les scénarios attendus
Ryder (négociable) est agent de la CIA, plutôt haut placé, et son histoire personnelle est au choix, bien que tu puisses trouver des pistes et des idées dans le scénario. Il est l'agent traitant d'Anteynara, une tueuse professionnelle qu'il a recrutée il y a quelques mois. Ils entretiennent une relation pro, qui risque sens cesse de dépasser cette limite-là, sont très différents mais ont pourtant des choses en commun. Il est responsable des faits et actes de la jeune femme, qui pendant des années a été habituée à agir seule. C'est un duo qui promet son lot de rebondissements !
Ryder • 25/30 ans • Employé de la CIA • Tyler Posey, Pierre Niney, négociable • lien
Il est né à New York, il a été élevé par sa mère seulement. À l'adolescence, on pouvait dire que Blake était un passionné de hockey. Puis, un jour, il a vu Aloysia patiner, libre comme l'air, il a été impressionné et il a voulu essayer le patinage artistique. Il a apprécié, même que la jolie blonde lui a demandé d'être son partenaire, il a accepté. Il a développé une attirance pour le patinage artistique et son but est devenu de faire des compétitions. Pour aider financièrement sa mère, il a fait des boulots pour être payé au noir. On peut dire qu'il en a bavé, mais on peut aussi dire que c'est un grand travailleur. Il a beaucoup voyagé pour ce sport qui l'intéressait d'abord. Il a fait la rencontre d'Aloysia où rapidement ils devinrent partenaires de patin. Une longue histoire se développèrent tous les deux jusqu'au jour où un accident survint, Aloysia ne pouvait plus patiner, alors il s'est tourné vers une autre partenaire de patin: Emily. Malheureusement, ils ne gagnèrent rient tous les deux c'est pourquoi il revint 2 ans après vers Aloysia pour retenter les compétitions. Mais toute bonne chose a une fin, après les compétitions, il a décidé de se tourner vers son autre sport favori: le hockey. C'était d'abord un loisir, mais il fut rempli de joie lorsqu'il apprit qu'une équipe voulait bien de lui.
Blake Harmon • 27 ans • Hockeyeur • Bob Morley • lien
Alex est une femme simple mais distinguée. Le genre de fille qui ébloui le monde sans même le savoir. Je pensais pouvoir prétendre la charmer au premier regard, et contre toute attente, c'est moi qui me suis retrouvé piégé. Nous avons vécu plusieurs mois ensemble, avec de bons moments ancrés dans ma mémoire. Mais j'ai rencontré quelques soucis professionnels. A défaut de pouvoir t'en parler, je m'en suis pris à toi, je t'ai repoussé, et je suis parvenu à te faire fuir, sans chercher à te retenir. Et voilà après quelques années que je me retrouve de nouveau à Miami. Tu n'es jamais vraiment parti de mon esprit. Mais comment fais-je pouvoir passer outre en apprenant que tu t'es marié, et que tu coules des jours heureux depuis notre séparation? Les sentiments sont toujours là, mais seront t-ils suffisant?
Alex Hamilton • 30 ans • Pédiatre • Emmy Rossum • lien
Quelques beaux poèmes.
Pseudo • Age • Métier • avatar • lien



 

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | .

 le temps d'un clip.


 :: miami beach :: Sud de la ville. :: plage

avatar
Dom Juan
♡ à miami depuis le : 15/01/2017
♡ nombre de post : 1305
♡ feat : hilary duff.
♡ anniversaire : 13/10/1993
♡ activité : propritaire d'une maison de disque et gérante d'artiste.
En ligne
Sujet: le temps d'un clip.   |  Sam 10 Mar - 20:41

Justin & Emma.

you know me, i dont know you and i don't know that you know who i am. Oh oh...


Depuis que j’étais de retour de New-York, je n’arrêtais pas une seule seconde. Entre le boulot avec les enregistrements, les spectacles à réserver, les artistes à préparer ainsi que le festival de musique dont je m’occupais de la programmation, j’arrivais chez moi complètement épuisée. Je commençais à être une vieille fille là… à m’occuper également de ma meilleure-amie Joe qui avait un problème d’alcool assez sévère et une anorexie avancé. Le peu de temps libre que je me gardais, je passais un coup de fil à Matt pour m’envoyer en l’air avec lui chez lui. On se connaissait très bien maintenant, on savait ce qu’on aimait et je me disais que quitte à me taper un inconnu nul, aussi bien appeler quelqu’un avec qui je savais que je prenais bien mon pied. Et puis en même temps, il n’y avait pas que ça… mais ça, c’était une autre histoire.

Bref, malgré que j’avais que très peu de repos, c’était une chouette journée qui s’annonçait aujourd’hui. Une bonne petite artiste à moi sortait éventuellement son prochain single et après l'enregistrement studio fait, il ne restait plus qu’à tourner un clip pour tout lâcher ça en même temps. C’était du pop donc les plages de Miami sous le soleil et tout, ça faisait vraiment les meilleurs clichés pour ce qu’on recherchait. J’avais donc engagé une équipe de tournage, depuis quelques semaines, l’artiste travaillait sur la chorégraphie avec quelques autres danseurs engagés. Aujourd’hui, on tournait plusieurs scènes, c’était une belle journée et j’étais là pour m’assurer que tout se passe bien, bien entendu, c’était moi la patronne ici donc si j’aimais pas une truc, c’était pas mal à moi d’intervenir bien que j’avais confiance en l’équipe. Les bras croisés contre mon ventre, j’étais derrière la caméra à regarder ce qu’ils étaient en train de filmer bien attentivement. Tout se déroulait bien, mais le soleil était assez intense et tapant donc on s’arrêtait souvent pour prendre des pauses afin que les danseurs puisse se reposer un peu et boire de l’eau. Le but n'était pas qu’un perdre connaissance en plein tournage, doivent aller à l’hôpital et qu’on doive tout remettre à plus tard non plus. Entre deux scènes, je m’approchai de la petite troupe, ayant remarqué un des danseurs qui était particulièrement sexy et qu’on avait mit beaucoup trop à l’arrière à mon goût.

