les scénarios attendus
Ryder (négociable) est agent de la CIA, plutôt haut placé, et son histoire personnelle est au choix, bien que tu puisses trouver des pistes et des idées dans le scénario. Il est l'agent traitant d'Anteynara, une tueuse professionnelle qu'il a recrutée il y a quelques mois. Ils entretiennent une relation pro, qui risque sens cesse de dépasser cette limite-là, sont très différents mais ont pourtant des choses en commun. Il est responsable des faits et actes de la jeune femme, qui pendant des années a été habituée à agir seule. C'est un duo qui promet son lot de rebondissements !
Ryder • 25/30 ans • Employé de la CIA • Tyler Posey, Pierre Niney, négociable • lien
Il est né à New York, il a été élevé par sa mère seulement. À l'adolescence, on pouvait dire que Blake était un passionné de hockey. Puis, un jour, il a vu Aloysia patiner, libre comme l'air, il a été impressionné et il a voulu essayer le patinage artistique. Il a apprécié, même que la jolie blonde lui a demandé d'être son partenaire, il a accepté. Il a développé une attirance pour le patinage artistique et son but est devenu de faire des compétitions. Pour aider financièrement sa mère, il a fait des boulots pour être payé au noir. On peut dire qu'il en a bavé, mais on peut aussi dire que c'est un grand travailleur. Il a beaucoup voyagé pour ce sport qui l'intéressait d'abord. Il a fait la rencontre d'Aloysia où rapidement ils devinrent partenaires de patin. Une longue histoire se développèrent tous les deux jusqu'au jour où un accident survint, Aloysia ne pouvait plus patiner, alors il s'est tourné vers une autre partenaire de patin: Emily. Malheureusement, ils ne gagnèrent rient tous les deux c'est pourquoi il revint 2 ans après vers Aloysia pour retenter les compétitions. Mais toute bonne chose a une fin, après les compétitions, il a décidé de se tourner vers son autre sport favori: le hockey. C'était d'abord un loisir, mais il fut rempli de joie lorsqu'il apprit qu'une équipe voulait bien de lui.
Blake Harmon • 27 ans • Hockeyeur • Bob Morley • lien
Sami et April se sont rencontrés lors d'un voyage en Turquie, ils ont dû travailler ensemble quelques temps puisque Sami est (journaliste?). Pendant ce temps il a aidé April d'une grande moise et pour le compenser il lui a demandé un mariage blanc afin d'avoir accès aux grand pays d'Amérique. April n'a pas eu le choix que d’accepter. Malgré tout, ils passent leurs temps à se chamailler, jamais d'accord sur une même chose, mais très protecteurs l'un vers l'autre. De vrais caractères de cochons mais qui s'aiment en quelques sorte au fond même si personne n'osera jamis l'avouer. Tout cela promet donc pleins des hauts et des bas bien drôles.
Sami Moreno • 29 ans • Journaliste • Dave Franco • lien
Cassandra Keating est née dans la ville de New York, elle a grandi dans des beaux quartiers contrairement à Jake, elle est l'unique fille d'un sergent de police et d'une femme médecin connue à l’hôpital de New York, elle a donc grandi dans un milieu aisé contrairement aux enfants pourris gâtés qui profitent de l'argent de leurs parents. Cassandra n'est pas ce genre de personne, bien sûr ses parents sont riches mais elle ne profite pas de leur argent au contraire elle a toujours voulu gagner son argent elle-même. Cassandra se voyait un grand avenir dans le milieu médical elle voulait devenir médecin comme sa mère mais lors d'une soirée entre amies dans l'un des bars branchés de New York Cassandra est témoin d'une agression que l'une de ses amies d'enfance subit, elle aida la jeune femme à se débarrasser de son agresseur et c'est à ce moment-là que Cassandra changea radicalement d'orientation professionnelle elle ne voulait plus être médecin comme sa mère mais flic comme son père parce que pour elle, elle voulait aider les gens qui en avaient le plus besoin elle voulait faire régner l’ordre dans les rues de New York. Elle en parle donc à ses parents pour son père c'était une fierté pour lui que sa fille suive ses pas dans la police en revanche sa mère qui était déçue que sa fille ne veuille plus être médecin réagit mal à la décision de sa fille sur son choix de carrière, la peur avait pris le dessus déjà qu'elle avait peur de perdre son mari un jour ou l'autre à cause de son métier de flic sa peur sera doublée lorsque sa fille sera devenue flic à son tour. Cassandra était bien décidée à devenir flic et poursuivit des études pour devenir flic c'est là qu'elle rencontre Jake qui faisait aussi ses études de flic les deux jeunes gens deviennent très vite amis durant leurs études, après ses études terminées Cassandra est promue dans un commissariat non pas de New York mais de Los Angeles elle part donc après ses études là-bas au grand dam de ses parents qui pensaient voir leur fille vivre à New York. Trois ans se sont écoulés depuis qu'elle s’est installée à Los Angeles Cassandra adore son métier de flic mais elle n'était pas tout à fait heureuse là-bas sa famille lui manquait trop elle ne les voyait pas assez pour elle, elle décide donc de revenir dans la ville de sa naissance et demande d'être transférée au commissariat de New York. De retour à New York elle se sent à nouveau heureuse parce que c'est ici qu’est sa place et lorsqu'elle joint la brigade de police de New York elle travaille avec son père mais elle retrouve aussi Jake avec qui elle avait fait des études. Les deux jeunes gens retrouvent donc leur amitié mais ils commencent aussi une histoire derrière le dos du père de la jeune femme qui avait mis sa fille en garde contre Jake qu'il ne trouvait pas sérieux dans les relations et ne voulait pas que sa fille souffre à cause de lui mais Cassandra n'écoute pas son père et continue son histoire avec Jake. Ça fait un an que Cassandra et Jake sont ensemble c'est la première vraie relation de Jake qui lui n'est pas du genre relations sérieuses il est vraiment accroché à cette fille, les deux jeunes gens sont appelés pour intervention dans un immeuble où des tirs de coup de feu sont échangés entre des tueurs et des policiers déjà sur place qui avaient besoin de renfort, ils vont donc tous les deux aider leurs collègues mais aussi le père de la jeune femme qui était sur les lieux, arrivé sur les lieux Jake rentra dans l'immeuble suivi du père de Cassandra mais l'intervention ne se déroule pas comme prévu une bombe explose dans l’immeuble où se trouve Jake et le père de Cassandra les deux policiers se retrouvent donc coincé dans l'immeuble qui commence à s'effondrer petit à petit Cassandra commence donc à avoir peur de perdre les deux hommes de sa vie mais Malheureusement elle perdit son père qui n'avait pas survécu à cette bombe qui a explosé. Après l'enterrement de son père Cassandra décide de rompre avec Jake ne supportant pas qu'il lui arrive quelque chose et qu'elle le perde lui aussi elle préfère mettre un terme à cette relation et décide de quitter la ville en retournant à Los Angeles Jake ne la retient pas et la laisse partir. Aujourd'hui quatre ans se sont écoulés depuis le décès de son père Cassandra est retournée vivre à New York auprès de sa mère mais aussi elle avait envie de revoir Jake mais elle apprend que Jake ne vit plus à New York et qu'il a déménagé à Miami elle décide donc de partir là-bas pour retrouver le jeune homme et lui avouer qu'elle ne l'a jamais oublié et qu'elle avait fait une erreur en le laissant y a quatre ans ....Plus d'un an sont passés depuis que la jeune femme est venue s'installer dans la ville de Miami, il s'en est passé des choses entre la jeune femme et Jake qui n'ont pas été toujours roses entre les deux, y a eu des hauts et des bas, faut dire que Jake ne rend pas la tâche facile à la jeune femme pour le reconquérir, le jeune homme n'est pas le genre à se dévoiler lorsqu'il s'agit de sentiments.Ça fait quatre mois que Jake a appris qu'il avait une tumeur au cerveau et la maladie du jeune homme pourrait davantage rapprocher les jeunes gens au plaisir de la jeune femme.
Cassandra Keating • 29 ans • Inspecteur de police • Minka Kelly • lien



