les scénarios attendus
Ryder (négociable) est agent de la CIA, plutôt haut placé, et son histoire personnelle est au choix, bien que tu puisses trouver des pistes et des idées dans le scénario. Il est l'agent traitant d'Anteynara, une tueuse professionnelle qu'il a recrutée il y a quelques mois. Ils entretiennent une relation pro, qui risque sens cesse de dépasser cette limite-là, sont très différents mais ont pourtant des choses en commun. Il est responsable des faits et actes de la jeune femme, qui pendant des années a été habituée à agir seule. C'est un duo qui promet son lot de rebondissements !
Ryder • 25/30 ans • Employé de la CIA • Tyler Posey, Pierre Niney, négociable • lien
Il est né à New York, il a été élevé par sa mère seulement. À l'adolescence, on pouvait dire que Blake était un passionné de hockey. Puis, un jour, il a vu Aloysia patiner, libre comme l'air, il a été impressionné et il a voulu essayer le patinage artistique. Il a apprécié, même que la jolie blonde lui a demandé d'être son partenaire, il a accepté. Il a développé une attirance pour le patinage artistique et son but est devenu de faire des compétitions. Pour aider financièrement sa mère, il a fait des boulots pour être payé au noir. On peut dire qu'il en a bavé, mais on peut aussi dire que c'est un grand travailleur. Il a beaucoup voyagé pour ce sport qui l'intéressait d'abord. Il a fait la rencontre d'Aloysia où rapidement ils devinrent partenaires de patin. Une longue histoire se développèrent tous les deux jusqu'au jour où un accident survint, Aloysia ne pouvait plus patiner, alors il s'est tourné vers une autre partenaire de patin: Emily. Malheureusement, ils ne gagnèrent rient tous les deux c'est pourquoi il revint 2 ans après vers Aloysia pour retenter les compétitions. Mais toute bonne chose a une fin, après les compétitions, il a décidé de se tourner vers son autre sport favori: le hockey. C'était d'abord un loisir, mais il fut rempli de joie lorsqu'il apprit qu'une équipe voulait bien de lui.
Blake Harmon • 27 ans • Hockeyeur • Bob Morley • lien
Sami et April se sont rencontrés lors d'un voyage en Turquie, ils ont dû travailler ensemble quelques temps puisque Sami est (journaliste?). Pendant ce temps il a aidé April d'une grande moise et pour le compenser il lui a demandé un mariage blanc afin d'avoir accès aux grand pays d'Amérique. April n'a pas eu le choix que d’accepter. Malgré tout, ils passent leurs temps à se chamailler, jamais d'accord sur une même chose, mais très protecteurs l'un vers l'autre. De vrais caractères de cochons mais qui s'aiment en quelques sorte au fond même si personne n'osera jamis l'avouer. Tout cela promet donc pleins des hauts et des bas bien drôles.
Sami Moreno • 29 ans • Journaliste • Dave Franco • lien
Cassandra Keating est née dans la ville de New York, elle a grandi dans des beaux quartiers contrairement à Jake, elle est l'unique fille d'un sergent de police et d'une femme médecin connue à l’hôpital de New York, elle a donc grandi dans un milieu aisé contrairement aux enfants pourris gâtés qui profitent de l'argent de leurs parents. Cassandra n'est pas ce genre de personne, bien sûr ses parents sont riches mais elle ne profite pas de leur argent au contraire elle a toujours voulu gagner son argent elle-même. Cassandra se voyait un grand avenir dans le milieu médical elle voulait devenir médecin comme sa mère mais lors d'une soirée entre amies dans l'un des bars branchés de New York Cassandra est témoin d'une agression que l'une de ses amies d'enfance subit, elle aida la jeune femme à se débarrasser de son agresseur et c'est à ce moment-là que Cassandra changea radicalement d'orientation professionnelle elle ne voulait plus être médecin comme sa mère mais flic comme son père parce que pour elle, elle voulait aider les gens qui en avaient le plus besoin elle voulait faire régner l’ordre dans les rues de New York. Elle en parle donc à ses parents pour son père c'était une fierté pour lui que sa fille suive ses pas dans la police en revanche sa mère qui était déçue que sa fille ne veuille plus être médecin réagit mal à la décision de sa fille sur son choix de carrière, la peur avait pris le dessus déjà qu'elle avait peur de perdre son mari un jour ou l'autre à cause de son métier de flic sa peur sera doublée lorsque sa fille sera devenue flic à son tour. Cassandra était bien décidée à devenir flic et poursuivit des études pour devenir flic c'est là qu'elle rencontre Jake qui faisait aussi ses études de flic les deux jeunes gens deviennent très vite amis durant leurs études, après ses études terminées Cassandra est promue dans un commissariat non pas de New York mais de Los Angeles elle part donc après ses études là-bas au grand dam de ses parents qui pensaient voir leur fille vivre à New York. Trois ans se sont écoulés depuis qu'elle s’est installée à Los Angeles Cassandra adore son métier de flic mais elle n'était pas tout à fait heureuse là-bas sa famille lui manquait trop elle ne les voyait pas assez pour elle, elle décide donc de revenir dans la ville de sa naissance et demande d'être transférée au commissariat de New York. De retour à New York elle se sent à nouveau heureuse parce que c'est ici qu’est sa place et lorsqu'elle joint la brigade de police de New York elle travaille avec son père mais elle retrouve aussi Jake avec qui elle avait fait des études. Les deux jeunes gens retrouvent donc leur amitié mais ils commencent aussi une histoire derrière le dos du père de la jeune femme qui avait mis sa fille en garde contre Jake qu'il ne trouvait pas sérieux dans les relations et ne voulait pas que sa fille souffre à cause de lui mais Cassandra n'écoute pas son père et continue son histoire avec Jake. Ça fait un an que Cassandra et Jake sont ensemble c'est la première vraie relation de Jake qui lui n'est pas du genre relations sérieuses il est vraiment accroché à cette fille, les deux jeunes gens sont appelés pour intervention dans un immeuble où des tirs de coup de feu sont échangés entre des tueurs et des policiers déjà sur place qui avaient besoin de renfort, ils vont donc tous les deux aider leurs collègues mais aussi le père de la jeune femme qui était sur les lieux, arrivé sur les lieux Jake rentra dans l'immeuble suivi du père de Cassandra mais l'intervention ne se déroule pas comme prévu une bombe explose dans l’immeuble où se trouve Jake et le père de Cassandra les deux policiers se retrouvent donc coincé dans l'immeuble qui commence à s'effondrer petit à petit Cassandra commence donc à avoir peur de perdre les deux hommes de sa vie mais Malheureusement elle perdit son père qui n'avait pas survécu à cette bombe qui a explosé. Après l'enterrement de son père Cassandra décide de rompre avec Jake ne supportant pas qu'il lui arrive quelque chose et qu'elle le perde lui aussi elle préfère mettre un terme à cette relation et décide de quitter la ville en retournant à Los Angeles Jake ne la retient pas et la laisse partir. Aujourd'hui quatre ans se sont écoulés depuis le décès de son père Cassandra est retournée vivre à New York auprès de sa mère mais aussi elle avait envie de revoir Jake mais elle apprend que Jake ne vit plus à New York et qu'il a déménagé à Miami elle décide donc de partir là-bas pour retrouver le jeune homme et lui avouer qu'elle ne l'a jamais oublié et qu'elle avait fait une erreur en le laissant y a quatre ans ....Plus d'un an sont passés depuis que la jeune femme est venue s'installer dans la ville de Miami, il s'en est passé des choses entre la jeune femme et Jake qui n'ont pas été toujours roses entre les deux, y a eu des hauts et des bas, faut dire que Jake ne rend pas la tâche facile à la jeune femme pour le reconquérir, le jeune homme n'est pas le genre à se dévoiler lorsqu'il s'agit de sentiments.Ça fait quatre mois que Jake a appris qu'il avait une tumeur au cerveau et la maladie du jeune homme pourrait davantage rapprocher les jeunes gens au plaisir de la jeune femme.
Cassandra Keating • 29 ans • Inspecteur de police • Minka Kelly • lien



