AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | .

 good people do bad things, sometimes.


 :: ARCHIVES :: Cause I'm not thinking straight :: saison cinq :: sujets et autres
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

avatar
CASABLANCA
♡ à miami depuis le : 22/04/2015
♡ nombre de post : 1370
♡ feat : la belle lulu hale
♡ activité : propriétaire d'un studio photo.
Sujet: Re: good people do bad things, sometimes.  |  Mer 25 Jan - 18:14
good people do bad things, sometimes.
EXORDIUM.
Je n’étais pas bien certaine des produits que Sebastien avait pu donner à son frère. La musculature de mon beau-frère n’avait pas l’air naturel du tout, c’était même too much et je ne voulais pas que mon mari ressemble à un body builder. Je me doutais bien que c’était pour les exigences d’un rôle mais il y avait quand même des limites non? Et puis, qu’il ne sache pas lui-même si c’était quelque chose de naturel m’inquiétais un peu. C’était pas nécessairement bon pour la santé tout ça.

SKY : « Tu devrais quand même te renseigner sur ce qu’il y a là-dedans. Je veux dire, oui… prendre des bras mais de là à mettre ta santé en jeu, j’aime pas trop ça. »

Bah oui, je jouais encore la petite femme toute inquiète pour son homme.Ça enlevait en rien le fait que je tenais à lui et que je l’aimais encore énormément. C’était mon mari, le père de mon fils… je voulais que son bien même si au final, je n’étais pas celle qui pouvait lui donner, visiblement. Ce dernier m’informa d’ailleurs au sujet de son prochain rôle. J’avais haussé les sourcils.

SKY : « Oh, eh bien j’ai hâte de voir ça! »

Même si je me doutais bien que rendu là, je n’allais pas aller à la première avec lui comme j’avais l’habitude de le faire depuis des années. Pourquoi est-ce que chaque détail, chaque chose qu’il me disait où auxquelles je pensais me ramenait à tout ça? Ma culpabilité était grande et prenait le contrôle de tout, visiblement. Je m’étais levée du lit pour regarder mes vêtements en sachant l'activité que nous allions faire. Lorsqu’il me parle d’étendre notre activité jusqu’à la soirée, je m’empresse de le questionner à propos des enfants qui sont chez leurs grands-parents - les parents de Julia puisque ceux de Colton vivent à Boston.

SKY : « Ah bah tu sais, à cet âge… tout est toujours mieux ailleurs que chez soi. »

Et après, ça change vite et on réalise qu’il y a rien de mieux que chez soi. Pourtant, ce qu’il me dit ne me soulage en rien car on dirait qu’il laisse sous entendre qu’il espère que je passe la nuit à la maison, à notre maison. Juste à y penser, j’angoisse car je n’ai pas envie de dormir dans le même lit que lui, de faire comme si de rien n’était. Je m’en sentirais incapable. Je me contente de lui demander de se décoller doucement de moi, question que je puisse m’habiller, chose qu’il fait en retournant vers le lit. Après un petit dilemme intérieur, je retire mes vêtements devant lui, ce qui me vaut un beau compliment de sa part.

SKY : « Ouf, arrête de dire n’importe quoi! »

En fait, je ne voulais pas accepter quelconque compliment de sa part, ni même de la part de personne d’autre. Je ne pouvais tout simplement considérant tout ce qui se passait. Je me trouvais pas belle, je me trouvais laide… tellement laide et tellement horrible à la fois. Je pris une grande respiration avant d’enfiler mon t-shirt ainsi que mon jeans. C’était assez simple, moi qui avait l’habitude d’être un peu plus coquette dans mes tenues. J’adorais les robes, j’adorais jouer avec les styles… c’était mon métier au final mais là, ça me disait pas du tout. Je me parfumai, passai un simple coup de mascara sur mes cils et voilà, j’étais fin prête à suivre mon mari vers notre petite activité de la journée.

SKY :  « Je suis prête! Tu crois que c’est possible de louer des patins là-bas? Car je crois que mes patins sont à la maison…. mais je ne sais pas où! Sinon je peux toujours demander à ma mère si elle en a ici. » demandais-je pendant qu’on mettait l’escalier pour se rendre au rez-de-chaussé.