 




Partagez | .

 i miss you / joe and chad

 :: miami beach :: Centre-Ville. :: habitations :: ☾ Joe Healy

avatar
☾ Romance


☾ à miami depuis le : 23/03/2016
☾ nombre de post : 1724
☾ double compte : léo & ugo les asticots.
☾ feat : zacouille la fripouille
☾ anniversaire : 13/05/1992
☾ activité : dirige sa propre salle de sport
Sujet: i miss you / joe and chad  |  Sam 13 Oct - 13:29

joe and chad

where are you

Joe était ma meilleure amie, et ça depuis toujours. Pourtant, depuis quelques mois, j'avais l'impression de plus être grand chose pour elle. La dernière fois que je l'avais vraiment vu, elle avait une tête qui m'inquiétait plus que jamais et elle n'avait rien voulu me dire. J'avais essayé, pourtant, de lui dire que j'étais là pour elle, qu'elle pouvait tout me dire. Mais elle n'avait rien dit du tout. Je n'avais pas insisté. C'est vrai, si elle ne voulait pas en parler je pouvais le respecter. Néanmoins, j'aurais espéré qu'un jour elle vienne me le dire, mais non. J'avais attendu sans rien. Puis un jour j'avais décidé de demander Joy en mariage et j'en avais profité pour faire le premier pas vers elle. Quelle idée. Cette histoire avait fini en dispute par sms, c'était tout. Elle n'était pas d'accord et n'avait pas cherché à comprendre, c'était une mauvaise idée point. Même quand j'étais allé chez elle à l'improviste la dernière fois, personne n'avait répondu... Encore une fois ce matin, j'avais fais le premier pas. Je lui avais envoyé un sms en lui redemandant si on pouvait en reparler, en gros. Elle m'avait encore envoyé chier en me disant que j'étais parano et égoïste, qu'elle avait ses propres problèmes.