« Hey toi! » dis-je en m’adressant au beau brun musclé afin qu’il se tourne dans ma direction. « C’est quoi ton nom? »

Justin…intéressant, j’allais pas l’oublier. Je devais me contenter de rester professionnelle mais devant une si belle gueule, c’était pas très évident. Je le relookai de la tête au pied avant d’accrocher le bras du réalisateur tout en ne quittant pas le jeune homme devant moi des yeux.

« Lui, je le veux à l’avant de la chorégraphie pour les prochaines prises. » Je me mordis un instant la lèvre inférieure avant de lever les sourcils. « Ça te dérange pas j’espère? » demandais-je au beau brun aux yeux bleu d’enfer.



✱✱✱

If it's meant to be, it'll be, it'll be. Baby, just let it be
Revenir en haut Aller en bas

avatar
♡ à miami depuis le : 20/02/2018
♡ nombre de post : 271
♡ feat : Brant Daugherty
♡ activité : ...
Sujet: Re: le temps d'un clip.   |  Dim 11 Mar - 1:13

Justin & Emma.

you know me, i dont know you and i don't know that you know who i am. Oh oh...


Après avoir profité de ces quelques semaines de vacances depuis mon retour à Miami, il était temps de reprendre le chemin de la danse et cette fois-ci sérieusement. Une petite remise en forme était forcément nécessaire c’est pourquoi j’avais passé plusieurs heures pendant des jours dans une salle de sport plutôt sympathique, enfin quand je dis sympathique, je dois dire qu’il y a des nanas très sympathiques. Je n’étais pas du genre à perdre le nord, surtout lorsque c’était l’engin inférieur de mon corps qui pensait pour moi. Après quelques castings plutôt faciles, j’étais sélectionné pour le tournage d’un clip. L’artiste ? J’en sais foutre rien, tout ce que je sais, c’est que de derrière, elle était foutrement douée des fesses.

Les entraînements se déroulaient sur la plage, forcément il faisait beau, le sable, l’eau c’était tout à fait digne d’un clip à l’américaine. Des danseurs, torse nu et des danseuses à moitiés nues, c’était l’idéale pour faire vendre. La plupart des célébrités avait d’ailleurs compris que le buzz faisait bien plus vendre que le talent de nos jours. La chaleur faisait clairement des siennes aujourd’hui. Nous avions besoin de multiplier les pauses, pour le bien de tous, évidemment. Clap de fin de cette prise. La pause s’impose donc. J’attrape une bouteille d’eau afin d’en boire une bonne partie.

J’étais si heureux de pouvoir de nouveau m’exprimer à travers la danse. C’était sûrement mon oxygène. Je papotais avec quelques autres danseurs quand une voix féminine vint attiser ma curiosité. << Hey toi ! >> Alors que tout l’monde se retour, je suis le dernier à me tourner. Le canon de jeune femme avait l’air de s’adresser à moi. Pour le coup, je ne savais pas du tout à qui j’avais affaire, mais son visage ne m’était pas inconnu. « Ouep chérie ? » répondis-je en souriant. << C’est quoi ton nom ? >> Je ne tarde pas à lui répondre en lui indiquant mon prénom. Fin de la discussion, mais mon regard n’a pourtant pas lâcher la blonde. Par curiosité, j’écoute la conversation entre les deux jeunes gens devant moi. Je dois apparemment passer devant. Pas de soucis, je m’en sens carrément capable. Rien ne me fait peur. << Ca te dérange pas j’espère ? >> Je lui souris en hochant la tête négativement. « Absolument pas, et j’aurai meilleure vue sur toi ! » déclarais-je en riant. Je lui lâche d’ailleurs un clin d’œil avant que le chorégraphe nous appel.

Les prises s’enchaînent et une pause est désormais demandée. Cette fois-ci la chaleur est bien trop intense et après avoir repris une bouteille d’eau, je me retrouve face à la jeune blondinette. « Un peu d’eau ? » tendis-je ma bouteille déjà entamé. Elle était clairement attirante ! J’avais bien envie d’aller danser collé serré à elle et lui montrer mes talents cachés. « Ça te plait ? » demandais-je alors que la prise qui venait de terminée tournait sur la caméra devant nous. « Si jamais, j’peux faire des démos en privée… » oui je n’allais pas laisser passer ma chance, c’est pour le boulot quoi… ou pas. Popole avait sûrement besoin de sortir pour se rafraichir quoi…


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Dom Juan
♡ à miami depuis le : 15/01/2017
♡ nombre de post : 1305
♡ feat : hilary duff.
♡ anniversaire : 13/10/1993
♡ activité : propritaire d'une maison de disque et gérante d'artiste.
En ligne
Sujet: Re: le temps d'un clip.   |  Dim 11 Mar - 5:33

Justin & Emma.

you know me, i dont know you and i don't know that you know who i am. Oh oh...