 




Partagez | .

 Everything is possible - Helena / Emma / Olivia

 :: miami beach :: Sud de la ville. :: miami beach night club

avatar
☾ Action


☾ à miami depuis le : 11/10/2018
☾ nombre de post : 185
☾ feat : Camila Mendes
☾ anniversaire : 12/11/1991
☾ activité : mécanicienne - boutique en ligne de sous-vêtements
Sujet: Everything is possible - Helena / Emma / Olivia  |  Jeu 8 Nov - 19:54
Everything is
Possible
C'était en boîte qu'une jeune femme blonde s'était présentée à moi... Disons qu'elle m'avait abordée assez directement et ça m'avait fait tout drôle d'ailleurs. Elle s'appelait Emma et elle avait dit qu'elle aimait mon énergie, pour ne pas dire mon sex appeal. J'avais pas voulu en savoir plus, c'était trop dommage, je pensais qu'elle était lesbienne en fait, mais elle revint plus tard pour me parler d'un projet auquel elle faisait partie. Je dirais que c'était une vraie attrape son truc... Je n'avais pas voulu en savoir plus parce que ça ne m'intéressait pas, mais elle m'avait quand même glissé une carte où elle mentionnait que tout ce que je voulais, je pouvais l'avoir et que j'allais faire du fric plus que toute une semaine où je travaillais. Elle ne me connaissait même pas, elle ne savait pas quel était mon travail, je trouvais ça bien étrange, mais je n'étais pas dupe, c'était une question de sexe. Est-ce que j'avais la tête d'être une pute? Okay... j'aimais m'amuser, j'aimais diriger, mais de là se faire payer pour du sexe, je trouvais que ça n'avait pas du tout du bon sens. En même temps, est-ce que ma vie était belle? Pas du tout! Je ne connaissais pas beaucoup de monde ici et ça commençait sérieusement à me faire chier, j'avais contacté la femme en question qui m'avait approché: Emma et je lui avais dis que j'aimerais discuter avant d'accepter n'importe quoi venant d'elle. J'étais comme ça, impulsive, mais je n'aimais pas me sentir piégée non plus. J'avais une tête sur les épaules, alors je préférais comprendre avant de sauter le pas dans le monde du fric. Le garage, ça rapportait gros, mais j'avais des dépenses assez coûteuse aussi. Je n'avais aucun argent de côté. Je me présentai au Miami Beach Night Club... Cet endroit était génial, mais bourré de bourge, ce qui était totalement turn off... Les mecs pleins aux as se permettaient tellement de choses, comme s'ils pouvaient nous acheter. Je détestais ça! JE choisissais et JE faisais ce que je voulais d'eux. En arrivant à la porte, je donnai mon nom et on me fit entrer, c'était étranger de passer avant tout le monde, j'avais juste envie de lancer "JE VOUS EMMERDE!" On me dirigea vers un salon VIP où je vis Emma installée sur un canapé et qui m'attendait avec des verres sur la table basse. En voyant ça, je me disais que je faisais une grave erreur d'être là.

- Salut! Wow! On est accueilli en grand ici c'est pas de la marde!

Je me servis sans plus attendre et m'installai sur le canapé aux côtés de la jolie blonde... Quelle ne fut pas ma surprise quand je vis arriver une autre femme, je ne comprenais pas trop ce qui se passait là.

- Bon je ne sais pas trop ce qui se passe, mais je pensais qu'on allait parler seules...

J'avais envie de crisser mon camp en fait parce que ça sentait mauvais tout ça. J'avais peut-être trop imaginer de trucs, je ne savais pas trop. Je m'étais relevée et j'étais prête à m'en aller parce que j'avais vraiment pas d'affaire là finalement.

