AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | .
 

 un coup de vie dans le ventre – Alexie et Lily-Anne.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

HEINEKEN


personal file
▽ arrivée le : 17/02/2015

▽ nombre de post : 5906

▽ feat : holland roden.

▽ activité : technicienne juridique.



MessageSujet: un coup de vie dans le ventre – Alexie et Lily-Anne.   Jeu 5 Jan - 5:16


  Lily-Anne & Alexie.

 un coup de vie dans le ventre

 

  Je clignai des yeux à quelques reprises. Je regardai à gauche, puis à droite… complètement perdu par ce qui m’entourait. Qu’est-ce qui se passait? J’étais aveuglée par la lumière des néons et soudainement, comme si je reprends contact avec mon ouïe, j’entendis des voix, puis des bruits de machine… de rythme cardiaque. Je levai mes mains, regardant mes bras où plusieurs fils étaient accrochés. Je compris que j’étais à l’hôpital… mais pourquoi? Ce que je pouvais dire c’était que ma tête me faisait un mal de chien, j’étais complètement perdu et personne n’était là pour m’aider, ni même pour répondre à mes questions. Puis, je me souvins.

J’étais au poste de police dans le cadre de mon stage. J’y suis depuis pas loin d’une semaine maintenant et j’adore ça. C’était très exigeant, pas toujours facile et beaucoup à retenir mais c’était motivant et je me disais que j’étais réellement dans la branche de métier que je voulais. Je m’occupais des rapports de stage mais également de la préparation des policiers en vu des nombreux procès où ils se devaient de témoigner. Je venais toujours juste de terminer une rencontre, à peine l’agent Lockman venait de quitter mon bureau que je me souvenais m’être levée dans le but d’aller me chercher un café dans la cafétéria puis, ce fut le noir total. Un malaise, une perte de conscience. Conscience que j’avais reprise un bref instant lorsqu’on m’avait interpellé pour ensuite appeler l’ambulance. Mais pourquoi? Pourquoi est-ce que ça arrivait alors que ce n’était jamais arrivé auparavant. J’étais en bonne santé, je prenais soin de moi. Bon ok, je n’avais plus l’appétit dernièrement mais ça, ça devait être en raison de ma peine d’amour, de la perte de mon couple, de l’ennui de mon petit-ami que je n’avais pas vu depuis un bon moment déjà et qui, je ne sais pas quand j’allais le revoir.

« Oh, mademoiselle,  je vais chercher le médecin. »

Je tournai la tête, revenant à moi en regardant l’infirmière déjà quitter plus loin. Je tentais de me redresser mais en vain. Je laissai ma tête se reposer lourdement sur le matelas, lâchant un petit grognement de douleur. Au bout de quelques minutes à peine, la civière se releva, me laissant voir une jeune femme en uniforme me sourire doucement en se présentant sous le nom du Docteur Cooper.

« Bonjour… qu’est-ce qui se passe? Je… Est-ce que je peux rentrer chez moi? »

J’étais un peu paniquée, je cherchais des explications mais en même temps, je voulais partir. Je détestais les hôpitaux. Le seul moment où je venais ici c’était pour rendre visite à ma mère et même là, c’était déjà bien assez.



AVENGEDINCHAINS
 

✱✱✱

broken trust and broken hearts▵
Revenir en haut Aller en bas

MIMOSA


personal file
▽ arrivée le : 08/05/2015

▽ nombre de post : 1992

▽ double compte : L.Collins
▽ feat : Natalie Portman

▽ activité : Pédiatre et gynécologue en cabinet privé



MessageSujet: Re: un coup de vie dans le ventre – Alexie et Lily-Anne.   Mer 11 Jan - 12:10


 Lily-Anne & Alexie.

un coup de vie dans le ventre

 