Là c'était trop. J'arrivais chez elle et je toquais. réponds! fis-je alors qu'elle allait ouvrir la porte. maintenant tu vas me dire ce qui ne va pas. fis-je alors sans attendre. J'avais attendu, moi, qu'elle me le dise. Je n'avais pas voulu la brusquer, la forcer et maintenant c'était moi l'égoïste. Hors de question.
 
AVENGEDINCHAINS

@Joe Healy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
☾ Drame


☾ à miami depuis le : 10/03/2017
☾ nombre de post : 5107
☾ feat : la merveilleuse adelaïde kane.
☾ anniversaire : 19/02/1991
☾ activité : tu créer des compositions pour ta boutique de fleurs mais aussi pour certains événements. en d'autres termes, t'es fleuriste quoi.
Sujet: Re: i miss you / joe and chad  |  Dim 14 Oct - 17:37

( tu puises tes accents au creuset de douleur où se fondent ta vie et ton âme rebelle. )
Cette année a été bien compliquée pour moi avec tous ces chamboulements, tous ces changements, ma vie commençait petit à petit à reprendre bon train bien que j'eus laissé de côté quelques personnes, notamment Chad, mon meilleur ami. Je ne peux dire que je le regrette puisque avec honnêteté, il n'aurait pas été capable de m'aider et encore moins de me comprendre. Parler n'était pas dans mes habitudes et il le savait très bien, il savait aussi pertinemment que de se mettre dans le rôle du psy m'énervait plus haut point. En même temps, énormément de choses pouvait m'énerver dans la vie. Un tout, un rien. Le frigo se ferme mal, je pète un plomb, un connard me klaxonne parce que le feu vient juste de passer au vert, je suis à deux doigts de descendre de la voiture, attraper mon pied de biche et le lui enfoncer dans l'anus. Alors évidemment, étant à fleur de peau, j'voulais pas vraiment passer mes nerfs sur lui. Seulement, avec une petite dispute par sms, tout s'était embrouillé dans mon esprit. J'étais à présent chez moi, tournant en rond à fumer et faire du rangement tant que je pouvais. J'attendais pas de visite. J'en attend jamais, je déteste aussi les visites à l'improviste et c'est exactement ce qui était entrain de se passer présentement. Ça frappe. Je reconnais la voix de Chad, m'ordonnant de lui ouvrir. Je fronce les sourcils, depuis quand je reçois des ordres de qui que ce soit? J'ouvre cependant la porte, blasée de devoir le voir. Première fois de ma vie que je ressens ça pour lui. J'avais pas envie de le voir parce que je ne voulais pas m'embrouiller avec lui et je savais très bien que c'était ce qui allait se passer. « Pardon? T'es qui pour débarquer chez moi et m'ordonner de me confesser? » Je claque la porte bien plus violemment que je ne l'aurais voulu et le bouscule pour passer devant lui. Evidemment, j'allais pas déballer ma vie comme ça alors que j'en avais déjà gros sur la patate. « Oh, en y repensant, t'as pas un mariage à préparer? » Je le regarde de haut en bas et secoue la tête. « Sérieusement? Un mariage? C'est quoi la blague, c'est une immigrée et faut que tu te marie avec elle pour qu'elle reste dans le pays? » J'étais pas d'humeur à marcher sur des oeufs avec lui. Avec personne en fait.  

( Pando )
Revenir en haut Aller en bas

avatar
☾ Romance


☾ à miami depuis le : 23/03/2016
☾ nombre de post : 1724
☾ double compte : léo & ugo les asticots.
☾ feat : zacouille la fripouille
☾ anniversaire : 13/05/1992
☾ activité : dirige sa propre salle de sport
Sujet: Re: i miss you / joe and chad  |  Dim 14 Oct - 22:31

joe and chad

where are you

J'étais arrivé comme un malade dans l'appartement de ma meilleure amie. Enfin, je ne savais plus trop si je devais la qualifier ainsi. Depuis un certain temps - trop long à mon goût - on ne se parlait ni ne se voyait plus comme avant. Cela me faisait beaucoup de mal, plus que je ne le voulais le croire. J'attendais, j'attendais en vain, qu'elle me dise ce qu'il lui arrivait, pourquoi avait-elle cette tête la dernière fois que je l'avais vu. Je ne suis pas quelqu'un qui va forcer les gens à me dire les choses - si je le mérite je le saurais. Dans ce cas-ci, c'était quand même ma meilleure amie et je pensais le mériter. Pourtant, je n'avais eu aucune nouvelle depuis, rien du tout. J'avais décidé moi à mon tour de lui en donner et on m'avait littéralement envoyé chier. Avec tout ce qui se passait entre Joy et Dani, j'avais laissé un long moment avant ce dernier message qui m'avait mené ici. Faut dire qu'entre deux j'avais aussi tenté de venir, sans réponses. Là, j'insistais à peine avais-je toqué à sa porte. J'étais bien remonté, et blessé aussi, ce qui n'aidait pas. Je détestais ressentir quelque chose comme ça, qu'on m'atteigne sans lever à peine le petit doigt. C'était ce que faisait Joe et pourtant elle me connaissait bien, et ça ne l'en empêchait pas. Ces derniers jours n'étaient vraiment pas les meilleurs pour moi, entre les petites disputes avec Joy et le départ de Dani, on allait me retrouver sous terre. Et encore... cette discussion/dispute ne faisait que commencer.