Attention, dans la nuit noire se cache une ombre qui dicte tes paroles et tes gestes, elle te murmure des saloperies qui t'emporteront dans un gouffre infini. 
Pando

✱✱✱

Be strong
Ce monde rempli de beauté est aussi rempli de laideur. Laisse-toi amadouer, laisse-toi charmer par ce vent de folie qui t'emporta là où tu dois être.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
☾ Action


☾ à miami depuis le : 15/01/2017
☾ nombre de post : 1809
☾ feat : hilary duff.
☾ anniversaire : 13/10/1993
☾ activité : propritaire d'une maison de disque et gérante d'artiste.
Sujet: Re: Everything is possible - Helena / Emma / Olivia  |  Dim 11 Nov - 5:08
Everything is
Possible
Bon, c’était maintenant le retour à la réalité après plus d’une semaine en Arizona avec Matthew. Disons qu’il s’en était passé des choses pendant ces vacances là, des choses souvent hors de mon contrôle, en particulier une… ça m’apprendra à devenir trop loveuse sur la MDMA. J’avais quitté Miami en m’appelant Emma Wood, je revenais en m’appelant Emma Sanders. Je savais pas trop comment gérer ça, mais j’avais pas le temps de trop y penser, heureusement. J’avais ce projet avec Sebastian qui roulait vraiment bien. C’était pas trop légal, pas très éthique mais on faisait de l’argent sans lendemain. J’avais aucune difficulté à me dresser un bon bottin de filles partantes pour s’écarter les cuisses en échanges de pognon. Certaines avaient plus de classe que d’autres et j’en appréciais plus que d’autres aussi. J’étais constamment en train de chercher, sans jamais chercher non plus. En fait, dès que je tombais sur une fille, que j’apprenais à la connaître et que je voyais un bon potentiel, je me risquais à lui proposer le tout. Le but était de lui faire passer du temps avec moi, de lui montrer à quel point la vie pouvait être extra de cette façon et souvent, elles étaient impressionnées dans le temps de le dire.  C’est un peu ce que j’avais vu en Olivia, une bonne soirée où j’avais appris à la connaître. En fait, elle m’avait d’abord attiré dans un bar parce qu’elle était franchement sexy et j’avais eu envie de l’asseoir sur ma face. J’avais pas réellement vu d’ouverture à ce niveau là mais j’avais bien vu qu’elle dégeait un sexappeal énorme et qu’elle savait comment plaire. Elle n’avait pas semblé totalement fermé à l’idée d’en savoir plus et c’est pourquoi, je lui avais donné un autre rendez-vous pour discuter un peu plus. Naturellement, c’était au club de Sebastian que je faisais ça la plupart du temps. J’avais demandé à Helena cette soirée là de venir avec moi. Je voulais prendre une fille qui aimait faire ce qu’elle fait, qui pouvait vendre le métier. Je pouvais avouer que j’avais spécialement un coup de coeur pour la petite blondinette, elle était pas chiante, et quelque part, j’avais presque de la peine pour elle, qu’elle se contente de faire que ça de sa vie. Mais ça, je le disais pas. On arriva un peu plus tôt toutes les deux, on se rendit jusqu’à la section VIP pour s’installer un peu et discuter.

« Alors, ça se passe bien au boulot? »

Elle pouvait tout me dire, j’essayais d’avoir un suivi assez serrer des clients, question d’avoir une bonne idée des gros porcs à éliminer de mes filles. La jolie blondinette me quitta pour aller à la toilette, au même moment, Olivia se pointa vers moi, toujours aussi sexy. Je fis mine de l'accueillir avec un grand sourire - comme c’était épuisant d’avoir toujours l’air sympathique, comment les gens faisaient?

« Hey! Ouais, mais c’est pas grand chose, attend de voir tout à l’heure! » lui dis-je, pour l’attirer un peu à rester!

Je m’installai sur la banquette pour jeter un coup d’oeil à mon téléphone. J’avais qu’un snapchat de Matt qui m’envoyait un vidéo de Dude qui faisait le con à courir après un laser. À peine à mes côtés qu’Helena arriva en plein au bon moment, ce qui ne semblait pas faire bien plaisir à la brunette, elle s’attendait à un truc plus intime. Même, qu’elle s’était levée, comme pour partir. Je fronçai immédiatement les sourcils en me levant aussi pour lui tenir le bras.

« Oooh… Calme-toi, c’est chill là… y’a pas de raison de partir. » Je m’étais approchée d’elle. « C’est Helena, on bosse ensemble, elle est cool! »

Je tournai la tête en direction d’Helena, j’avais besoin de renfort là. Gosh, ce que je pouvais trouver ça chiant des fois à gérer, des comportements féminins


Attention, dans la nuit noire se cache une ombre qui dicte tes paroles et tes gestes, elle te murmure des saloperies qui t'emporteront dans un gouffre infini. 
Pando

✱✱✱

Speed it up, baby, make me sweat.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas

avatar
☾ Drame


☾ à miami depuis le : 29/09/2018
☾ nombre de post : 107
☾ double compte : la catho & le véto
☾ feat : Olivia Holt
☾ anniversaire : 09/04/1994
☾ activité : Escort-girl (nuit) / Etudiante en psycho (jour)
Sujet: Re: Everything is possible - Helena / Emma / Olivia  |  Dim 11 Nov - 18:09
Everything is
Possible
Ces derniers temps j’avais l’impression de me laisser déborder par ma vie. Concilier mes études et mon boulot me paraissaient plus difficiles cette année. Peut-être était-ce parce que c’était ma dernière année et que je devais mettre les bouchées doubles pour obtenir mon diplôme alors que ma fille demandait de l’attention. Mais je ne pouvais pas ignorer non plus que l’arrivée de Timothy dans ma vie m’avait pas mal chamboulée et m’empêchait d’être au maximum de ma concentration. Lorsque je faisais mon boulot c’était le seul moment où j’arrivais à être pleinement coupé de mes interrogations concernant mon passé.  A croire que la compagnie d’un homme, plus ou moins charmante, était une distraction positive dans ma vie. Je commençais à me demander si je n’allais pas arrêter mes études le temps de mettre de l’ordre dans ma vie et terminer mon diplôme plus tard. Je savais que ce ne serait pas la meilleure des décisions que je prendrais si je faisais cela, mais j’avais un job qui me permettait d’assurer à ma fille et à moi un train de vie agréable. Même avec mon diplôme en poche, je n’étais pas certaine d’avoir un compte en banque aussi bien rempli qu’actuellement, ou du moins pas avant quelques longues années. Alors en attendant je chérissais ce que je pouvais avoir et mettais tout mon cœur dans mon job d’escort.
 
Emma m’avait demandé de l’accompagner à un rendez-vous pour que je puisse donner mon point de vue sur le boulot que je faisais. Elle devait retrouver une certaine Olivia, indécise sur ce que nous faisions et que je pourrais peut-être convaincre. Pour moi ça n’avait pas été un choix évident la première fois que je m’étais lancé, mais finalement j’y avais trouvé des bons côtés. On devait la retrouver au club du patron. N’étant pas encore arrivée, on s’installa et Emma me demanda des nouvelles sur mon boulot.
 