Et en parlant du loup, ma mère était assise au salon avec son ordinateur, les lunettes sur le bout du nez. Je n’aimais pas voir ma mère et mon mari dans la même pièce, sachant tout le passé qu’on avait eu les trois ensemble mais elle semblait s’être calmé à son égard. Mais bon, bref.

ASHLEY : « Wow, vous êtes encore mariés? Je commençais à douter de tout ça. Contente de vous voir ensemble et de te voir enfin sortir du sous-sol Sky. »

Je fermai les yeux un bref instant. Bon, voilà… j’étais vendue et maintenant mon mari savait que je ne quittais pas les lieux depuis un bon moment déjà. Ce dernier me regard, je relevai aussi la tête vers lui en affichant une petite grimace.

SKY : « Je me sentais un peu fatiguée, c’est tout. Je voulais relaxer. »

Au moins, ça passait mieux quand on savait pour mon état de santé. Je lui pris la main pour finalement saluer ma mère, je voulais pas rester une minute de plus et qu’elle commence à n’en rajouter aussi. Elle ne savait pas ce qui s’était passé - du moins, j’osais l’espérer - mais même si c’était le cas, elle ne pourrait jamais me juger. Au final, j’étais pas mieux qu’elle! Une fois à l’extérieur, l’air frais me fit un bien fois pendant que je me dirigeai vers la voiture de mon mari où je pris place côté passager. Wow, ça faisait une éternité que je n’étais pas embarqué dans sa voiture, ça faisait bizarre.




✱✱✱


I don't wanna do this anymore. I don't wanna be the reason why. Every time I walk out the door, I see him die a little more insideI don't wanna hurt him anymore.

just a girl with a broken smile
Revenir en haut Aller en bas

avatar
♡ à miami depuis le : 22/04/2015
♡ nombre de post : 1022
♡ double compte : Prince de Suède
♡ feat : Ian M. Harding
♡ activité : Père & Acteur
Sujet: Re: good people do bad things, sometimes.  |  Ven 27 Jan - 2:23
good people do bad things, sometimes.
EXORDIUM.
Je ne crois pas que mon frère me donnerait des produits dangereux pour la santé. Mon frère est un mangeur de brocolis, alors... puis bon ce n'est pas des stéroïdes en injections quand même... ce sont des suppléments alimentaires favorisants le métabolisme, un truc du genre que Sébastien m'a dit. Je ne mettrai jamais ma vie en danger volontairement parce que mes enfants ont besoin de moi. Je ne peux pas abandonner mes enfants comme ça. Je verrai mes enfants grandir. Bref, si ça peut rassurer Sky, je vais me renseigner sur ce que je prends. C'est donc d'un signe de la tête que je lui réponds.

Mon nouveau rôle est peut-être un nouveau départ pour moi si jamais ça fonctionne bien. C'est un beau projet qui me permettra de me démarquer. C'est peut-être le rôle qui montrera aux gens que je suis capable de jouer autre chose que le bon garçon attentionné et sans méchanceté qui se laisse marcher sur les pieds. D'ailleurs, ce rôle permettra de me défouler. Je n'ai pas vraiment la chance de me défouler dans la vie de tous les jours.

Mes enfants sont chez les parents de Julia. Ils sont proches de leurs grands-parents, surtout Loïc. Ils s'amusent beaucoup là-bas. Pour moi, il est important que mes enfants passent du temps avec leurs grands-parents Clinton et je sais qu'eux aussi sont heureux de passer du temps avec le seul souvenir qu'ils ont de leur défunte fille, leur seule et unique enfant, décédée beaucoup trop jeune.

COLTON : « Ça me permet d'avoir un peu de temps pour moi. »

Dis-je simplement en prenant place sur le lit question de laisser à ma femme la chance de se changer. Si je lui dis qu'elle est belle c'est parce que je le pense vraiment. Je la regarde longuement avant de regarder ailleurs.

Nous quittons la chambre pour pouvoir monter au rez-de-chaussée. Nous devons partir si nous voulons avoir le temps de faire plus d'une chose.