 J’étais à peine rentré de mon voyage de noce que l’on me demanda d’assurer des gardes à l’hôpital dans le service de gynécologique. D’habitude je me retrouvais plutôt aux urgences pédiatriques mais là l’autre service avait besoin de bras en raison de l’épidémie de grippe qui avait eu raison du docteur habituel. Cela ne me déplaisait pas car je pouvais voir un peu autre chose et cela me sortait un peu de mon quotidien. Le suivi de mes patientes à mon cabinet était monotone au bout d’un moment. La plupart venait pour des petites visites de routines sans grandes surprises pour elle ou pour moi. Aux urgences, je ne pouvais pas savoir qui allait se retrouver sur un brancard et pour quelle raison. Alors que je prenais une pause-café, mon bipper sonna et aussitôt je tournai les talons, café en main. Avant d’entrer dans la salle d’auscultation je terminai ma boisson d’une traite et jetai le gobelet à la poubelle. Je m’approchai du brancard où une jeune femme y était allongée, le visage un peu pâle. Je saisis le bloc où les infos étaient notées. La jeune femme ouvrit les yeux et je lui souris doucement.

« Bonjour mademoiselle … » je baissai les yeux vers son nom « … Anderson. Je suis le docteur Cooper, je vais vous prendre en charge. »

Je parcouru les notes de mes collègues afin d’en savoir un peu plus sur l’état de santé de cette demoiselle. Elle avait apparemment fait un malaise sur son lieu de travail. Je saisis le tensiomètre et lui mit sur le bras afin de voir si elle se remettait.

« Comment vous sentez-vous ? C’est la première fois que vous faites un malaise de ce genre ou bien cela s’est déjà produit récemment ? Vous avez été malade ces derniers temps ? Nausées, maux de tête, fièvre ? »

Je regardai le cadran du tensiomètre. Sa tension était un peu basse mais rien qui ne m’inquiétait. Je regardai la jeune femme alors qu’elle me répondait. Son visage me semblait familier. Peut-être l’avais-je déjà vu ? Pas moyen de savoir où. Au vu de ces réponses je préférais lui faire une prise de sang afin d’être sûre de ne rien louper sur sa santé. Je ne voulais pas la laisser partir si ce malaise n’était pas juste un petit coup de fatigue. Le corps avait parlé pour signifier quelque chose et il fallait que je sois sûre de ne pas passer à côté.

« On va vérifier qu’on ne passe à côté de rien avec une petite prise de sang. Je demanderais à ce qu’on l’analyse en priorité comme ça si ce n’est rien, je pourrais vous relâcher et vous pourrez rentrer chez vous vous reposer. »

Je me désinfectai les mains et saisis un kit pour la prise de sang. Je savais que certaines personnes pouvaient être anxieuses à la vue de sang et, ou d’aiguille alors je détournai l’attention de la jeune femme de mes gestes.

« Est-ce que je peux contacter quelqu’un qui pourrait venir vous récupérer ? Je préfère que vous soyez raccompagnée chez vous. » Une fois le tube remplis de sang, je posai un pansement sur son bras avant de noter l’identification de la patiente sur la fiole. « Je vais demander à une infirmière de venir vous apporter à boire cela vous ferait du bien. Je reviens dès que j’ai vos résultats, d’accord. Si besoin, n’hésitez pas à me faire demander. »

Je sortis de la pièce et donna la fiole de sang pour qu’elle soit analysée. Je demandai également à ce qu’on contact la personne qui pourrait raccompagner la jeune femme après sa sortie. Je sortis ensuite mon portable à la recherche d’une quelconque info sur cette demoiselle que je croyais déjà avoir croisée mais en vain.


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/tam.rebelle

HEINEKEN


personal file
▽ arrivée le : 17/02/2015

▽ nombre de post : 5906

▽ feat : holland roden.

▽ activité : technicienne juridique.