« Ça va. Les clients sont corrects, même les nouveaux que je peux avoir parfois. De toute façon ils ont intérêts à l’être. »
 
S’il y avait bien une chose que je mettais au centre de ce que je faisais, c’était le respect. Mon boulot n’était peut-être pas le plus glorieux, mais je refusais de me voir rabaisser par ces hommes qui payaient. Certes j’avais besoin de fric mais je ne le faisais pas n’importe comment et pour n’importe quoi.
 
« Je vais profiter qu’Olivia soit pas là pour aller aux toilettes, tu m’excuses. »
 
Je me levai, pris mon sac à main et me rendis aux petits coins pour faire une rapide petite commission. Je profitais également pour me refaire une petite beauté et réajuster ma petite robe noire. Lorsque je revins dans le club, Emma était entrain de discuter avec une belle brune. Je m’approchais d’elles pour saluer la nouvelle arrivante. Olivia n’avait pas l’air très contente et avait l’air décidé à partir en me voyant rejoindre la conversation.
 
« Emma à pensé que tu aimerais bien avoir l’avis d’une fille dans le métier. Au moins tu pourras te faire ton propre avis sur ce qu’on fait et accepter ou non. »
 
Mon but n’était pas de la forcer à rejoindre notre équipe. Même si Emma voulait la recruter, je n’allais pas mentir sur ce que je faisais pour la convaincre. Ce job n’était pas tout rose comme il n’était pas tout noir non plus. Je fis un signe de main à Olivia pour lui proposer de se rassoir et en fit de même en prenant place sur la banquette.
 
« Je pense que pour commencer il est important de préciser que je suis là de mon plein gré. J’ai jamais été forcé à quoi que ce soit, c’est moi qui ait décidé de mener cette vie-là. Emma n’est pas un macs sans scrupule comme on peut entendre au journal télé. Je suis bien traitée. »
 
Lorsqu’Emma m’avait approché, j’avais eu des craintes. J’avais toujours travaillé seule pour ne pas avoir des comptes à rendre, mais je savais qu’avoir un filet de sécurité n’était pas si mal non plus. J’avais une fille et mon métier n’était pas sans risque. J’avais questionné Emma et finalement j’avais accepté de travailler pour elle. Au moins quelqu’un savait où j’étais, avec qui et quand et ça c’était rassurant. Je regardai Emma et lui fis un petit sourire.
 
« Tu as sans doute des questions, non ? » lui demandai-je.
 
Il était important de créer une relation de confiance avec Olivia et j’y arriverais peut-être en la rassurant dans ses doutes et ses craintes, en apportant des réponses à ses interrogations. J’étais certaine qu’elle devait en avoir.
 
Attention, dans la nuit noire se cache une ombre qui dicte tes paroles et tes gestes, elle te murmure des saloperies qui t'emporteront dans un gouffre infini. 
Pando
Revenir en haut Aller en bas

avatar
☾ Action


☾ à miami depuis le : 11/10/2018
☾ nombre de post : 185
☾ feat : Camila Mendes
☾ anniversaire : 12/11/1991
☾ activité : mécanicienne - boutique en ligne de sous-vêtements
Sujet: Re: Everything is possible - Helena / Emma / Olivia  |  Dim 11 Nov - 20:20
Everything is
Possible
Disons que j'étais plus que sceptique et disons que je ne faisais pas confiance aussi facilement. J'étais du genre rebelle et indépendante. Je n'avais pas besoin de personne pour m'en sortir dans la vie. Là, où on avait capté mon attention c'était de se faire du gros fric en une soirée en ne faisant pas grand chose. Mon cul n'était pas à vendre, je l'offrais à qui je voulais c'est pour ça que je me disais que le boulot qu'Emma m'offrait ne serait sans doute pas fait pour moi. Je fus surprise de voir arriver une blondinette dans le salon où on était et disons que ça m'avait plus que refroidie vu que je croyais qu'on allait discuter que toutes les deux. Emma me demanda de me rasseoir et de me calmer... Puis, la blonde qui venait d'arriver me mentionna qu'elle travaillait et qu'elle voulait partager son expérience. Encore là, je dirais que je n'étais pas du tout convaincue. Je pris place à nouveau sur le canapé et écoutai donc la jeune femme parler de son métier. Je voulais pas être une pute quoi!

- C'est au moins ça... mais tu es payée pour coucher avec des mecs... Tu te tapes des vieux et des gros dégueulasses???  


J'avais pas du tout envie de me taper des mecs de la sorte, je préférais vraiment avoir une attirance pour pouvoir coucher de toute façon. Je me tournai vers Emma qui dirigeait le tout. Je me demandais comment elle avait fait pour être à la tête d'une agence comme celle-ci.

- Vous parlez de fric, mais vous avez pas donner de montant, ça paye combien?


Je pris un nouveau verre au milieu de la table pour prendre une gorgée. C'était bien tout ça, mais je me demandais si vraiment j'étais à ma place. Helena semblait s'y plaire, mais en même temps, le faisait-elle à temps plein ou pas du tout. J'avais un bon travail même si c'était pas toujours plaisant.

- Comment ça fonctionne? Un mec t'appelle et il te dit qu'il te veut telle soirée? Je travaille dans un garage et j'ai mon entreprise de sous-vêtements. Je ne crois pas être dispo tout le temps non plus... Je suis pas la bonne de service non plus.

Je me croisai les bras, je ne savais pas trop si ça allait convenir non plus. J'étais peut-être une candidate potentielle, si je rentrais là, est-ce que c'était facile aussi d'en sortir sans se faire harceler? Il était certain que j'allais posé un tas de questions avant de dire oui... en attendant j'avais de l'alcool gratuite et ça me convenait bien.