Je forçais le passage alors qu'elle m'envoyait évidemment boulet. Je m'en fichais de ce qu'elle faisait avant, là c'était plus qu'assez et il fallait crever l'abcès. Elle me laissait entrer en claquant la porte et en me bousculant, me demandant qui j'étais pour l'ordonner de me dire ce qu'il se passait. Alors là faudrait que je contrôle ma colère, qui était déjà là, malheureusement. j'sais pas j'suis juste quelqu'un qui tient à toi et qui attendait comme un con que tu lui dises ce qu'il se passe et que tu insultes d'égoïste. lui fis-je avant qu'elle ne prenne un ton dédaigneux à propos de mon mariage, et qu'elle dise le mot de trop. Je la connais et je me connais, on était du genre à partir très loin quand la dispute arrivait. Et elle commençait fort, en sous entendant que Joy était juste une sans papiers. Elle me dévisageait et me regardait comme si j'étais la dernière des merdes. Je n'allais pas la laisser faire et je lui tenais tête. ça m'aurait étonné que tu puisse juste être compréhensive et heureuse pour moi, c'est dingue! lui fis-je alors sans lâcher son regard. je l'aime j'suis heureux et ça m'arrive pas souvent, tu vois? J'suis persuadé que c'est celle avec qui j'veux mourir alors oui, je compte bien me marier avec elle! tu ne la connais même pas! tu as tes humeurs très bien mais contre moi ne t'attaque pas à elle! lui fis-je alors. tu m'insultes d'égoïste alors que c'est toi qui n'a pas voulu et qui continue d'ailleurs à ne rien me dire de ce qu'il se passe! excuse moi si mes nouvelles sont de bonnes nouvelles! je refusais qu'on me dise que je sois égoïste après le mal que je m'étais donné pour lui arracher un mot la dernière fois en vain. Si je ne savais rien de ce qu'il se tramait dans sa vie, c'est elle qui l'avait choisi. Elle avait gardé le silence quand mon oreille était tendue. Je n'avais pas bougé d'un poil, bien droit dans mes baskets, le corps complètement figé de colère.
 
AVENGEDINCHAINS

@Joe Healy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
☾ Drame


☾ à miami depuis le : 10/03/2017
☾ nombre de post : 5107
☾ feat : la merveilleuse adelaïde kane.
☾ anniversaire : 19/02/1991
☾ activité : tu créer des compositions pour ta boutique de fleurs mais aussi pour certains événements. en d'autres termes, t'es fleuriste quoi.
Sujet: Re: i miss you / joe and chad  |  Dim 14 Oct - 22:56