COLTON : « Oui, ils en louent. »

C'est alors que j'aperçois ma belle-mère au salon. Visiblement, elle n'a pas été partie bien longtemps. Pourquoi ce qu'elle nous dit me semble sarcastique? Je la regarde longuement avec l'envie de lui répondre, mais je me retiens question qu'elle ne dise pas à ses amies que je suis  mal élevé, qu'elle le monte une fausse réputation.

Nous sortons finalement à l'extérieur de la maison pour se rendre à ma voiture où nous prenons place tous les deux. Je m'attache, j'ouvre le moteur et je regarde ma femme.

COLTON : « Désolé de te dire ça mon amour, mais il n'y a pas plus faux que ta mère. D'ailleurs, comment se fait-il que tu ne sortes plus du sous-sol? »


Revenir en haut Aller en bas

avatar
CASABLANCA
♡ à miami depuis le : 22/04/2015
♡ nombre de post : 1370
♡ feat : la belle lulu hale
♡ activité : propriétaire d'un studio photo.
Sujet: Re: good people do bad things, sometimes.  |  Lun 30 Jan - 3:02
good people do bad things, sometimes.
EXORDIUM.
SKY : « Et tout le monde sait que c’est rare ça! »

Je veux dire… avoir du temps pour lui. Il avait 4 enfants donc 3 à temps plein avec lui, continuellement. Il était d’ailleurs pas le genre de personne à aimer garder ses enfants mais des fois c’était nécessaire pour respirer et refaire le plein. Chose qu’il ne faisait clairement pas souvent et peut-être quelque part, c’était quelque chose de difficile pour un couple. On avait rarement du temps ensemble si ce n’était pas le soir mais on était souvent fatigués de nos journées respectives chargées. Bref, nous quittons ma chambre ensemble après qu’il m’ait répondu pour louer des patins. En haut, ma mère nous attendait pour nous faire un petit commentaire désagréable mais nous ne restons pas longtemps devant elle, nous avons mieux à faire que de l’entendre dire n’importe quoi. Quoique… pour ce qui concerne la durée de notre couple… c’est à revoir maintenant. Une fois à l’extérieur, dans la voiture, mon mari ne se gêne pas pour dire que ma mère est fausse. Je soupire en lui jetant un coup d’oeil.

SKY : « Je sais bien, tu m’apprends rien. »

Ma mère n’avait rien de chaleureuse. Dès le départ, elle n’avait pas voulu de notre relation en pensant que Colton voulait juste être avec une petite jeune. Au final, c’était tellement pas ça même si au final, il avait eu deux femmes dans sa vie et les deux étaient beaucoup plus jeunes que lui. Bref, même s’il préférait ça… ça le regardait et ça ne faisait en rien de lui une mauvaise personne, bien au contraire. Il était la plus gentille personne que je connaissais.

SKY : « J’étais juste fatiguée, t’inquiètes pas. Il y a beaucoup de boulot au studio donc j’avais besoin de quelques jours de repos. »

C’était pas faux en soi mais c’était pas vérité absolue non plus. Je me voyais mal lui sortir là : parce-que j’ai couché avec quelqu’un d’autre et que je me sens terriblement mal. Gosh, juste d’y penser… je ne savais tellement pas quand j’allais être apte à tout lui dire. Ça me fendait le coeur en deux. Nous quittâmes le stationnement de chez mes parents tout droit vers la patinoire où il y avait quand même beaucoup de gens, surtout des familles en fait avec de jeunes enfants. Colton fit le tour de la voiture pour venir m'ouvrir la portière de la voiture en vrai gentleman. C’est main dans la main qu’on se dirigea vers l’endroit de location pour les patins. Naturellement, la présence de mon mari ici attira l’attention de quelques personnes.

SKY : « J’avais presque oublié c’était quoi d’être en public avec le grand McCarthy. » dis-je en lâchant un petit rire.

Aaaah la fameuse vie d’acteur.