La journée était chaude et ensoleillée mais bien rapidement, je m’étais rendu compte que c’était pas que la température qui était hot, les gens présents aussi. C’était un côté que j’aimais beaucoup à mon métier : le fait de rencontrer de belles personnes. Il faut dire que dans le milieux artistiques, on dirait que la pourcentage de gens avec une belle gueule était doublé. Bien entendu, je voulais ce qu’il y avait de mieux pour le vidéoclip de mon artiste c’est pourquoi, après avoir demandé le prénom du jeune homme qui avait retenu mon attention - dans le très bon sens du terme, j’avais décidé de le foutre à l’avant pour les prochains prises. Je voulais pas d’un moyen en premier plan, je voulais un top canon aux abdos d'acier et disons qu’avec lui, on était assez servi. J’avais ensuite demandé à ce Justin si ça lui posait problème, non pas qu’il avait quelque chose à dire à ce sujet mais sa réponse m’intéressait, tout simplement. Je ne fus pas déçu sur sa réponse. Je levai les yeux au ciel en souriant quelque peu. On avait affaire à un serial dragueur là, c’était clair.

« Ah bien, te voilà doublement récompensé alors. » dis-je en lui rendant son clin d’oeil.

Ça me dérangeait pas du tout de me faire matter par un si beau regard, fallait pas faire semblant, cet homme dégageait quelque chose de très fortement attirant, il était beau et clairement, il le savait. Il en était pas à sa première drague. Le joli retourna à son boulot et moi, au mien. C’est à dire, à regarder si tout se passait bien et lancer des regards assez intéressés vers ce fameux Justin au corps de rêve. À la prochaine pause, c’est ce dernier qui revint vers moi en me proposant de l’eau à même la bouteille qu’il avait déjà ouverte. On avait eu un contact et il revenait, c’était assez bon signe pour moi ça…même si je savais que je devais pas penser ainsi, j’étais en plein boulot, mais bon.

« Non ça va… je pense que tu en a plus besoin que moi. » Il avait la sueur qui perlait un peu partout sur lui, ça non plus… c’était pas déplaisant à regarder, ça le rendait d’autant plus sexy. Ce dernier me demanda ensuite si ça me plaisait. « Tu parles de toi ou de la chorégraphie? » le questionnais-je, en sachant pertinemment qu’il parlait du boulot mais le visage qu’il me lança suite à ma question me fit rire un peu.

Ça n’avait jamais été mon genre de donner des compliments directs comme ça. Je pris une serviette pour lui balancer dessus afin qu’il essuie un peu son torse et le sable qui y était collé. Décidément, il était bien en forme le Justin, à jouer les monsieurs confiants ainsi. C’était un peu macho mais quelque part, cette assurance était pas désagréable non plus. J’allais tout de même pas jouer les nunuches à ses pieds pour autant, j’aimais faire la fille indifférente mais pas trop…

« Aaah… et là c’est le moment où je suis supposée être impressionnée? » lâchais-je en riant. Je lui tendis ensuite ma main, question de faire les présentations officielles. « Au fait, je suis Emma. »

Il avait pas cherché à savoir le mien plus tôt mais bon, là… je lui donnais. Je gardai toutefois sa main dans la mienne plus longtemps que ça devrait, me rapprochant légèrement de lui, sans pour autant avoir une proximité qui pouvait attirer l’attention des gens autour.

« Juste comme ça… dans l’éventualité où ça pourrait m’intéresser… les démos en privée inclues quoi exactement? C’est le même nombre de vêtement ou bien y’a possibilité de négocier? »

J’avais lancé ça encore à la blague mais au fond, ça en était pas complètement une Rolling Eyes




✱✱✱

If it's meant to be, it'll be, it'll be. Baby, just let it be
Revenir en haut Aller en bas

avatar
♡ à miami depuis le : 20/02/2018
♡ nombre de post : 271
♡ feat : Brant Daugherty
♡ activité : ...
Sujet: Re: le temps d'un clip.   |  Lun 12 Mar - 12:56

Justin & Emma.

you know me, i dont know you and i don't know that you know who i am. Oh oh...


Aujourd’hui était mon jour de chance ? Je pense que oui. Je venais d’être retenu pour le tournage d’un clip et en plus de ça, j’avais visiblement tapé dans l’œil de la jeune femme en charge de la réalisation. Elle avait d’ailleurs demandé à ce que je sois placé devant. Ma belle gueule avait encore une fois fait réagir… En bien. Tant mieux pour moi, j’allais être plus facilement remarquer lorsque le clip allait passer sur les écrans.

Voilà que la prochaine prise allait se dérouler torse nu, alors bon, j’avais rapidement ôté mon haut à la demande du chorégraphe. Ce n’était pas du tout déplaisant, au contraire, j’aimais me faire remarquer et montrer mon corps d’athlète. La jeune blonde n’avait pas l’air de vouloir cacher son regard poser sur moi, je lui avais vraiment tapé dans l’œil, c’était clairement une bonne chose pour moi, fallait relancer ma carrière et j’étais peut-être près à tout. « Ah bien, te voilà doublement récompensé alors. » Je lui souris grandement en allant me replacer. « Fait attention de pas trop baver en me regardant ! » rigolais-je alors avant de m’exécuté dans ta tache, me donnant à fond et clairement, la transpiration qui émanait de mon corps en était la preuve. Danser dans le sable était clairement difficile, plus fatiguant.

Je n’allais pas laisser tomber ce début d’approche avec la jeune femme, plutôt très canon e fortement à mon goût. Elle semblait, à première vue être une femme de caractère et son visage ne m’était pas totalement inconnu, alors pourquoi pas essayer de m’en souvenir en m’approchant encore une fois d’elle ? C’est d’ailleurs ce que je fis lors d’une énième pause. Je ne me gênais pas pour aller la déranger dans son travail, j’étais comme ça.