( tu puises tes accents au creuset de douleur où se fondent ta vie et ton âme rebelle. )
Tout ça commençait bien. On savait comment ça risquait de terminer; lui à la porte et moi entrain de la lui fermer en plein nez. J'avais pas le temps pour ces merdes là, pas l'envie de me prendre la tête surtout que mes émotions étaient bien plus décuplés qu'avant. Je le regardais, bras croisés lorsqu'il me disait tenir à moi et tout ce taratouin qui ne me fit même pas sourcilier un poil, le visage fermé. « Oh il fait du boudin parce que j'ai dis qu'il était égoïste! Et à quel moment j'ai osé dire ça? » Le questionnais-je avec un air bébête, le genre d'air et de voix qu'on prend quand on parle à un bébé. J'avais pas envie de faire d'efforts aujourd'hui, même pour lui. « Et si j'avais pas envie de t'en parler avant, qui te dit que j'ai envie de t'en parler maintenant? Ca sert à quoi, t'es psy? Tu vas pouvoir m'aider? J'ai pas eu besoin de toi pour ça, j'm'en sors bien toute seule, la preuve j'suis encore là. Et c'est pas tes "paroles réconfortantes" qui aurait changé quelque chose. » Je lui tourne le dos pour aller chercher le briquet posé sur la table basse afin de rallumer mon joint qui s'était éteint depuis son arrivée. « Dans l'pire des cas, t'aurais été au premier rang à mon enterrement. » Je lui lance un sourire faux, qui déformait mon visage. Et ce sourire s'étirait encore plus lorsqu'il prit la défense de sa chère et tendre future femme. Au pire de tout ça je m'en contre fichait, la rencontre que j'avais eu avec Joy s'était bien passée, j'avais rien contre elle, au contraire je l'appréciais même pas mal. C'est juste l'idée qu'il ne m'ait pas dit, que j'ai du découvrir ça sur les réseaux. Je le stoppe avec ma main, j'en avais assez de l'entendre me raconter sa vie alors qu'il se justifiait clairement dans le vent. « Ecoute, j'm'en fou. » Je souffle la fumée et fini par poser mon joint dans le cendrier. « J'en ai rien à foutre que tu te marie, arrêtes de transformer tout à ta sauce pour te victimiser! Tu sais c'est quoi le problème Chad? C'est que j'suis censée être ta putain de meilleure amie! Et ta putain de meilleure amie, comment elle apprend cette grande nouvelle?! SUR LES RESEAUX! T'es même pas foutu de m'envoyer un message ou de m'appeler, gogole que t'es! Et tu crois que j'vais bien le prendre? Je t'ai déjà dis par message que j'étais heureuse pour toi, il te faut quoi de plus? Que j'te taille une pipe? Que je saute de joie? Bah nan, parce que c'est pas moi ça! » Je reprend mon souffle, serre les poings à m'en donner des crampes aux doigts. « Le mariage... j'trouve ça inutile et puéril. L'idée d'avoir la bague au doigt un jour me donne envie de gerber et de rebouffer ma gerbe pour encore la gerber! Mais toi c'est différent, j'allais l'accepter, qu'est-ce que tu veux que j'te dise, c'est ta vie, pas la mienne! Mais j'aurai aimé avoir appris ça par TOI directement, pas sur ton putain d'insta! » Et je pense que c'était totalement légitime de réagir comme ça. Peut-être pas aussi gravement mais devoir inverser les rôles me mettait dans tous mes états. Il était fautif pour le coup et tout ça n'avait rien à voir avec ma vie à moi. Mais avec la sienne. Et s'il est pas capable de le comprendre, c'est qu'en fait, notre amitié n'était que passagère et qu'elle n'avait pas lieu de prendre suite.

( Pando )
Revenir en haut Aller en bas

avatar
☾ Romance


☾ à miami depuis le : 23/03/2016
☾ nombre de post : 1724
☾ double compte : léo & ugo les asticots.
☾ feat : zacouille la fripouille
☾ anniversaire : 13/05/1992
☾ activité : dirige sa propre salle de sport
Sujet: Re: i miss you / joe and chad  |  Lun 15 Oct - 10:42

joe and chad

where are you

Clairement, elle me prenait pour un débile. J'avais bien du mal à accepter son comportement. Je détestais qu'on me foute comme ça à poil et qu'on me demande de m'expliquer, ce n'était pas quelque chose que j'avais l'habitude de faire. Normalement, c'est la faute des autres et basta. Pourtant, j'ai pu me rendre compte de pas mal de chose durant cette dernière année et j'ai appris à prendre du recul - évidemment qu'avec les gens que j'aimais. J'ai appris à accepter de recevoir les coups et surtout d'assumer quand c'était de ma faute. Là, j'étais dans un état limite second. C'était de la rage, parce qu'elle ne m'avait jamais dis pourquoi elle était dans cet état là alors que j'attendais, et aussi de la tristesse car j'avais très clairement la sensation de la perdre. En une semaine, perdre les deux piliers de ma vie n'était pas simple du tout, j'allais sûrement en devenir fou. Néanmoins je décidais de ne pas parler de Dani maintenant car elle penserait sûrement que je veuille me victimiser alors que pas du tout. Parfois se hurler dessus aide à se comprendre : enfin surtout quand on s'appelle Joe Healy et Chad Tate. Je pouvais tout encaisser, de manière générale. Le seul problème c'est que là ça m'atteignait un peu trop, j'allais exploser. Je l'écoutais se foutre de ma gueule, faire des mimiques de gamines pour m'imiter et me demander qui j'étais pour lui demander de me parler. Je mordais mes lèvres je pense aussi fort que je pouvais mais ça sortait. Je serrais plutôt mes poings pour que ça ne reste que des mots et que rien dans cette pièce n'en pâtisse. Malheureusement, elle avait dit la phrase de trop. En me sortant qu'elle allait bien et qu'elle n'avait pas eu besoin de moi, c'est une larme qui coulait difficilement de mon oeil droit. Mais lorsqu'elle ajoutait, en allumant son joint, qu'au pire j'aurais été au premier rang je tapais sur la table la plus proche de moi. tu crois que ça me fait rire? lui hurlais-je alors qu'elle avait l'air de trop prendre ça à la légère. De mon côté, je n'avais fais qu'attendre qu'elle me parle car il était tout naturel pour moi qu'elle se confie à moi. Elle ne l'avait pas fait et apparemment... elle n'avait pas tant besoin de moi que ça. La suite me calmait.. enfin établissait la balance colère-tristesse du côté tristesse et je reculais d'un pas. Elle m'en voulait parce qu'elle l'avait appris sur Instagram. C'est vrai que j'avais publié une photo dans la soirée, j'étais tellement heureux qu'elle ait accepté. Je n'y avais même pas pensé. Elle me disait qu'elle détestait l'idée des mariages mais qu'elle aurait accepté ça de ma part si elle l'avait su avant par moi. Ok c'est vrai. lâchais-je alors. peut-être que je trouvais ça plus facile, j'en sais rien. le dire à mes potes c'était simple c'était une chose et j'avais peur de ton avis parce qu'au delà de tout il compte plus que quiconque. fis-je alors, d'une voix complètement dénuée de tout et mon teint devint livide. j'suis désolé. avouais-je alors. je comprenais que là la faute venait de mon camp et comme je l'ai dis, j'ai fais assez d'efforts pour le reconnaître pour elle. Alors qu'elle tirait sur ce joint une autre larme coulait, mon regard se perdait dans le vide. Ma gorge se nouait, il était difficile de sortir ces prochains mots. j'ai merdé sur ce point-là, d'accord. fis-je avant de retrouver son regard, après avoir cligné des yeux pour ne plus voir trop flou. mais je ne pense pas que ça méritait ce que tu m'as dis juste avant ça. ajoutais-je alors en levant légèrement les épaules. Je pouvais aisément comprendre qu'elle m'en veuille pour ça, c'était totalement légitime et j'étais prêt à n'importe quoi pour me faire pardonner. Mais le coup d'épée qu'elle m'avait fait à propos de qui j'étais et de mon inefficacité à son égard m'avait complètement anéanti, je le sentais maintenant. j'suis inutile, j'ai compris. fis-je alors que le simple fait d'être sur le point de dire tout ça à voix haute reprenait le dessus sur moi. Je revoyais flou. en fait je... finalement je ne sais plus pourquoi je suis venu. je voulais juste... j'avais juste peur de te perdre et j'étais prêt à tout. lui fis-je alors, les mots étaient presque dénués d'accent, je parlais platoniquement tellement j'étais vidé à l'heure actuelle. peut-être qu'en effet je... je t'avais déjà perdu et que... je ne suis pas pardonnable. j'suis désolé de.. de t'avoir dérangé. encore une fois elle va penser que je fais ma victime mais là, j'avais juste l'impression qu'on avait ouvert un rideau que j'avais trop longtemps laissé fermé. Je ne pensais pas une seule seconde que c'était sa faute. C'était le problème aujourd'hui. Même si évidemment tout cela était juste parce qu'on avait tous les deux les pires caractères, c'était moi que je voulais enterrer sous terre après tout ça.
 