✱✱✱


I don't wanna do this anymore. I don't wanna be the reason why. Every time I walk out the door, I see him die a little more insideI don't wanna hurt him anymore.

just a girl with a broken smile
Revenir en haut Aller en bas

avatar
♡ à miami depuis le : 22/04/2015
♡ nombre de post : 1022
♡ double compte : Prince de Suède
♡ feat : Ian M. Harding
♡ activité : Père & Acteur
Sujet: Re: good people do bad things, sometimes.  |  Mar 31 Jan - 2:39
good people do bad things, sometimes.
EXORDIUM.

J'ai perdu ma première femme, mes enfants sont tout ce qui me reste d'elle, mon seul et unique souvenir. Je crois que j'ai le droit de ne pas vouloir les faire garder même si parfois j'admets que ça me ferait du bien d'être seul, de pouvoir me reposer. Avoir un enfant, c'est pour la vie, on ne s'en débarrasse pas même si parfois nous en aurions envie. Je ne le répéterai jamais assez, mes enfants m'ont sauvé la vie. Ce n'est pas toujours facile avec l'épilepsie de Xavier et les crises de Loïc .

J'arrive au salon avec Sky et ma belle-mère ne peut s'empêcher de faire une remarque comme à toutes les fois où elle me croise. Quand ce n'est pas des mots, ce sont des regards qui veulent en dire long qu'elle me lance. Je ne m'en préoccupe plus parce qu'au fond elle veut peut-être me fâcher et par la suite dire à tout le monde que je suis un homme violent. Je ne sais pas ce qui se passe dans la tête de cette diablesse.

Sky dit qu'elle était fatiguée, raison pour laquelle elle n'est pas sortie de sa chambre. Elle devrait écouter son corps et cesser de travailler trop étant donné sa condition. Visiblement, elle ne fait pas attention à elle, à sa santé. Je ne suis pas prêt à la perdre et notre fils non plus n'est pas prêt à perdre sa mère.

COLTON : « Ne t'épuise pas au travail. Ta santé est plus importe que le travail chérie. »

Dis-je en la regardant avant de démarrer. Nous nous rendons tranquillement à la patinoire. Je sors de la voiture pour venir directement ouvrir la portière à ma femme, lui tendant la main pour l'aider à sortir. Je lui souris et main dans la main nous nous rendons au comptoir pour louer des patins.

Ce que je déteste de mon métier c'est bien ça, qu'on me regarde quand je marche dans la rue ou lorsque j'arrive quelque part. Je déteste me faire remarquer, j'aime passer incognito, mais ce n'est pas avec ce métier que j'y arriverai. Je regarde Sky qui y va un peu fort avec ses compliments.

COLTON : « C'est vrai que je suis plus grand que toi. »

Dis-je en souriant. Je sais bien que ce n'est pas ce qu'elle voulait dire par être avec le grand McCarthy. Je loue les patins et nous allons sur un banc pour pouvoir les mettre.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
CASABLANCA
♡ à miami depuis le : 22/04/2015
♡ nombre de post : 1370
♡ feat : la belle lulu hale
♡ activité : propriétaire d'un studio photo.
Sujet: Re: good people do bad things, sometimes.  |  Jeu 2 Fév - 1:56
good people do bad things, sometimes.
EXORDIUM.
SKY : « Je sais bien, mais pour l’instant, c’est tout ce qui me motive… de manière générale et j’aime ce que je fais, on a des contrats inspirants!!! Mais je sais, je dois écouter mon corps et c’est ce que je fais. »

Tellement pas vrai… c’était tellement pas pour ça mais c’était tellement plus facile de lui mentir que de lui avouer la vérité! J’étais la pire épouse du monde entier et j’allais regretter tout ça bien longtemps… de faire de la peine ainsi. Nous quittâmes par la suite le stationnement de la maison de mes parents et aussitôt sur place, je vois bien que la présence de mon cher époux attire l’attention de quelques personnes. J’ai tellement l’impression de passer inaperçu dernièrement que de me retrouver avec lui, me surprend. Comme si j’avais perdu l’habitude de fréquenter mon propre mari… c’était étrange à ce point quand on y pense! Il faut dire qu’on ne vivait plus ensemble depuis un petit moment déjà et probablement pour plus jamais… cette pensée me fait soupirer un petit instant avant que je me ressaisisse et que je passe un commentaire à propos de sa voyante popularité.