Je lui proposais ma bouteille d’eau où j’avais déjà posé me lèvres dessus en souriant. « Non ça va… je pense que tu en a plus besoin que moi. » J’hausse les épaules avant d’en boire une gorgée. « T’as besoin de quoi alors ? » lui demandais-je en la regardant du coin de l’œil. Pour engager la conversation et le sujet auquel je voulais arriver, fallait passer par là en lui demandant si ça lui plaisait. « Tu parles de toi ou de la chorégraphie? » Je fais mine d’être surpris par sa demande. « Tu m’fais des avances ou je rêve ? » riais-je. « Mais pour répondre, je dirais de moi… puisque sans moi la chorégraphie serait minable… » oui oui j’étais clairement certain de moi et j’en rajoutais même en lui lançant un beau sourire.

Je pouvais alors réceptionner la serviette de cette jeune femme m’avait envoyé dans le figure. J’en profitais pour mater son cul avant d’essuyer mon visage dans un premier temps et un peu plus mon torse. « Aaah… et là c’est le moment où je suis supposée être impressionnée? » Je ne peux m’empêcher de rire et de chercher quoi lui répondre. « Mais tu es déjà impressionnée, ça se voit dans le regard que tu m’adresses ! » lui répondis-je alors avec un clin d’œil clairement évocateur. Et J’en profitais pour lui faire une avance clairement. Que des démos pouvaient être faites dans un cadre plus personnel. Elle n’avait pas pris le temps de répondre à cette avance mais préférait se présenter. « Au fait, je suis Emma. » Là, son prénom collait soudainement avec le visage familier, mais bon, impossible de m’en rappeler vraiment, après tout, j’en vois tellement passer des nanas… « Okey Emma, enchanté ! » lui répondis-je alors que je lui serre ma main. « Très belles mains, habile j’imagine non ? » demandais-je curieusement, oui ça pouvait sonner un peu pervers, mais j’assumais mon rentre dedans. « Juste comme ça… dans l’éventualité où ça pourrait m’intéresser… les démos en privée inclues quoi exactement? C’est le même nombre de vêtement ou bien y’a possibilité de négocier? » J’arque alors un sourcil alors que je tourne la tête vers la belle Emma. « Ca inclus beaucoup de choses… Faut tester pour comprendre… Et on peut négocier tout ce que tu veux… » répondis-je clairement. « Alors intéressée ? On prend rendez-vous quand ? » Oui j’étais clair net et précis. « Je peux être libre… maintenant si tu veux. »


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Dom Juan
♡ à miami depuis le : 15/01/2017
♡ nombre de post : 1305
♡ feat : hilary duff.
♡ anniversaire : 13/10/1993
♡ activité : propritaire d'une maison de disque et gérante d'artiste.
En ligne
Sujet: Re: le temps d'un clip.   |  Mer 14 Mar - 0:34

Justin & Emma.

you know me, i dont know you and i don't know that you know who i am. Oh oh...


« Jamais j’oserais! » répondis-je en levant les yeux au ciel à sa demande si je lui faisais des avances… bon ok, peut-être que oui en fait, j’oserais. Le restant de sa réponse me fit soupirer un peu. « Wow, tu te prends vraiment pas pour de la merde toi.»

C’était énervant, je détestais les gens comme ça mais bon, que voulez-vous. C’était souvent ça quand tu avais une belle gueule : tu avais une personnalité minable. Ça me dérangeais pas, je voulais pas faire de ce Justin l’homme de ma vie, peut-être à la limite, l’homme d’une de mes nuits, tout simplement. Et puis si moi je lui faisais de l’oeil lui, il me faisait carrément du rentre dedans à me faire des petites propositions de danses privées. En fait, j’étais pas trop branché danseur, j’avais jamais trouvé ça très viril en soi mais lui, disons qu’il était l’exception un peu à la chose. N’empêche, je me disais qu’il devait bien faire rire de lui lorsqu’il affirmait qu’il était payé pour danser, j’osais espérer qu’il était conscient que dans quelques années à peine, sa carrière était déjà terminé… lorsqu’il allait devenir un peu plus vieux et un peu moins canon on allait le remplacer pour un petit jeune tout frais. Je lui souhaitait donc d’avoir les capacités mentales pour faire autre chose de sa vie… quoi que je m’en foutais bien au final Je me présentai à lui, réalisant qu’il ne connaissait pas encore mon prénom, tout en lui tendant la main, main que je gardai assez longtemps dans la mienne ce qui me valu un autre commentaire qui aurait pu être en soi déplacé, si j’avais été le genre à être choqué pour si peu.

« Très habiles, autant pour foutre des claques aux imbéciles que pour d’autres choses.  »

C’était bien cette petite drague mais fallait pas s’imaginer que j’étais incapable de lui foutre une claque s’il osait me manquer de respect. C’était une alerte, tout simplement. Son indécence était encore sur la limite du sexy, heureusement pour lui. Je me montrai d’ailleurs intéressé par sa proposition de danse privée, lui demandant ce que ça pouvait impliquer. Le jeune homme fut assez vague sur le sujet, déclarant toutefois qu’il pouvait me montrer maintenant, qu’il était libre pour un rendez-vous. Je secouai immédiatement la tête.