AVENGEDINCHAINS

@Joe Healy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
☾ Drame


☾ à miami depuis le : 10/03/2017
☾ nombre de post : 5107
☾ feat : la merveilleuse adelaïde kane.
☾ anniversaire : 19/02/1991
☾ activité : tu créer des compositions pour ta boutique de fleurs mais aussi pour certains événements. en d'autres termes, t'es fleuriste quoi.
Sujet: Re: i miss you / joe and chad  |  Jeu 18 Oct - 16:44

( tu puises tes accents au creuset de douleur où se fondent ta vie et ton âme rebelle. )
La situation s'aggravait de seconde en seconde mais rien ne pouvait faire changer mon humeur, encore moins ses airs colériques à cogner contre la table à nos côtés, c'est ça, casse tout dans la baraque, c'est pas toi qui doit tout payer, pensais-je en fronçant les sourcils. De toutes façons, c'était mon droit de régir comme ça, c'était ma vie, pas la sienne pour l'occasion. C'était mes problèmes, pas les siens, ma mort, pas la sienne, alors s'il n'était pas capable de rire de ça, moi je ne me gênait pas. « J'pense qu'à l'heure actuelle, c'est à moi que ça devrait faire rire. » Je continuais de le provoquer puisque je ne savais faire que ça, je ne voulais faire que ça. Et je voyais beaucoup de chose, j'ai toujours été très observatrice dans ma vie, en tout et pour tout, je voyais ses yeux s'embuer, une larme couler qu'il daignait rapidement d'essuyer. Et si ça m'aurait brisé le coeur habituellement, en ce jour, en cet instant précis ça ne me faisait plus grand chose. Etais-je anesthésiée de simple peine ou rancoeur? Il me fallait du temps. Beaucoup de temps pour retrouver mes émotions d'antan. Certes elles n'étaient pas très développées mais moins effacées qu'aujourd'hui. Il avait cependant compris une chose à toute cette histoire ; il était inutile. Tout le monde l'était. La seule personne qui pouvait véritablement m'aider, véritablement me faire avancer vers la guérison était moi. « Arrêtes de toujours vouloir te prendre pour le super-héros Chad. Ouais, tu m'es totalement inutile si ce n'est pour me refoutre en dépression à vouloir bien faire, la seule chose que tu feras c'est me faire rechuter. Si j'demande pas d'aide, c'est que j'en ai pas besoin. » Mon ton était neutre, sans colère mais sans amour non plus. Je lui avait dis ça comme si je m'adressais à ma boulangère pour lui acheter une ou deux baguettes. On avait un sérieux problème lui et moi c'est indéniable pour qu'on soit comme ça aujourd'hui. Pour que je sois comme ça avec lui. Je ne le regrettais pas. Une autre larme coulait le long de sa joue, et pour être tout à fait sincère, ça me mettait mal à l'aise. Voir même en colère qu'il ne puisse pas contrôler plus ses émotions alors qu'en temps normal il savait très bien le faire. Peut-être que ça l'affectait plus que je ne le pensais, plus qu'il ne le décrivait mais je n'avais pas la tête à le rassurer et encore moins de le prendre dans mes bras ou lui envoyer un signe que rien était terminé. « Pas besoin de déplacer des montagnes, j'pense que tout est foutu là. » Je soupire de lassitude et m'adosse à mon mur, croisant les bras. « Y'a un gros fossé là j'sais pas si tu t'en rend compte. Et j'ai pas envie de faire plus d'efforts que ça pour l'moment. Même si t'es mon meilleur ami, j'ai envie de penser rien qu'à moi pour l'moment. J'pense que je le mérite aisément. J'ai besoin... » J'hoche la tête, cherchant moi-même mes mots pour ne pas le foutre dans un état second au risque de le voir en pls, vidant toutes les larmes de son corps. « Prendre du temps pour moi. Seule. » C'était pas mal comme raison.