Attention, dans la nuit noire se cache une ombre qui dicte tes paroles et tes gestes, elle te murmure des saloperies qui t'emporteront dans un gouffre infini. 
Pando

✱✱✱

Be strong
Ce monde rempli de beauté est aussi rempli de laideur. Laisse-toi amadouer, laisse-toi charmer par ce vent de folie qui t'emporta là où tu dois être.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
☾ Action


☾ à miami depuis le : 15/01/2017
☾ nombre de post : 1809
☾ feat : hilary duff.
☾ anniversaire : 13/10/1993
☾ activité : propritaire d'une maison de disque et gérante d'artiste.
Sujet: Re: Everything is possible - Helena / Emma / Olivia  |  Ven 23 Nov - 4:24
Everything is
Possible
C’était cool ce projet avec Sebastian, on faisait déjà bien la palette et on avait beaucoup de fille déjà partante pour vendre leurs jolis corps. Simplement, je détestais lorsqu’il me laissait gérer les nouvelles arrivantes et nos prochaines employées. Lui, il l’avait facile, il arrivait avec sa belle gueule, il flashait son cash, il les baisait avec trois quatre claque sur le cul et voilà, le tour était joué, elles étaient vendues. Moi, je devais jouer les amies pour la vie, la femme à la vie parfaite qui voulait leur offrir la lune et toutes les étoiles, leur faire comprendre que la vie était tellement belle quand on prenait la peine de s’écarter les cuisses de temps en temps. Là, j’avais donné rendez-vous à cette Olivia, j’avais toute de suite vue que la petite se prenait pas pour de la merde et elle avait assez de sexappeal pour quinze. C’était le genre de femme que je voulais dans l’agence et honnêtement, je pensais vraiment que nos conditions de travail était vachement mieux que bien d’autres endroits. Je ne savais pas comment Seb gérait ses filles mais étant de nature pas mal féministe, disons que je laissais jamais un gros cochon mal les traiter. J’avais donc amené Helena, avec qui je m’entendais vraiment bien, pour faire comprendre à la petite brunette que c’était bien chouette, de se tenir avec nous et que honnêtement, c’était pas mal de l’argent facile pour elle aussi. Je ne pensais toutefois pas que la venue d’Helena allait provoquer une telle réaction chez l’autre jeune femme. Je m’étais levée pour l’arrêter et lui faire comprendre qu’il n’y avait pas de raison de paniquer. La petite blondinette prit le relai bien rapidement.

« Si tu veux pas des vieilles bites molles, tu auras pas de vieilles bites molles! » lâchais-je, avec une pointe d’humour.

De toute façon, j’avais quelques filles qui étaient pas mal prêtes à tout pour n’importe quoi. J’étais reconnaissante de la part d’Helena de souligner que je n’avais rien à voir avec les gros pimps qui maltraitent leurs filles. Peut-être que ça aidait aussi que je sois une femme, va savoir. C’était normal qu’Olivia ait des questions par rapport au métier et j’étais bien satisfaite de son ouverture à n’en savoir plus.

« Ça dépend, on a des prix de base pour une heure… après si le client a des requêtes spéciales le prix peut augmenter. Généralement, tu te fais pas loins de 200$ de l’heure.  Fait le calcul, ça monte vite. »

Après qu’on ait prit une commission aussi sur son boulot, naturellement. Une fille qui se tapait 1 mec par soir se faisait pas loin de 1500$ au bout de la semaine et était invité dans les plus grandes fêtes de Miami. C’était quand même un mode de vie alléchante. On s’était assise de nouveau , au moins, la jeune femme voulait plus prendre la poudre d’escampette.

« En aucun cas ils vont être en mesure de te contacter directement. On a un numéro spécialement pour ça et c’est nous, de notre côté, qui filtre les appels et qui vous contacte par la suite. On est constamment au courant qui est avec vous et à quel endroit également. » On voulait garder le contrôle aussi, dans un sens. Je pris une gorgée de mon verre avant de voir mon téléphone flasher de nouveau. MAN IL ÉTAIT FATIGUANT AVEC SES SNAPS DE DUDE! Je levai les yeux au ciel en prenant mon téléphone pour le tourner de bord sur ma cuisse. « Pardon, quand mon copain part avec son amour pour son chat, il est plus arrêtable et il peut pas garder ses vidéos pour lui… »

Je faisais un peu exprès de souligner que j’avais un copain en même temps, ça montait que j’étais une fille rangée, qui savait être sérieuse aussi quelque part.

« Sinon, tu as parlé d’une compagnie de sous-vêtement? Je serais intéressée de voir ce que tu fais. On pourrait voir à faire une collaboration aussi pour que tu nous fournis en lingerie les filles… Helena adore en plus avoir toujours des nouveaux petits kits, pas vrai? » dis-je en tournant la tête vers la concernée.



Attention, dans la nuit noire se cache une ombre qui dicte tes paroles et tes gestes, elle te murmure des saloperies qui t'emporteront dans un gouffre infini. 
Pando

✱✱✱

Speed it up, baby, make me sweat.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas

avatar
☾ Drame


☾ à miami depuis le : 29/09/2018
☾ nombre de post : 107
☾ double compte : la catho & le véto
☾ feat : Olivia Holt
☾ anniversaire : 09/04/1994
☾ activité : Escort-girl (nuit) / Etudiante en psycho (jour)
Sujet: Re: Everything is possible - Helena / Emma / Olivia  |  Mer 28 Nov - 22:05
Everything is
Possible

Emma voulait que je témoigne de ma vie d’escort au sein de l’agence qu’elle gérait avec Sebastian. Elle voulait recruter une nouvelle mais qui semblait pas mal réticente à se lancer dans cette aventure, si je pouvais nommer cela comme ça. Ce n’était pas un job facile, loin de là. On avait beau être à l’aise avec sa sexualité, ça n’en restait pas pour autant un métier très glorieux. Je posai d’abord les bases en la rassurant sur mon libre-arbitre. Personne ne me forçait à être présente ce soir ni même à mener l’activité professionnelle que j’avais choisis. Olivia n’avait pas l’air convaincu et je pensais qu’il était important de lui montrer qu’elle pouvait avoir confiance. Je lui proposai de poser ses questions. Si elle était venu à cette entrevue aujourd’hui c’était certainement pour en savoir plus. Elle posa des questions au sujet des clients et des tarifs auxquelles Emma se chargea de répondre. Ce qu’elle disait était juste et je ne voyais pas quoi ajouter d’autre. Puis ensuite ma patronne expliqua comment nous étions en quelque sorte protégée par un filet de sécurité.
 
« C’est vachement rassurant de se dire que quelqu’un sait où on est et avec qui. Personnellement je ne cris pas sur les toits mes activités nocturnes et personne ne sait. Au moins si un client va trop loin ou que je sens que y quelque chose d’étrange, je peux compter sur Emma. »
 
Emma avait tout à gagné à nous protéger. En nous protégeant, elle protéger son business. Même si c’était peut-être quelque part égoïste en fin de compte, moi j’y trouvais mon compte et c’était ce qui m’importait. J’avais une fille et je ne pouvais pas me risquer dans des plans foireux. Je ne pouvais pas laisser ma fille livrer à elle-même comme moi je l’avais été dans le passé.
 