« Eh bien non beau! Maintenant t’es pas libre, tu dois retourner danser et avaler un peu de sable. » dis-je en pointant les autres qui se rassemblaient plus loin pour écouter quelques directives… qu’il était en train de manquer par ma faute! « Mais après, t’as une pause pour manger et tout dépendant t’as faim pour quoi, je crois qu’on peut s’arranger pour prendre rendez-vous. »

En gros, il pouvait repasser me voir dès qu’il avait terminé tout ça… j’avais peut-être ma petite idée d’où j’allais l’amener. C’était mal, je sais… mais depuis quand je faisais bien les choses de toute façon? Au final… je faisais de mal à personne, bien au contraire, j’avais envie de lui faire beaucoup de bien. Bref, le boulot devait reprendre jusqu’à cette fameuse pause dîner. Je restais attentive à tout ce qui se passait et heureusement, contrairement à d’autres fois, c’était bien organisé et les gens étaient compétents, pas besoin de faire de crise. En quelques prises seulement, l’heure du lancé fut annoncé. Je déposai ma bouteille d’eau sur une petite table, croisant aussitôt le regard de ce cher Justin avant de tourner les talons vers une grande cabine pour se changer sur la plage. S’il était intelligent, il allait me suivre. Sinon, tant pis pour lui.



✱✱✱

If it's meant to be, it'll be, it'll be. Baby, just let it be
Revenir en haut Aller en bas

avatar
♡ à miami depuis le : 20/02/2018
♡ nombre de post : 271
♡ feat : Brant Daugherty
♡ activité : ...
Sujet: Re: le temps d'un clip.   |  Jeu 15 Mar - 13:11

Justin & Emma.

you know me, i dont know you and i don't know that you know who i am. Oh oh...


Faut croire que même sur un lieu de tournage je ne pouvais pas m’arrêter d’être avenant avec les femmes. Bon, en même temps c’est elle qui avait tenter de me chercher. Il n’en fallait pas beaucoup plus pour réveiller le fauve en moi. Elle était canon, je le suis aussi… Alors les deux feront des étincelles certainement ! Elle me draguait ouvertement et ce n’était pas pour me déplaire. J’aimais ça les femmes avec du caractère et qui savent ce qu’elles veulent. Elle semblait être faite pour moi, enfin le temps d’un moment quoi… « Jamais j’oserais ! »  Je ris à sa remarque, en profitant pour la matée un peu. C’était assez drôle comme situation et je rentrais clairement dans le jeu de séduction qu’il y avait, lui disant de ne pas trop baver lorsqu’elle me verrait danser.  « Wow, tu te prends vraiment pas pour de la merde toi.» j’hausse les épaules en m’éloignant un peu. « Disons que je sais ce que je vaux. » lui répondis-je en souriant. Elle allait certainement le découvrir.

Après quelques minutes intenses de danse, une pause était encore imposée pour toute l’équipe. C’est vrai que la chaleur était à son comble. Inutile de finir aux urgences pour une déshydratation. Sans perdre de temps j’avais rejoint la blondinette aux atouts incomparables et c’est sans plus attendre que les hostilités eussent repris. Mmh que c’était attirant comme situation. Les présentations faites, ça me faisait une belle jambe de savoir son prénom. En réalité, c’était tant ça l’important, mais plutôt de savoir quand nous allions pouvoir laisser nos corps danser ensemble. Oui c’est clairement ce que j’avais derrière la tête. « Très habiles, autant pour foutre des claques aux imbéciles que pour d’autres choses.  » Je l’observe arquant un sourcil, sourire aux lèvres. « Impatient de constater les autres choses alors. » lui répondis-je en pointant mon regard dans le sien, puis j’avais relâcher sa main… enfin.

Là maintenant, c’était clairement du rentre dedans mutuellement, et c’était fort agréable. J’étais même près à quitter le tournage pour aller prendre un peu plus de plaisir avec elle. Mais apparemment la dame restait très professionnelle contrairement à moi. « Eh bien non beau! Maintenant t’es pas libre, tu dois retourner danser et avaler un peu de sable. » je souris. « On ira se rincer sous une bonne douche tous les deux après alors. » lui répondis-je clin d’œil à l’appui. « Mais après, t’as une pause pour manger et tout dépendant t’as faim pour quoi, je crois qu’on peut s’arranger pour prendre rendez-vous. » Je ris, impatient de finir ce tournage alors que je la quitte pour rejoindre le groupe pour une dernière prise.

Je ne pouvais pas trop la perdre du regard, j’avais clairement une ouverture, mais il fallait que je rester concentrer sur ce que j’avais à faire Après plusieurs remarques du chorégraphe. Clap de fin, tout le monde applaudis, j’en fais de même alors que je croise au même moment le regard d’Emma qui s’éloigne, allant dans une cabine de plage. Message reçu, je serre la main d’un ou deux danseurs et du chorégraphe avant de m’éloigner à mon tour pour pénétrer dans cette même cabine que la jeune blondinette. « Alors, on prend rendez-vous sur le champ ? » dis-je en riant. « Je signe où ? » demandais-je à la belle.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Dom Juan
♡ à miami depuis le : 15/01/2017
♡ nombre de post : 1305
♡ feat : hilary duff.
♡ anniversaire : 13/10/1993
♡ activité : propritaire d'une maison de disque et gérante d'artiste.
En ligne
Sujet: Re: le temps d'un clip.   |  Lun 19 Mar - 4:52

Justin & Emma.

you know me, i dont know you and i don't know that you know who i am. Oh oh...


Probablement que Justin serait le genre de mec à me taper sur les nerfs bien rapidement. Dans le cadre d’une drague où je savais clairement ce que je voulais, ça allait, même que sa répartie m’amusait bien. Eh puis, ça aidait que je l’avais accroché en premier pour lui parler. Un mec qui serait arrivé en me sortant des trucs ainsi en boîte par exemple, je l’aurais probablement envoyé se péter la tête contre un speaker. Il avait donc une chance de contexte incroyable J’avais d’ailleurs laisser sous entendre que mes mains, elles étaient assez douées pour foutre des claques aussi mais visiblement, c’était les autres options qui intéressaient le petit Justin.