( Pando )
Revenir en haut Aller en bas

avatar
☾ Romance


☾ à miami depuis le : 23/03/2016
☾ nombre de post : 1724
☾ double compte : léo & ugo les asticots.
☾ feat : zacouille la fripouille
☾ anniversaire : 13/05/1992
☾ activité : dirige sa propre salle de sport
Sujet: Re: i miss you / joe and chad  |  Ven 19 Oct - 18:13

joe and chad

where are you

Elle me brisait le coeur, en mille morceaux. Après tout, je ne pouvais vraiment pas tout avoir d'un coup. J'avais réussi à ce que ma relation amoureuse soit à peu près stable mais pas ma vie familiale ni amicale. De ce côté là c'était le chaos. J'en avais la preuve en face de moi. Je pleurais comme un con alors qu'elle avait plus l'air de s'en foutre qu'autre chose. A quoi devais-je ressembler? C'était grave idiot. Je me frottais les yeux et je me reprenais. L'horreur. Je me montrais faible face à elle parce que je pensais pouvoir m'ouvrir à elle et lui montrer ce que j'étais vraiment, comme toujours. Mais non. Alors il fallait que j'arrête ça. Lui montrer que ça me touchait au plus profond de mon âme, que je tenais à elle, que je ne voulais pas la perdre même si j'en avais déjà l'impression. Fini. Elle me disait qu'elle n'avait besoin de personne, que donc oui j'étais inutile. Très bien. Je me redressai en l'écoutant, sans rien dire. Elle voulait jouer l'égoïste, elle aimait ça apparemment. Elle me disait clairement que le fossé était là et qu'elle n'avait besoin que de sa petite personne. Le problème avec le fait de retenir mes émotions, c'est que souvent j'en cherche d'autre. Et là, elle finissait par me dégoûter, carrément. Je levais le sourcil en l'entendant me dire ça. Elle se foutait clairement de ma gueule, c'était pas possible autrement. donc t'es juste en train de me dire avec le plus grand calme que tu m'as dis par sms que je pensais pas à te demander comment tu allais et quand j'me pointe pour me rattraper tu me sors que de toute façon t'es bien toute seule et que si tu avais besoin tu aurais appelé ton p'tit chien, c'est ça? lui fis-je alors en plissant les yeux comme quelqu'un qui n'arrive pas à y croire, en fait je n'arrivais pas y croire. ah ouai celle là on me l'avait jamais faite. si t'es bien toute seule restes-y. j'savais pas que tu kiffais te délecter de voir les gens s'inquiéter pour toi pour les envoyer boulet par la suite. si ça te rends heureuse très bien, j'ai saisi le mode d'emploi. je faisais des gestes par énervement. Je mettais ma carapace, à présent. Je l'avais perdue, très bien, qu'il en soit ainsi.
 
AVENGEDINCHAINS

@Joe Healy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
☾ Drame


☾ à miami depuis le : 10/03/2017
☾ nombre de post : 5107
☾ feat : la merveilleuse adelaïde kane.
☾ anniversaire : 19/02/1991
☾ activité : tu créer des compositions pour ta boutique de fleurs mais aussi pour certains événements. en d'autres termes, t'es fleuriste quoi.
Sujet: Re: i miss you / joe and chad  |  Dim 28 Oct - 14:55