« Puis, en ce qui concerne ton boulot dans un garage, il est possible de concilier les deux. Moi je ne peux bosser qu’en soirée par exemple. J’ai une vie de famille à assurer la journée et je fais des études également. »
 
J’avais la liberté de pouvoir mener ma vie privée et ma vie professionnelle comme je l’entendais. De toute manière lorsqu’Emma m’avait approché c’était l’une des conditions que j’avais exigé. mma s’excusa en nous disant que son copain lui envoyait des vidéos de son chat. Je ne pu m’empêcher de sourire, amusée. Puis celle-ci emmena Olivia à parler d’une certaine collection de lingerie qu’elle créait. Ma curiosité fut piquée au vif.
 
« Oh mais carrément ! Je suis une fan de la lingerie fine. Tout ce qui est sexy, raffiné et qui fait bander un mec je prends ! » dis-je en rigolant. « Ce serait une chouette idée en tout cas de mettre à profit tes idées. Je pense que pas mal de filles seraient intéressées, moi la première ! »
 
J’avais un budget exclusivement réservé pour la lingerie et plusieurs tiroirs dédiées à leur rangement dans ma maison. J’aimais me sentir canon dans de beaux sous-vêtements. J’en avais pour tous les goûts car chacun de mes clients avaient des envies particulières. De la forme à la matière en passant par la couleur il y en avait vraiment pour tous le monde. Je portai mon verre à mes lèvres pour en boire une gorgée puis relança la conversation avec la jeune femme.
 
« Si tu te lances dans l’escorting, faut que tu saches pourquoi tu le fais. On dit que c’est de l’argent facile, mais pour ça faut être certaine de savoir pourquoi tu le fais. Moi tu vois, je le fais parce que je veux offrir la meilleure vie possible à ma fille. Quand t’es au clair avec ça et avec tes clients, ça se passe bien après. »
 
Au début cela n’avait pas été facile pour moi de bosser en tant qu’escort. Je me sentais sale à vendre mon corps, dépossédée de toute dignité. Et puis petit à petit je m’étais convaincu d’avoir fait le bon choix. Un choix qui s’avérait être le plus facile à mes yeux. Je voyais mon train de vie s’améliorer au fil des mois. J’avais l’impression aujourd’hui d’avoir réussis à me créer une deuxième personne en moi, une deuxième femme qui prenait ma place au boulot. Une femme qui n’était pas vraiment moi, comme un acteur qui devait jouer un rôle. Ça avait pris du temps, mais maintenant j’étais rôdée.
 
Attention, dans la nuit noire se cache une ombre qui dicte tes paroles et tes gestes, elle te murmure des saloperies qui t'emporteront dans un gouffre infini. 
Pando
Revenir en haut Aller en bas

avatar
☾ Action


☾ à miami depuis le : 11/10/2018
☾ nombre de post : 185
☾ feat : Camila Mendes
☾ anniversaire : 12/11/1991
☾ activité : mécanicienne - boutique en ligne de sous-vêtements
Sujet: Re: Everything is possible - Helena / Emma / Olivia  |  Jeu 29 Nov - 19:02
Everything is
Possible
C'était assez évident, ici c'était comme un peu de la prostitution, mais en plus en classe. Si j'hésitais à me lancer c'était bien parce que je ne voulais pas me taper n'importe quel mec non plus. Quand j'avais envie de baiser c'était moi qui décidait quand j'offrais mon corps. Je ne voulais pas que ça se soit autrement. Je pouvais aisément sortir avec des mecs dans des fêtes ou événements. Pour ce qui était du sexe, là, je dirais que je pouvais faire des efforts, mais tout dépendait des hommes. J'avais du caractère et je ne voulais pas m'embarquer dans un truc où je me sentirais piégée et obligée de faire ce que MONSIEUR veut. Emma m'avait tout de suite dit que si je voulais pas tel mec, j'avais le droit de refuser.

- C'est bon à savoir, j'en veux pas! Et je baise pas sans préservatif non plus.

Helena avait l'air vraiment bien dans le métier qu'elle faisait, elle me disait qu'elle était bien traiter et qu'on veillait à notre sécurité aussi. C'était un gros plus parce qu'on ne savait jamais sur quel genre de malade on pouvait tomber. Je fus surprise d'apprendre qu'Helena devait s'occuper de son enfant et aussi aller en cours durant le jour, alors avec mon travail au garage, je n'aurais pas de mal à ajouter des projets nocturnes. Un sourire s'afficha sur mes lèvres, disons que je trouvais ça plus intéressant maintenant.  Ce qui était intéressant aussi c'était le fric qu'on pouvait se faire et je dirais que je ne dirais pas non pour en avoir plus.

- Putain de merde! 200$ pour une heure! Et j'imagine que pour des événements le tarif doit être différent, mais ça doit être bien quand même.

Quand je mentionnai mon temps libre et ma compagnie de sous-vêtements, j'attirai tout de suite l'attention des deux femmes, je ne m'attendais pas vraiment à ça. Emma était intéressée à voir tout ça, alors je lui avais alors montré mon site sur mon téléphone. Elle était en train de faire le tour de ma boutique et semblait encore intéressée par tout ça. Jamais je n'aurais pu penser que je pourrais alimenter une agence d'escorte en sous-vêtements. Je n'avais pas un grand inventaire, mais je pouvais aisément me mettre au boulot pour créer.

- Ah mais dans ce cas, je pourrais apporter de mes créations pour vous montrer plus attentivement ce que je fais.... Vous pourrez toucher et essayer si vous voulez.  C'est clair que si vous achetez ce que je fais, ils vont bander les mecs!

J'étais vraiment heureuse de voir que ma lingerie pourrait les intéresser. Disons que ça me donnait envie de me joindre à elles pour travailler. Je ne voulais pas tout de suite m'embarquer dans ce gros truc là...

- Ça m'intéresse tout ça... J'ai besoin de fric en fait donc, je suis prête à me lancer, mais je me demandais si ça serait possible de t'accompagner Helena à un rendez-vous pour voir comment ça se passe... Ça me dérangerais pas de participer non plus. C'est possible ou bien non?

Je trouvais la jeune femme très sexy et elle semblait aussi bien amicale. Je me demandais si c'était possible de voir ce qu'une escorte faisait vraiment lors d'un rendez-vous... Je me demandais si ça se pouvait aussi deux escortes pour un seul mec ou bien une sortie en duo tout simplement.