« On verra bien ce qui va me tenter à ce moment là! »

Peut-être que je pouvais très bien faire les deux, aussi. C’était d’autant plus d’intéressant à mon avis en plus! Bon, c’était pas le temps de fantasmer sur le petit chanteur macho, il fallait que ce dernier retourne se faire aller le cul dans le sable. Naturellement, je l’avais à l’oeil, d’autant plus que sa proposition de douche ensemble était pas à éloigner. Pour l’instant, j’avais du boulot à faire et il n’était pas le centre de mon monde non plus. Par contre, lorsque le moment de la pause déjeuner sonna, je m’empressai de tout déposer ce que je faisais pour croiser le regard de ce Justin, une idée bien précise en tête dans l’espoir qu’il embarque également. Je me dirigeai vers une cabine de plage un peu plus loin, m’accotant contre le mur de cette dernière et quelques secondes plus tard, le jeune homme apparut devant moi en verrouillant derrière lui. Il ramena le truc de prendre rendez-vous, m’arrachant un petit sourire en coin.

« Je crois que je suis disponible à l’instant. » déclarais-je en retirant mon t-shirt alors alors qu’il s’approcha rapidement de moi en me demandant où il devait signer. Je glissai ma main dans ses cheveux pour rompre la proximité. « Juste là! »

Et boom, ses lèvres vinrent se perdre à mon cou, puis jusqu’à dessus de mon épaule pendant que ses mains defaisaient l'agrafe de mon soutien-gorge pendant que les miennes ne perdaient pas de temps à se glisser au niveau de son jeans. Le mec était complètement hot et que dans sa manière de me toucher, ça se voyait qu’il savait parfaitement ce qu’il faisait. On avait pas énormément de place mais il suffisait juste d’un peu de forme et d’imagination pour parvenir à ce qu’on souhaitait faire. Rapidement, mon soutien-gorge fut une histoire du passé et son visage se perdit à ma poitrine qu’il prenait à pleine bouche, suçotant, mordant mes mamelons sans gêne. Un petit soupir de bien-être s’échappa de mes lèvres alors que je le repoussai un peu, assez fortement pour que son dos se plaque contre le mur derrière lui afin de descendre son pantalon ainsi que son boxer sans trop perdre de temps. OK… monsieur n’avait rien à envier à personne, ça faisait pas mal d’allure ce qu’il avait entre les deux jambes. C’était surtout très flatteur de le voir déjà bien excité par la situation. J’accenturai la réaction physiquement en prenant son sexe dans ma main commençant un vas-et-vient avec ma main pendant que mon regard se perdit dans le sien quelques secondes.

« J’espère que tu vas être à la hauteur des attentes que tu m’as fait. »

Depuis tantôt il faisait du gros rentre dedans tout en jouant les gros dragueurs confiants. Je me disais que ça devait bien cacher un certain talent. Ouais, ça sonnait comme un petit défi, ça en était un : celui de me faire jouir.




✱✱✱

If it's meant to be, it'll be, it'll be. Baby, just let it be
Revenir en haut Aller en bas

avatar
♡ à miami depuis le : 20/02/2018
♡ nombre de post : 271
♡ feat : Brant Daugherty
♡ activité : ...
Sujet: Re: le temps d'un clip.   |  Dim 8 Avr - 10:23

Justin & Emma.

you know me, i dont know you and i don't know that you know who i am. Oh oh...


Le temps de la pause arrivait enfin ! Je dois dire que j’en avais l’eau à la bouche. Non pas parce que j’avais envie de me reposer, au contraire, j’avais bien d’autres projets pour cette dernière. Une belle blonde m’avait bien fait languir lors de notre rencontre il y a quelques minutes et il était préférable pour moi que je ne sois pas fatigué pour notre rendez-vous prévu. La jeune femme était plutôt réceptive à mes avances et mon rentre dedans alors ça ne pouvait que me ravir. J’aimais le sexe, sous toutes ses formes alors là, j’avais clairement une ouverture, je n’allais certainement pas plier bagages et quitter la place sans avoir pris mon pied avec cette Emma. Hors de question !

Après avoir rapidement frotter mon teeshirt contre mon torse avec d’enlever le plus gros des grains de sable, j’avais pris le même chemin que la blondinette. Dans une cabine de plage. Mmh intéressant. Elle m’affirme être disponible là maintenant toute suite alors que je referme soigneusement la porte dernière moi, histoire d’être tranquille pendant nos ébats futurs. Je remarque que son haut n’est déjà plus de mise, et faut dire qu’elle était sacrément bien foutue. Ça me faisait déjà bien d’effet. Une bombe, c’était le cas de le dire. J’avais bien hâte de voir le reste.

Mes lèvres ne tardent pas à trouver sa peau brûlante, certainement dû au temps passé au soleil à me regarder danser  Ma bouche parcours le haut de son corps, son buste avant que mes mains se glissent dans son dos pour dégrafer son soutif. Chose faite, il atterrit au sol, me laissant l’opportunité de venir accorder une attention bien particulière à ses seins, parfaitement dodu. C’était agréable, et ça me faisait beaucoup d’effet. Que c’était bon de sentir ses seins réagir à mes caresses de langues. Elle semblait elle aussi apprécier ce que je lui faisais.