( tu puises tes accents au creuset de douleur où se fondent ta vie et ton âme rebelle. )
Et au file de mes paroles, je voyais son visage changer, son regard aussi. Plus de place pour la tristesse mais plutôt pour la rancoeur. Tant mieux, nous étions deux dans ce cas là. J'étais assez énervée pour ne pas faire machine arrière, je n'en avais pas l'envie ni la force. J'avais dis ce que j'avais à dire et ça s'arrêtait là. S'il n'était pas capable de le comprendre, je ne pouvais plus rien pour lui. J'étais sincèrement heureuse de ce qu'il vivait, de son bonheur avec Joy, c'était tout ce que je pouvais lui souhaiter; le bonheur. Parce que cette chose est devenue une denrée rare, difficile à trouver et impossible à garder bien longtemps. Mais j'avais mes propres problèmes, mes propres démons à combattre, je n'avais pas besoin d'un autre poids sur mes épaules déjà bien fragiles. J'avais toujours beaucoup donné pour mes amis que je considérai comme ma propre famille, comme ma vraie famille. Mais aujourd'hui, j'estimais avoir le droit et le devoir de penser à moi et rien qu'à moi. Apparemment, Chad n'était pas de mon avis, lui qui aurait sûrement voulu que je saute partout dans l'appart, le sourire aux lèvres à lui souhaiter tout le bonheur du monde. Chacun sa vie. J'avais pas le temps pour ça. Pas pour l'instant. Mais ça évidemment, lui ne le comprend pas. J'en suis pas étonnée. « T'arrives trop tard Chad. T'as raté le train, c'est dommage. » J'hausse les épaules et roule des yeux car la situation continuait de plus en plus à m'agacer. Si je le considérais vraiment comme mon petit chien, je vois pas pourquoi je me serai battue avec lui et pour lui, juste pour qu'il soit heureux, parce que son sort m'inquiétait bien plus que ma misérable vie. Encore une fois; il ne le comprend pas. Alors je souris, bêtement alors que mon regard s'assombrit tandis que je m'approche de lui, serrant les dents. « J'en ai strictement rien à branler des "gens" qui s'inquiètent pour moi. J'ai jamais demandé la charité et je la demanderai jamais. Fous toi bien ça dans le crâne! Et si t'es incapable de comprendre que j'ai besoin de rester seule, que je n'ai ni besoin de toi, ni de personne c'est en aucun cas mon problème. » Je n'ai, étrangement pas élevé le ton, le tout dit naturellement, avec une pointe de froideur et de distance. « Comme je te l'ai dis, le monde ne tourne pas autour de toi Chad Tate. C'est étonnant, hein? »

( Pando )
Revenir en haut Aller en bas

avatar
☾ Romance


☾ à miami depuis le : 23/03/2016
☾ nombre de post : 1724
☾ double compte : léo & ugo les asticots.
☾ feat : zacouille la fripouille
☾ anniversaire : 13/05/1992
☾ activité : dirige sa propre salle de sport
Sujet: Re: i miss you / joe and chad  |  Lun 5 Nov - 17:40

joe and chad

where are you

Je ne sais pas ce qu'il lui prenait mais en tout cas elle avait l'air de tester mes limites. Le truc c'est que j'ai bien appris à me renfermer comme une tortue et à faire genre que j'm'en foutais. Bon, l'autre soucis c'est que j'ai aussi appris le contraire, seul abordable par les gens qui le méritent - je pensais que c'était le cas de Joe. Mais vu sa réponse et sa façon insistante de dire "j'en ai rien à foutre de ta gueule", je décidais rapidement de refermer la coquille autour de moi et de la traiter comme n'importe qui. J'avais du dire au revoir à ma petite soeur, pas de la même manière évidemment mais quand même, cette douleur-là avec Joe était bien minime à côté. Je changeais totalement d'attitude en très peu de temps. Je me redressais, je séchais l'humidité que j'avais laissé transparaître et je fermais mon visage. De toute façon elle en avait rien à foutre, très bien. Très bien. la coupais-je alors - même si elle avait fini son speech de toute manière. tu veux faire la meuf qui a besoin de personne? tu veux faire la meuf qui envoie les gens qui s'inquiètent pour toi boulet? OK. tu veux une médaille pour ça? tu penses que tu vas en retirer un truc? tu te prends pour une rebelle dans un film? lui fis-je alors. peut-être que c'était ça qu'elle voulait entendre. Ou alors j'm'en prendrais une, mais j'm'en fou. OK j'te barre de ma vie, pas de problèmes Joe. Penses c'que tu veux, que le monde tourne autour de moi, c'est bien t'as raison. j'applaudissais tout en parlant. quand je rate un train j'suis pas du genre à attendre le prochain, j'prends la voiture et j'me casse. j'en ai marre de faire le bon samaritain et d'm'en prendre plein la gueule pour répondre amen. tu m'oublies. et là sans marquer de pause je passais la porte pour la claquer et ne plus me retourner.
 
AVENGEDINCHAINS

@Joe Healy


fin.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Sujet: Re: i miss you / joe and chad  |  
Revenir en haut Aller en bas
 

i miss you / joe and chad

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: miami beach :: Centre-Ville. :: habitations :: ☾ Joe Healy-