SKY : « En même temps, je suis pas très difficile à battre hein! » dis-je avec un petit sourire en coin.

J’étais une mini personne. Bon, pas près d’être naine mais pas très grande non plus. J’avais longtemps été complexé par ma taille mais il fallait bien passer par-dessus un jour. On arrive à un âge où il faut aussi bien s’accepter soi-même que de vivre en ne s’aimant pas. Quoi que présentement, j’avais un peu de mal à bien vivre avec moi-même mais ça, c’était autre chose. On se dirigeai vers la petite cabane pour se prendre des patins et une fois sur le banc, je me tournai vers mon mari qui venait de terminer de chausser les siens.

SKY : « Tu peux m’aider? J’ai l’impression que les serre pas assez. » dis-je en tirant de toute ma petite force sur les lacets, sans grand succès.

Dans un petit rire, Colton se pencha devant moi pour exécuter le tout comme un pro. En un rien de temps, le tour était joué et je me penchai pour poser ma main sur sa joue et déposer un baiser sur ses lèvres, comme pour le remercier. Mais instantanément, je me sentis mal. C’était comme si ça faisait tellement longtemps… en fait, je reactifais : ça faisait longtemps que je ne l’avais pas embrassé et pour la peine, c’était comme si je me donnais plus la permission déjà de le faire.  Je me pinçai immédiatement les lèvres, espérant qu’il ne remarque rien. Ce dernier me présenta ensuite ses mains pour m’aider à me relever et ne quittant pas l’une d’elle, nous entrâmes ensemble sur la glace pour patiner un bon moment. Au bout d’une bonne trentaine de minute, on prit une bonne pause avec un chocolat chaud à la maison. On s’installa sur un petit banc en regardant les gens patiner devant nous.

SKY : « Lundi prochain, c’est mon dernier traitement de chimio. Ensuite, on va voir ce qu’on fait, tout dépendant des résultats. Je pensais jamais voir le bout! » .



✱✱✱


I don't wanna do this anymore. I don't wanna be the reason why. Every time I walk out the door, I see him die a little more insideI don't wanna hurt him anymore.

just a girl with a broken smile
Revenir en haut Aller en bas

avatar
♡ à miami depuis le : 22/04/2015
♡ nombre de post : 1022
♡ double compte : Prince de Suède
♡ feat : Ian M. Harding
♡ activité : Père & Acteur
Sujet: Re: good people do bad things, sometimes.  |  Ven 3 Fév - 2:40
good people do bad things, sometimes.
EXORDIUM.


Je sais que même si je dis à Sky de faire attention qu'elle ne le fera pas si elle n'en a pas envie. Elle est comme sa mère, elle a parfois la tête bien dure. Tout ce que je peux faire c'est de l'avertir, mais la décision d'arrêter ou non lui revient à elle, juste à elle. Bref, nous quittons pour se rendre à la patinoire où nous arrivons après un moment en voiture. Je gare la voiture et nous allons au comptoir.

La remarque de ma femme me fait sourire. Je ne suis pas si populaire qu'elle le dit. Je suis juste un homme comme un autre qui tente d'avoir une belle vie, qui travaille fort pour offrir à ses enfants une belle vie, qu'ils ne manquent de rien. N'importe quel parent ferait la même chose que moi.

Les patins à la main, nous allons prendre place sur un banc pour les mettre. J'attache les miens et ceux de mon épouse avant que celle-ci vienne m'embrasser comme elle ne l'a pas fait depuis longtemps. Je la regarde dans les yeux amoureusement et nous allons patiner. Ça fait du bien, il y a longtemps que je n'en ai pas fait.

Assis sur un banc, chocolat chaud à la main, mon regard se pose sur les gens sur la patinoire. Les gens ont l'air heureux, comme si la vie n'était pas pleine de tragédies.