- Et le grand manitou lui? On peut voir à quoi il ressemble? Il va nous diriger aussi, ou bien c'est juste toi Emma qui s'occupe des filles?

Tout semblait être bien organisé, je savais aussi qu'il allait être discrète puisque c'était illégal quand même tout ça.

Attention, dans la nuit noire se cache une ombre qui dicte tes paroles et tes gestes, elle te murmure des saloperies qui t'emporteront dans un gouffre infini. 
Pando

✱✱✱

Be strong
Ce monde rempli de beauté est aussi rempli de laideur. Laisse-toi amadouer, laisse-toi charmer par ce vent de folie qui t'emporta là où tu dois être.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
☾ Action


☾ à miami depuis le : 15/01/2017
☾ nombre de post : 1809
☾ feat : hilary duff.
☾ anniversaire : 13/10/1993
☾ activité : propritaire d'une maison de disque et gérante d'artiste.
Sujet: Re: Everything is possible - Helena / Emma / Olivia  |  Sam 22 Déc - 1:00
Everything is
Possible
Plus ça allait, plus je me disais que j’avais bien fait d’inviter Helena à cette petite soirée/conversation. Elle supportait mes points et étant elle-même dans le domaine, elle pouvait même en amener des nouveaux. Disons que la prostitution était de l’argent facile, dans le mesure où les filles n’avaient pas de problème avec leur sexualité et et étaient prêtes à l’utiliser pour faire plaisir à des clients. Moi jouer a petite pute n’avait jamais été quelque chose qui m’avait intéressé mais en commençant le projet avec Sebastian, j’avais bien réalisé qu’il y avait beaucoup plus de fille qu’on pense, qui était prête à y plonger. Olivia elle, ne semblait pas trop certaine mais je voyais bien qu’à l’intérieur d’elle, ça l’intriguait, qu’elle voulait en apprendre plus et peut-être se laisser tenter également. Naturellement, les prix pour une seule une avait eu le don de la surprendre mais c’était bien la réalité du métier. Pour certaine fille, c’est une vraie mine d’or alors que d’autres, jamais en 100 ans elles coucheraient en échange d’argent. Olivia nous apprit qu’elle avait aussi sa propre compagnie de sous-vêtements et aussitôt, je trouvai une autre opportunité d’affaire avec elle. Helena semblait intéressé et la petite brunette également.

« Avec plaisir! Ça serait cool! Je pensais faire un cadeau en plus au fille pour Noël, je pourrais leur en acheter un chaque et ensuite, elles pourraient voir avec toi si elles en veulent d’autres! Et puis, je pense bien que je vais regarder pour moi aussi! Ça m’a l’air vraiment top! » dis-je en regardant son téléphone.

Elle avait du talent et qui sait, je pouvais lui garantit des commandes si elle faisait un certain % de rabais pour les filles de l’agence. Ça me semblait être une bonne entente à prévoir! Je pris une gorgée de mon verre alors que la jolie blondinette à mes côtés ramenaient le sujet de l’escorting. Elle marquait un point là-dessus. Je secouai la tête positivement.

« C’est bien vrai! On te tient pas en cage non plus. Ça ne permet d’avoir un foutu beau mode de vie, si t’es prête à y plonger et que t’es bien dans tout ça! » Je lui souris doucement, elle affirma que c’était quelque chose qui pouvait l’intéresser dans la mesure si elle pouvait se joindre à Helena une bonne fois pour tenter le tout. « C’est parfaitement possible! Dans la mesure où Helena est partante aussi! Il manque pas de client pour des trip à trois! »

Je tournai la tête vers la concernée. Je trouvais l’idée pas mal bonne et elles allaient faire au moins un heureux, c’est certain! J’allais pouvoir charger encore plus cher pour ça… une petite débutante dans le domaine, ça pouvait en exciter plus d’un! Lorsqu’il fut question de Sebastian comme étant le grand manitou, j’éclatai de rire.

« Tu vas finir par le rencontrer bien assez vite oui. Mais appelle-le pas ainsi devant lui, il va prendre la grosse tête et elle est bien assez grosse comme ça! » lâchais-je à la blague. « Techniquement, c’est à moi que tu peux te rapporter, mais rien t’empêcher d’aller le voir aussi. Naturellement, je ne peux pas être partout à la fois donc vous avez chacun un chauffeur lors de vos soirées de boulot qui vous dépose où vous devez aller et qui revient vous chercher aussi. J’ai un téléphone exclusivement pour entrer en contact avec vous et tu peux m’y rejoindre en tout temps quand même. »

Mais habituellement, c’était pour les urgences et pour les règlements de comptes, les chauffeurs s’en chargeaient bien. J’avais une vie aussi en dehors de tout ça : une compagnie - légale, disons, des amis et un mari. L’agence d’escorte c’était un ajout, assez bénéfique monétairement, j’en conviens, mais je voulais pas y mettre tout mon énergie non plus.

« Écoute, on peut se dire que t’es à l’essai pour l’instant :  tu vas passer une soirée avec Helena après tu peux tenter une soirée seule, je serai ta chauffeuse cette soirée là, si tu préfères, et après, on s’en reparle pour voir comment ça se passe. Qu’est-ce que tu en penses?  »

Attention, dans la nuit noire se cache une ombre qui dicte tes paroles et tes gestes, elle te murmure des saloperies qui t'emporteront dans un gouffre infini. 
Pando

✱✱✱

Speed it up, baby, make me sweat.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas

avatar
☾ Drame


☾ à miami depuis le : 29/09/2018
☾ nombre de post : 107
☾ double compte : la catho & le véto
☾ feat : Olivia Holt
☾ anniversaire : 09/04/1994
☾ activité : Escort-girl (nuit) / Etudiante en psycho (jour)
Sujet: Re: Everything is possible - Helena / Emma / Olivia  |  Dim 30 Déc - 13:04
Everything is
Possible

Olivia semblait se laisser convaincre doucement par le job que lui proposait Emma. Le salaire que l’on se faisait était vraiment confortable et cela ne tomba pas dans l’oreille d’une sourde. C’est vrai que l’argent c’était aussi ce qui m’avait attiré dans ce boulot. Olivia mentionna son entreprise de création de sous-vêtement ce qui attira l’attention de ma patronne. La brunette se vit proposer un partenariat où il serait question de vendre la lingerie aux filles qui bossait pour Sebastian et Emma. Je trouvais que c’était une excellente idée, moi-même étant très fan de lingerie fine. J’en avais toute une collection et elle n’était jamais assez grande. Olivia me demanda si elle pouvait m’accompagner à un de mes rendez-vous afin d’appréhender ce job dans lequel elle allait peut-être se lancer. Emma me devança pour lui répondre mais en me laissant tout de même le choix d’accepter ou de refuser.
 
