraient les rues. Mais bon, on avait le temps avant de penser à ce genre de choses, quelque chose comme 15 ans environ. « Vous devez avoir hâte qu’elle arrive. Surtout toi peut-être Elizabeth. » dis-je en regardant mon amie. « Ça doit être long neuf mois à faire pousser un bébé en soi. Ça doit être quelque chose quand même … » Elles avaient de la chance les femmes de pouvoir vivre la grossesse de l’intérieur. Mais ça représentait également beaucoup de contraintes. Je sais pas si j’aurais réellement voulut être à leur place. Elles avaient bien du courage nos femmes de porter nos enfants. « Ça me donnerait presque envie d’en faire moi aussi … presque. » Je n’étais pas encore prêt à assumer une paternité avec Emily. C’était vraiment pas le bon moment pour ça. Je venais à peine d’avoir un nouveau job et elle, elle essayait de décrocher son diplôme. Quand on aura un peu plus de stabilité. En attendant j’allais pouvoir pouponner avec ma filleule.
 

Pando
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Sujet: Re: Des boites pleines de souvenirs pour un joyeux avenir  |  
Revenir en haut Aller en bas
 

Des boites pleines de souvenirs pour un joyeux avenir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: miami beach :: Centre-Ville. :: habitations :: ☾ Elizabeth C. Blake & Edward Keller-