COLTON : « Ton dernier traitement? Wow! Je vais venir avec toi et nous fêterons le tout en allant au restaurant. Est-ce que ça voudra dire que tu reviendras officiellement à la maison? Tu nous manques énormément chérie. »



Revenir en haut Aller en bas

avatar
CASABLANCA
♡ à miami depuis le : 22/04/2015
♡ nombre de post : 1370
♡ feat : la belle lulu hale
♡ activité : propriétaire d'un studio photo.
Sujet: Re: good people do bad things, sometimes.  |  Mar 7 Fév - 22:35
good people do bad things, sometimes.
EXORDIUM.
Colton est beaucoup trop humble. Il fait l’homme responsable qui a fait ce qu’il fallait faire, comme s’il ne réalisait pas la chance d’être acteur. C’est le rêve de bien des gens et plusieurs ne le réaliseront jamais. Parfois, j’aurais envie de lui dire de profiter un peu plus de tout ça mais bon, il est comme ça et quelque part, c’est mignon de voir qu’il a toujours les deux pieds sur terre. Je ne serais jamais tombée amoureuse de lui s’il avait eu la grosse tête de toute façon. Mais bon, la célébrité, ça peut s’arrêter du jour au lendemain donc qu’il en profite un peu, ça ne ferait de mal à personne, bien au contraire.

Nous décidons de chausser nos patins et d’aller ensuite sur la glace pour s’amuser un petit moment avant que ej décide de prendre une pause chocolat chaude et d’annoncer à Colton où j’en suis avec mes traitements. Il est en droit de savoir que ça tire à sa fin. Du moins, si la chimio a fait son effet. Aussitôt, il me demande si je vais retourner à la maison, ce qui me fait serrer mon coeur un peu en soupirant.

SKY : « Colton, je sais pas encore si ça sera joyeux ou pas tu sais… je veux pas crier victoire tant que je n’ai pas la confirmation que c’est réellement terminé. »  Et je ne vais pas lui dire que je vais revenir à la maison car ça ne sera pas le cas probablement après tout ce qui s’est passé. « Je m’ennuie aussi beaucoup de vous. »

Ça par contre, c’était bien vrai. Je ne pensais jamais m’ennuyer du fait que ça bougeait continuellement à la maison, que la tranquillité n'était jamais bien là mais au final, je m’étais habituée à ce mode de vie et maintenant, c’était bien vite seulement avec Eliott et mes vieux parents. Je me levai sur mes patins pour aller jeter mon verre de chocolat chaud vide et faire signe de la tête à mon mari que je voulais encore patiner un peu. Heureusement, l’idée semblait lui plaire et nous continuâmes à se laisser aller sur la glace pour une bonne demi-heure encore avant que le temps de réservation de nos patins arrive à terme, il fallait donc les rendre mais on avait quand même passer une bon moment. L’air frais m’avait fait beaucoup de bien et pour la peine, finalement, cette sortie m’avait bien plu.

SKY : « Merci de m’avoir sorti un peu, ça m’a fait du bien. »

Beaucoup plus que je pensais.



✱✱✱


I don't wanna do this anymore. I don't wanna be the reason why. Every time I walk out the door, I see him die a little more insideI don't wanna hurt him anymore.

just a girl with a broken smile
Revenir en haut Aller en bas

avatar
♡ à miami depuis le : 22/04/2015
♡ nombre de post : 1022
♡ double compte : Prince de Suède
♡ feat : Ian M. Harding
♡ activité : Père & Acteur
Sujet: Re: good people do bad things, sometimes.  |  Ven 17 Fév - 22:41
good people do bad things, sometimes.
EXORDIUM.


Je ne profite pas de mon statut parce que je n'ai pas de raison pour en profiter. Pourquoi m'amuser? La vie n'est pas une partie de plaisir et elle ne le sera jamais. Nous avons des responsabilités en étant des adultes. De toute manière, je ne veux pas qu'on me remarque, je ne veux pas être sur les magazines à potins, je ne veux pas qu'on parle de moi. Je mène une vie normale, j'ai des problèmes comme tout le monde et je ne veux pas en parler parce que je ne veux pas d'aide. Après tout ce que j'ai vécu ces dernières années, je n'ai pas de raison pour m'amuser.

Ma femme termine ses traitements de chimiothérapie et je suis certain que tout cela portera fruit. Elle guérira et elle reviendra vivre à la maison puisque je m'ennuie d'elle, je m'ennuie de l'avoir à mes côtés. Ce n'est pas normal de vivre séparément de sa femme. Nous sommes un couple marié, nous avons un fils ensemble, nous sommes supposés vivre ensemble et vivre heureux.