Madame était du genre à vouloir prendre le contrôle de la situation, c’est ainsi que je me retrouver poussé et plaqué contre le mur, me soutirant un petit sourire en coin. J’appréciais fortement les femmes de caractères. J’étais plutôt servi là pour le coup. Il commençait à y avoir beaucoup trop de choses que j’aimais chez elle. Elle avait pris l’initiative de descendre mon pantalon et mon boxer par la même occasion. Je ne pouvais donc plus cacher cette excitation montante. J’étais plutôt satisfait de ce que j’avais entre les jambes et j’avais su satisfaire pas mal de femmes avec d’ailleurs. Je n’étais pas du tout complexé par ça, bien au contraire, j’aimais m’en servir dès que l’occasion se présentait, et c’est encore la preuve parfaite aujourd’hui alors que je me retrouve à poil après le tournage d’un clip. Je me laissais faire, contractant les abdos alors que sa main vient se glisser sur ce membre inférieur déjà bien en forme pour si peu de d’échanges. Ça me faisait grand bien et je serais la mâchoire face à cette agilité de ses mains. Je soupirais de plaisir, alors que je croise son regard un court instant. « J’espère que tu vas être à la hauteur des attentes que tu m’as fait. »
Ça me soutire un petit rictus. « Tu veux que je te fasse monter au septième ciel avec ma langue ou avec ce que t’as entre les mains ?? » lui demandais-je complètement sérieux. Les deux étaient tout à fait possible aussi. Fallait juste savoir si madame était pressée ou si je pouvais m’appliquer à montrer mes talents sous toutes les formes.

Alors qu’elle continuait à me satisfaire de ses mains, je vins la stopper un moment pour a mon tour lui faire du bien. C’était le but après tout ? Il y avait un petit coffre, sûrement pour ranger du matériel de plage, je l’avais incité à venir s’y asseoir après lui avoir ôter tout ce qu’elle portait sur le bas de son corps. Je m’étais alors accroupis face à elle en parcourant son corps de mes lèvres dans un premier temps afin d’atteindre son entre jambes. Ma langue avait trouvé le chemin très facilement et c’est ainsi que je m’appliquais à lui faire comprendre que ce n’était pas des paroles en l’air lorsque que faisait du rentre dedans. Elle semblait totalement en extase lorsque je m’arrêtais dans ces mouvements intenses. J’avais réussi mon premier round, j’étais fière de moi. « Alors ? T’en veux encore ?... » Je n’attendais pas trop sa réponse. « Je crois que oui… t’es pas mal chaude à ce que je vois. » dis-je en riant alors que je viens attraper le bout d’un de ses seins avec ma bouche histoire de m’occuper le temps qu’elle reprenne ses esprits.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Dom Juan
♡ à miami depuis le : 15/01/2017
♡ nombre de post : 1305
♡ feat : hilary duff.
♡ anniversaire : 13/10/1993
♡ activité : propritaire d'une maison de disque et gérante d'artiste.
En ligne
Sujet: Re: le temps d'un clip.   |  Jeu 19 Avr - 23:36

Justin & Emma.

you know me, i dont know you and i don't know that you know who i am. Oh oh...


Je n’avais pas de temps à perdre et j’étais bien satisfaite de constater que c’était la même chose pour Justin. À quoi bon perdre notre temps à discuter si clairement, tout ce qu’on voulait, c’était baiser? Je l’avais vu dans ses yeux, il l’avait vu dans les miens alors que je n’avais pas perdu de temps à lui faire signe de me rejoindre à un endroit plus reculé des regards indiscrets. C’était pas une suite cinqs étoiles, à vrai dire… c’était surtout une cabine pour se changer / endroit de rangement pour le personnel de la plage mais bon, on faisait avec ce qu’on avait! Rapidement, le beau danseur au corps de rêve vint à ma rencontre, verrouillant la porte derrière lui afin qu’on se saute littéralement dessus. Le mec était loin d’être moche et disons que ça laissait largement place à l’imagination… genre lui complètement nu en train de me baiser, c’était pas mal ça que je désirais le plus à présent… et clairement, c’était sur la bonne voie pour se dérouler. Je me gênai pour pour empoigner son membre déjà bien prêt à tout éventualité, lui déclarant à quel point j’espérais qu’il ne m’ait pas chauffé pour rien et qu’il avait le potentiel de me faire prendre mon pied. Ce dernier me demanda si je préférais atteindre le 7ième ciel avec sa bouche ou avec son sexe, je levai les sourcils.

« Les deux, évidemment! Tu parles d’une question! »

Je continuai mon petit manège avec mes mains avant que monsieur prenne finalement le contrôle en m’indiquant de prendre place sur le coffre derrière moi. Je me reculai alors, de sorte de m’y installer en le regardant avec le regard brûlant de désir. Rapidement, ce dernier se mit à genoux devant moi pour me retirer le restant de mes vêtements, c’était sexy, j’aimais ça. J’ouvris encore plus mes cuisses de sorte de lui donner l’espace nécessaire à ce qu’il fasse des prouesses avec sa langue. Clairement, il avait l’habitude, il savait ce qu’il faisait et il le faisait bien. Ma main s’était perdu à ses cheveux que j’empoignai fermement alors que ma respiration s’accélérait considérablement. Au bout d’un bon petit moment, Justin releva la tête pour me demander si j’en voulais encore.

« Qu’est-ce que t’en penses? » demandais-je en haussant les sourcils, ce dernier ajouta que j’étais complètement chaude. « Et toi t’es complètement chaud et j’ai envie que tu me baises! »

Je mâchais pas mes mots, c’était un fait : je voulais qu’il me baise, on était là pour ça après tout! La bouche de ce dernier se perdit jusqu’à ma poitrine puis le long de mon cou, je fermai les yeux l’espace de quelques secondes avant de pointer mon sac derrière lui.