MessageSujet: Re: un coup de vie dans le ventre – Alexie et Lily-Anne.   Mer 11 Jan - 17:29


  Lily-Anne & Alexie.

 un coup de vie dans le ventre

 

  Il fallait vraiment que je perde connaissance à la première semaine de mon nouveau stage. Je me sentais vraiment mal et juste de penser à retourner au boulot me rendait plus que honteuse. À peine avais-je ouvert les yeux qu’une infirmière s’empressa d’appeler un médecin. J’avais été dans les vapes pendant combien de temps exactement? C’était troublant tout ça.  J’eus le droit à une jeune docteure qui se présenta à moi sous le nom Cooper pour ma part, je n’avais pas à faire mes présentations elle devait avoir bien des informations à mon sujet sur son bloc note.

« Ça va… non… c’est la première fois. Je me sentais bien dernièrement, un peu fatiguée mais rien d’alarmant. »

Rien qui aurait pu me laisser croire qu’il serait une bonne idée de consulter mon médecin. Je penchai un peu la tête vers l’instrument qu’elle utilisait pour prendre ma pression. Jamais très agréable mais nécessaire. On m’annonça ensuite qu’on allait passer au prise de sang. Ah non, tout mais pas ça. Je me contentai de hocher positivement de la tête car bien que j’aimais pas ça, j'appréciais le fait qu’elle fasse passer mes résultats en priorités car j’avais juste envie de retourner chez moi dormir. Je la regardai s'exécuter avant de me dire qu’il valait mieux que je ne regarde pas. J’étais tellement faible qu’à la vue du sang, j’avais peur de fléchir de  nouveau.

« Hum oui je… » Je pensai quelques secondes avant de secouer la tête. « Finalement non, je préfère ne pas inquiéter personne d’abord. Je prendrai un taxi probablement. »

Je fis un léger sourire pour accompagner le tout. En fait, j’avais pensé à tout le monde rapidement et au final, mon entourage avait plus à gérer niveau problème qu’Alexie qui tombe dans les pommes probablement parce qu’Alexie était en grosse phase de peine et de déprime et qu’elle dormait et mangeait à peine. Je pensais trop donc la nuit, c’était un vrai calvaire d’avoir que quelques heures de sommeil consécutives et puis, j’avais constamment l’estomac noué donc pour ce qui était de repas, c’était jamais grand chose. Je savais que ce n’était pas bon et me retrouver à l’hôpital venait de me réveiller comme quoi j’allais devoir me reprendre en main. Les prises de sang furent terminés et on m’indiqua qu’il restait plus qu'à attendre mais qu’une infirmière allait s’occuper de me donner quelque chose à boire.

« Merci beaucoup! » concluais-je en la regardant tourner les talons.

Comme compris, rapidement, une infirmière vint me donner un verre d’eau mais je trouvais énervant que limite, elle était en train de me faire boire. Je pouvais bien comprendre qu’on était dans l’incapacité de savoir pourquoi j’étais perdu connaissance mais j’étais pas en train de mourir ou de casser en deux non plus. Bref, après un long moment à attendre, je commençai à perdre patience - et avec raison. Il n’y avait rien de plus chiant que d’attendre aux urgences. J’appuya donc sur mon petit bouton rouge pour demander à voir ma docteure. Lorsque celle-ci entra dans la chambre, j’appuyai sur le bouton pour faire relever mon lit.

« Est-ce qu’il y a du nouveau? Car je me sens bien… du moins mieux et j’aimerais vraiment retourner chez moi. Je suis certaine que ce n’est pas grand chose. J’ai du mal à dormir dernièrement donc c’est peut-être ça… »

Elle devait avoir l’habitude des clients qui s'entêtait à faire leur propre analyse de la situation mais j’étais en pleine santé donc c’était impossible que ça soit grave de toute manière. Je voyais mon occupation d’un lit supplémentaire ici comme n’étant pas nécessaire, une perte de temps quoi! Du temps qui pourrait être donné à quelqu’un dans la salle d’attente.




AVENGEDINCHAINS
 

✱✱✱

broken trust and broken hearts▵
Revenir en haut Aller en bas
 

un coup de vie dans le ventre – Alexie et Lily-Anne.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: miami beach :: Nord de la ville :: miami beach hospital-