COLTON : « Tu es ma femme, alors malade ou pas, tu dois être à la maison. »

Cela dit, je ne peux pas la forcer si elle ne veut pas venir. Tout ce que je peux faire c'est t'attendre, d'être patient. Je suis patient, parfois même un peu trop d'ailleurs. Je suis comme ça, que voulez-vous?!

Suite à notre chocolat chaud, nous retournons sur la glace avant de rendre nos patins. Je souris à Sky qui me remercie pour quelque chose que j'ai fait de manière totalement naturelle. Elle ne devrait pas me remercie pour quelque chose d'aussi normal.

COLTON : « Ne me remercie pas, c'est mon devoir d'époux. »

Dis-je en lui prenant la main et nous allons à la voiture. Je lui ouvre la portière et finalement je m'installe à mon tour.

COLTON : « Tu veux venir à la maison ou tu préfères retourner chez tes parents?


Revenir en haut Aller en bas

avatar
CASABLANCA
♡ à miami depuis le : 22/04/2015
♡ nombre de post : 1370
♡ feat : la belle lulu hale
♡ activité : propriétaire d'un studio photo.
Sujet: Re: good people do bad things, sometimes.  |  Dim 26 Fév - 5:03
good people do bad things, sometimes.
EXORDIUM.


SKY : « On a déjà eu cette discussion avant que je quitte Colton. Je suis tellement pas en forme… je veux pas que les enfants me voient toujours comme ça… je veux pas non plus être un fardeau pour toi… »

Je me répétais mais je me disais qu’il avait peut-être besoin de l’entendre de nouveau s’il tentait encore de me convaincre. Je suis bien consciente que ce n’est pas facile, ni même pour moi… mais c’était ainsi et si c’était à refaire… peut-être que je referai autrement les choses, j’avais eu une certaine liberté que je n’aurais peut-être pas eu en restant auprès de mon mari et ça m’aurait empêché de faire certaines rencontres mais au final, c’était fait alors… ça ne servait à rien de commencer à penser à tout ça.

Après notre deuxième tour de patin, je remerciai mon mari d’avoir proposé cette sortie qui me fit le plus grand des biens. C’était toujours quelque chose que j’avais apprécié de lui : il prenait soin de moi comme personne auparavant et je savais qu’à ses côtés, jamais je ne manquerais de rien… sauf peut-être d’une certaine intimité qui n’était pas toujours facile à avoir. Bref, c’est main dans la main qu’on regagna la voiture avant qu’il ne me propose de venir à la maison avec lui. Je voyais bien dans ses yeux qu’il avait envie que je rentre avec lui, de passer encore un peu de temps avec moi et quelque part… moi aussi. On passait une belle journée si on mettait de côté ce qui me roulait dans la tête depuis plusieurs jours déjà. Chaque secondes, chaque fois qu’il me regardait, j’avais envie de lui dire mais je ne savais pas comment… et c’était comme si je ne voulais tellement pas lui faire de la peine, pas maintenant. J’allais détruire son petit monde… notre petit monde et c’était une responsabilité que j’étais pas prête d’assumer. Même que je ne pensais pas être capable un jour de le faire.

SKY : « Je peux bien venir à la maison un peu, oui. »

Je lui fis un petit sourire avant de monter le volume de la radio et profiter de la musique pour me détendre un peu. Ça faisait longtemps que je n’y avais pas mit les pieds à vrai dire et je savais bien, aussitôt devant que je me sentirais comme ça… un mélange de peine et de nostalgie. C’était ma maison, j'avais encore beaucoup de chose à moi là-bas et pourtant, c’était comme si déjà, je me sentais plus chez moi comme autrefois. Nous entrâmes dans la maison, retrouvant la bonne odeur qu’il n’y avait qu’ici… c’était réconfortant. Je fus accueillis par notre belle Molly, notre bouvier bernois qu’on avait acheté il y a quelques années pour que je me sente plus en sécurité à la maison suite à l’intrusion dans la maison d’une fan de Colton un peu trop folle. Ça me redonna bien vite le sourire pendant que je m’installai sur le canapé pour le flatter et lui donner un peu d’amour. Elle m’avait manqué cette belle boule de poil! Mon mari siffla un peu pour la sortir à l’extérieur, elle avait été à l’intérieur trop longtemps, elle devait aller faire ses besoins un peu. Puis, Colton revint vers moi pour s’installer tout contre moi sur le canapé.