« File-moi mon sac, veux-tu? »

Il se décolla quelques secondes pour me le tendre et j’en sortis un préservatif bien rapidement afin de lui installer sur sa queue bien durcit. J’étais peut-être spontanée mais je restais responsable. Je me redressai par la suite du coffre pour lui faire dos et me penché vers l’arrière, posant mes mains  plat sur le coffre en lui bombant les fesses, l'invitant à me prendre par-derrière ainsi et il ne se fit pas prier pour le faire, me remplissant entièrement en commençant des coups de bassin rythmée tout en me tenant fermement par les hanches.

« Plus fort… me ménage pas! » déclairais-je dans un gémissement.

Sans plus attendre, il souleva une de mes jambes pour y aller plus profondément et plus fortement, laissant son corps claquer contre le mien tout en me tirant les cheveux un peu vers l’arrière. C’était en plein ça que j’aimais et on ne tarda pas les deux à se mettre à gémir d’un grand plaisir.





✱✱✱

If it's meant to be, it'll be, it'll be. Baby, just let it be
Revenir en haut Aller en bas

avatar
♡ à miami depuis le : 20/02/2018
♡ nombre de post : 271
♡ feat : Brant Daugherty
♡ activité : ...
Sujet: Re: le temps d'un clip.   |  Dim 22 Avr - 18:01

Justin & Emma.

you know me, i dont know you and i don't know that you know who i am. Oh oh...


J’étais chaud comme la braise. Faut dire que la belle blonde m’avait pas mal chauffer lors de notre rencontre et je me languissais de terminer mon job pour la retrouver et faire notre affaire.
Chose faite lorsque je retrouvais la belle dans la cabine, fermée a clé derrière moi, nous entamons rapidement ce pourquoi nous sommes là. Nos fringues avaient vite rejoint le sol, et je dois dire que les mains d’Emma avait un don pour les caresses. Ca avait rapidement fait monter la machine en l’air et il était réellement temps de passer aux choses sérieuses. Fallait que je sois à la hauteur d’après les dires de la blonde. Mes prouesses, j’pouvais les faire avec tout mon corps et ma belle avait envie d’en voir la couleur. C’est pourquoi je l’avais incité a s’installer sur un coffre qui servait certainement a ranger des affaires de plages, mais pour le moment il allait être témoin d’un moment de plaisir.

Les fesses d’Emma posées sur ce dernier et moi à genoux devant elle j’humidifie mes lèvres avec ma langue avant de venir me faufiler entre ses cuisses, qu’elle ouvre d’avantage pour que je puisse faire mon travail et lui faire du bien. Je prenais plaisir à l’entendre gémir, c’était clairement excitant. J’aimais ça, entendre les gémissements sortir de la bouche de femmes avec qui j’étais.

Après avoir fini mon travail avec ma langue, je relevais les yeux vers la jeune femme en lui demandait si elle en voulait encore. « Qu’est-ce que t’en penses? » j’hausse les sourcils en m’essuyant la douche d’un revers de main. « Je pense que t’es prête pour la suite. » dis-je en riant avant qu’elle ne réplique. « Et toi t’es complètement chaud et j’ai envie que tu me baises! » Je ris de plus belles. Elle était direct et j’aimais ça. « Je crois que c’est une bonne idée! » dis-je en regardant sa poitrine que je pris en bouche, léchant sa peau chaude, remontant dans son cou, lui mordillant doucement. « File-moi mon sac, veux-tu? » J’acquiesce en me tournant pour tendre le bras et attraper son sac. J’arque un sourcil en voyant le préservatif sortir de son sac, mais encore se fût encore plus intéressant lorsqu’elle le fit glisser sur mon sexe bien prêt à passer à la suite. « On commence par quoi? » demandais-je en riant, avant de me relever, elle aussi mais ce n’était pas pour me sauter dessus mais pour me montrer ses fesses. « Je vois… Ca m’va, très beau cul ! » dis-je en riant avant de venir m’enfoncer en elle. Ce n’était pas une première mais c’était toujours plus intense ainsi. Mes mains avaient pris possession de ses hanches pour aller encore plus fort en elle. Mon corps claquait contre son postérieur et c’était d’un sexy. « Plus fort… me ménage pas! » Je grognais de plaisir alors que j’y allais encore plus fort en attrapant ses jambes pour avoir plus d’accès. Puis ma main gauche se glissait dans ses cheveux pour les enrouler autour de ma main pour les tirer en arrière. C’était sauvage comme pas possible. « C’est bon! » lâchais-je dans un râle de plaisir. J’avais terminé mon job et mes mains viennent alors a glisser le long de son dos pour venir claquer contre son cul, puis je me retirais d’elle en soupirant. « Alors? » dis-je en riant, en passant ma main dans mes cheveux, avant de retirer le préservatif usager et le laisser tomber plus loin.

« Si t’en veux encore, j’suis prêt pour un deuxième round beauté ! » dis-je alors que je viens lentement m’approcher d’elle, la poussant contre le mur de la cabine et ainsi je laisse glisser ma main le long de son corps pour venir glisser deux doigts vers son entre jambe, ces deux derniers viennent alors à entrer en elle. « J’vois que tu n’es pas contre. » ajoutais-je alors que je commence délicatement des mouvements avec mes doigts, à l’intérieur d’elle.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Sujet: Re: le temps d'un clip.   |  
Revenir en haut Aller en bas
 

le temps d'un clip.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: miami beach :: Sud de la ville. :: plage-