« Ça me dérange pas. Au moins tu pourras te faire ton propre avis sur ce qu’on fait, même si tous les hommes et donc tous les rendez-vous sont très différents les uns des autres. »
 
Je ne faisais jamais la même chose, je ne me comportais jamais de la même façon avec tous mes clients. J’apprenais à les connaitre et je m’adaptais à ce qu’ils attendaient de moi afin de les satisfaire le plus convenablement possible. J’aimais garder les mêmes clients sur le long terme, ça permettait de pouvoir donner plus de qualité, plus d’exactitude vis-à-vis de leurs attentes. Olivia demanda si elle allait rencontrer Sebastian un jour ou l’autre. Je n’avais pas pour habitude me tourner vers lui personnellement. Emma était plus proche de nous et peut-être que le faite qu’elle soit une femme était plus facile aussi pour lui confier les petits tracas du boulot.
 
« Le filet de sécurité qui est vraiment un point essentiel dans le job qu’on fait. On sait jamais ce qui peut se passer lors des rencontres, alors savoir que y a quelqu’un qui est là en cas de problèmes c’est quand même important ! »
 
C’est pour ce point là que je m’étais engagée auprès d’Emma. Avec une fille, je ne pouvais plus courir le risque qu’il m’arrive quelque chose et que l’on ne sache pas où j’étais et avec qui. C’était peut-être pas considérer comme un métier à risque, mais dans le fond ça l’était quand même pas mal. On pouvait jamais prédire à l’avance le comportement d’un client. Pour certains nous n’étions que du sexe facile et rien d’autre, oubliant que nous étions également des femmes dotées de sentiments.
 
« Je peux te laisser mon numéro si tu veux, comme ça si tu as des questions tu pourras toujours me les poser. » Je regardai un instant Emma pour m’assurer que c’était okay ce que je proposais. « Et puis aussi … » J’afficha un large sourire sur mes lèvres. « … tu pourras m’envoyer ce que tu fais pour que je te prenne quelques petits dessous affriolants. »
 
Ça allait être Noël, je pouvais bien me faire quelques petits cadeaux en cette fin d’année et pour la nouvelle année qui allait débuter. J’avais un bon pressentiment concernant Olivia, elle semblait être une fille cool avec qui je pourrais bien m’entendre à l’avenir.
 
Attention, dans la nuit noire se cache une ombre qui dicte tes paroles et tes gestes, elle te murmure des saloperies qui t'emporteront dans un gouffre infini. 
Pando
Revenir en haut Aller en bas

avatar
☾ Action


☾ à miami depuis le : 11/10/2018
☾ nombre de post : 185
☾ feat : Camila Mendes
☾ anniversaire : 12/11/1991
☾ activité : mécanicienne - boutique en ligne de sous-vêtements
Sujet: Re: Everything is possible - Helena / Emma / Olivia  |  Dim 6 Jan - 20:24
Everything is
Possible
Je pensais pas qu'en tombant ici ça pourrait me permettre de faire des ventes de mes sous-vêtements, mais plus on parlait, plus je me rendait compte qu'il y avait vraiment beaucoup d'argent à faire. Bien entendu, ma boutique serait encore plus connue et je voyais une bonne opportunité pour me faire connaître. Maintenant, je ne savais pas trop comment ça se passerait en tant qu'escorte c'est pourquoi je demandais si c'était possible que j'accompagne Helena à un rendez-vous. Emma approuvait et Helena aussi, bon.. j'imagine que pour faire ça, on pouvait aussi se défoncer. Je ne savais pas trop si j'étais fait pour ce boulot, j'allais vite le savoir. Emma voulait me mettre à l'essai aussi, donc autant l'une que de l'autre on attendait à voir si ça me plaisait d'abord et si j'étais "efficace". Je pensais pas vraiment échouer quand même. Coucher c'était pas mal facile.

- Bon... très bien, je veux bien essayer. Y'a des règles à suivre pour nous? Je veux dire conduite et tout?


Parce que c'était plus facile de me défoncer aussi je dirais, mais si ça ne faisait pas partie des règles c'était encore mieux. Puis, j'imagine que niveau attitude, on devait faire ce que le client demande. Helena fut super gentille, elle me laissa son numéro pour toute autre question.

- Merci! Je t'envois tout ça bientôt. Alors j'imagine que maintenant, il nous reste qu'à obtenir un client.

Je me sentais pas mal prête à vivre tout ça, ça avait eu le temps de faire son chemin dans ma tête, ça m'engageait pas à rester dans l'agence si ça ne me plaisait pas. Emma avait l'air d'avoir bien le contrôle sur tout ce qui se passe. J'avais bel et bien envie de rencontrer le big boss pour voir si c'était un gros pervers dégueulasse... j'étais sûre que c'était le cas. Puis, Emma me fit me lever pour qu'elle me prenne en photo. C'était un peu bizarre, mais j'acceptais, elle disait que ça ferait partie du catalogue si j'accepte de continuer avec eux.

- Alors j'attends de vos nouvelles, on se voit bientôt!

J'avais souris aux deux jeunes femmes avant de quitter le club, disons que ça avait été fort intéressant d'en apprendre plus sur le job. Je me disais qu'être payée pour faire du sexe avec des mecs ça ne devaient pas être si désagréable qui soit.

Attention, dans la nuit noire se cache une ombre qui dicte tes paroles et tes gestes, elle te murmure des saloperies qui t'emporteront dans un gouffre infini. 
Pando

✱✱✱

Be strong
Ce monde rempli de beauté est aussi rempli de laideur. Laisse-toi amadouer, laisse-toi charmer par ce vent de folie qui t'emporta là où tu dois être.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Sujet: Re: Everything is possible - Helena / Emma / Olivia  |  
Revenir en haut Aller en bas
 

Everything is possible - Helena / Emma / Olivia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: miami beach :: Sud de la ville. :: miami beach night club-