SKY : « Tu voulais regarder un film non? T’avais une idée? »

Je regardai mon téléphone discrètement, mon père avait répondu à mon SMS pour m’affirmer qu’il pouvait très bien garder Eliott pour la nuit… oh lala!



✱✱✱


I don't wanna do this anymore. I don't wanna be the reason why. Every time I walk out the door, I see him die a little more insideI don't wanna hurt him anymore.

just a girl with a broken smile
Revenir en haut Aller en bas

avatar
♡ à miami depuis le : 22/04/2015
♡ nombre de post : 1022
♡ double compte : Prince de Suède
♡ feat : Ian M. Harding
♡ activité : Père & Acteur
Sujet: Re: good people do bad things, sometimes.  |  Dim 26 Fév - 13:53
good people do bad things, sometimes.
EXORDIUM.


Peu importe ce que je lui dis, peu importe ce que je fais, elle ne reviendra. Ça me fait royalement chier parce que c'est ma femme et qu'elle n'est pas supposée repousser mon aide sans arrêt comme elle le fait. Je me sens comme un bon à rien, comme si j'avais échoué mon rôle d'époux, comme si je n'avais pas tenu ma promesse de mariage, celle où je me suis engagé à être à ses côtés dans mes bons comme dans les mauvais moments. Je ne la comprends pas et je ne sais pas si je la comprendrai un jour. Il est vrai que je doive m'occuper de trois de mes quatre enfants 24 heures sur 24, 365 jours par année, mais ce n'est pas un problème, je peux m'occuper de ma femme.

Que puis-je faire ou dire de plus? Elle ne veut pas revenir à la maison. Elle me punit pour quelque chose que je n'ai pas fait, pour aucune raison en particulier. Ce n'est pas normal et ça ne le sera jamais. Je suis d'ailleurs bien tanné qu'on me demande sans cesse où est ma femme, est-ce que nous sommes encore ensemble, etc. Ces questions m'enragent parce que nous sommes encore ensemble tous les deux et nous le serons tout notre vie. Je veux juste qu'elle revienne à la maison, que nous formions encore une petite famille tous les six ensemble... visiblement c'est trop demander.

Lorsque nous arrivons à la maison, après l'acceptation de Sky, je lui ouvre la porte et je la laisse passer devant avant de refermer et de barrer. Molly ne perd pas de temps pour nous rejoindre tous les deux. En fait, elle se colle davantage sur Sky qu'elle n'a pas vue depuis un moment. En parlant de Molly, je ne pourrai pas la garder et je vais le dire à Sky. Je n'ai pas le temps de m'occuper d'elle malheureusement. C'est une chienne magnifique, douce et obéissante, mais je n'ai pas le temps avec trois enfants, le travail, etc. Bref, je fais sortir Molly dans la cour pour qu'elle fasse ses besoins et pendant ce temps, je retrouve mon épouse au salon.

Collé contre ma femme, le bras par-dessus ses épaules, je dépose un baiser sur sa tête alors qu'elle regarde son téléphone. J'aimerais ça qu'elle lâche son téléphone, qu'elle cesse de l'avoir constamment dans ses mains, comme s'il était greffé sur elle.  Je lui ai déjà dit d'ailleurs, mais elle ne semble pas m'avoir écouté.

COLTON : « Oui, mais fais-moi plaisir, ferme ton téléphone. Le fermer totalement, pas juste le mettre en mode vibration. »

Dis-je en la regardant.

COLTON : « Ton film préféré? »

J'aime Sky, je veux lui faire plaisir.


Revenir en haut Aller en bas
 

good people do bad things, sometimes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ARCHIVES :: Cause I'm not thinking straight :: saison cinq :: sujets et autres-